Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350877372
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 205 mm

Avant elle

Date de parution : 21/01/2021
La violence en héritage
Carmen est enseignante, spécialiste de l'Amérique latine. Une évidence pour cette fille de réfugiés argentins confrontée au silence de son père, mort en emportant avec lui le fragile équilibre qu'elle s'était construit. Et la laissant seule avec ses fantômes. 
Un matin, Carmen est contactée par une entreprise de garde-meubles. Elle apprend...
Carmen est enseignante, spécialiste de l'Amérique latine. Une évidence pour cette fille de réfugiés argentins confrontée au silence de son père, mort en emportant avec lui le fragile équilibre qu'elle s'était construit. Et la laissant seule avec ses fantômes. 
Un matin, Carmen est contactée par une entreprise de garde-meubles. Elle apprend que son père y louait un box. Sur place, un bureau et une petite clé. Intriguée, elle se met à fouiller et découvre des photographies, des lettres, des coupures de presse. Et sept carnets, des journaux intimes. 

Faut-il préférer la vérité à l'amour quand elle risque de tout faire voler en éclats ? Que faire de la violence en héritage ? Avec une plume incisive, Johanna Krawczyk livre un premier roman foudroyant qui explore les mécanismes du mensonge et les traumatismes de la chair.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350877372
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

Plus qu'un texte fragmenté, Avant elle de Johanna Krawczyk est un texte à fragmentation, où la vérité explose comme une bombe et met à bas le décor de carton-pâte qui formait l'existence de sa narratrice, nourrie de mensonges et de silence. Un premier roman happant, d'une grande intensité.
Raphaëlle Leyris / Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Leslecturesdemamannature Posté le 9 Juin 2021
    Quelle était la vie des parents de Carmen avant elle? Avant la dictature des généraux en Argentine! Son père en a été victime et n'a jamais souhaitait en parler, c'est aussi pour mieux les comprendre qu'elle est devenue enseignante spécialiste de l'Amérique latine. Seulement le décès de son père il y a plusieurs mois a ouvert une faille abyssale en elle, elle tient grâce à l'alcool et s'enfonce chaque jour, malgré l'amour de son conjoint et de leur petite fille. La découverte de carnets écrits par son père tout au long de sa vie et commençant avant elle va lui permettre de remplir les silences laisser et de se reconstruire, voire se construire mais la vérité pourra être plus douloureuse encore!  L'histoire s'alterne donc entre le présent de Carmen avec son mal être intense, sa vie qui part en lambeau au point de ne plus pouvoir y faire face, ne pas réussir à être mère et s'enfoncer toujours un peu plus dans l'alcool, et l'histoire de l'Argentine avec un triste pan celui de la montée de la dictature. Son père a eu une enfance marqué par la brutalité malgré l'amour de sa mère, il va trouver sa place dans l'armée et... Quelle était la vie des parents de Carmen avant elle? Avant la dictature des généraux en Argentine! Son père en a été victime et n'a jamais souhaitait en parler, c'est aussi pour mieux les comprendre qu'elle est devenue enseignante spécialiste de l'Amérique latine. Seulement le décès de son père il y a plusieurs mois a ouvert une faille abyssale en elle, elle tient grâce à l'alcool et s'enfonce chaque jour, malgré l'amour de son conjoint et de leur petite fille. La découverte de carnets écrits par son père tout au long de sa vie et commençant avant elle va lui permettre de remplir les silences laisser et de se reconstruire, voire se construire mais la vérité pourra être plus douloureuse encore!  L'histoire s'alterne donc entre le présent de Carmen avec son mal être intense, sa vie qui part en lambeau au point de ne plus pouvoir y faire face, ne pas réussir à être mère et s'enfoncer toujours un peu plus dans l'alcool, et l'histoire de l'Argentine avec un triste pan celui de la montée de la dictature. Son père a eu une enfance marqué par la brutalité malgré l'amour de sa mère, il va trouver sa place dans l'armée et va voir la dictature faire des ravages jusqu'à son exil en France avec sa femme et leur fille Carmen. Des scènes de tortures sont racontées avec beaucoup de réalisme et peuvent être difficile à lire! Disparations, vols de nouveaux nés, l'armée n'a pas ménagé sa peine pour venir à bout des opposants et ce roman nous permet de pas oublier les victimes! Ce livre est intense, difficile, bouleversant et vraiment rythmé, la tension est à son comble à chaque passage. L'autrice aborde avec justesse, le poids des secrets et leurs conséquences sur les générations suivantes. J'ai trouvé Carmen bouleversante de réalisme et voir une femme alcoolique, un tabou de notre société alors que nombreuses en sont victimes, m'a vraiment touchée. Toutes les parties sur l'Argentine m'ont vraiment intéressée aussi et j'ai appris beaucoup. Un sujet que j'aimerais redécouvrir à travers d'autres écrits et témoignages désormais.  Un  premier roman magistral qui est un coup de cœur pour moi, l'autrice alterne avec brio les faits historiques et la vie de Carmen cette jeune femme tellement fragile. Une très belle histoire de résilience et de secrets à découvrir! Merci aux 68 premières fois!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Litteraflure Posté le 6 Juin 2021
    Elle, c’est la dictature des généraux, en Argentine. La chasse aux partisans de Perón, les escadrons de la mort, la torture, la complicité de l’Église catholique, tous ces milliers de disparus qui ont entaché à jamais la mémoire du pays. Le père de Carmen a fui l’Argentine et son odieux régime mais de cette sombre époque, il ne parle pas. Par pudeur, par peur de réveiller d’anciens démons ? La mère de Carmen, elle, a mis fin à ses jours, il y a dix ans. « Avant elle », c’est aussi la période qui précède sa tragique disparition. Chez Carmen, quelque chose ne tourne pas rond. Ses crises, de plus en plus violentes, lui valent de nombreux séjours en hôpital psychiatrique. Avec le décès de son père s’ouvre un abysse de questions dans lequel Carmen est précipitée, au risque d’y perdre sa santé mentale. Elle se démène, fouille les archives et trouve ce carnet dans lequel son père a consigné les évènements qui ont jalonné sa vie, de Buenos Aires à Paris. De secrets en révélations, Carmen est confrontée à un cas de conscience : quels bénéfices va-t-elle retirer de la lecture du carnet intime ? « (…) Le mensonge protège... Elle, c’est la dictature des généraux, en Argentine. La chasse aux partisans de Perón, les escadrons de la mort, la torture, la complicité de l’Église catholique, tous ces milliers de disparus qui ont entaché à jamais la mémoire du pays. Le père de Carmen a fui l’Argentine et son odieux régime mais de cette sombre époque, il ne parle pas. Par pudeur, par peur de réveiller d’anciens démons ? La mère de Carmen, elle, a mis fin à ses jours, il y a dix ans. « Avant elle », c’est aussi la période qui précède sa tragique disparition. Chez Carmen, quelque chose ne tourne pas rond. Ses crises, de plus en plus violentes, lui valent de nombreux séjours en hôpital psychiatrique. Avec le décès de son père s’ouvre un abysse de questions dans lequel Carmen est précipitée, au risque d’y perdre sa santé mentale. Elle se démène, fouille les archives et trouve ce carnet dans lequel son père a consigné les évènements qui ont jalonné sa vie, de Buenos Aires à Paris. De secrets en révélations, Carmen est confrontée à un cas de conscience : quels bénéfices va-t-elle retirer de la lecture du carnet intime ? « (…) Le mensonge protège là où la vérité foudroie, pourquoi faudrait-il toujours que la vérité triomphe ? » (p101). « Avant elle » est un bon premier roman dont l’intérêt ne réside pas seulement dans l’évocation de la dictature argentine, dont l’auteure analyse remarquablement les mécanismes : « C’est le confort du plus grand nombre qui permet à l’horreur de s’ériger en système » (p113). Johanna Krawczyk interroge surtout le devoir de mémoire, aussi douloureux soit-il. Doit-on tout lui sacrifier pour garder espoir et dignité ? Une question pertinente au moment où notre pays fait l’examen de ses égarements passés. Bilan : 🌹🌹
    Lire la suite
    En lire moins
  • Squirelito Posté le 5 Juin 2021
    Carmen est enseignante. De par ses origines, ses parents étant des réfugiés argentins, elle s’est spécialisée dans l’Amérique Latine. Marié et mère d’une petite fille, elle est à la merci de vagabondages psychiques malgré l’aide d’un spécialiste qu’elle consulte régulièrement. Son couple est sur un fil, le tout accentué par la prise d’alcool en abondance. A onze ans, elle a été confrontée au suicide de sa mère, sans explication, soudainement sa génitrice était devenue un fantôme sans aucune réaction. Son père, décédé depuis quelques mois, était un exemple pour elle, celui d’un être intègre ayant fui le régime des colonels après avoir tenté de lutter contre la dictature et les violences. Sauf qu’un jour, une entreprise de garde-meubles l’appelle pour lui signaler que son père y louait une box et qu’elle peut récupérer ses affaires laissées. Là, un bureau avec tiroir secret, une boîte et une clé. Une clé qui va ouvrir des portes inconnues et révéler la terrible et cruelle vérité. Et si le malaise de Carmen venait tout simplement d’un héritage inconnu, un héritage violent bâti sur un parterre de mensonges… Si les trente premières pages laissent brièvement des mouvements de vague inconnu et d’hésitations, tout se transforme en... Carmen est enseignante. De par ses origines, ses parents étant des réfugiés argentins, elle s’est spécialisée dans l’Amérique Latine. Marié et mère d’une petite fille, elle est à la merci de vagabondages psychiques malgré l’aide d’un spécialiste qu’elle consulte régulièrement. Son couple est sur un fil, le tout accentué par la prise d’alcool en abondance. A onze ans, elle a été confrontée au suicide de sa mère, sans explication, soudainement sa génitrice était devenue un fantôme sans aucune réaction. Son père, décédé depuis quelques mois, était un exemple pour elle, celui d’un être intègre ayant fui le régime des colonels après avoir tenté de lutter contre la dictature et les violences. Sauf qu’un jour, une entreprise de garde-meubles l’appelle pour lui signaler que son père y louait une box et qu’elle peut récupérer ses affaires laissées. Là, un bureau avec tiroir secret, une boîte et une clé. Une clé qui va ouvrir des portes inconnues et révéler la terrible et cruelle vérité. Et si le malaise de Carmen venait tout simplement d’un héritage inconnu, un héritage violent bâti sur un parterre de mensonges… Si les trente premières pages laissent brièvement des mouvements de vague inconnu et d’hésitations, tout se transforme en un parcours haletant et vertigineux. Les mots claquent, les phrases s’enchaînent dans tout le mystérieux des âmes ; une confrontation post-mortem qui renvoie la vraie face d’une psyché engloutie. Déroulée dans une forme originale, l’histoire est là, sans concession. Celle de l’Argentine et de ses crimes à commencer par ceux du sanguinaire général Videla et des quatre juntes militaires : disparus, prisonniers, assassinés, volés… des chiffres étourdissants. Torture, souffrance et l’exil pour ceux qui pouvaient fuir cette succession de régimes néo-nazis. Johanna Krawczyk, par le biais des notes retrouvées du père de Carmen, dresse un tableau digne de Guernica entre le sadisme des bourreaux, les mères assassinées sitôt l’accouchement terminé, l’opération Condor et les vols de la mort. La Santa Muerte dans toute la noirceur de son pandémonium. Ce roman c’est l’Aracar ou mieux le Viedma, sous le glacier des non-dits le gaz va exploser et répandre une lave dévastatrice sur le souvenir des braises d’un amour familial, longue fumée noire avant peut-être que l’héroïne puisse renaître de ses cendres. A compléter avec le livre de Frédéric Courderc « Aucune pierre ne brise la nuit » paru également aux éditions Héloïse d’Ormesson. En remerciant LECTEURS.COM et la FONDATION ORANGE pour l’envoi de ce livre
    Lire la suite
    En lire moins
  • lire_et_petitsplaisirs Posté le 4 Juin 2021
    Ce roman de johanna Krawczyk est une merveille. Jusqu'au bout, nous sommes tenus en haleine par cette intrigue au rythme soutenu, intense, nécessaire comme dans une course effrénée. La quête de Carmen devient la nôtre. On explore avec elle le passé de son père. Un père aimé, adulé, inaccessible. Une souffrance pour elle. Une faille. Une faille qu'elle explore par ses découvertes et qui devient un gouffre dans lequel elle se perd et sombre avant de renaître. Le personnage principal, Carmen, est fragile psychiquement. Ses choix, ses actions, l'entraînent vers sa perte. Vers la perte de la stabilité qu' elle s'est construite et dont elle a besoin pour s'en sortir. Au travers de son histoire, on interroge le poids du passé, des secrets de famille, de ce lourd tribu silencieux et insidieux transgénérationnel qui affecte, inconsciemment, les personnalités. Des secrets révélés qui agissent malgré le mal qu'ils peuvent induire, comme une guérison, comme une résilience. Enfin un souffle dans l'existence du concerné.
  • FabDef95 Posté le 31 Mai 2021
    Avec une plume incisive, Johanna Krawczyk livre un premier roman foudroyant qui explore les mécanismes du mensonge et les traumatismes de la chair. Parce qu'elle ne sait quasi rien de son histoire familiale, Carmen noie ses fantômes dans l’alcool et essaie tant bien que mal de rester debout. Jusqu’au jour où le destin va lui ouvrir les portes d'un secret jusqu'alors bien gardé par son père. Carmen va enfin savoir au risque de tout faire voler en éclats. Parfaitement construit, Avant elle nous embarque en Argentine à la rencontre d'une histoire familiale. Et si ce père n’était pas l’homme qu’elle croyait, s’il avait fui l’Argentine pour une toute autre raison que la dictature ? L'origine du mal-être de cette jeune femme se trouvait dans les silences écrasants de son père. Dès lors, avait-elle vraiment le choix d'ignorer ces carnets ? Elle voulait mettre des mots sur ses maux, panser ses blessures, elle va se prendre une déflagration en plein cœur. Court mais intense, Avant elle est un roman qui met en exergue la puissance des non-dits, les ravages et traumatismes qu’ils laissent dans la chair. Ce roman est à la fois un cri d'amour d'une fille à son père, un... Avec une plume incisive, Johanna Krawczyk livre un premier roman foudroyant qui explore les mécanismes du mensonge et les traumatismes de la chair. Parce qu'elle ne sait quasi rien de son histoire familiale, Carmen noie ses fantômes dans l’alcool et essaie tant bien que mal de rester debout. Jusqu’au jour où le destin va lui ouvrir les portes d'un secret jusqu'alors bien gardé par son père. Carmen va enfin savoir au risque de tout faire voler en éclats. Parfaitement construit, Avant elle nous embarque en Argentine à la rencontre d'une histoire familiale. Et si ce père n’était pas l’homme qu’elle croyait, s’il avait fui l’Argentine pour une toute autre raison que la dictature ? L'origine du mal-être de cette jeune femme se trouvait dans les silences écrasants de son père. Dès lors, avait-elle vraiment le choix d'ignorer ces carnets ? Elle voulait mettre des mots sur ses maux, panser ses blessures, elle va se prendre une déflagration en plein cœur. Court mais intense, Avant elle est un roman qui met en exergue la puissance des non-dits, les ravages et traumatismes qu’ils laissent dans la chair. Ce roman est à la fois un cri d'amour d'une fille à son père, un cri d'effroi qui déchire tous les silences, un cri d'espoir. Avant elle est un premier roman à découvrir, Johanna Krawczyk une auteure à suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Girls Power : 31 romans aux héroïnes fortes et indépendantes

    Elles se battent pour leur liberté, pour faire entendre leur voix, pour se libérer du joug des hommes... Chacun des romans de notre sélection vous fera découvrir une héroïnes forte en quête d'indépendance. Des femmes inspirantes dont vous allez adorer suivre les aventures.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Rentrée littéraire d'hiver 2021, une sélection de romans à dévorer

    Une sélection de nouvelles lectures pour bien commencer la nouvelle année ! Laissez-vous tenter par un voyage à Cuba, replongez dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, découvrez la suite d'un roman à succès... Avec la rentrée littéraire d'hiver, commencez 2021 en plongeant dans des univers passionnants.

    Lire l'article