Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782350877372
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 205 mm
Avant elle
Date de parution : 21/01/2021
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson

Avant elle

Date de parution : 21/01/2021
La violence en héritage
Carmen est enseignante, spécialiste de l'Amérique latine. Une évidence pour cette fille de réfugiés argentins confrontée au silence de son père, mort en emportant avec lui le fragile équilibre qu'elle... Carmen est enseignante, spécialiste de l'Amérique latine. Une évidence pour cette fille de réfugiés argentins confrontée au silence de son père, mort en emportant avec lui le fragile équilibre qu'elle s'était construit. Et la laissant seule avec ses fantômes. 
Un matin, Carmen est contactée par une entreprise de garde-meubles. Elle apprend...
Carmen est enseignante, spécialiste de l'Amérique latine. Une évidence pour cette fille de réfugiés argentins confrontée au silence de son père, mort en emportant avec lui le fragile équilibre qu'elle s'était construit. Et la laissant seule avec ses fantômes. 
Un matin, Carmen est contactée par une entreprise de garde-meubles. Elle apprend que son père y louait un box. Sur place, un bureau et une petite clé. Intriguée, elle se met à fouiller et découvre des photographies, des lettres, des coupures de presse. Et sept carnets, des journaux intimes. 

Faut-il préférer la vérité à l'amour quand elle risque de tout faire voler en éclats ? Que faire de la violence en héritage ? Avec une plume incisive, Johanna Krawczyk livre un premier roman foudroyant qui explore les mécanismes du mensonge et les traumatismes de la chair.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350877372
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

