RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Insoumise de la Porte de Flandre

            Julliard
            EAN : 9782260030553
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            L'Insoumise de la Porte de Flandre

            Date de parution : 17/08/2017

            Chaque après-midi, Fatima quitte Molenbeek vêtue de noir et d’un hijab, se dirige à pied vers la Porte de Flandre, franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble et en ressort habillée à l’occidentale, robe légère et cheveux au vent. Puis, toujours en flânant, elle rejoint le quartier malfamé...

            Chaque après-midi, Fatima quitte Molenbeek vêtue de noir et d’un hijab, se dirige à pied vers la Porte de Flandre, franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble et en ressort habillée à l’occidentale, robe légère et cheveux au vent. Puis, toujours en flânant, elle rejoint le quartier malfamé de l’Alhambra où Dieu sait quel démon l’attire… Depuis plusieurs semaines, cet étrange rituel se répète inlassablement. Jusqu’au jour où Fawzi, un voisin inquisiteur et secrètement amoureux, décide de suivre Fatima…
            Teinté d’un humour féroce, ce nouveau roman de Fouad Laroui décrit les métamorphoses d’une femme bien décidée à se jouer des préceptes comme des étiquettes. Tandis que tous les stigmates et les fantasmes glissent sur son corps, Fatima, elle, n’aspire qu’à une seule chose : la liberté.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782260030553
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Julliard
            11.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LP12 Posté le 11 Décembre 2018
              Jeune femme belge et marocaine !
            • fbrenier Posté le 25 Novembre 2018
              Voici un roman inhabituel. Fouad Laroui met scène une jeune femme musulmane qui vit à Molenbeek, cette cité belge où l'Islam salafiste est très déployé. C'est un livre hardi où l'écrivain, par la voix de son héroïne, critique ouvertement des aspects théologiques et met en scène la bêtise des fanatiques. le débat d'expert du chapitre 12 échappe au genre fictionnel car Faouzi réalise un collage des positions des différents spécialistes européens de l'Islam. Son chapitre est d'une profonde ironie car il montre que la généralisation d'un fait d'actualité précis est une supercherie. Très ambitieux mais peut-être trop court, trop incisif.
            • Elsaragon Posté le 25 Août 2018
              Excellent roman, juste, court, sans fioritures. Le sujet a déjà été bien évoqué par d'autres lecteurs, je ne le ferai donc pas. Ce qui m'a plu : les différentes manières d'aborder un même sujet, que l'on se pose comme acteur, voyeur, analyste et autres et les actions qui en découlent. Ou comment un simple fait, celui de passer la Porte de Flandre, frontière entre deux mondes, peut donner lieu à des interprétations tout à fait différentes de ce qui est voulu par le personnage principal. Beau travail d'écriture, à recommander chaudement.
            • Vermeer Posté le 4 Avril 2018
              Un court roman sur des thèmes très contemporains. Malika, d'origine marocaine, habite Molenbeek et depuis quelque temps a décidé de se couvrir d'un hijab sans conviction religieuse. Intelligente, cultivée, passionnée de littérature, elle quitte chaque jour son quartier, franchit le fleuve qui la sépare de quartiers plus européens ( véritable frontière dans la ville) et là, se change complètement, s'habille à l'européenne, en Européenne sexy ce qui fait que dans dans les deux cas, elle attire le regard des hommes. Elle ne s'arrête pas là mais suspense. Fawzi, son fiancé autoproclamé et voisin, décide de la suivre. C'est le récit de cette journée où tout va basculer qui est conté ici. Fatima, femme ambiguë, veut se venger des hommes mais elle-même ne maîtrise pas tout. Ce jour-là tout va trop loin. Des thèmes graves : l'identité, celle de la femme d'origine orientale vivant en Occident en particulier, la femme objet, le terrorisme, l'Islam radical, le féminisme ce qui n'empêche pas quelques touches d'humour.
            • Profiteroles Posté le 29 Mars 2018
