Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264058256
Code sériel : 1475
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Raisons et sentiments

Jean PRIVAT (Traducteur)
Date de parution : 05/01/2012

En amour, comme en tout, rien n’a changé depuis le 19eme siècle de Lady Jane. Si la fougueuse Marianne s’abandonne à une passion qui menace de lui brûler les ailes, la sage Elinor prend le risque de perdre l’amour à force de tempérance. Raison et sentiments : impossible équation ?...

En amour, comme en tout, rien n’a changé depuis le 19eme siècle de Lady Jane. Si la fougueuse Marianne s’abandonne à une passion qui menace de lui brûler les ailes, la sage Elinor prend le risque de perdre l’amour à force de tempérance. Raison et sentiments : impossible équation ? Les deux jeunes femmes devront apprendre de leurs vacillements. Pour le meilleur et pour le pire.

« A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits. »
Anne Barbe, Libération

Traduit de l’anglais
par Jean Privat

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264058256
Code sériel : 1475
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • adda33 Posté le 8 Septembre 2020
    Raison et sentiments : ce sont deux soeurs, Elinor qui représente la raison et Marianne qui représente le sentiment. Nous sommes à la fin du 18è siècle dans le Sussex. Société très bien dépeinte, avec ses travers et ses codes. Les histoires d'amour et leurs mélodrames sont intemporels ainsi que le comportement humain.
  • Mady23 Posté le 4 Septembre 2020
    Pour ce qui est de la forme, je n’ai vraiment pas été déçue, j’ai beaucoup apprécié l’écriture de l’auteure. Celle-ci m’a réellement plongé dans l’histoire, l’époque, et les paysages anglais (la campagne et la ville y sont opposées mais on sent l’admiration que l’auteure possède pour ces deux milieux par les descriptions qu’elle en fait). Pour ce qui est du contenu, j’ai trouvé très intéressant le contraste entre les caractères des deux sœurs. D’ailleurs l’opposition entre les deux traits de caractère prédominants chez chacune d’elle (Raisonnable pour l’une et sentimentale pour l’autre) s’illustre dans les actes que l’auteure leur prête, et chaque conséquence de leurs actes est un argument en faveur de la raison. L’évolution du personnage de Marianne en est la preuve (à mon avis). Les personnages sont très bien travaillés, j’ai pu ressentir une pleine aversion pour certains d’entre eux et un réel attachement pour d’autres, et pour d’autres encore, une évolution de mes sentiments au grès de leurs actions. L’histoire quant à elle est pleine de rebondissements (ce qui m’a permis d’apprécier l’intrigue, et aussi sans quoi je me serai ennuyée).
  • floramaginelle Posté le 19 Août 2020
    Une analyse très fine des sentiments, en particulier amoureux. Une très belle peinture de la société anglaise de la fin du 18è. Une intrigue habilement menée aux multiples rebondissements. Un très bon moment de lecture !
  • Meyhlin Posté le 7 Août 2020
  • Raven27 Posté le 15 Juillet 2020
    La lecture de ce livre m’a parue un peu fastidieuse au début, mais étonnamment, après que le cadre soit planté, les mots coulent avec une aisance qui m’a transportée dans le récit. C’est l’histoire de deux sœurs, Marianne et Élinor. La première est toujours à fleur de peau et ne cache aucun de ses sentiments, tant et si bien qu’ils influent même sur sa santé. La seconde, plus sage et réfléchie, est en proie à des émotions presque plus fortes, mais ne laisse rien paraître et se conduit avec raison et discernement. Le tout avec une ambiance de début de XIXème siècle dans la campagne anglaise. J’ai beaucoup aimé ce roman car Jane Austen a le don de nous peindre un portrait de la société de l’époque très éloquent, où les mœurs et la bienséance sont plus importantes que l’amour ou « l’inclinaison » que l’on peut avoir pour une personne. Je pensais que l’auteure allait choisir la facilité pour la fin mais c’est une fin tout à fait valable qu’elle a imaginée, très crédible et en même temps idéal le pour moi qui préférais de loin Élinor. C’est le premier roman de Jane Austen que je lis et je comprends à présent pourquoi on... La lecture de ce livre m’a parue un peu fastidieuse au début, mais étonnamment, après que le cadre soit planté, les mots coulent avec une aisance qui m’a transportée dans le récit. C’est l’histoire de deux sœurs, Marianne et Élinor. La première est toujours à fleur de peau et ne cache aucun de ses sentiments, tant et si bien qu’ils influent même sur sa santé. La seconde, plus sage et réfléchie, est en proie à des émotions presque plus fortes, mais ne laisse rien paraître et se conduit avec raison et discernement. Le tout avec une ambiance de début de XIXème siècle dans la campagne anglaise. J’ai beaucoup aimé ce roman car Jane Austen a le don de nous peindre un portrait de la société de l’époque très éloquent, où les mœurs et la bienséance sont plus importantes que l’amour ou « l’inclinaison » que l’on peut avoir pour une personne. Je pensais que l’auteure allait choisir la facilité pour la fin mais c’est une fin tout à fait valable qu’elle a imaginée, très crédible et en même temps idéal le pour moi qui préférais de loin Élinor. C’est le premier roman de Jane Austen que je lis et je comprends à présent pourquoi on entend tant parler de son style et de ses personnages dans le monde entier, et je commence Orgueil et Préjugés de ce pas.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    8 classiques de la littérature pour s'émouvoir

    Incontournables, intemporels, les grands classiques de la littérature ne sont jamais aussi puissants que lorsqu'ils se mettent à l'heure de l'amour et de la passion. De Charlotte Brontë à Marcel Proust, découvrez notre sélection de romans classiques parfaits pour s'émouvoir.

    Lire l'article