Plus qu'un texte fragmenté, Avant elle de Johanna Krawczyk est un texte à fragmentation, où la vérité explose comme une bombe et met à bas le décor de carton-pâte qui formait l'existence de sa narratrice, nourrie de mensonges et de silence. Un premier roman happant, d'une grande intensité.
Raphaëlle Leyris / Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cathy81 05/07/2022
    Carmen, enseignante spécialiste de l'Amérique latine porte un mal de vivre depuis longtemps.Sa mère s'est suicidée lorsqu'elle était très jeune.Elle est dépendante à l'alcool et fait parfois des "crises". Un jour, elle reçoit un appel d'un entreprise de garde-meuble, elle doit récupérer des affaires entreposées dans un box loué par son père. Elle découvre une boite avec des documents, lettres et carnets intimes. Se plongeant dans leur lecture elle va découvrir la face cachée de son père, son lien et ses activités en Argentine. Petit à petit elle reconstruit sa propre histoire en parallèle de celle se son pays d'origine. Un roman intéressant qui nous rappelle le passé douloureux de l'Argentine ainsi que toutes les exactions qui ont été commises. Une réflexion sur le lien parent/enfants et sur les ravages psychologique d'un secret de famille.
  • SourireDelivre 30/05/2022
    Oseriez-vous remettre vos origines en question ? Ce n’est pas la question que Carmen s’est posée en découvrant les carnets cachés de son père. Alcoolique dépressive, elle mène une vie à la dérive : son couple bat de l'aile et son instinct maternel est abonné absent. Traumatisée par le suicide de sa mère lorsqu’elle était enfant et engourdie par la perte récente de son père, elle pense ne jamais connaître les réponses à ses questions sur « l’avant elle » et sombre petit à petit sous le poids des non-dits, gardés secrets depuis toujours. Sait-elle même quelque chose du passé de ses parents ? Lectrices et lecteurs de Babelio, Bienvenue à bord d’une lecture éprouvante. Ouvrez les carnets, Embarquez de l’autre côté de l’océan, en Argentine, où la dictature se met en place pour finalement battre son plein. Tremblez au musée de la violence et des horreurs : torture, viol, enlèvement, disparition, répression. Bienvenue dans la quête identitaire, le déferlement de sentiments et la remise en question de Carmen. Percez les secrets de famille les mieux gardés. Plongez dans une lecture immersive qui ne manquera pas de faire intervenir votre empathie. Les révélations arriveront-elles à ramener la lumière dans la vie de... Oseriez-vous remettre vos origines en question ? Ce n’est pas la question que Carmen s’est posée en découvrant les carnets cachés de son père. Alcoolique dépressive, elle mène une vie à la dérive : son couple bat de l'aile et son instinct maternel est abonné absent. Traumatisée par le suicide de sa mère lorsqu’elle était enfant et engourdie par la perte récente de son père, elle pense ne jamais connaître les réponses à ses questions sur « l’avant elle » et sombre petit à petit sous le poids des non-dits, gardés secrets depuis toujours. Sait-elle même quelque chose du passé de ses parents ? Lectrices et lecteurs de Babelio, Bienvenue à bord d’une lecture éprouvante. Ouvrez les carnets, Embarquez de l’autre côté de l’océan, en Argentine, où la dictature se met en place pour finalement battre son plein. Tremblez au musée de la violence et des horreurs : torture, viol, enlèvement, disparition, répression. Bienvenue dans la quête identitaire, le déferlement de sentiments et la remise en question de Carmen. Percez les secrets de famille les mieux gardés. Plongez dans une lecture immersive qui ne manquera pas de faire intervenir votre empathie. Les révélations arriveront-elles à ramener la lumière dans la vie de Carmen ? Arrivera-t-elle à suivre sa propre route ? Johanna Krawczyk écrit : "Un évènement peut-être insignifiant pour l'espèce humaine et, dans un même espace-temps, le drame d'un individu." C'est tellement vrai et ça résume parfaitement bien l'idée de ce roman. C'est passionnant, instructif, bouleversant. C'est toute une partie de l'histoire que je ne connaissais pas. Merci pour ce travail de mémoire, pour toutes ces victimes de l'horreur qui n'a pas de frontière. Qu'est-ce que j'aime en apprendre davantage en prenant plaisir à lire ! Une belle découverte et un premier roman qui ne peut pas laisser indifférent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Flo_herisson 08/05/2022
    «  Le mensonge protège là où la vérité foudroie » Carmen est une femme à la dérive: dépressive, alcoolique, épouse et mère défaillante, elle est au bord de la rupture. Fille de réfugiés argentin, elle ne se remet pas du décès de son père qui l’a élevée seul après le suicide de sa mère alors qu’elle était encore enfant: Un père qu’elle admirait plus que tout mais un pere mutique sur les années de plomb ayant précipité son exil. Alors, quand elle découvre des carnets et des photographies dans un bureau qui lui a légué, l’opportunité d’en savoir plus sur ce passé s’offre à elle. Une plongée éprouvante sur « elle » cette dictature effroyable mais aussi dans son histoire familiale qui bouleversera ses certitudes. J’ai toujours nourri de l’intérêt pour cette tragique page d’histoire de l’Argentine et j’ai lu plusieurs romans traitant de ce sujet mais je pense qu’aucun ne m’a touché autant que celui-ci. Au fil des révélations il met en place une montée en puissance étonnante , et il installe un sentiment d’oppression qui va crescendo et qui m’a laissée le souffle court,sonnée, KO. En quelques pages, un peu de mots, il dégage une intensité incroyable et nous plonge dans l’horreur... «  Le mensonge protège là où la vérité foudroie » Carmen est une femme à la dérive: dépressive, alcoolique, épouse et mère défaillante, elle est au bord de la rupture. Fille de réfugiés argentin, elle ne se remet pas du décès de son père qui l’a élevée seul après le suicide de sa mère alors qu’elle était encore enfant: Un père qu’elle admirait plus que tout mais un pere mutique sur les années de plomb ayant précipité son exil. Alors, quand elle découvre des carnets et des photographies dans un bureau qui lui a légué, l’opportunité d’en savoir plus sur ce passé s’offre à elle. Une plongée éprouvante sur « elle » cette dictature effroyable mais aussi dans son histoire familiale qui bouleversera ses certitudes. J’ai toujours nourri de l’intérêt pour cette tragique page d’histoire de l’Argentine et j’ai lu plusieurs romans traitant de ce sujet mais je pense qu’aucun ne m’a touché autant que celui-ci. Au fil des révélations il met en place une montée en puissance étonnante , et il installe un sentiment d’oppression qui va crescendo et qui m’a laissée le souffle court,sonnée, KO. En quelques pages, un peu de mots, il dégage une intensité incroyable et nous plonge dans l’horreur absolue de cette époque. Sa construction et parfaite et sa densité remarquable pour un premier roman. Mais ce livre n’a pas pour seul propos les années noires de l’Argentine. C’est aussi une réflexion profonde sur la quête d’identité et le poids de la vérité. Quand les non dits font le lit de la douleur, du mal être et de la folie, elle paraît la seule échappatoire, mais est elle souhaitable? « Elle » cette vérité qui écrase tout et fait voler en éclats tous les fondements. « Elle » qui fracasse l’amour le plus absolu, le plus inconditionnel. « Elle » qui ne laissera que des cendres sur lesquelles disparaître ou se reconstruire. Je vous recommande ce roman percutant, violent, brillant mais tellement bouleversant. Un roman marquant,à lire absolument. .
    Lire la suite
    En lire moins
  • milbilou 17/02/2022
    Carmen se lève chaque matin avec ces sensations de vide, de ne pas être à sa place, sous l’emprise de l’alcool, dépressive. Après l’épreuve difficilement surmontable du suicide de sa mère, son père l’a entourée de son amour, pensait-il, sans jamais lui livrer les secrets de son passé. Parfois des phrases pour se justifier, sans références, au dîner, comme ce jour où il avait sermonné un camarade de classe de Carmen qui avait osé siffler sa fille « Les catastrophes Carmen, n’arrivent jamais d’un coup. Elles sont fourbes et se faufilent à petits pas ». Un langage énigmatique. Ernesto Gomez était né en 1928 en Argentine, exilé en 1979. A son décès, Carmen, par ailleurs enseignante spécialiste de l’Amérique Latine, va découvrir dans le box d’un garde-meubles sept carnets dans lesquels son père avait consigné les années de son lourd passé, son enfance douloureuse, le pensionnat, sa sympathie pour Peron puis l’engrenage... Ses découvertes en héritage lui laisseront-elles la capacité de se forger un avenir serein auprès de Raphaël et de leur petite fille ? La lecture, facile, ne laisse aucun répit, dans une alternance entre les abysses les plus noires de la vie d’Ernesto et Carmen en proie à un... Carmen se lève chaque matin avec ces sensations de vide, de ne pas être à sa place, sous l’emprise de l’alcool, dépressive. Après l’épreuve difficilement surmontable du suicide de sa mère, son père l’a entourée de son amour, pensait-il, sans jamais lui livrer les secrets de son passé. Parfois des phrases pour se justifier, sans références, au dîner, comme ce jour où il avait sermonné un camarade de classe de Carmen qui avait osé siffler sa fille « Les catastrophes Carmen, n’arrivent jamais d’un coup. Elles sont fourbes et se faufilent à petits pas ». Un langage énigmatique. Ernesto Gomez était né en 1928 en Argentine, exilé en 1979. A son décès, Carmen, par ailleurs enseignante spécialiste de l’Amérique Latine, va découvrir dans le box d’un garde-meubles sept carnets dans lesquels son père avait consigné les années de son lourd passé, son enfance douloureuse, le pensionnat, sa sympathie pour Peron puis l’engrenage... Ses découvertes en héritage lui laisseront-elles la capacité de se forger un avenir serein auprès de Raphaël et de leur petite fille ? La lecture, facile, ne laisse aucun répit, dans une alternance entre les abysses les plus noires de la vie d’Ernesto et Carmen en proie à un douloureux héritage. Un roman bouleversant, fort, construit avec un rythme d’une efficacité remarquable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lalidom 12/01/2022
    Premier roman à découvrir absolument. Livre passionnant qui nous fait découvrir un secret de famille. Au fur et à mesure des pages on découvre l'horreur, l'histoire de ce père que sa fille aimait tant sans connaître sa vie passée. C'est par hasard qu'elle va en savoir plus. Page après page l'auteure nous tient en haleine.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Girls Power : 31 romans aux héroïnes fortes et indépendantes

    Elles se battent pour leur liberté, pour faire entendre leur voix, pour se libérer du joug des hommes... Chacun des romans de notre sélection vous fera découvrir une héroïnes forte en quête d'indépendance. Des femmes inspirantes dont vous allez adorer suivre les aventures.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Rentrée littéraire d'hiver 2021, une sélection de romans à dévorer

    Une sélection de nouvelles lectures pour bien commencer la nouvelle année ! Laissez-vous tenter par un voyage à Cuba, replongez dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, découvrez la suite d'un roman à succès... Avec la rentrée littéraire d'hiver, commencez 2021 en plongeant dans des univers passionnants.

    Lire l'article