              J’avais découvert l’écriture de Fouad Laroui lors de ma participation au Prix Izzo (prix ado remis lors de Lire à Limoges) il y a déjà quelques années. Son univers m’avait séduit, avec toujours des rapports au Maroc. Fatima, jeune musulmane, vit à Molenbeek, ce quartier aujourd’hui bien connu de Bruxelles. Elle porte le niqab, fait bien attention à regarder par terre, bref essaye d’être discrète comme on le lui demande. Elle s’est trouvée un petit boulot, a mis de côté ses études. Sauf que ce petit boulot se trouve loin de Molenbeek, en plein Bruxelles. Et ça n’est pas du goût de tout le monde ! Difficile de résumer ce roman de 130 pages sans trop en dévoiler ! J’ai eu pas mal de mal à rentrer dans le roman, le flot de pensées des personnages étant haché. La partie narration a donc été un vrai bol d’air. Car si on oublie ces dialogues hachés, on se rend compte que le reste est très bien écrit, et l’histoire rondement menée. Le roman se divise en plusieurs parties : les premiers chapitres sont liés à la déambulation de Fatima de Molenbeek à son travail, ses arrêts, ses interrogations ; puis les chapitres suivants sont... J’avais découvert l’écriture de Fouad Laroui lors de ma participation au Prix Izzo (prix ado remis lors de Lire à Limoges) il y a déjà quelques années. Son univers m’avait séduit, avec toujours des rapports au Maroc. Fatima, jeune musulmane, vit à Molenbeek, ce quartier aujourd’hui bien connu de Bruxelles. Elle porte le niqab, fait bien attention à regarder par terre, bref essaye d’être discrète comme on le lui demande. Elle s’est trouvée un petit boulot, a mis de côté ses études. Sauf que ce petit boulot se trouve loin de Molenbeek, en plein Bruxelles. Et ça n’est pas du goût de tout le monde ! Difficile de résumer ce roman de 130 pages sans trop en dévoiler ! J’ai eu pas mal de mal à rentrer dans le roman, le flot de pensées des personnages étant haché. La partie narration a donc été un vrai bol d’air. Car si on oublie ces dialogues hachés, on se rend compte que le reste est très bien écrit, et l’histoire rondement menée. Le roman se divise en plusieurs parties : les premiers chapitres sont liés à la déambulation de Fatima de Molenbeek à son travail, ses arrêts, ses interrogations ; puis les chapitres suivants sont dédiés à Fawzi, l’épicier du coin qui estime que Fatima lui appartient ; une autre partie avec un journaliste auto-édité qui croit voir quelque chose qui n’a jamais réellement existé ; une partie documentée avec l’intervention de quatre intellectuels, à grand renfort de vrais extraits de discours et d’articles de journaux. C’est un roman très rapide à lire. J’ai beaucoup aimé sauf la dernière partie qui est un peu plus intellectuelle et qui m’a donc donné du fil à retorde. Pour la partie de Fatima, j’ai été intriguée par sa déambulation. On ne connait pas son travail, on ne sait pas vraiment où elle va. Son attitude intrigue. Et puis vient ce fameux boulot, l’étonnement laissant place à la curiosité. Fawzi est un personnage que j’ai rêvé d’étrangler. On se rend compte, en revenant avec lui au début du roman, qu’il suivait Fatima. Il s’interroge donc sur ses agissements, sur chaque geste, lui dictant dans sa tête des ordres, nous faisant part de son dégoût pour les Belges et occidentaux. Plusieurs extraits de ses pensées m’ont fait bondir, ses « liens » avec Tariq Ramadan qu’il prend comme exemple aussi. C’est un personnage que j’ai trouvé faible, qui suit les idées des autres, ne se faisant jamais réellement sa propre opinion des choses. C’est une lecture qui fait se poser des questions, qui aborde les choses avec des visions différentes. On a là deux mondes qui s’opposent et qui sont diamétralement opposés. Le monde où la femme est surveillée par les hommes au nom de vieilles traditions, où elle n’est pas libre de ses agissement, où elle doit faire profil bas. Et le monde où la femme est libre de faire ses choix, libre de présenter en tant que candidate aux élections, libre de porter les vêtements qu’elle veut. Bref, libre d’être qui elle veut.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
            Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.