En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Passé imparfait

        Sonatine
        EAN : 9782355842450
        Code sériel : 123
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 656
        Format : 140 x 220 mm
        Passé imparfait

        Jean SZLAMOWICZ (Traducteur)
        Date de parution : 15/05/2014
        Avec toute la grâce, l’humour et l’intelligence des meilleurs romanciers d’outre-Manche, le créateur de Downton Abbey nous propose un voyage passionnant dans la haute société anglaise.
         
        Lorsque commence cette histoire, le narrateur est sans nouvelles de Damien Baxter depuis près de quarante ans. Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s’est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Aussi, le jour où notre... Lorsque commence cette histoire, le narrateur est sans nouvelles de Damien Baxter depuis près de quarante ans. Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s’est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Aussi, le jour où notre homme reçoit une invitation de Damien, la surprise est-elle de taille. Après des retrouvailles déconcertantes dans un magnifique manoir de la campagne anglaise où Damien vit seul, entouré de son personnel, ce dernier fait à son invité une révélation inattendue : il est atteint d’une maladie incurable et n’a pas d’héritier à qui léguer son immense fortune. À moins que... Quelques années auparavant, une femme lui a adressé une lettre anonyme dans laquelle elle prétendait qu’il était le père de son enfant. Une femme rencontrée entre 1968 et 1970. Damien propose alors à notre héros de partir à la recherche de ses anciennes conquêtes, cinq jeunes filles de bonne famille que les deux amis ont fréquentées dans le Londres des Swinging Sixties. C’est le début d’un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes.
         
        Retraçant l’évolution de la haute société anglaise depuis la fin des années 1960, Julian Fellowes dresse le tableau d’une classe et d’un pays en pleine mutation. Il nous offre surtout un personnage inoubliable qui, au rythme de révélations qui le bouleverseront tout autant que le lecteur, va peu à peu prendre conscience que si les temps ont changé, lui aussi.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355842450
        Code sériel : 123
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 656
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • jmb33320 Posté le 12 Juin 2018
          Le narrateur de ce roman est rappelé par un vieil ami (si l'on peut dire puisqu'ils ne se sont pas vus depuis quarante ans) afin d'enquêter sur leur passé commun. A la fin des années 60, en Angleterre, ces deux hommes, alors jeunes, ont participé à des "rallyes" mondains. Le narrateur s'est brouillé avec ce Damian Fox, qu'il avait introduit dans ce milieu fermé malgré ses origines modestes. Fox est mourant et veut retrouver l'enfant qu'il a eu avec une de ses amantes de l'époque. Le narrateur sera confronté à son passé, et l'âge aidant sera bouleversé par les destins des uns et des autres. Il y a à la fois une écriture pleine de bons mots, mais aussi, malheureusement, de certains poncifs. Et l'écriture n'est pas à la hauteur de ce qu'on pourrait attendre de son sujet quasi Proustien. Sinon, lecture agréable et même amusante dans ses meilleures pages.
        • Kmillehrs Posté le 6 Juin 2018
          Ce livre est aussi que complexe qu'agréable. C'est un voyage dans les sixties avec l’aristocratie anglaise. L'intrigue est vraiment sympa, et on se plaît à suivre les aventures du narrateur, aussi antipathique peut-il être à certains moments. Certains personnages sont réellement intéressants et attachants. Le point faible de ce roman : ses longueurs. Même si les descriptions permettent de mieux comprendre le climat compliqué de cette période, on s'y perd. Certains passages sont bien trop longs et viennent compliquer la lecture. Ce livre me laisse malgré tout une bonne impression, et je suis pas contre découvrir une autre oeuvre de l'auteur !
        • Bfo Posté le 4 Juin 2018
          Des anciens amis anglais de la haute société se retrouvent longtemps après. Suspense autour de faits qui se sont passés à l'époque où ils étaient étudiants et qui les ont fait se perdre de vue.
        • mfrance Posté le 24 Mai 2018
          Damian Baxter, à l'article de la mort, charge un ex-ami (le narrateur) qu'il n'a pas revu depuis quarante ans, de débusquer parmi ses conquêtes de l'époque, la mère de son possible rejeton à qui il souhaite léguer son immense fortune. Le narrateur se sent contraint d'accepter, malgré la tonitruante rupture survenue entre les deux amis lors d'un séjour au Portugal en 1970, événement ayant profondément marqué la mémoire de tous les protagonistes et dont nous ne saurons rien avant la fin de l'ouvrage ! Et, alors, vogue la galère ... Retour vers le passé et la saison londonienne de l'année 1968. Retour vers les curieuses mœurs de la bonne société anglaise de jadis, superbement évoquées par l'auteur, qui en a lui-même fait partie et sait donc de quoi il parle ! Retour vers la jeunesse du narrateur, de sa bande d'amies, des bals chics, des mères aux aguets, à l'affût du bon parti pour leur précieuse progéniture, à l'affût également de la brebis galeuse à éloigner du troupeau des débutantes, prêtes à prendre leur envol et dénicher le mari idéal. Retour vers la horde de crétins pompeux, aristos et si fiers de l'être, chassant la jouvencelle, jeunes cons bien nés et leurs... Damian Baxter, à l'article de la mort, charge un ex-ami (le narrateur) qu'il n'a pas revu depuis quarante ans, de débusquer parmi ses conquêtes de l'époque, la mère de son possible rejeton à qui il souhaite léguer son immense fortune. Le narrateur se sent contraint d'accepter, malgré la tonitruante rupture survenue entre les deux amis lors d'un séjour au Portugal en 1970, événement ayant profondément marqué la mémoire de tous les protagonistes et dont nous ne saurons rien avant la fin de l'ouvrage ! Et, alors, vogue la galère ... Retour vers le passé et la saison londonienne de l'année 1968. Retour vers les curieuses mœurs de la bonne société anglaise de jadis, superbement évoquées par l'auteur, qui en a lui-même fait partie et sait donc de quoi il parle ! Retour vers la jeunesse du narrateur, de sa bande d'amies, des bals chics, des mères aux aguets, à l'affût du bon parti pour leur précieuse progéniture, à l'affût également de la brebis galeuse à éloigner du troupeau des débutantes, prêtes à prendre leur envol et dénicher le mari idéal. Retour vers la horde de crétins pompeux, aristos et si fiers de l'être, chassant la jouvencelle, jeunes cons bien nés et leurs parents vieux cons, solidement ancrés dans leur certitude d'appartenir à l'élite. Julian Fellowes, en maître de l'exercice, nous narre les péripéties réjouissantes de cette saison 1968, avec une intarissable verve bien vacharde, et croque avec un humour décapant les travers de ces fantoches du passé. Et incursion dans le monde d'aujourd'hui, à la recherche des tendres jouvencelles dont Damian Baxter fut amoureux jadis. Mais que sont-elles donc devenues ces fleurs délicates depuis l'aube de leur existence privilégiée ? L'auteur ne nous épargnera rien en nous détaillant avec humour, raillerie, tendresse parfois, les ravages du temps, les illusions perdues, les sinistres ou cocasses rapports que ces personnes, devenues d'âge mur entretiennent avec leurs conjoints. Julian Fellowes s'y entend comme personne à concocter des dialogues étourdissants de drôlerie, d'un naturel confondant où l'on sent la patte adroite du scénariste de talent (n'oublions pas Downton Abbey et Gosford Park) et on se laisse entraîner avec jubilation jusqu'au bout de l'histoire, jusqu'à ce fameux final en apothéose, sur la terrasse d'une somptueuse villa de vacances au Portugal où, réglage de comptes aidant, beaucoup de choses seront enfin révélées ! Malgré quelques passages didactiques, parfois un peu fastidieux, sur l'évolution des moeurs anglaises pendant ces quarante dernières années, un constant bonheur de lecture !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Guillaume72 Posté le 4 Avril 2018
          L'auteur nous emmène dans un mode en voie de disparition : celui de l'aristocratie terrienne anglaise des années 60. Il nous conte les aventures d'un jeune aristocrate qui "fait la saison" durant ces années,. La tournée des bals s'enchaîne. Il y croise à peu près toujours les mêmes personnes : des jeunes de son âge à la recherche du mariage parfait et leurs parents qui cherchent quant à eux l'alliance familiale parfaite. Quand des personnes qui ne sont pas issues de ce milieu s'incrustent alors l'intrigue se corse... C'est le cas dans ce roman. L'auteur nous dépeint son milieu social sans complaisance : ceux incapables de s'adapter au,monde nouveau dans lequel les fortunes se feront sur les affaires et non sur un simple lignage et ceux qui savent s'adapter. Le tout est écrit avec beaucoup de recul. Au delà de cette critique sociale, l'auteur nous offre également les réflexions d'une personne touchée par la vieillesse et qui côtoie la maladie sur ses années de jeunesse, les espoirs déçus, les destins écourtés et ceux qui prennent leur envol..

        Ils en parlent

        Drôle, poignant, fascinant et bouleversant à la fois, ce roman d’une intelligence et d’une émotion rares est à coup sûr l’un des meilleurs livres de l’année ! 
        The Sunday Express
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com