Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350877242
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 15 x 22 mm

J'ai failli te manquer

Date de parution : 04/06/2020
Rattraper le temps perdu
Lise et Cerise n’ont en commun que la rime. Tout oppose la mère et la fille. D’ailleurs c’est simple, Lise voulait un garçon. À la mort d’Axel, mari et père adoré, les deux femmes se retrouvent en tête à tête, et se repoussent comme des aimants réfractaires. Mais une inconnue... Lise et Cerise n’ont en commun que la rime. Tout oppose la mère et la fille. D’ailleurs c’est simple, Lise voulait un garçon. À la mort d’Axel, mari et père adoré, les deux femmes se retrouvent en tête à tête, et se repoussent comme des aimants réfractaires. Mais une inconnue s’invite dans l’équation. Elle efface tout, même les ressentiments, et apporte d’inespérées retrouvailles. Car il n’est jamais trop tard pour s’aimer… Dans la famille Venoge, on se déchire avec panache. Pourtant, la tendresse est bien là, en embuscade, et lorsqu’elle s’engouffre enfin dans la brèche, elle transforme les années perdues en heures gagnées. Lorraine Fouchet nous l’affirme,
le bonheur est réservé à tout le monde.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350877242
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 15 x 22 mm

Ils en parlent

Une fresque ravissante, à l’image des grands tracas, des petits émois et autres joies de nos vies.
Flavie Philippon / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melajeh Posté le 5 Novembre 2020
    Après avoir lu deux ou trois romans feel good assez pauvres tant au niveau de l'écriture que du contenu, ça m'a fait du bien de retrouver cette auteure qui maîtrise plutôt très bien son style littéraire. On y retrouve ses sujets de prédilections: Les rapports familiaux compliqués et Groix! Ici elle détaille en profondeur la relation entre une mère et sa fille. J'ai eu un peu de mal avec le personnage de la mère. Tant de désamour et aussi peu d'instinct maternel me semble peu naturel (heureusement), même si je me doute que cela existe.Je me suis laissé embarqué par l'histoire même si avec du recul le sujet m'a laissé un goût amer.
  • JaneetWallace Posté le 7 Octobre 2020
    Ce livre est un petit bijou d'humanité. J'aime quand Lorraine Fouchet nous raconte ses parents. Il y eut d'abord les confidences sur son père parti "là où on va après " alors qu'elle n'avait que 17 ans "J'ai rendez-vous avec toi", un récit très émouvant en forme de déclaration d'amour à ce grand homme au propre comme au figuré dont la stature marquera pour toujours la fille et la mère. Et puis, comme en écho, il y a "J'ai failli te manquer ". Cette fois c'est sous la forme d'un roman que l'auteure choisit de nous parler de sa mère, une épouse avant d'être une maman. Une femme brisée par la mort de l'homme qu'elle vénèrait, ne laissant qu'une place amère à cette petite Cerise qui lui ressemble si peu et dont elle aurait tellement voulu qu'elle soit un garçon. Une fiction donc, peut-être pour coller davantage à la réalité de cette mère romanesque aux deux visages et qui vivait dans un monde qu'elle avait modelé pour elle seule. Derrière cette couverture aux teintes acidulées, les deux femmes sont comme chien et chat, incapables de s'entendre, de se comprendre, enfermées qu'elles sont dans la même peine. Les reproches creusent des... Ce livre est un petit bijou d'humanité. J'aime quand Lorraine Fouchet nous raconte ses parents. Il y eut d'abord les confidences sur son père parti "là où on va après " alors qu'elle n'avait que 17 ans "J'ai rendez-vous avec toi", un récit très émouvant en forme de déclaration d'amour à ce grand homme au propre comme au figuré dont la stature marquera pour toujours la fille et la mère. Et puis, comme en écho, il y a "J'ai failli te manquer ". Cette fois c'est sous la forme d'un roman que l'auteure choisit de nous parler de sa mère, une épouse avant d'être une maman. Une femme brisée par la mort de l'homme qu'elle vénèrait, ne laissant qu'une place amère à cette petite Cerise qui lui ressemble si peu et dont elle aurait tellement voulu qu'elle soit un garçon. Une fiction donc, peut-être pour coller davantage à la réalité de cette mère romanesque aux deux visages et qui vivait dans un monde qu'elle avait modelé pour elle seule. Derrière cette couverture aux teintes acidulées, les deux femmes sont comme chien et chat, incapables de s'entendre, de se comprendre, enfermées qu'elles sont dans la même peine. Les reproches creusent des blessures qui semblent irrémédiables "J'aurais préféré que tu meurs à sa place" dit la mère à sa fille. Cerise prend le large, part vivre sa vie loin de cette mère qui lui fait si mal pour ne revenir que quand cela est nécessaire. Et puis,... la suite nous prouvera qu'il n'est jamais trop tard pour s'aimer... J'ai refermé ce livre la larme à l'oeil. J'ai cherché sur YouTube "L'amour est cerise" de Jean Ferrat souvent evoqué dans le roman. J'ai souri en écoutant les premières notes... plein de souvenirs sont remontés. J'avais 14/15 ans et je l'écoutais en boucle sur le 33 tours de mes parents. Les paroles sont revenues sans peine. Je les chantais à tue-tête avec mes frères, nous savions qu'elles étaient "osées" et cela nous réjouissait 😉 Un très beau "roman" que j'ai dévoré. Ici le lien sur "J'ai rendez-vous avec toi " https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10155615271193934id=764288933
    Lire la suite
    En lire moins
  • christellelili Posté le 23 Septembre 2020
    Lorraine Fouchet ***J'ai failli te manquer*** 368 pages Date de publication 4/06/2020 ----------------------------------------------------------------------------- ❤️ COUP DE CŒUR ❤️ Encore une fois avec Lorraine Fouchet cest un coup de cœur. Une lecture agréable, une histoire d'une mère et sa fille, a la fois touchante, profonde et troublante. On se retrouve a voyager entre Paris et l'Affrique. L'auteur au travers de ce roman aborde beaucoup de thèmes douloureux, mais l'écriture es douce et addictive qu'on se laisse porter au fil des pages. Alors si vous ne connaissez pas la jolie plume de Lorraine Fouchet..... il va faloir d'URGENCE la découvrir.
  • Coralie_and_co Posté le 22 Septembre 2020
    Après avoir lu "Entre ciel et Lou" qui a été un énorme coup de cœur, je suis ravie de m'être plongé de nouveau dans un récit de cette auteure. Et j'en suis sortie avec beaucoup d'émotions, ma lecture a été tellement agréable, j'ai aimé cette fluidité, j'ai adoré la plume si douce, l'histoire de cette mère et cette fille dont leur relation n'est pas vraiment fusionelle et je dirais que c'est même un sujet pas facile à évoquer et pourtant Lorraine Fouchet l'a fait avec beaucoup de délicatesse.... Nous voyageons entre Paris, l'île de Groix et Namibie en Afrique.... Quel beau voyage qu'elle histoire dure, touchante et bouleversante sur cette relation mère/fille ... Je ne peux donc que vous conseillez de lire ce dernier roman si vous aimez sa plume et si vous ne l'avez jamais lu alors dépêchez vous de la découvrir.
  • YvonS Posté le 18 Août 2020
    Pourquoi surnommer sa fille Yaourt ou mon petit burlat?  Cerise et Lise, et Axel. Lorraine et Colette, et Christian. Si vous avez lu "J'ai rendez-vous avec toi" où Lorraine Fouchet dialogue avec son père parti là où on va après,  vous ne pourrez pas ne pas faire le lien avec ce roman-ci. Bien sûr,  c'est un roman. Il ne faut pas tout y prendre au pied de la lettre... Dans le livre hommage à son père, Lorraine Fouchet nous livrait un monologue à deux voix, ici c'est un dialogue à trois... Cerise l'écrivaine, Lise sa mère  et Axel son père racontent.  Ils racontent au présent chacun à leur tour la vie, leurs rapports parfois compliqués,  les luttes d'egos. Et quand Axel meurt brusquement aux 17 ans de Cerise, il nous reste sa voix. Il est là.  Il assiste. Il témoigne. Il explique parfois, ou il supplie Lise et Cerise d'arriver à s'aimer et à se le dire. Aimer ce n'est pas toujours facile... Parce que Lise n'est pas banale... Quel personnage formidable !  Insupportable et irrésistible, monstre d'égocentrisme et séductrice magnifique, qui dit des horreurs avec un sourire ravageur (du moins on l'imagine...), qui veut sa fille à sa disposition, être le centre... Pourquoi surnommer sa fille Yaourt ou mon petit burlat?  Cerise et Lise, et Axel. Lorraine et Colette, et Christian. Si vous avez lu "J'ai rendez-vous avec toi" où Lorraine Fouchet dialogue avec son père parti là où on va après,  vous ne pourrez pas ne pas faire le lien avec ce roman-ci. Bien sûr,  c'est un roman. Il ne faut pas tout y prendre au pied de la lettre... Dans le livre hommage à son père, Lorraine Fouchet nous livrait un monologue à deux voix, ici c'est un dialogue à trois... Cerise l'écrivaine, Lise sa mère  et Axel son père racontent.  Ils racontent au présent chacun à leur tour la vie, leurs rapports parfois compliqués,  les luttes d'egos. Et quand Axel meurt brusquement aux 17 ans de Cerise, il nous reste sa voix. Il est là.  Il assiste. Il témoigne. Il explique parfois, ou il supplie Lise et Cerise d'arriver à s'aimer et à se le dire. Aimer ce n'est pas toujours facile... Parce que Lise n'est pas banale... Quel personnage formidable !  Insupportable et irrésistible, monstre d'égocentrisme et séductrice magnifique, qui dit des horreurs avec un sourire ravageur (du moins on l'imagine...), qui veut sa fille à sa disposition, être le centre de son monde tout en la repoussant. Paradoxale. Superbe affabulatrice ou magique rêveuse de sa propre vie.  On l'adore, même (et surtout) si elle dépasse les bornes, cette grande bourgeoise à qui tout semble dû. Et puis Cerise qui cherche sa vie va faire la belle rencontre d'un pilote Breton namibien (si, ça existe) et d'une ado métisse aussi craquante que mature. Et partir pour l'Afrique... et puis revenir. Et faire face...  C'est tendre, drôle et poignant. Parce que vous aurez aussi les larmes aux yeux. Si vous avez perdu le dernier de vos parents, celui de qui vous êtes devenu à votre tour le père ou la mère à un moment donné à cause de l'âge ou de la maladie, vous allez reconnaître ces heures douloureuses où l'on prend des décisions avec ou sans leur consentement, où l'on doit vider leurs armoires en ayant l'impression de violer leur intimité. C'est douloureux, mais inévitable.  Et puis, quand Lise  devient à son tour la fille de sa fille et quand enfin l'amour peut s'exprimer, il reste peu de temps pour se le dire, se le prouver, le ressentir. Comme vous ressentirez l'émotion qui affleure dans les dernières pages, tellement sincères.  J'ai rendez-vous avec toi était un récit-roman, celui-ci est un roman-confidence. C'est beau, il y a de l'amour (et des vacheries), c'est triste, il y a des larmes, c'est drôle,  on y éclate de rire... Je sais que je ne vous ai presque rien dit de l'intrigue, d'Aelig et de Moro, je veux que vous ayez la surprise de la beauté sereine du voyage vers les éléphants et les girafes,  de l'irrésistible maison de Groix, de l'histoire du pneu crevé, du petit lapin et de certaines héroïnes groisillonnes qu'on rencontre à nouveau... Si vous ne connaissez pas Lorraine Fouchet, allez-y, lisez l'histoire de Lise. Et puis vous enchaînerez inévitablement avec J'ai rendez-vous avec toi,   et ce sera fichu pour vous : vous serez accro ! 😊
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !