Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714481979
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce que tu as fait de moi

Date de parution : 21/11/2019
Personne n’est assez fort pour la vivre.
Personne n’est préparé à l’affronter, même si chacun la désire plus que tout.
La passion, la vraie…
Extrême.
Sans limites.
Sans règles.
 
On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux... On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.
Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j'avais plongé seul...

 
Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?
 
Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié.
 
Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?
 
Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.
Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin.

 
La passion selon Karine Giebel… conduit forcément à l’irréparable.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481979
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Belfond

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • isabelleisapure Posté le 13 Septembre 2020
    Comme d’habitude Karine Giebel m’a entrainée dans une histoire haletante qui se met en place dès les premières pages. J’en ai apprécié les moindres détails. J’ai aimé découvrir ces personnages qui se confessent dans deux pièces séparées. Flics tous les deux, ils répondent aux questions de l’IGPN et leur histoire prend forme peu à peu. Une histoire d’amour, de passion, de haine. C’est magnifiquement écrit, totalement addictif, du Giebel pur jus. Pas la peine d’en faire des tonnes dans les superlatifs, il faut le lire et c’est tout !
  • anastasibia Posté le 1 Septembre 2020
    Deux policiers sont en garde en vue, l’IGPN a été appelée pour les interroger. Durant cette nuit, deux personnes racontent leurs histoires, pourquoi ils en sont arrivés là. Ils sont tous les deux dans des salles d’interrogatoire différentes, ils racontent chacun le déroulé des événements avec précision. C’est le récit d’une descente aux enfers, d’une rencontre qui va changer leurs vies à jamais. Comment ont-ils pu en arriver à cette extrémité ? Qu’est-ce qui pousse deux êtres à se détruire de cette manière ? Karine Giebel nous entraîne dans ce roman aux confins de la passion amoureuse jusqu’à en devenir fou à lier. C’est l’histoire d’une emprise amoureuse entre deux personnes qui va virer au cauchemar. Pendant toute une nuit, on assiste à cette histoire, on sait qu’en tant que lecteur on est impuissant. Désir, haine, admiration, mépris… Tout est réuni pour vous scotcher à la lecture, malgré la tension et cette situation désagréable, on veut connaître la suite. Bref, encore un suspense psychologique qui nous « oblige » à faire défiler les pages ! C’est une réussite de bout en bout, je recommande vivement.
  • claju10 Posté le 13 Août 2020
    C'est oppressant, c'est très bien écrit... Les personnages prennent rapidement vie.. On les voit, on les connais... Tjrs déçu par la fin ou alors paece que ça s'arrête !
  • martinegrandin Posté le 10 Août 2020
    Fort, très fort, ce livre est assez bluffant... A lire ! Je l'ai lu d'une traite. Très orignal comme scénario. Plus qu'un polar...
  • SerialThrillers Posté le 1 Août 2020
    Un drame vient de se jouer au sein de la brigade des stups et les individus interrogés ne sont pas de vulgaires délinquants, mais le commandant Ménainville et la lieutenante Graminsky, de cette unité. Chacun assis dans une salle d'interrogatoire différente, ils répondront aux enquêteurs de l'inspection générale de la police nationale, et nous livreront avec leur coeur, l'ensemble des éléments ayant conduit à l'irréparable, épilogue inévitable d'une histoire intense entre deux êtres. Alternant au fil des pages entre le patron et sa subalterne, le récit nous plonge dans l'enfer de la passion. Une passion dévorante, comparable à un brasier, dont le bois qui le nourrit n'est autre que l'amour. L'amour et/ou la haine, deux sentiments diamétralement opposés et pourtant liés par un excès de fougue dans leur démonstration. Et c'est avec une excellente maîtrise des mots que l'auteure nous rend fou, jusqu'à nous faire perdre la tête, au milieu de ces deux puissants sentiments. Premier roman que je lis de Karine Giebel, et je dois avoué que je suis assez mitigé sur le style insufflé dans ce polar. Il n'y a pas de suspense à proprement parlé et un faux rythme nous accompagne au cours de notre lecture. Le tour de force, réside dans l’ambiguïté... Un drame vient de se jouer au sein de la brigade des stups et les individus interrogés ne sont pas de vulgaires délinquants, mais le commandant Ménainville et la lieutenante Graminsky, de cette unité. Chacun assis dans une salle d'interrogatoire différente, ils répondront aux enquêteurs de l'inspection générale de la police nationale, et nous livreront avec leur coeur, l'ensemble des éléments ayant conduit à l'irréparable, épilogue inévitable d'une histoire intense entre deux êtres. Alternant au fil des pages entre le patron et sa subalterne, le récit nous plonge dans l'enfer de la passion. Une passion dévorante, comparable à un brasier, dont le bois qui le nourrit n'est autre que l'amour. L'amour et/ou la haine, deux sentiments diamétralement opposés et pourtant liés par un excès de fougue dans leur démonstration. Et c'est avec une excellente maîtrise des mots que l'auteure nous rend fou, jusqu'à nous faire perdre la tête, au milieu de ces deux puissants sentiments. Premier roman que je lis de Karine Giebel, et je dois avoué que je suis assez mitigé sur le style insufflé dans ce polar. Il n'y a pas de suspense à proprement parlé et un faux rythme nous accompagne au cours de notre lecture. Le tour de force, réside dans l’ambiguïté des sentiments et des perceptions que peuvent avoir les deux personnages principaux entre eux, et vis à vis d'eux même. Karine Giebel a fait de moi un homme désorienté.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.