Lisez! icon: Search engine
Antoine
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 17/03/2022
Éditeurs :
Belfond

Antoine

Collection : Belfond Noir
Date de parution : 17/03/2022
Des chantiers navals de Dieppe à un ring de boxe de la banlieue parisienne, Christian Blanchard retrace l’itinéraire d’un jeune garçon égaré sur l’échiquier du bien et du mal. Un thriller social plein d’émotion, d’espoir, d’amour, de violence et de folie, pour conter, en filigrane, la France des années 1970.
Seul l’enfant était vivant. Il était incapable de parler. Adossé contre un mur, les mains sur les oreilles, il se balançait d’avant en arrière en se tapant le crâne sur... Seul l’enfant était vivant. Il était incapable de parler. Adossé contre un mur, les mains sur les oreilles, il se balançait d’avant en arrière en se tapant le crâne sur la paroi.
 
Antoine a douze ans lorsqu’il commet le geste fatal. Un acte irréfléchi, comme une réponse impulsive à une terreur...
Seul l’enfant était vivant. Il était incapable de parler. Adossé contre un mur, les mains sur les oreilles, il se balançait d’avant en arrière en se tapant le crâne sur la paroi.
 
Antoine a douze ans lorsqu’il commet le geste fatal. Un acte irréfléchi, comme une réponse impulsive à une terreur inouïe. La lame d’un couteau qui s’enfonce dans le corps furieux de son père pour tenter de protéger sa mère, en vain. La première marche d’une échelle infernale.
 
Maison d’arrêt, centre fermé pour mineurs, Antoine se retrouve ballotté au sein d’un système judiciaire qui ne fait pas le tri entre victimes et bourreaux. Antoine encaisse, se raccroche au tendre souvenir maternel. À une lumière qui lui échappe peu à peu.
 
Combien de temps pourra-t-il tenir à distance la bête qui gronde en lui ? Saura-t-il saisir les mains tendues de celles et ceux qui veulent le protéger ? Qu’a-t-il à sauver, lui qui a déjà tout perdu ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714495976
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 205 mm
EAN : 9782714495976
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AudreyT 05/01/2024
    Antoine a 12 ans. Il pourrait être un jeune garçon normal, avec sa vie au collège, ses copains, ses parents et son quotidien entre obligations et liberté. Mais la tendance alcoolique de son père, ses sautes d’humeur et sa violence, font que la vie d’Antoine est imprévisible et perturbante. Il n’a plus de repères, s’enferme dans ses livres et attend que les coups tombent. Un jour pourtant, alors qu’il ne l’attendait pas, l’enfer devient son quotidien… et il va devoir survivre… Antoine de Christian Blanchard est un roman très dur sur un petit garçon que la violence a brisé. Malgré quelques mains tendues, jamais il ne pourra se défaire des coups, des humiliations, des trahisons. La colère, la vengeance, seront les leitmotiv qui le maintiendront debout. Les chapitres sont courts, le rythme est soutenu, les mots sonnent justes, malgré l’accumulation des coups durs. Le quotidien dans une famille dysfonctionnelle, dans une cellule ou dans un centre fermé pour mineurs, sont décrits avec beaucoup de crédibilité. Les larmes viennent, l’incompréhension et la colère arrivent plus tard. Antoine est brisé. Il vit dans un monde de silences, où les coups des plus forts tombent sur les faibles, qui encaissent, chaque jour un peu plus. Le cercle de la violence est sans fin, en sortir est difficile. Ce roman est sombre, triste, révoltant. Mais il se doit d’exister. Ce monde là est bien réel, et fermer les yeux ne le fera pas disparaître. On doit bien cette vérité aux petits Antoine qui nous frôlent chaque jour, rasant les murs, et que nous ne reconnaissons pas…Antoine a 12 ans. Il pourrait être un jeune garçon normal, avec sa vie au collège, ses copains, ses parents et son quotidien entre obligations et liberté. Mais la tendance alcoolique de son père, ses sautes d’humeur et sa violence, font que la vie d’Antoine est imprévisible et perturbante. Il n’a plus de repères, s’enferme dans ses livres et attend que les coups tombent. Un jour pourtant, alors qu’il ne l’attendait pas, l’enfer devient son quotidien… et il va devoir survivre… Antoine de Christian Blanchard est un roman très dur sur un petit garçon que la violence a brisé. Malgré quelques mains tendues, jamais il ne pourra se défaire des coups, des humiliations, des trahisons. La colère, la vengeance, seront les leitmotiv qui le maintiendront debout. Les chapitres sont courts, le rythme est soutenu, les mots sonnent justes, malgré l’accumulation des coups durs. Le quotidien dans une famille dysfonctionnelle, dans une cellule ou dans un centre fermé pour mineurs, sont décrits avec beaucoup de crédibilité. Les larmes viennent, l’incompréhension et la colère arrivent plus tard. Antoine est brisé. Il vit dans un monde de silences, où les coups des plus forts tombent sur les faibles, qui encaissent, chaque jour un peu plus. Le...
    Lire la suite
    En lire moins
  • mymyRouen 29/07/2023
    Pour moi, Christian Blanchard fait, depuis quelques années partie des auteurs que je suis avec une grande assiduité En premier lieu sa plume est magistrale. Il traite des sujets très variés toujours avec une très grande noirceur. Dans Seul avec la nuit il nous embarque dans le Paris sous terrain, le Paris de la nuit glauque et cruelle. Dans tu ne seras mon frère, il nous dépeint une fratrie dans laquelle les 2 frères partent dans des directions opposées .. (le bien et le mal) .. Et dans ce livre, on fait la connaissance de Antoine né dans le fin fond du pays de caux dans ma Normandie natale. Cette enfant va vivre des choses atroces qui vont le pousser à commettre un acte qui va complètement bouleverser sa vie et le rendre différent. Je me suis attachée au personnage d’Antoine, j’ai eu beaucoup de compassion pour lui jusqu’à la fin. Je vous conseille ce livre qui est écrit avec beaucoup de maîtrise. J’ai été happée. D’ailleurs j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher
  • melodiereno 29/07/2023
    Antoine n'est pas né sous une bonne étoile. Sa petite enfance se passe entourée d'une mère aimante mais soumise à un homme violent et castrateur. Son adolescence est ballottée entre centres pour jeunes délinquants et famille d'accueil. Autant dire que sa vie est faite de violence mais de bien peu d'amour. Une descente aux enfers pour un enfant multi-traumatisé et qui a perdu foi dans l'être humain. Comment se reconstruire quand la vie nous met plus bas que terre et qu'une rage intérieure nous consume en sachant que si le volcan se réveille il deviendra incontrôlable... 4eme livre de cet auteur pour moi et toujours des livres coups de poing dans lesquels les enfants, la maltraitance, et la misère sociale sont souvent mis en avant.
  • gwen1401 11/05/2023
    Même si c'est loin d'être mon préféré de cet auteur, j'ai beaucoup aimé cette nouvelle histoire que nous conte Christian Blanchard., La vie d'Antoine bascule dès son plus jeune âge à cause d'un père violent qui va détruire la vie de famille mais aussi le futur d'Antoine. Toute sa vie, une scène violente et dramatique vécu lors de sa plus tendre enfance va rythmer ses choix et ses actes. La violence des mots est aussi forte que la violence des faits. Antoine malgré son parcours de vie reste attachant. Et la chute m'a arraché le coeur. Je vous conseille fortement les romans de Christian Blanchard. Il sait se renouveler et dénoncer des choses très fortes à chaque fois. Et c'est encore le cas cette fois-ci avec Antoine.
  • Livrescapades 02/01/2023
    (Chronique complète sur le blog) (...) Christian Blanchard (1959) signe un thriller social d’une grande noirceur dans lequel il retrace la vie brisée d’un jeune garçon pris dans l’engrenage infernal d’un système judiciaire inique. Antoine, c’est l’histoire d’une enfance saccagée suite à une réorientation professionnelle ratée ayant engendré chez un père de famille mal-être, alcoolisme et violence intra-familiale. La violence inouïe dont fait preuve presque quotidiennement un homme profondément frustré envers sa femme et son fils unique atteint son paroxysme un jour de l’été 1972. La situation dérape, dégénère, jusqu’au geste de trop. Un geste, irréparable, qui signe le début de la très longue descente aux enfers d’un jeune garçon dont la vie s’est arrêtée de la plus brutale des façons l’été de ses douze ans. Antoine, c’est l’histoire d’une époque et d’une région. Celle de la ville normande de Dieppe notamment qui, en devenant à la fin des années soixante le premier port de France pour l’importation de certains aliments en provenance du Maroc et des îles Canaries, a modifié en profondeur et de façon irrémédiable le tissu économique et social de la région. C’est également l’histoire d’un système judiciaire et carcéral qui ne différencie pas les victimes des bourreaux et broie ainsi et à tout jamais ceux qui ne méritaient pas un tel traitement. En alternant narration à la troisième personne du singulier et extraits des carnets rédigés par Antoine au fil des ans, Christian Blanchard questionne de façon globale et fort intéressante les notions de bien et de mal. Il incite également à la réflexion sur d’importantes thématiques telles que l’influence de l’environnement social et économique sur les comportements humains, la violence intra-familiale et étatique, les traumatismes psychiques et les comportements déviants, le fonctionnement du système judiciaire, la peine privative de liberté et la réinsertion sociale. Si le dernier quart du roman m’a un peu moins convaincue en raison d’une trop grande accumulation de malheurs, Antoine reste un roman réussi et hautement addictif mais dont on ne ressort pas indemne. (Chronique complète sur le blog) (...) Christian Blanchard (1959) signe un thriller social d’une grande noirceur dans lequel il retrace la vie brisée d’un jeune garçon pris dans l’engrenage infernal d’un système judiciaire inique. Antoine, c’est l’histoire d’une enfance saccagée suite à une réorientation professionnelle ratée ayant engendré chez un père de famille mal-être, alcoolisme et violence intra-familiale. La violence inouïe dont fait preuve presque quotidiennement un homme profondément frustré envers sa femme et son fils unique atteint son paroxysme un jour de l’été 1972. La situation dérape, dégénère, jusqu’au geste de trop. Un geste, irréparable, qui signe le début de la très longue descente aux enfers d’un jeune garçon dont la vie s’est arrêtée de la plus brutale des façons l’été de ses douze ans. Antoine, c’est l’histoire d’une époque et d’une région. Celle de la ville normande de Dieppe notamment qui, en devenant à la fin des années soixante le premier port de France pour l’importation de certains aliments en provenance du Maroc et des îles Canaries, a modifié en profondeur et de façon irrémédiable le tissu économique et social de la région. C’est également l’histoire d’un système judiciaire et carcéral qui ne différencie pas les victimes des bourreaux et broie...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !