Lisez! icon: Search engine
Les Vertueux
Date de parution : 17/08/2023
Éditeurs :
Pocket

Les Vertueux

Date de parution : 17/08/2023
Partir à la guerre à la place d'un autre, revenir en héros et se découvrir proscrit...
« Des choses incroyables vous tombent dessus, détournent le cours de votre existence et le bouleversent de fond en comble. »
Algérie, 1914. Pour le jeune berger Yacine, qui n’a jamais quitté son douar,...
« Des choses incroyables vous tombent dessus, détournent le cours de votre existence et le bouleversent de fond en comble. »
Algérie, 1914. Pour le jeune berger Yacine, qui n’a jamais quitté son douar, ces choses incroyables vont l’emporter comme une crue à travers mille imprévus, lui feront connaître le monde moderne, celui des machines et des...
« Des choses incroyables vous tombent dessus, détournent le cours de votre existence et le bouleversent de fond en comble. »
Algérie, 1914. Pour le jeune berger Yacine, qui n’a jamais quitté son douar, ces choses incroyables vont l’emporter comme une crue à travers mille imprévus, lui feront connaître le monde moderne, celui des machines et des machinations, des tirailleurs loyaux et des trahisons, de la guerre des tranchées, des promesses piégées, et de l’amour simple et beau pour survivre dans l’adversité.

Cet ouvrage a fait partie de la sélection pour le Prix du Roman Fnac et pour le Grand Prix du Roman de l’Académie française
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266332477
Code sériel : 18955
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266332477
Code sériel : 18955
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Les Vertueux est un formidable roman d’aventures brassant tous les sentiments, de la haine à l’amour en passant par la jalousie, la solitude ou la culpabilité. Yasmina Khadra réussit là un vrai pari : tenir le romanesque sur la distance, donner du souffle à un récit d’amour et de violences. »
Libération

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PicassoAragon 06/05/2024
    Ah je retrouve avec plaisir l’écriture que j’apprécie de cet auteur. Une grande fresque pour relater un pan de l’histoire franco-algérienne et de l’Agérie colonisée à partir de 1910. Yacine Cheraga vit misérablement avec son père handicapé et sa mère. Son monde se réduit à ce quartier, ses aspirations s’y limitent aussi. Le caïd du coin l’envoie combattre en France en lieu et place de son fils soi disant trop fragile. Il se retrouve alors dans les tranchées au sein du 7ème RTA. La vie difficile des tranchées, l’absurdité de la guerre, la bravoure parfois, la fraternité, l’amitié qui naît indéfectible. Le racisme aussi à la fin de la guerre. De retour en Algérie, loin d’être accueilli en héros, le caïd tente de faire tuer Yacine pour cacher l’imposture. Il a d’ailleurs chassé toute sa famille. Yacine va donc parcourir l’Algérie pour retrouver les siens. Il sera aidé par ses camarades de tranchées. On voit le retour difficile à la vie civile de ces derniers, les cauchemars qui hantent leur nuit. On voyage dans l’Algérie des années 20. Très bon livre, très intéressant et bien écrit avec le vocabulaire parfois un peu désuet des premiers romans de Y. Khadra.
  • Euzenat 02/05/2024
    De la guerre de tranchée (1914-1918) au bagne où douleurs et violences sont quotidiennes, Yasmina Khadra nous donne le mode d'emploi à la résilience ; Son héros, Yacine, par son pardon, son amour parvient à nous donner une leçon de vie.Tout un chemin... Ses bâtons de pèlerin , l'amitié, la solidarité, l'emporteront toujours sur la vengeance. De cette grande épopée à un grand roman d'Algérie ,Yasmina Khadra nous laisse plein d'espoir.Yacine, a fait le chemin. J'ai d'ores et déjà placé un autre roman de Yasmina Khadra dans ma PAL.
  • Anis0206 01/05/2024
    Cela fait un petit moment que je voulais lire le dernier roman de Yasmina Khadra mais j'ai attendu sa sortie en poche et aussi l'occasion de le re rencontrer lors du Maghreb des Livres 2023 à l'hôtel de ville de Paris pour lire ce roman les vertueux. J'avoue qu'en général j'ai du mal un peu avec les histoires qui se passent lors de la période coloniale mais celle ci, elle m'a surpris car elle suit Yacine qui va se retrouver dans l'enfer de la grande guerre après avoir été désigné par le tout-puissant caïd de son douar algérien pour partir à la guerre en France en se faisant passer pour son fils. Son malheur ne s'arrête pas car lors de son retour, le Caid qui lui promettait terres et merveilles tente de le tuer pour camoufler le secret entourant son fils et Yacine va se retrouver à errer dans l'Ouest puis le sud algérien afin de faire face au monde cruel et violent dans lequel il vit. Ce roman n'est pas juste une histoire touchante mais aussi une leçon de vie car et comment le personnage nous apprends à fondre une résilience hors du commun basée sur la sagesse instinctive qui le fait se plier aux caprices du mektoub, tout en restant droit dans ses bottes, fidèle à lui-même, à ses valeurs humaines et à ses attaches affectivesCela fait un petit moment que je voulais lire le dernier roman de Yasmina Khadra mais j'ai attendu sa sortie en poche et aussi l'occasion de le re rencontrer lors du Maghreb des Livres 2023 à l'hôtel de ville de Paris pour lire ce roman les vertueux. J'avoue qu'en général j'ai du mal un peu avec les histoires qui se passent lors de la période coloniale mais celle ci, elle m'a surpris car elle suit Yacine qui va se retrouver dans l'enfer de la grande guerre après avoir été désigné par le tout-puissant caïd de son douar algérien pour partir à la guerre en France en se faisant passer pour son fils. Son malheur ne s'arrête pas car lors de son retour, le Caid qui lui promettait terres et merveilles tente de le tuer pour camoufler le secret entourant son fils et Yacine va se retrouver à errer dans l'Ouest puis le sud algérien afin de faire face au monde cruel et violent dans lequel il vit. Ce roman n'est pas juste une histoire touchante mais aussi une leçon de vie car et comment le personnage nous apprends à fondre une résilience hors du commun basée sur la sagesse instinctive qui...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sofia30 28/04/2024
    J'ai rarement été emportée par un livre et celui-ci en fait partie. L'histoire d'un jeune homme, de l'Algérie rurale, Yacine Chéraga, emporté par les aléas de la vie, envoyé de force à la fleur de son âge à la frontière franco-belge pendant la Première Guerre mondiale, perdant de vue sa famille à son retour en Algérie, poursuivi par les fantômes de son passé, tente à maintes fois de remonter la pente, mais en vain. Ce récit doux-amer formé de métaphores, nous faisant aussi voyager dans les différentes contrées de l'Algérie du Sahara à Oran, en passant par Sidi Bel Abbès ou la cité de Kenadsa que Chéraga rêve tant, est aussi un hymne à la vie épicurienne et nous invite à vivre l'instant présent, d'être reconnaissant de vivre tout simplement, peu importe les épreuves, celles-ci ne seront que bénéfiques dans notre parcours.
  • MpiMlire 17/04/2024
    Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un Jasmina Khadra, et je me souviens avec beaucoup d’émotions du magnifique « Ce que le jour doit à la nuit », mon préféré jusqu’à présent et qui ne sera pas détrôné par Les vertueux. Si j’ai retrouvé avec plaisir la sensible et poétique plume de l’écrivain, je suis un peu déçue par son héros, Yacine. Je l’ai trouvé vraiment trop vertueux face aux trahisons, aux déceptions, aux souffrances qui ont jalonné sa vie, de son enlèvement par un caïd local dans son village natal en Algérie, un salopard qui l’a choisi pour aller se battre à la place de son fils en France pendant la première guerre mondiale, à la disparition de sa famille qu’il cherchera sans découragement malgré le peu de traces qu’elle a laissées, de l’abandon de sa maîtresse et patronne qui l’a manipulé, ce qui l’a conduit en prison pendant des années, et bien d’autres malheurs encore qui ne cesseront de s’abattre sur lui. Sa foi rendra cet homme plutôt instruit trop docile à mon goût, peut-être parce que je ne me suis pas suffisamment attachée à lui, ou l’inverse… Par contre, j’ai beaucoup apprécié le contexte historique décrit en détail, avec beaucoup de réalisme, de la guerre dans les tranchées racontée du point de vue des turcos, ces colonisés enrôlés sous le drapeau français, et du début de la résistance algérienne face aux colonisateurs dans l’entre-deux-guerres. Ce sont ces parties du roman, longuement mais heureusement disséminées dans le périple de Yacine qui m’ont permis de poursuivre cette lecture de 500 pages. En conclusion, je n’en resterai pas là avec Yasmina Khadra, c’est ma première petite déception sur 4 ou 5 de ses romans, mais je vais attendre un peu avant de le relire. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un Jasmina Khadra, et je me souviens avec beaucoup d’émotions du magnifique « Ce que le jour doit à la nuit », mon préféré jusqu’à présent et qui ne sera pas détrôné par Les vertueux. Si j’ai retrouvé avec plaisir la sensible et poétique plume de l’écrivain, je suis un peu déçue par son héros, Yacine. Je l’ai trouvé vraiment trop vertueux face aux trahisons, aux déceptions, aux souffrances qui ont jalonné sa vie, de son enlèvement par un caïd local dans son village natal en Algérie, un salopard qui l’a choisi pour aller se battre à la place de son fils en France pendant la première guerre mondiale, à la disparition de sa famille qu’il cherchera sans découragement malgré le peu de traces qu’elle a laissées, de l’abandon de sa maîtresse et patronne qui l’a manipulé, ce qui l’a conduit en prison pendant des années, et bien d’autres malheurs encore qui ne cesseront de s’abattre sur lui. Sa foi rendra cet homme plutôt instruit trop docile à mon goût, peut-être parce que je ne me suis pas suffisamment attachée à lui, ou l’inverse… Par contre, j’ai beaucoup apprécié le contexte historique décrit en détail,...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !