Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306560
Code sériel : 17786
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

M, le bord de l'abîme

Date de parution : 20/05/2020
Hong Kong. Entre ses rues frénétiques et ses néons insomniaques, la ville dresse ses gratte-ciel. D’immenses aquariums technologiques où se décide le futur de l’humanité. C’est là, dans l’atmosphère poisseuse de l’été tropical, qu’une Française, Moïra, intègre la firme Ming, concentré d’intelligence artificielle censé devancer nos désirs. Mais pour la... Hong Kong. Entre ses rues frénétiques et ses néons insomniaques, la ville dresse ses gratte-ciel. D’immenses aquariums technologiques où se décide le futur de l’humanité. C’est là, dans l’atmosphère poisseuse de l’été tropical, qu’une Française, Moïra, intègre la firme Ming, concentré d’intelligence artificielle censé devancer nos désirs. Mais pour la jeune femme, l’utopie vire au cauchemar. Derrière les murs du centre ultrasecret, des employées sont retrouvées mortes, violées, torturées. Que cherche vraiment l’empire Ming ? Bienvenue chez M… Au bord de l’abîme.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306560
Code sériel : 17786
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L’un des maîtres désormais incontesté du suspense à la française frappe un grand coup. […] Poisseux, étouffant, comme l’atmosphère tropicale de Hong Kong, ultra contemporain, […] le nouveau roman de Bernard Minier, M, le bord de l’abîme est à la hauteur de son originalité, de son ambition. » Bernard Lehut – RTL
RTL

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PascalPaleHardi Posté le 14 Juillet 2020
    Moïra, une jeune ingénieure française, est recrutée par le géant chinois du numérique. Une passionnante enquête qui nous interroge sur notre (in)dépendance au numérique, sommes-nous tous inévitablement pris dans les mailles de la toile ?
  • yvesle-bot Posté le 9 Juillet 2020
    Intrigues parfaites .Histoire au plus près de la réalité angoissante de la civilisation humaine qui va peut être vers sa fin . Par contre des longueurs inutiles faisant penser à des scénes de vieux films milles fois répétées (surtout vers la fin ).
  • Myreadbooks Posté le 7 Juillet 2020
    Depuis le temps que je voulais lire ce livre, voilà qui est fait. Ce livre est un one-shot, il ne fait pas parti de la série commandant Servaz. On y retrouve la jeune Moira qui se retrouve à travailler pour Ming, un géant du numérique chinois à Hong Kong. Sauf que dès son premier soir sur le sol Hongkongais elle est abordé par la police. Elle va s'apercevoir que Ming cache bien son jeu et à pas mal de secrets. Moira va se sentir en permanence épiée et suivie. De nombreuses morts violentes ont lieu au sein de cette entreprise. Est ce des meurtres, des accidents ou des suicides? C'est ce que se pose pas mal de monde. J'ai moins bien aimé ce livre que les autres de cet auteur mais j'ai quand même accroché à l'histoire si captivante, addictive, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages très attachants. Hâte de lire "La vallée".
  • coraliel59 Posté le 1 Juillet 2020
    Un bon thriller qui nous interroge sur les excès des nouvelles technologies. Deux histoires parallèles: Moïra, une jeune Française, arrive à Hong Kong pour travailler sur Deus, la nouvelle IA mise au point par Ming. En même temps, deux flics locaux enquête sur le prince de la douleur, un tueur cruel, qui s'attaque à des employés de Ming. L'histoire est bien écrite mais on sent les évènements arriver et pas vraiment de surprise au dénouement. Un moment agréable et qui nous fait réfléchir à nos dépendance aux nouvelles technologie
  • AlexSaeba Posté le 16 Juin 2020
    Un roman glaçant sur les risques d'internet et des dérives technologiques mais qui au niveau de l'intrigue et des émotions qu'il est censé susciter tome à côté. L'auteur nous offre presque un cours sur les nouvelles technologies, il n'a pas réussi à ingérer et à adapter à son style ses recherches. On a l'impression de lire un copié-collé d'articles scientifiques à certains moments et c'est vraiment dommage! Autre écueil: un style trop chirurgical, froid, analytique, reproche que j'avais déjà fait à Thilliez pour son dernier roman. Ces deux auteurs en voulaient nous proposer une description médico-légal des actes, des hommes et des femmes perdent dans leur écriture la part émotionnel et épidermique, dommage pour un thriller dont le but est notamment de jouer sur les émotions. C'est un mal qui se répand dans la littérature du moment et je trouve ça dommage car les romans de ce genre en perdent en qualité. Ce roman souffre d'un autre écueil, des longueurs, parfois inutiles et ça aussi c'est dommage. Il se laisse cependant lire et n'est pas désagréable mais moi qui adore l'auteur et son Martin Servaz ressort dessus de ma lecture.

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !