Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221156315
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Phobos - Tome 1

Collection : Collection R
Date de parution : 11/06/2015

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.
Ils veulent marquer l’histoire Avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées.
Ils sont...

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.
Ils veulent marquer l’histoire Avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
Le premier tome de la série phénomène de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221156315
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ress Posté le 13 Juillet 2021
    Parler de Phobos, ce n’est pas rien ! Écrit par Victor Dixen et publié chez Robert Laffont dans la Collection R, ce livre a déjà conquis tellement de monde ! Et je crois que je fais partie du lot… car ça a été un véritable coup de foudre, coup de cœur, coup de choc! Dans un futur proche, la NASA a été vendue à une entreprise privée, qui, avec la base de leurs recherches décide d’envoyer des jeunes gens sur Mars dans le cadre d’une télé-réalité. Et dans tout cela, nous suivons Léonor, qui a été l’une des heureuses élues pour ce programme : Genesis ! Autant dire que dès le départ j’étais conquise ! La propagande du Souffle des mots y étant certes pour beaucoup. J’avais beau avoir très peu lu de science-fiction, l’histoire m’a tout de suite parlée en tant que grande passionnée de l’univers ! J’ai tout aimé, c’est aussi simple que cela ! L’histoire bien ficelée, haletante, prenante, pleine de suspens faisant lâcher mon pauvre petit cœur malmené. Les révélations m’ont laissé abasourdie, mais elles étaient plausibles et abordées petit à petit, ne semblant pas comme une idée saugrenue apparue par magie ! Et c’est ce qu’il m’a... Parler de Phobos, ce n’est pas rien ! Écrit par Victor Dixen et publié chez Robert Laffont dans la Collection R, ce livre a déjà conquis tellement de monde ! Et je crois que je fais partie du lot… car ça a été un véritable coup de foudre, coup de cœur, coup de choc! Dans un futur proche, la NASA a été vendue à une entreprise privée, qui, avec la base de leurs recherches décide d’envoyer des jeunes gens sur Mars dans le cadre d’une télé-réalité. Et dans tout cela, nous suivons Léonor, qui a été l’une des heureuses élues pour ce programme : Genesis ! Autant dire que dès le départ j’étais conquise ! La propagande du Souffle des mots y étant certes pour beaucoup. J’avais beau avoir très peu lu de science-fiction, l’histoire m’a tout de suite parlée en tant que grande passionnée de l’univers ! J’ai tout aimé, c’est aussi simple que cela ! L’histoire bien ficelée, haletante, prenante, pleine de suspens faisant lâcher mon pauvre petit cœur malmené. Les révélations m’ont laissé abasourdie, mais elles étaient plausibles et abordées petit à petit, ne semblant pas comme une idée saugrenue apparue par magie ! Et c’est ce qu’il m’a plu : on sent que le tout est travaillé, recherché et approfondi pour former un vrai « tout » Mais ceux qui m’ont le plus séduite sont les personnages. Je crois que je n’ai jamais lu de personnages à la personnalité si réelle, si humaine ! C’est pourquoi, je me suis attachée à tous : les bons comme les mauvais ! Car Victor Dixen réussissait l’exploit de ne pas créé de « méchant », tous les personnages ayant leur part d’ombre et de lumière, leur passé, nous permettant de comprendre leur motivation, leur pensée… de les comprendre ! De plus, la mise en forme des chapitres, le style singulier pour s’adapter à l’histoire, l’alternance des points de vue, des scènes ont réussi à me faire voyager au côté des personnages, à me transporter ailleurs que sur Terre, car tout se correspondait et était étudié à la perfection ! Je ne peux donc que remercier Victor Dixen pour ce premier tome épique, magique, qui a su me transporter dans les étoiles !
    Lire la suite
    En lire moins
  • labibliothequeblonde Posté le 6 Juillet 2021
    Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. Complétement autre registre mais autre saga iconique comme La Passe Miroir dans le monde du livre : Phobos. Une bonne lecture dans un univers original. J'avoue ne pas avoir été charmer comme tout le monde. Des personnages que j'ai aimé suivre. La suite n'est pas en haut de ma wishlist !
  • raissajoly Posté le 6 Juillet 2021
    Il y a un an jour pour jour, le 6 juillet 2020 donc, je débutais ma lecture de la mythique saga Phobos. Et je songe déjà depuis quelques semaines à la relire, notamment suite à la sortie du premier tome de la bande dessinée le 9 juin dernier. En somme, je n’ai jamais vraiment fait le deuil de cette lecture qui m’a accaparé dès les premières lignes… Ce qui m’a de suite plu est le style simple et linéaire mais fluide de la plume de Victor Dixen que je découvrais alors. Ensuite, ce sont les personnages qui ont accaparé toute ma sympathie : notamment la belle Léonor à la chevelure rousse bien évidemment, la magnifique et douce Kris ou le beau Marcus pour ne citer qu’eux. Mais aussi j’aimais détester la grande méchante de l’histoire, Serena McBee, qui ne m’a jamais quitté l’esprit tant je pense à elle en grinçant des dents à chaque fois que j’aperçois une abeille… Plus globalement, au fil de ma lecture, ce sont les ingénieux découpages de chapitres qui m’ont pris au piège en alternant les points de vue « Champ » de Léonor, « Contre-champ », « Hors-champ » et les interruptions de la chaîne Genesis... Il y a un an jour pour jour, le 6 juillet 2020 donc, je débutais ma lecture de la mythique saga Phobos. Et je songe déjà depuis quelques semaines à la relire, notamment suite à la sortie du premier tome de la bande dessinée le 9 juin dernier. En somme, je n’ai jamais vraiment fait le deuil de cette lecture qui m’a accaparé dès les premières lignes… Ce qui m’a de suite plu est le style simple et linéaire mais fluide de la plume de Victor Dixen que je découvrais alors. Ensuite, ce sont les personnages qui ont accaparé toute ma sympathie : notamment la belle Léonor à la chevelure rousse bien évidemment, la magnifique et douce Kris ou le beau Marcus pour ne citer qu’eux. Mais aussi j’aimais détester la grande méchante de l’histoire, Serena McBee, qui ne m’a jamais quitté l’esprit tant je pense à elle en grinçant des dents à chaque fois que j’aperçois une abeille… Plus globalement, au fil de ma lecture, ce sont les ingénieux découpages de chapitres qui m’ont pris au piège en alternant les points de vue « Champ » de Léonor, « Contre-champ », « Hors-champ » et les interruptions de la chaîne Genesis qui apportait une certaine cohérence à la trame de l’histoire quand bien même il était bien vite dévoilé au lecteur quel était le pot aux roses derrière le programme Genesis. C’est vrai qu’on ne peut se douter du reste de l’intrigue… Oh que non ! Rebondissements, suspense et surprises sont de la partie !!! Bref, je vais m’arrêter là et abréger mon discours pour potentiellement laisser à quelqu’un un temps précieux à accorder à ce premier tome… A moins que ce ne soit déjà lu ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • PetiteSourisDeBibliotheque Posté le 25 Juin 2021
    Tout d’abord, un mot sur le style de l’auteur : Victor Dixen a le chic pour vous rendre accro à ce livre. Le rythme est bon, et les différentes focalisations du narrateur rendent le livre super addictif. Eh oui, parfois on voit tout à travers les yeux de Léonor, parfois on se retrouve dans le bureau de Serena, ou encore à la place du téléspectateur devant son écran. Pour les personnages, je dois avouer que je ne suis pas ultra fan de Léonor, une des protagonistes. Mais bon, ce n’est qu’une histoire de feeling, et le mien ne passe pas avec Léonor ! Mais promis, ça ne m’a gâché mon plaisir, tout simplement parce que face à Léonor se dresse Serena, une vraie méchante, une sale b*tch, du genre de celles qu’on maudit sur 7 générations (et ça fait teeeellement du bien d’avoir quelqu’un sur qui déverser sa rage). Enfin, j’ai adoré ce livre parce qu’il met bien en avant les dangers de la télé-réalité. Après tout, les émissions de speed-dating, on a déjà. Des candidats enfermés et filmés 24h sur 24, on a aussi. Dans l’espace ? Il n’y a qu’un pas (Elon Musk, si tu m’entends…). Sans compter que nos... Tout d’abord, un mot sur le style de l’auteur : Victor Dixen a le chic pour vous rendre accro à ce livre. Le rythme est bon, et les différentes focalisations du narrateur rendent le livre super addictif. Eh oui, parfois on voit tout à travers les yeux de Léonor, parfois on se retrouve dans le bureau de Serena, ou encore à la place du téléspectateur devant son écran. Pour les personnages, je dois avouer que je ne suis pas ultra fan de Léonor, une des protagonistes. Mais bon, ce n’est qu’une histoire de feeling, et le mien ne passe pas avec Léonor ! Mais promis, ça ne m’a gâché mon plaisir, tout simplement parce que face à Léonor se dresse Serena, une vraie méchante, une sale b*tch, du genre de celles qu’on maudit sur 7 générations (et ça fait teeeellement du bien d’avoir quelqu’un sur qui déverser sa rage). Enfin, j’ai adoré ce livre parce qu’il met bien en avant les dangers de la télé-réalité. Après tout, les émissions de speed-dating, on a déjà. Des candidats enfermés et filmés 24h sur 24, on a aussi. Dans l’espace ? Il n’y a qu’un pas (Elon Musk, si tu m’entends…). Sans compter que nos candidats de l’espace dépendent entièrement d’une seule et même personne : la directrice du programme, aka Serena la b*tch. Ça fait froid dans le dos, non ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • JHaltRoen Posté le 25 Juin 2021
    Comme je suis toujours en retard sur tout, je n’avais pas encore pris le temps de découvrir la saga incontournable de Victor Dixen. 🤦#8205;#9792;️ À force de la voir passer sur Instagram, et poussée par ma passion pour la plume de cette auteur, j’ai donc décidé de me lancer et de me procurer le premier tome il y a quelques semaines. Phobos est une saga de science-fiction, mêlant avec brio les codes de la dystopie à ceux de la romance de notre temps. 👌 Sous l’œil des caméras, comme dans ces émissions de télé-réalités, on retrouve un groupe de jeunes personnes piégé dans une véritable course contre le temps, devant apprendre à déjouer les pièges du paraître afin de trouver le grand amour et (surtout) s’assurer un avenir. La base de ce premier tome renvoie une image forte, une représentation de notre société dépeinte dans un univers étrange, où toute morale semble elle aussi avoir aussi quitté notre planète. 😶 Le scénario est particulièrement bien mené. Les allers-retours sont nombreux, mais le lecteur ne se perd jamais. Leonor est un personnage très intéressant. Elle fait partie de ces personnages qui ignorent tout de leur potentiel, de leur charisme. ❤ Elle possède tout le... Comme je suis toujours en retard sur tout, je n’avais pas encore pris le temps de découvrir la saga incontournable de Victor Dixen. 🤦#8205;#9792;️ À force de la voir passer sur Instagram, et poussée par ma passion pour la plume de cette auteur, j’ai donc décidé de me lancer et de me procurer le premier tome il y a quelques semaines. Phobos est une saga de science-fiction, mêlant avec brio les codes de la dystopie à ceux de la romance de notre temps. 👌 Sous l’œil des caméras, comme dans ces émissions de télé-réalités, on retrouve un groupe de jeunes personnes piégé dans une véritable course contre le temps, devant apprendre à déjouer les pièges du paraître afin de trouver le grand amour et (surtout) s’assurer un avenir. La base de ce premier tome renvoie une image forte, une représentation de notre société dépeinte dans un univers étrange, où toute morale semble elle aussi avoir aussi quitté notre planète. 😶 Le scénario est particulièrement bien mené. Les allers-retours sont nombreux, mais le lecteur ne se perd jamais. Leonor est un personnage très intéressant. Elle fait partie de ces personnages qui ignorent tout de leur potentiel, de leur charisme. ❤ Elle possède tout le charme de la naïveté, qui s’estompe à mesure que nous tournons les pages pour laisser place à une personnalité à la fois complexe et attachante. Ce premier tome de Phobos est un nouveau coup de cœur pour moi. ❤😍 D’une manière générale, originalité et poésie sont les maîtres mots des récits de l’auteur et j’apprécie beaucoup sa manière de mettre en scène des problématiques de notre société dans des récits addictifs et dramatiques, souvent dissimulés par le masque du rêve. Alors, enfilez votre tenue de cosmonaute, attachez vos ceintures et laissez vous transporter vers Mars#8201;! 🚀 Vous, au moins, ne devriez pas le regretter…😉
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Livres numériques en promo : 18 romans à prix réduit pour un été en plein R !

    La Collection R lance sa grande opération promotionnelle de l’été ! 

    Au programme : une sélection de 18 romans au format numérique et à prix réduit pour (re)découvrir la Collection R !

    Lire l'article
  • News
    Robert Laffont

    L'HoRoscope de l'été

    Ton avenir t'angoisse ? Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de tes vacances ? Est-ce que tu trouveras l'amour au camping des 3 crevettes ? Et la question la plus importante de toutes : quels livres vas-tu emporter en vacances ? 

    Pas de panique, la Team R a consulté les astres pour toi et te dit TOUT sur ton été littéR !

    Lire l'article