RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Deux gouttes d'eau

            Sonatine
            EAN : 9782355843167
            Code sériel : 200
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 140 x 220 mm
            Deux gouttes d'eau

            Date de parution : 22/01/2015
            Deux jumeaux, un coupable : une machination infernale.
            Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, massacrée à coups de hache. Elle s’appelle Élodie et son ami, Antoine Deloye, est identifié sur l’enregistrement d’une caméra de vidéosurveillance de la ville, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à... Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, massacrée à coups de hache. Elle s’appelle Élodie et son ami, Antoine Deloye, est identifié sur l’enregistrement d’une caméra de vidéosurveillance de la ville, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s’obstine à nier malgré les évidences. Il accuse son frère jumeau, Franck, d’avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense : il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d’eau… Le divisionnaire de la PJ en charge de l’enquête, Robert Laforge, un homme réputé pour sa compétence mais aussi son intransigeance et ses éclats incontrôlés, va devoir tirer au clair avec son équipe ce véritable casse-tête. Lequel des deux jumeaux ment, lequel est le bourreau, lequel la victime ?

             

            On retrouve dans ce nouveau roman tout ce qui fait l’univers de Jacques Expert : l’observation sans empathie de personnalités troublées, perverses, abîmées, qui ne savent plus exactement quelles sont les limites de leur identité ou de leur mission, y compris chez les enquêteurs.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355843167
            Code sériel : 200
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 140 x 220 mm
            Sonatine
            19.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Kabook Posté le 11 Juin 2019
              Ces jumeaux nous rendent dingueeeee ! (Et l'inspecteur LaForge aussi d'ailleurs) Bon thriller, les personnages se sont pas forcément attachants mais l'histoire se tient bien et on veut absolument vite découvrir qui est le coupable ! Je continue sur ma Lancee avec hortense :) un autre livre de l'auteur
            • meknes56 Posté le 26 Mai 2019
              Jacques Expert sait nous rendre accroc à ses livres et ce roman ne déroge pas à la règle...Ici, le machiavélisme domine.
            • bibiouest Posté le 24 Mai 2019
              Bon si j'aime Jacques EXPERT, son univers, son écriture fluide, en entament deux gouttes d'eau, je me suis dit: «encore une histoire de jumeaux, c'est bien gentil tout ça mais je risque de m'ennuyer...» C'est là tout l'art de l'auteur, j'ai commencé tout doucement presque à reculons et petit à petit le charme opère comme d'habitude... Ce n'est pas tant le crime qui est important mais la psychologie des personnages. Jacques Expert à l'art et la manière je pense qu'après avoir lu ce livre vous ne verrez plus les jumeaux de la même façon.
            • libellule_63 Posté le 23 Mai 2019
              Ayant fini ma lecture je partage avec vous mon avis sur ce Roman. Deux frères jumeaux qui se ressemblent comme "deux gouttes d'eau" , un meurtre, la petite amie de l'un des frères. Le meurtre est sanguinaire et horrible, on a tuer Elodie Favereau à coup de hache. Une vidéo qui montre que le meurtrier est Antoine son petit ami. Une affaire qui semble déjà vite clouée, et pourtant...gros revirement de situation. Lors de son interrogatoire Antoine accuse son frère jumeau, Franck, d'avoir commis le meurtre, et il se ressemble à tel point que l'on arrive jamais à réellement savoir à qui on a à faire.L'enquête vas donc se révélée plus compliquer que ce qu'ils croyaient tous. Tout au long du roman c'est donc dans l'enquête pour approfondir les faits et révéler qui est le véritable meurtrier que nous entraîne l'auteur L'affaire est peuplée de péripéties car les deux frères on bel et bien un caractère très différent l'un de l'autre. On découvre en parallèle pour mieux connaître ses deux frères, leur vie avec leurs parents depuis leur naissance, et ça aide beaucoup à éclaircir des zones d'ombres. Donc pour résumer, c'est un livre que j'ai pris plaisir à lire car l'auteur sais comment donner... Ayant fini ma lecture je partage avec vous mon avis sur ce Roman. Deux frères jumeaux qui se ressemblent comme "deux gouttes d'eau" , un meurtre, la petite amie de l'un des frères. Le meurtre est sanguinaire et horrible, on a tuer Elodie Favereau à coup de hache. Une vidéo qui montre que le meurtrier est Antoine son petit ami. Une affaire qui semble déjà vite clouée, et pourtant...gros revirement de situation. Lors de son interrogatoire Antoine accuse son frère jumeau, Franck, d'avoir commis le meurtre, et il se ressemble à tel point que l'on arrive jamais à réellement savoir à qui on a à faire.L'enquête vas donc se révélée plus compliquer que ce qu'ils croyaient tous. Tout au long du roman c'est donc dans l'enquête pour approfondir les faits et révéler qui est le véritable meurtrier que nous entraîne l'auteur L'affaire est peuplée de péripéties car les deux frères on bel et bien un caractère très différent l'un de l'autre. On découvre en parallèle pour mieux connaître ses deux frères, leur vie avec leurs parents depuis leur naissance, et ça aide beaucoup à éclaircir des zones d'ombres. Donc pour résumer, c'est un livre que j'ai pris plaisir à lire car l'auteur sais comment donner envie à son lecteur de vouloir avancer pour connaitre vite la fin,mais...car pour moi, et je dis bien pour MOI, je reste mitigée... Je m'explique, je suis mitigée car comme je le dis j'ai pris plaisir à lire ce livre, mais la fin me laisse perplexe... Elle diffère des fins auxquelles nous sommes habituées, alors est ce que c'est ça qui me dérange parce que justement je ne suis pas habituée à ce genre de fin? Ou est ce que la fin laisse un goût d'inachevé? Je ne saurais dire... Mais ça restera une très bonne découverte d'auteur, et je compte bien lire d'autres romans de lui.
              Lire la suite
              En lire moins
            • asnico Posté le 6 Mai 2019
              Et le mot du jour est... ... MALSAIN Habituée des thrillers, j’ai développé au fil de mes lectures une sorte « d’anticorps » face aux horreurs qu’on peut trouver parfois dans ce genre littéraire. Ici on est en présence d’Elodie, une femme sauvagement assassinée puis décapitée. Passe encore si je puis dire... Les hommes du divisionnaire Laforge et de son commissaire Brunet coffrent facilement le tueur, reconnaissable sur la caméra vidéosurveillance de la sortie de l’immeuble de la jeune femme et qui a laissé son ADN sur une hâche pleine de sang retrouvée pas loin. Problème : ce jeune homme a un frère jumeau et ils sont monozygotes donc ADN identique. Pas de souci, me répondront les connaisseurs ; les jumeaux « parfaits » n’ont pas les mêmes empreintes digitales donc suffit de les prendre et basta. Bah oui, suis-je bête ! Mais ils sont tous les deux atteints d’une maladie (je vous passe le nom) qui fait qu’ils ont le bout des doigts parfaitement lisse. Les deux frères s’accusent mutuellement et là, c’est un véritable enfer pour les enquêteurs qui s’aperçoivent vite qu’ils sont tous les deux malins et malsains. A cause de cette sordide affaire, certaines têtes tomberont dans la police... Elle était... Et le mot du jour est... ... MALSAIN Habituée des thrillers, j’ai développé au fil de mes lectures une sorte « d’anticorps » face aux horreurs qu’on peut trouver parfois dans ce genre littéraire. Ici on est en présence d’Elodie, une femme sauvagement assassinée puis décapitée. Passe encore si je puis dire... Les hommes du divisionnaire Laforge et de son commissaire Brunet coffrent facilement le tueur, reconnaissable sur la caméra vidéosurveillance de la sortie de l’immeuble de la jeune femme et qui a laissé son ADN sur une hâche pleine de sang retrouvée pas loin. Problème : ce jeune homme a un frère jumeau et ils sont monozygotes donc ADN identique. Pas de souci, me répondront les connaisseurs ; les jumeaux « parfaits » n’ont pas les mêmes empreintes digitales donc suffit de les prendre et basta. Bah oui, suis-je bête ! Mais ils sont tous les deux atteints d’une maladie (je vous passe le nom) qui fait qu’ils ont le bout des doigts parfaitement lisse. Les deux frères s’accusent mutuellement et là, c’est un véritable enfer pour les enquêteurs qui s’aperçoivent vite qu’ils sont tous les deux malins et malsains. A cause de cette sordide affaire, certaines têtes tomberont dans la police... Elle était facile celle-là Anne-So ! Ce qui est le plus gênant et qui a de quoi vous rendre fou sont les flashbacks en italique où on suit la vie de Sophie et Philippe qui élèvent leurs jumeaux. Rapidement, on voit que les deux frères manipulent leurs parents sans vergogne. D’ailleurs, ces derniers sont morts au cours de l’adolescence de leurs fils... Intoxication au monoxyde de carbone paraît-il... Si vous avez envie de lire un thriller qui vous amène aux portes de la folie, prenez celui-ci, vous aurez votre dose !
              Lire la suite
              En lire moins
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !