En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Il faut se méfier des hommes nus

        Julliard
        EAN : 9782260029458
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 324
        Format : 1 x 205 mm
        Il faut se méfier des hommes nus

        Date de parution : 05/01/2017

        « Si Dieu ne s’était pas mis en tête de planter ce foutu jardin en Éden, on n’en serait pas là. Si, au milieu de ce jardin, Il n’avait pas fait pousser l’arbre de la connaissance, la femme n’aurait pas croqué dans le fruit et ne l’aurait pas tendu à...

        « Si Dieu ne s’était pas mis en tête de planter ce foutu jardin en Éden, on n’en serait pas là. Si, au milieu de ce jardin, Il n’avait pas fait pousser l’arbre de la connaissance, la femme n’aurait pas croqué dans le fruit et ne l’aurait pas tendu à l’homme. Tout le monde serait resté nu. On aurait continué à cultiver sagement la terre et à dompter les fleuves. Si l’homme-poussière et la femme-côtelette n’avaient pas entrepris de se venger en lançant la rumeur de l’Éden, leurs descendants n’auraient pas eu cette idée fixe : retrouver le jardin ! Ils n’auraient pas construit de beaux bateaux pour partir à sa recherche. Ils n’auraient donc jamais trouvé Tahiti, ni ne l’auraient baptisée ainsi : Paradis perdu. S’il n’avait pas été perdu, personne n’aurait songé à le retrouver.
        Pas même Marlon Brando. »
        À mi-chemin entre la biographie tragi-comique d’un monstre sacré du cinéma et le thriller introspectif, ce roman jubilatoire dynamite en un seul récit deux mythes toujours enracinés : le glamour hollywoodien et le paradis terrestre.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782260029458
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 324
        Format : 1 x 205 mm
        Julliard
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Aufildeslivres Posté le 8 Juillet 2018
          Tahiti, l’île de Marlon Brando. Belle, sauvage, trompeuse comme lui, comme il pouvait être. Une façade qui dissimule l’ombre et la violence. Tahiti est à son image : irascible et surprenante, cyclonique et envoûtante. On s’y trompe, mais Cheyenne le sait. Elle ne voulait d’ailleurs pas y revenir et si la commande d’un scénario ne l’avait pas contrainte, elle s’y serait tenue. Mais l’île a son charme auquel elle est sensible : on y est proche, superficiel, on se drogue, on boit, on fait la fête. L’insouciance totale. Enfin presque … Tahiti, c’est aussi l’impunité, les secrets que l’on étouffe, le déni et le passé qui resurgit à la libération de l’oncle incestueux. Un récit sombre et douloureux au ton caustique qui mêle biographie romancée – habilement glissée dans l’élaboration de script de Cheyenne – et introspection. Un roman atypique qui m’a  conquise par son originalité et sa plume vive et lumineuse.
        • Bazart Posté le 14 Mai 2018
          Cheyenne Cohen, d'origine polynésienne, est envoyée à Tahiti pour écrire un script sur Marion Brando. Ce retour au pays et la rédaction du synopsis se révèlent complexes, tant ses souvenirs se téléscopent avec les épisodes tumultueux de la vie de l'acteur. Quant au tournage, il virera à la folie, puis au désastre.. À mi-chemin entre la biographie et la fiction, ce roman d' Anne Akrich nous montre un Tahiti loin des clichés, écrit avec passion dynamite en un seul récit deux mythes toujours enracinés : le glamour hollywoodien et le paradis terrestre. La question de la vérité et du faux-semblant est abordée dans ce récit qui s'inspire beaucoup de plusieurs biographie de Marlon Brando, magnifique du Tramway nommé désir , insufflée par les paysages qu'il a habités quelques années ou qui ont servi de cadre au tournage mythique des "Révoltés du Bounty" en 1962. En effet, l’acteur, tombé amoureux de l’endroit et de l’actrice locale lors de ce tournage des Révoltés du Bounty, fit l’acquisition d’un atoll et y vécut longtemps. On y voit un Brando à multiples facettes :inquiétant. contradictoire, irrésistible, insolent, obsédé, drôle,un homme à laquelle personne ne résistait, à l’image de Tahiti. Le... Cheyenne Cohen, d'origine polynésienne, est envoyée à Tahiti pour écrire un script sur Marion Brando. Ce retour au pays et la rédaction du synopsis se révèlent complexes, tant ses souvenirs se téléscopent avec les épisodes tumultueux de la vie de l'acteur. Quant au tournage, il virera à la folie, puis au désastre.. À mi-chemin entre la biographie et la fiction, ce roman d' Anne Akrich nous montre un Tahiti loin des clichés, écrit avec passion dynamite en un seul récit deux mythes toujours enracinés : le glamour hollywoodien et le paradis terrestre. La question de la vérité et du faux-semblant est abordée dans ce récit qui s'inspire beaucoup de plusieurs biographie de Marlon Brando, magnifique du Tramway nommé désir , insufflée par les paysages qu'il a habités quelques années ou qui ont servi de cadre au tournage mythique des "Révoltés du Bounty" en 1962. En effet, l’acteur, tombé amoureux de l’endroit et de l’actrice locale lors de ce tournage des Révoltés du Bounty, fit l’acquisition d’un atoll et y vécut longtemps. On y voit un Brando à multiples facettes :inquiétant. contradictoire, irrésistible, insolent, obsédé, drôle,un homme à laquelle personne ne résistait, à l’image de Tahiti. Le mélange récit et biographie n'est pas toujours parfaitement maitrisé, mais la volonté de raconter un mythe sans jamais chercher à le sacraliser est plutot intéressant..
          Lire la suite
          En lire moins
        • Orzech Posté le 1 Juillet 2017
          J'ai d'abord été attirée par la photo de ce bel homme sur la couverture, ce n'est que plus tard que j'ai su qu'il s'agissait de Marlon Brando riant aux éclats. Intriguée par le titre et le résumé, je me suis lancée dans cette lecture avec curiosité mais aussi le doute de ne pas avoir fait un bon choix. Malgré mes réticences, j'ai rapidement adhéré à l'écriture de la jeune écrivaine qui a su m'entraîner dans un étonnant périple. Cheyenne est une ex-mannequin reconvertie en scénariste. Elle porte aussi le même prénom que la fille de Marlon Brando qui a disparu tragiement. Quand son agent et protecteur Saul Rosenberg lui présente un nouveau contrat, elle se voit mal le refuser malgré ses appréhensions. En effet, pour écrire ce scénario sur Marlon Brando, elle est obligée de retourner à Tahiti dont elle est originaire, une île qui lui rappelle un épisode douloureux de sa vie. Dans un habile mélange de genres Anne Akrich nous emmène en Polynésie dont l'image paradisiaque se ternit au fil des pages. Entre biographie romancée d'une icone du cinéma, récit d'un tournage courant à la catastrophe, souvenirs d'enfance, drame personnel, ce roman à plusieurs facettes se lit avec plaisir. J'ai... J'ai d'abord été attirée par la photo de ce bel homme sur la couverture, ce n'est que plus tard que j'ai su qu'il s'agissait de Marlon Brando riant aux éclats. Intriguée par le titre et le résumé, je me suis lancée dans cette lecture avec curiosité mais aussi le doute de ne pas avoir fait un bon choix. Malgré mes réticences, j'ai rapidement adhéré à l'écriture de la jeune écrivaine qui a su m'entraîner dans un étonnant périple. Cheyenne est une ex-mannequin reconvertie en scénariste. Elle porte aussi le même prénom que la fille de Marlon Brando qui a disparu tragiement. Quand son agent et protecteur Saul Rosenberg lui présente un nouveau contrat, elle se voit mal le refuser malgré ses appréhensions. En effet, pour écrire ce scénario sur Marlon Brando, elle est obligée de retourner à Tahiti dont elle est originaire, une île qui lui rappelle un épisode douloureux de sa vie. Dans un habile mélange de genres Anne Akrich nous emmène en Polynésie dont l'image paradisiaque se ternit au fil des pages. Entre biographie romancée d'une icone du cinéma, récit d'un tournage courant à la catastrophe, souvenirs d'enfance, drame personnel, ce roman à plusieurs facettes se lit avec plaisir. J'ai aimé découvrir Marlon Brando sous un autre jour, ses amours, son attachement à l'île, ses tragédies, ses caprices et excentricités. J'ai aimé suivre les tourments de cette jeune femme et ses rapports avec Saul dont j'ai apprécié l'humour et le pragmatisme. Un roman réussi qui m'a captivée et m'a agréablement surprise par son originalité Une sympathique découverte grâce à la masse critique de Babelio que je remercie ainsi que les Editions Julliard.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Nahe Posté le 21 Juin 2017
          Chargée d'écrire un scénario sur la période tahitienne de la vie de Marlon Brando, Cheyenne Cohen se voit contrainte de retourner à Tahiti après une dizaine d'années d'absence. Elle y a passé son enfance et y a vécu des heures douloureuses partagées avec sa jumelle. Son endroit de naissance et son prénom en ont fait la personne parfaite pour réaliser ce scénario. Reste à voir comment elle va mener sa mission à bien, une fois arrivée au Paradis perdu et confrontée à sa famille, aux caprices d'Hollywood, aux souvenirs tragiques, à la drogue omniprésente sur l'île... Mêlant fiction et réalité, satire et une pointe de thriller, ce roman est plutôt atypique : il met en lumière la vie de Marlon Brando mais en gomme parfois la vérité pour plaire à Hollywood. Il se focalise également sur Tahiti qui a su séduire Brando mais montre que sous le soleil, tout est loin d'être rose. Sans cesse, Anne Akrich semble souffler le chaud et le froid en appuyant là où ça fait mal. Le cinéma hollywoodien est loin d'être épargné, stigmatisé dans sa folie et ses rêves de grandeur. Le ton est caustique, vif; le style est... Chargée d'écrire un scénario sur la période tahitienne de la vie de Marlon Brando, Cheyenne Cohen se voit contrainte de retourner à Tahiti après une dizaine d'années d'absence. Elle y a passé son enfance et y a vécu des heures douloureuses partagées avec sa jumelle. Son endroit de naissance et son prénom en ont fait la personne parfaite pour réaliser ce scénario. Reste à voir comment elle va mener sa mission à bien, une fois arrivée au Paradis perdu et confrontée à sa famille, aux caprices d'Hollywood, aux souvenirs tragiques, à la drogue omniprésente sur l'île... Mêlant fiction et réalité, satire et une pointe de thriller, ce roman est plutôt atypique : il met en lumière la vie de Marlon Brando mais en gomme parfois la vérité pour plaire à Hollywood. Il se focalise également sur Tahiti qui a su séduire Brando mais montre que sous le soleil, tout est loin d'être rose. Sans cesse, Anne Akrich semble souffler le chaud et le froid en appuyant là où ça fait mal. Le cinéma hollywoodien est loin d'être épargné, stigmatisé dans sa folie et ses rêves de grandeur. Le ton est caustique, vif; le style est fluide et l'ensemble se lit sans déplaisir. Une lecture plaisante, magnifiée par sa couverture et son titre !
          Lire la suite
          En lire moins
        • cgayraud Posté le 13 Juin 2017
          Cheyenne Cohen née à Tahiti, porte le même prénom que la fille de Marlon Brando. Scénariste, la coïncidence veut qu’elle écrive le scénario d’un biopic sur Marlon Brando où transpire la passion de ce dernier pour l’île de Tahiti puisque c’est sur cette île qu’il fait la connaissance de Tarita qui deviendra la mère de ses enfants. A travers ce travail où Cheyenne retourne sur son île natale, celle-ci revit son passé douloureux qui est liée à sa sœur jumelle. Un roman percutant et vraiment original « multigenre » entre la biographie, la fiction, le thriller, la tragédie et où Anne Akrich dresse une introspection d’un monstre sacré du cinéma, Marlon Brando et de son personnage de fiction, Cheyenne Cohen. A travers ce mélange des genres, l’auteur égare le lecteur dans un formidable roman étonnant. L’écriture vibrante d’Anne Akrich m’a transportée, elle est envoûtante et poétique à la fois. Ce roman m’a donné envie de découvrir son premier livre, Un mot sur Irène.

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Biographie tragi-comique d'un monstre sacré du cinéma, thriller introspectif, portrait désenchanté d'un éden trop brutalement passé de l'âge de pierre à celui du nucléaire, le deuxième roman d'Anne Akrich, culotté, est un vrai banquet. » 
        Marine de Tilly / Le Point
        « Anne Akrich louvoie adroitement entre la biographie documentée de l'homme qui chérissait son « noble outil » et le thriller psychologique, dézinguant au passage le glamour de Hollywood et l'image de carte postale des îles du Vent. » 
        Véronique Cassarin-Grand / L’Obs
        « Elle manie la mélancolie et les clichés, le glamour et l’humour juif, sans cacher, et même en exhibant, ses trucs d’écrivains et ses ressorts bien huilés. Thriller des îles, anti-biographie d’un monstre sacré, c’est aussi un livre sur les coulisses du roman, sur les coulisses du spectacle, sur le mensonge. Et sur le trouble plaisir que l’on y prend, du moment qu’il est bien fabriqué. » 
        Marguerite Baux / Elle
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
        Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com