Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350872414
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 166
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Une sainte

Date de parution : 29/08/2013

Quand la fantaisie rencontre la morale

Depuis son plus jeune âge, l’héroïne de ce roman sait qu’un jour, elle sera canonisée. Mais elle ignore encore pour quels miracles et quels bienfaits. Pour gagner ses galons de sainteté, elle croit encourager le destin en devenant visiteuse de prison. Toutes les semaines, dans un parloir étroit, elle rencontre...

Depuis son plus jeune âge, l’héroïne de ce roman sait qu’un jour, elle sera canonisée. Mais elle ignore encore pour quels miracles et quels bienfaits. Pour gagner ses galons de sainteté, elle croit encourager le destin en devenant visiteuse de prison. Toutes les semaines, dans un parloir étroit, elle rencontre Dimitri, qu’elle écoute sans le juger, et qu’elle respecte comme un frère. Quand celui-ci est enfin libéré, la sainte continue de l’inciter à la vertu, mais réalise très vite qu’elle n’a plus aucun pouvoir sur lui. Les bonnes résolutions prises au temps de la prison se sont évaporées dans l’alcool et les mauvaises fréquentations. Il est libre comme elle est libre. Il n’a plus besoin d’elle. Sans l’auréole de souffrance du prisonnier, Dimitri a perdu son charme et son admirable misère. Pour le sauver une fois pour toutes, la sainte commet l’impensable : elle l’accuse d’un viol qu’il n’a pas commis. À la suite d’un procès perdu d’avance et très médiatisé, Dimitri retourne en prison où l’attend… sa visiteuse.

Une sainte est une fable sur le don et la grâce. L’héroïne – dont les ailes d’ange poussent dans le dos au fur et à mesure du roman – veut aider ceux qui l’entourent : son vieux voisin esseulé ; sa meilleure amie actrice porno ; et sa mère adorée, alitée dans une maison de repos… Un personnage irrésistible qui nous entraîne sur les chemins de la liberté et de la transgression.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350872414
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 166
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Stephanie92250 Posté le 25 Février 2017
    Un livre inclassable, à la fois roman et fable où la frontière entre la réalité et le rêve est floue. C’est léger, grinçant, parfois cruel, attendrissant, drôle. Une lecture qui nécessite un total lâcher-prise. Comme la Alice de Lewis Carroll, il faut accepter de pénétrer dans l’univers d’Emilie de Turckheim, de se perdre, de rencontrer des personnages surprenants sans s’étonner. Derrière ces aventures rocambolesques, on trouve une description bien réelle de l’univers carcéral grâce au passé de visiteuse de prison de l’auteure. Un livre clivant, vous aimerez ou vous détesterez. Moi, j’ai adoré !
  • BooksBunny Posté le 27 Février 2014
    Quel plaisir de retrouver la verve et le talent d’Emilie de Turckheim. Dans ce nouveau roman, elle nous entraîne dans l’univers décalé d’une héroïne dont le rêve d’enfance était de devenir une sainte. Pour occuper son temps, après un voyage spirituel, elle devient visiteuse de prison. Au fil de ces visites elle va tomber amoureuse d’un détenu auquel elle viendra en aide lors de sa libération. Mais voilà, une fois libre, celui-ci ne se comporte pas du tout comme elle l’attendait et elle va très vite s’apercevoir que leur relation ne peut s’épanouir qu’au sein d’un parloir. Elle monte alors un stratagème pour le faire enfermer à nouveau. Autour de l’héroïne, se succèdent également une mère en maison de repos, une amie dont la carrière de star du cinéma se limitera à quelques films pornos, un voisin solitaire passionné de jeux télévisés qui lui avait confié son chat qu’elle a laissé mourir, des championnes de curling, et bien d’autres encore. Les seuls liens entre tous ces protagonistes sont les aventures originales et quelque peu déjantées de l’héroïne, à qui commencent à pousser d'étranges petites ailes. Aventures qui font beaucoup sourire, mais qui font aussi et surtout réfléchir... Quel plaisir de retrouver la verve et le talent d’Emilie de Turckheim. Dans ce nouveau roman, elle nous entraîne dans l’univers décalé d’une héroïne dont le rêve d’enfance était de devenir une sainte. Pour occuper son temps, après un voyage spirituel, elle devient visiteuse de prison. Au fil de ces visites elle va tomber amoureuse d’un détenu auquel elle viendra en aide lors de sa libération. Mais voilà, une fois libre, celui-ci ne se comporte pas du tout comme elle l’attendait et elle va très vite s’apercevoir que leur relation ne peut s’épanouir qu’au sein d’un parloir. Elle monte alors un stratagème pour le faire enfermer à nouveau. Autour de l’héroïne, se succèdent également une mère en maison de repos, une amie dont la carrière de star du cinéma se limitera à quelques films pornos, un voisin solitaire passionné de jeux télévisés qui lui avait confié son chat qu’elle a laissé mourir, des championnes de curling, et bien d’autres encore. Les seuls liens entre tous ces protagonistes sont les aventures originales et quelque peu déjantées de l’héroïne, à qui commencent à pousser d'étranges petites ailes. Aventures qui font beaucoup sourire, mais qui font aussi et surtout réfléchir car cet univers noir et décalé n’est somme toute pas si éloigné de la réalité. J’ai adoré la fantaisie de cette « Sainte », qui fait assurément partie de mes coups de cœur de la rentrée, et celle toujours renouvelée de l’écriture d’Emilie de Turckheim.
    Lire la suite
    En lire moins
  • livreclem Posté le 6 Janvier 2014
    Étrange... mais quelle belle surprise !! L'héroïne veut devenir une sainte. Elle devient visiteur de prison. Et rencontre Dimitri. Tout n'est pas si simple. Elle mange quelques fois avec son vieux voisin amoureux d'elle. Elle rend visite à sa mère et lui raconte chaque fois une histoire (qui ressemble à un petit conte) Ah oui j'allais oublié : des ailes d'anges commencent à lui pousser dans le dos. Très très bien écrit et surprenant. Je commence bien mes lectures de 2014 !!
  • Gondolfo Posté le 29 Octobre 2013
    Emilie de Turckheim s'attaque au monde des prisons par la force de l'imaginaire. Sa sainte, visiteuse de prison, tente d'abolir les murs par le lyrisme de son imaginaire et officie par là même à sa supposée béatification. Polémique, scintillant, poétique et débridé, le livre souffre cependant d'une trop grande liberté de ton et de style qui laissera sur le carreau bien des lecteurs. Pour les fidèles de cette belle plume, qui sauront passer outre, la magie sera au rendez vous. Ma critique détaillée sur :
  • VanilleBL Posté le 29 Septembre 2013
    Elle "a les capacités pour viser autre chose dans la vie (…) : elle vise la sainteté." Elle, c'est l'héroïne, qui ne sera jamais désignée autrement que par ce mot. L'héroïne n'a pas de prénom mais elle a une ambition, un désir d'absolu canonique qu'elle ne sait comment atteindre. Une chose est certaine, après des années passées dans un établissement religieux, elle ne compte pas devenir sainte en se cloîtrant dans un couvent et en se livrant à la contemplation. Non, son destin à elle, pour devenir sainte, c'est de se dévouer corps et âme à son prochain, d'aider, de soulager, d'apaiser. Certes, en allant un peu plus loin dans l'examen de cette conscience en apparence irréprochable, on trouve aussi quelques arrangements avec la vérité ou la moralité et quelques agissements peu catholiques... Malgré cela, une douce aura de lumière, de candeur et de bienveillance semble flotter autour de cette jeune femme attentive, prévenante, qui prodigue gentillesse et écoute à tous ceux dont elle s'occupe, hommes et femmes d'horizons divers. Il y a sa mère qu'elle va voir dans ce que l'on devine être un établissement psychiatrique et à qui elle raconte des histoires incroyables. Il y a son vieux voisin... Elle "a les capacités pour viser autre chose dans la vie (…) : elle vise la sainteté." Elle, c'est l'héroïne, qui ne sera jamais désignée autrement que par ce mot. L'héroïne n'a pas de prénom mais elle a une ambition, un désir d'absolu canonique qu'elle ne sait comment atteindre. Une chose est certaine, après des années passées dans un établissement religieux, elle ne compte pas devenir sainte en se cloîtrant dans un couvent et en se livrant à la contemplation. Non, son destin à elle, pour devenir sainte, c'est de se dévouer corps et âme à son prochain, d'aider, de soulager, d'apaiser. Certes, en allant un peu plus loin dans l'examen de cette conscience en apparence irréprochable, on trouve aussi quelques arrangements avec la vérité ou la moralité et quelques agissements peu catholiques... Malgré cela, une douce aura de lumière, de candeur et de bienveillance semble flotter autour de cette jeune femme attentive, prévenante, qui prodigue gentillesse et écoute à tous ceux dont elle s'occupe, hommes et femmes d'horizons divers. Il y a sa mère qu'elle va voir dans ce que l'on devine être un établissement psychiatrique et à qui elle raconte des histoires incroyables. Il y a son vieux voisin dont elle garde le chat et comble la solitude, parfois. Il y a Marie, l'ancienne camarade de classe qui rêvait d'être comédienne, et qui devient secrétaire dans une agence de pompes funèbres puis actrice de films X. Et surtout il y a Dimitri, que l'héroïne va visiter en prison. Car pour notre aspirante à la canonisation, "le bonheur est dans le parloir", elle a trouvé là la voie qui mène à la sainteté. Elle est heureuse d'avoir trouvé un homme à sauver, à réconforter, rien de mieux pour cela qu'un prisonnier rongé par le remords, démoli par la perspective de la peine à purger. Être visiteuse de prison donne un sens à la vie de l'héroïne alors quand Dimitri sort, elle se sent perdue, démobilisée, elle a besoin de ces instants de parloir. Dimitri doit retourner en prison pour qu'elle puisse retourner au parloir, coûte que coûte... L'auteure, elle-même visiteuse de prison, décrit à la perfection l'expérience de cet univers carcéral si particulier, le vécu de la visiteuse mais aussi de ce qu'elle ressent, de ce qu'elle apprend des conditions de vie des hommes qu'elle rencontre, des rencontres toujours un peu étranges, hors du temps, des attachements parfois biaisés dans le sens où le visiteur, en tant que seul lien avec l'extérieur pour le prisonnier, peut finir par se sentir indispensable et vouloir le rester. Sans complaisance aucune, Emilie de Turckheim n'hésite pas à questionner les intentions de tous ceux qui veulent ou prétendent faire de "bonnes actions" : est-ce réellement pour les autres ou égoïstement pour eux-mêmes... ? Elle mène une dialectique incessante de la vertu et du vice, de l'involontaire et du prémédité, de la jouissance et de la douleur, du délire et de la réalité. Mais avant tout et surtout, Emile de Turckheim nous entraîne dans son petit monde à elle, dans lequel elle va nous dérouter, nous perdre totalement. Il faut alors s'abandonner complètement, devenir comme Alice dans le pays des merveilles, accepter de ne pas comprendre, d'être déboussolé, égaré dans un pêle-mêle sans repères et qui semble parfois ne pas avoir le moindre sens. Ce roman ne ressemble à aucun autre, le style en est différent, dense, saccadé, plus proche du poétique que de la prose, avec des phrases qui s'enchaînent sans pause et sans autre ponctuation que les points et les virgules – ni point d'interrogation pour les questions, ni point d'exclamation pour les surprises et les emportements, ce qui confère au récit un rythme très original. Le ton est cruel, amusant, décalé, délicieusement acidulé, au service d'un imaginaire ludique, burlesque, subversif, joué sur toute la gamme des émotions et des genres. Sous forme de conte noir, de fable fantastique, de "sarabande hallucinée", brouillant les pistes du délire onirique et de la réalité la plus dure, ce roman déjanté, tourbillonnant, drôle et cynique, bouscule et surprend le lecteur sans relâche. "La fin de l'histoire vous surprend-elle. Elle ne me surprend pas, dit l'héroïne. J'ai de l'imagination." "Et le réalisme des répliques. Qu'est-ce qu'on en fait. C'est sans importance puisque tout est vrai. Il faut être de bonne foi pour écrire."
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés