Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
19, River Street: Thriller psychologique, nouveauté 2024
Collection : Récamier Noir
Date de parution : 08/02/2024
Éditeurs :
Éditions Récamier
Nouveauté

19, River Street: Thriller psychologique, nouveauté 2024

Collection : Récamier Noir
Date de parution : 08/02/2024
Derrière chaque porte se cache un secret. Oserez-vous pousser celle du 19, River Street ?
19, RIVER STREET, UN THRILLER PSYCHOLOGIQUE PASSIONNANT: 

« Je sais ce qu’il s’est passé sur La Dernière danse. Josephine est en vie. Demain, 22 heures. Venez seule. »
 
Ces simples mots, notés sur un bout...
19, RIVER STREET, UN THRILLER PSYCHOLOGIQUE PASSIONNANT: 

« Je sais ce qu’il s’est passé sur La Dernière danse. Josephine est en vie. Demain, 22 heures. Venez seule. »
 
Ces simples mots, notés sur un bout de papier, confirment ce que Maddie a toujours su : sa fille est vivante, quelque part.
Douze ans plus tôt, lors...
19, RIVER STREET, UN THRILLER PSYCHOLOGIQUE PASSIONNANT: 

« Je sais ce qu’il s’est passé sur La Dernière danse. Josephine est en vie. Demain, 22 heures. Venez seule. »
 
Ces simples mots, notés sur un bout de papier, confirment ce que Maddie a toujours su : sa fille est vivante, quelque part.
Douze ans plus tôt, lors d’un séjour en plein océan Pacifique, la petite Josephine disparaît mystérieusement durant la nuit, son corps ne sera jamais retrouvé. Face à ce deuil insurmontable, la famille implose, et Maddie reste seule dans sa grande demeure, au 19, River Street, à Seattle.
Ce mot laissé devant chez elle représente alors un ultime espoir. Prête à tout pour retrouver son enfant, Maddie sollicite l'aide de Gabriel, un jeune écrivain en quête de tranquillité, à qui elle vient de louer l’étage de sa maison. Mais que sait-elle finalement de lui ? Pourquoi est-il venu s'installer au 19, River Street ? La jeune femme est loin de s’imaginer à quel point leurs existences sont liées.

LAURE ROLLIER, ETOILE MONTANTE DU THRILLER:

Originaire d’Agen, dans le Sud-Ouest de la France, Laure Rollier est illustratrice et autrice. Elle a publié quatre romans : Hâte-toi de vivre ! (2018), Nous étions merveilleuses (2019), dont deux thrillers, Le Disparu de Nantucket (2021) et L’ombre du lac (2022). Elle a remporté le prix Mazarine Book Day en 2017. 19, River Street est son cinquième roman.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782385770914
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782385770914
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Matatoune 16/02/2024
    Laure Rollier propose un nouveau thriller psychologique, 19 River Street, captivant, avec de nombreux rebondissements et au final complétement imprévisible ! Brins d’histoire A Seattle, une maison bourgeoise et familiale est un personnage à part entière qui, même si elle ne prendra pas la parole, sait parfaitement le drame qui se joue dans ses murs. Maddy y habite maintenant seule. Non, un locataire vient juste de la rejoindre. Elle y travaille aussi, son cabinet de psychologie séparée de la maison par une serrure. Il y a eu à une autre époque dans cette maison son mari, Paul, puis Marcus, puis trois ans après, Judith. Mais, cette famille a connu un drame que Maddy ne peut dépasser ! Et, lorsqu’un matin, elle retrouve sur le pare-brise de sa voiture, un papier l’informant que son enfant est vivante, tout s’écroule autour d’elle… Gabriel Kesler, écrivain, a quitté le surf et la course à pied de Nantukett pour la ville de Seattle. Entrain d écrire son second roman, il raconte sa rencontre avec sa « Mowgli blonde », Klara, et ses dix années en Afrique. Idyllique, presque trop ! Où est la faille ! Elle viendra de révélations, à la mort de son père, qui le plongeront dans un abîme d’incertitudes…. Des grands espaces à la solitude de Maddy à peine plus âgée que l’écrivain, la focale se resserre, comme un étau, sur ce 19 River Street. Intense tension Laure Rollin sait parfaitement ferrer son lecteur autour de cette maison. Ses chapitres sont courts. Sa double intrigue s’imbrique sans que l’une fasse de l’ombre à l’autre. Laure Rollin y glisse avec son personnage d’écrivain, Gabriel, des éléments plus privés sur sa relation à l’écriture. « Mon bouquin à continué à se vendre sans moi et cela me convenait à merveille. » L’écrivaine a connu un succès fulgurant au début de sa carrière, avec l’attribution du prix Mazarine Book Day en 2017 pour son livre Hâte-toi de vivre. Mais, Gabriel, le personnage de l’écrivain, ajoute que deux problèmes se posent alors. « Le premier est que tout le monde attend de vous que vous fassiez encore mieux. » Ça, Laure Rollin y est arrivée, puisque 19 River Street est son quatrième après sa distinction. Et, la conséquence du second est que » Lorsque la lumière se pose sur vous, elle plonge alors tous les gens qui vous entourent dans l’obscurité ». Tout le travail d’analyse psychologique est contenu dans cette remarque. Les personnages, assez ordinaires par ailleurs, ont une profondeur qui cache des malaises et souffrances avec lesquels ils se débattent. Et, c’est cette ambiguïté que semble chercher à mettre en lumière Laure Rollin. Aucun jugement ne vient perturber l’intrigue. Juste un souci d’en donner une vision réaliste et empathique. A lire, assurément !Laure Rollier propose un nouveau thriller psychologique, 19 River Street, captivant, avec de nombreux rebondissements et au final complétement imprévisible ! Brins d’histoire A Seattle, une maison bourgeoise et familiale est un personnage à part entière qui, même si elle ne prendra pas la parole, sait parfaitement le drame qui se joue dans ses murs. Maddy y habite maintenant seule. Non, un locataire vient juste de la rejoindre. Elle y travaille aussi, son cabinet de psychologie séparée de la maison par une serrure. Il y a eu à une autre époque dans cette maison son mari, Paul, puis Marcus, puis trois ans après, Judith. Mais, cette famille a connu un drame que Maddy ne peut dépasser ! Et, lorsqu’un matin, elle retrouve sur le pare-brise de sa voiture, un papier l’informant que son enfant est vivante, tout s’écroule autour d’elle… Gabriel Kesler, écrivain, a quitté le surf et la course à pied de Nantukett pour la ville de Seattle. Entrain d écrire son second roman, il raconte sa rencontre avec sa « Mowgli blonde », Klara, et ses dix années en Afrique. Idyllique, presque trop ! Où est la faille ! Elle viendra de révélations, à la mort de son père, qui le...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mariellepassionlivres 15/02/2024
    C’est le premier roman que je lis de cette autrice et je suis encore là à me demander pourquoi je ne l’ai pas découverte plus tôt. Un roman coup de cœur que j’ai bien failli lire d’une traite si mes yeux ne m’avaient pas imploré un peu de repos. On se retrouve ici sur une double intrigue, d’un côté Maddie dont la fillette de 4 ans a disparu il y a une dizaine d’année et qui refuse de croire à son décès et de l’autre Gabriel, son locataire, jeune écrivain très sympathique qui tente de s’isoler afin d’écrire son deuxième roman. Que fait-il vraiment à Seattle ? Est-ce une coïncidence qu’il se soit installé chez Maddie ? Qu’est-il vraiment arrivé à Joséphine ? Je ne vais pas vous en dévoiler plus de l’histoire, ce serait vraiment gâché tout le suspens. Je peux juste vous dire qu’une fois commencé, il est vraiment très difficile de déposer ce roman. Je l’ai commencé un samedi en fin d’après-midi et comme je vous le disais en début de chronique, mon corps m’a imposé un peu de repos en ces jours fort chargés. Il a été clair que la première chose que j’ai fait dimanche matin (après un petit café de rigueur), c’est de reprendre illico ma lecture. Je n’avais qu’une hâte, connaitre le dénouement de cette histoire de dingue. Au fil de ma lecture, j’ai élaboré différentes hypothèses mais j’étais à mille lieues de m’imaginer ce que j’allais découvrir. Les chapitres sont courts et cela donne un super rythme au récit, on repart parfois dans le passé pour comprendre certains événements ou apprendre à mieux connaitre certains personnages dont Gabriel. Voilà un thriller psychologique comme je les aime, ni trop ni trop peu (pas besoin d’en faire des caisses dans la surenchère de rebondissements qui à un moment n’ont plus ni queue ni tête), avec des personnages auxquels on s’attache facilement et une ambiance pesante à souhait. J’ai vraiment passé un super moment de lecture et je vous recommande ce roman les yeux fermés, croyez-moi, vous allez l’adorer !!! C’est le premier roman que je lis de cette autrice et je suis encore là à me demander pourquoi je ne l’ai pas découverte plus tôt. Un roman coup de cœur que j’ai bien failli lire d’une traite si mes yeux ne m’avaient pas imploré un peu de repos. On se retrouve ici sur une double intrigue, d’un côté Maddie dont la fillette de 4 ans a disparu il y a une dizaine d’année et qui refuse de croire à son décès et de l’autre Gabriel, son locataire, jeune écrivain très sympathique qui tente de s’isoler afin d’écrire son deuxième roman. Que fait-il vraiment à Seattle ? Est-ce une coïncidence qu’il se soit installé chez Maddie ? Qu’est-il vraiment arrivé à Joséphine ? Je ne vais pas vous en dévoiler plus de l’histoire, ce serait vraiment gâché tout le suspens. Je peux juste vous dire qu’une fois commencé, il est vraiment très difficile de déposer ce roman. Je l’ai commencé un samedi en fin d’après-midi et comme je vous le disais en début de chronique, mon corps m’a imposé un peu de repos en ces jours fort chargés. Il a été clair que la première chose que j’ai fait dimanche...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilly2703 14/02/2024
    🌿C'est un énorme coup de cœur! En ouvrant ce roman déprogrammez le reste de votre journée car vous ne pourrez plus vous arrêter de lire, il vous faudra savoir!! 🌿La vie de Maddie était stable et douce, jusqu'à cette nuit au large de l'océan Pacifique où sa petite Joséphine disparaît. Le corps ne sera jamais retrouvé, et dès lors impossible pour Maddie de faire son deuil. Sa famille explose. 12 ans plus tard un énigmatique message lui redonne l'espoir de retrouver son enfant. Mais pour ses proches, pour la police, Joséphine n'a pas survécu cette nuit là et la quête de Maddie leur semble irraisonnée. 🌿Ce roman psychologique est un petit bijou, tout est parfaitement travaillé , les chapitres courts rendent le roman très rythmé totalement addictif, la plume de Laure est poétique, elle explore les personnages en profondeur, tisse autour du lecteur une toile pour rendre l'atmosphère oppressante et pleine de suspicion. 🌿Il y a Maddie mère éplorée face à un impossible deuil, puis Gabriel le mystérieux locataire qui vient s'installer chez elle un beau matin. Autour de ces deux personnages centraux gravitent les dommages collatéraux de cette histoire dont le rôle n'est pas à négliger. Et il y a cette maison, le 19 River Street qui semble être un personnage à part entière, jouer un rôle central dans ce drame. 🌿J'ai adoré cette proximité que l'auteure crée avec son lecteur, les personnages sont humains avec toute l’ambivalence que cela suppose, leurs blessures, leurs défauts pourraient être les nôtres, ce qui les rend immédiatement attachants et en même temps on comprend très vite que la vérité est bien plus complexe que ce que l'on pense. 🌿Ce roman m'a chamboulé, malmené, terrifié de part son thème car j'ai toujours pensé qu'il n'y a rien de pire pour un parent d'enfant disparu que de ne pas savoir, de ne pas avoir de lieu ou déverser son chagrin. Connaissez vous ce roman? Ma chronique vous donne t'elle envie de pousser la porte du 19 river Street? Laissez vous tenter!🌿C'est un énorme coup de cœur! En ouvrant ce roman déprogrammez le reste de votre journée car vous ne pourrez plus vous arrêter de lire, il vous faudra savoir!! 🌿La vie de Maddie était stable et douce, jusqu'à cette nuit au large de l'océan Pacifique où sa petite Joséphine disparaît. Le corps ne sera jamais retrouvé, et dès lors impossible pour Maddie de faire son deuil. Sa famille explose. 12 ans plus tard un énigmatique message lui redonne l'espoir de retrouver son enfant. Mais pour ses proches, pour la police, Joséphine n'a pas survécu cette nuit là et la quête de Maddie leur semble irraisonnée. 🌿Ce roman psychologique est un petit bijou, tout est parfaitement travaillé , les chapitres courts rendent le roman très rythmé totalement addictif, la plume de Laure est poétique, elle explore les personnages en profondeur, tisse autour du lecteur une toile pour rendre l'atmosphère oppressante et pleine de suspicion. 🌿Il y a Maddie mère éplorée face à un impossible deuil, puis Gabriel le mystérieux locataire qui vient s'installer chez elle un beau matin. Autour de ces deux personnages centraux gravitent les dommages collatéraux de cette histoire dont le rôle n'est pas à négliger. Et il y a cette maison, le...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Au_fil_des_mots 14/02/2024
    À lire le résumé, je m'attendais à un thriller haletant, stressant, un huis-clos. Il n'en a rien été. L'histoire de Maddie et de Gabriel se lit comme une fiction ne rentrant dans aucun genre précis. Les personnages ont des secrets, des parts de mystères qu'il faut dévoiler pour arriver au terme de cette histoire. Voilà l'aspect ", thriller" dont ce roman est catalogué. J'ai trouvé la narration très lourde. Les personnages expliquent tout, de leurs actions et de leurs pensées rendant impossible l'imagination du lecteur ainsi que l'attachement aux personnages. Là où se trouve le talent de l'autrice réside dans la fin inattendue. Avis mitigé donc.
  • dominolu 14/02/2024
    Une belle découverte que ce dernier roman de Laure Rollier « 19 River street ». Je n’imaginais pas en lisant les premières pages être aussi vite happée par l’histoire et n’avoir qu’une envie ne refermer ce thriller psychologique que sur le mot fin…et c’est ce que j’ai fait d’ailleurs ! Tant pis pour le ménage et autres tâches passionnantes…. Qu’est-il donc arrivé à la petite Joséphine lors d’une sortie en mer sur un voilier avec ses parents alors qu’elle n’était âgée que de 4 ans ? Maddie, sa maman vit depuis cette disparition dans l’espoir de la retrouver un jour, car pour elle il est impossible que la petite fille soit tombée dans l’eau au milieu de la nuit ! Qui est Gabriel, ce jeune romancier qui loue un logement chez Maddie ? Quelle est la quête qui l’a poussé à quitter son amoureuse Kara, la femme de sa vie, et sa vie en sa compagnie au cœur d’une réserve africaine ? Deux destins, deux personnages empathiques, une intrigue psychologique intimement mêlée et extrêmement visuelle font de ce thriller addictif un roman impossible à refermer…

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés