Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714445025
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 154 x 240 mm

Piège nuptial

Bernard COHEN (Traducteur)
Date de parution : 06/11/2008

Quand un voyage au paradis des grands espaces australiens vire au cauchemar le plus total. Un bijou d'humour noir et de suspense pour le premier roman de Douglas Kennedy, un ouvrage devenu culte et réédité aujourd'hui par Belfond dans une toute nouvelle traduction.

Fasciné par une carte d'Australie, Nick, un journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin.
Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au cœur du bush, au milieu de nulle part, au sein d'un clan...

Fasciné par une carte d'Australie, Nick, un journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin.
Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au cœur du bush, au milieu de nulle part, au sein d'un clan d'allumés coupés du monde.
Pris au piège, Nick va devoir user de tous les moyens possibles pour échapper à ceux qui l'ont adopté à son corps très défendant. En jeu : sa survie, tant physique que mentale…

« Si vous voulez vraiment prendre conscience de votre insignifiance cosmique et existentielle, allez au cœur de l'Australie, vous en aurez la révélation immédiate et ça vous mettra K-O ! »
Douglas Kennedy, in L'Éloge de la fuite, un film L'Envol-Arte

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714445025
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

« Mené à un train d'enfer en direct du Styx, le récit ferait dresser les cheveux sur la tête d'un chauve, tant est piquant le suspense ! »
Valérie Lejeune - Le Figaro Magazine

« Un style, nerveux, contrebalancé par une bonne dose d'autodérision. Des dialogues percutants, mais surtout un extraordinaire sens de la narration qui transforme chacun de ses livres en addiction. »
Yasmine Youssi - La Tribune

« Haletant et hilarant. »
Alexis Liebaert - Marianne

« Du grand Douglas Kennedy, virtuose, léger, drôle, et soudain inquiétant quand il décrit la folie des humains largués au bout du monde. »
Jacques Sterchi - La Liberté (Suisse)

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pakstones Posté le 29 Juin 2021
    Cauchemar au pays des kangous ! rends 5 heures de ta vie pour t'offrir un voyage au pays des Kangous, plus particulièrement à Wollanup. A les belles vacances, un mariage, une famille, un beau coin pour se reposer où il fait bon vivre, voilà ce que je te propose. Oui mais voilà, les Wollanupsiens sont tout sauf drôle. De vrais bouseux, complètement siphonnés, décalés de la civilisation, ... des mutants de la nature. Nick, notre Amerloque en virée, va vite comprendre ce qu'est l'Australie. Ce que j'en pense : Le piège est énorme, la lecture jubilatoire, les dialogues sont crus et savoureux, le suspense est piquant tant qu'on ne décroche plus, ce superbe voyage de noce ! Piège nuptial, cul de sac, appelle ce livre comme tu veux, en tout cas c'est inoubliable. Nom de Dieu, quel merdier, quel guêpier, quelle salope, quel P---, j'arrête d'être vulgaire à condition que tu lises ce livre. Prends toi un billet destination Wollanup, et bonnes vacances !!!
  • Puepo Posté le 19 Mai 2021
    Un roman fantastique qui nous fait voyager au cœur de l’Australie ! Pour tout les backpacker, les âmes voyageuses et tous ceux qui ont soif de découverte. Un roman qui nous embarque dans une folle aventure avec Nick. Plein de rebondissements et de surprises. Je suis embarqué avec Douglas Kennedy dans ce voyage au bout du monde
  • Dune93 Posté le 28 Avril 2021
    le coté obscure de l'Australie ! Un journaliste en quête de dépaysement va découvrir la face caché de cet autre Australie. Nick décide afin de bien découvrir le pays de partir du nord pour terminer son périple au Sud. Malheureusement pour cela il va devoir traverser des étendues désertiques où ses appels au secours ne seront pas entendues. Une histoire diabolique qui est écrit avec brio. Être prisonnier dans une bourgade isolé de tout et gouverné par une famille de dingue. Enfermé dans une pièce en taule chauffé à blanc par un soleil étouffant en attendant son mariage. Une histoire qui vous prendra aux tripes.
  • karine974 Posté le 18 Avril 2021
    J'ai lu ce roman deux fois. La première, lors de sa parution en 2006. Et maintenant. Quinze ans après, il m'a toujours autant séduite. Sans avoir pris une ride, il s'est révélé tout aussi captivant. Douglas Kennedy écrivait alors son premier roman, il s'est depuis illustré dans de nombreux autres très bons. "Cul-de-sac" est un petit bijou incisif qui nous entraine dans les Outblacks, une région aride et inhabitée de l'Australie. Nick, journaliste paumé à l'aube de la quarantaine, décide de tout plaquer brutalement. Il embarque, avec toutes ses économies en poche, vers l'Australie qu'il ne connait que sur une carte. La chaleur moite sera sa première rencontre. D'autres seront plus surprenantes... Quelques kangourous vivants ou écrasés, des humains pas bien finis, croisés dans les bars et surtout Angie, une sulfureuse et déjantée jeune fille, qui va l'entrainer un peu malgré lui dans des excès en tout genres et bien malgré lui au terminus de son périple. La belle épopée promise deviendra un épouvantable cauchemar, quand à son réveil, après une énième beuverie, il comprendra que son voyage a pris une drôle de tournure. Bienvenue à Wollanup. Une bourgade paumée, baignant dans des odeurs pestilentielles, jonchée de détritus, de cadavres... J'ai lu ce roman deux fois. La première, lors de sa parution en 2006. Et maintenant. Quinze ans après, il m'a toujours autant séduite. Sans avoir pris une ride, il s'est révélé tout aussi captivant. Douglas Kennedy écrivait alors son premier roman, il s'est depuis illustré dans de nombreux autres très bons. "Cul-de-sac" est un petit bijou incisif qui nous entraine dans les Outblacks, une région aride et inhabitée de l'Australie. Nick, journaliste paumé à l'aube de la quarantaine, décide de tout plaquer brutalement. Il embarque, avec toutes ses économies en poche, vers l'Australie qu'il ne connait que sur une carte. La chaleur moite sera sa première rencontre. D'autres seront plus surprenantes... Quelques kangourous vivants ou écrasés, des humains pas bien finis, croisés dans les bars et surtout Angie, une sulfureuse et déjantée jeune fille, qui va l'entrainer un peu malgré lui dans des excès en tout genres et bien malgré lui au terminus de son périple. La belle épopée promise deviendra un épouvantable cauchemar, quand à son réveil, après une énième beuverie, il comprendra que son voyage a pris une drôle de tournure. Bienvenue à Wollanup. Une bourgade paumée, baignant dans des odeurs pestilentielles, jonchée de détritus, de cadavres de kangourous en putréfaction et abritant un lot de cinglés imbibés et violents, aux moeurs peu orthodoxes. Le séjour all inclusives s'annonce sordide. Causticité et originalité. Laissez-vous guider par la plume alerte de l’auteur. En bref Genre : Policier Nombre de pages : 283 pages Temps de lecture : 3 heures Parution : Gallimard - mai 2006 (existe en pocket) Plaisir de lire : 9 / 10 Quatrième de couverture Tout quitter pour le bout du monde ? Non : quitter le bout du monde à tout prix ! Quelques règles élémentaires de survie dans le bush australien : 1) Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-chocs. 2) Ne jamais céder aux charmes d'une auto-stoppeuse du cru. 3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone. Dans son village, en effet, le divorce n'est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fannynova Posté le 23 Février 2021
    Un super idée de thriller : un homme marié de force et retenu dans une communauté coupée du monde. Un décor de rêve qui vire au cauchemar : le bush australien. Un héros désabusé mais sympathique : un journaliste quadra sans attaches. Malgré cette bonne recette, la construction trop classique n'évite pas les facilités, et le résultat tombe un peu à plat. C'est court, donc ça passe, mais j'aurais quand même préféré que soit plus développées la survie de cet homme dans ce village-prison, sa relation avec sa "femme"... tout est abordé avec assez de justesse, mais trop rapidement à mon goût.
Toute l'actualité de Douglas Kennedy
Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.