Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350877242
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 15 x 22 mm

J'ai failli te manquer

Date de parution : 04/06/2020
Rattraper le temps perdu
Lise et Cerise n’ont en commun que la rime. Tout oppose la mère et la fille. D’ailleurs c’est simple, Lise voulait un garçon. À la mort d’Axel, mari et père adoré, les deux femmes se retrouvent en tête à tête, et se repoussent comme des aimants réfractaires. Mais une inconnue... Lise et Cerise n’ont en commun que la rime. Tout oppose la mère et la fille. D’ailleurs c’est simple, Lise voulait un garçon. À la mort d’Axel, mari et père adoré, les deux femmes se retrouvent en tête à tête, et se repoussent comme des aimants réfractaires. Mais une inconnue s’invite dans l’équation. Elle efface tout, même les ressentiments, et apporte d’inespérées retrouvailles. Car il n’est jamais trop tard pour s’aimer… Dans la famille Venoge, on se déchire avec panache. Pourtant, la tendresse est bien là, en embuscade, et lorsqu’elle s’engouffre enfin dans la brèche, elle transforme les années perdues en heures gagnées. Lorraine Fouchet nous l’affirme,
le bonheur est réservé à tout le monde.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350877242
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 15 x 22 mm

Ils en parlent

Une fresque ravissante, à l’image des grands tracas, des petits émois et autres joies de nos vies.
Flavie Philippon / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • YvonS Posté le 18 Août 2020
    Pourquoi surnommer sa fille Yaourt ou mon petit burlat?  Cerise et Lise, et Axel. Lorraine et Colette, et Christian. Si vous avez lu "J'ai rendez-vous avec toi" où Lorraine Fouchet dialogue avec son père parti là où on va après,  vous ne pourrez pas ne pas faire le lien avec ce roman-ci. Bien sûr,  c'est un roman. Il ne faut pas tout y prendre au pied de la lettre... Dans le livre hommage à son père, Lorraine Fouchet nous livrait un monologue à deux voix, ici c'est un dialogue à trois... Cerise l'écrivaine, Lise sa mère  et Axel son père racontent.  Ils racontent au présent chacun à leur tour la vie, leurs rapports parfois compliqués,  les luttes d'egos. Et quand Axel meurt brusquement aux 17 ans de Cerise, il nous reste sa voix. Il est là.  Il assiste. Il témoigne. Il explique parfois, ou il supplie Lise et Cerise d'arriver à s'aimer et à se le dire. Aimer ce n'est pas toujours facile... Parce que Lise n'est pas banale... Quel personnage formidable !  Insupportable et irrésistible, monstre d'égocentrisme et séductrice magnifique, qui dit des horreurs avec un sourire ravageur (du moins on l'imagine...), qui veut sa fille à sa disposition, être le centre... Pourquoi surnommer sa fille Yaourt ou mon petit burlat?  Cerise et Lise, et Axel. Lorraine et Colette, et Christian. Si vous avez lu "J'ai rendez-vous avec toi" où Lorraine Fouchet dialogue avec son père parti là où on va après,  vous ne pourrez pas ne pas faire le lien avec ce roman-ci. Bien sûr,  c'est un roman. Il ne faut pas tout y prendre au pied de la lettre... Dans le livre hommage à son père, Lorraine Fouchet nous livrait un monologue à deux voix, ici c'est un dialogue à trois... Cerise l'écrivaine, Lise sa mère  et Axel son père racontent.  Ils racontent au présent chacun à leur tour la vie, leurs rapports parfois compliqués,  les luttes d'egos. Et quand Axel meurt brusquement aux 17 ans de Cerise, il nous reste sa voix. Il est là.  Il assiste. Il témoigne. Il explique parfois, ou il supplie Lise et Cerise d'arriver à s'aimer et à se le dire. Aimer ce n'est pas toujours facile... Parce que Lise n'est pas banale... Quel personnage formidable !  Insupportable et irrésistible, monstre d'égocentrisme et séductrice magnifique, qui dit des horreurs avec un sourire ravageur (du moins on l'imagine...), qui veut sa fille à sa disposition, être le centre de son monde tout en la repoussant. Paradoxale. Superbe affabulatrice ou magique rêveuse de sa propre vie.  On l'adore, même (et surtout) si elle dépasse les bornes, cette grande bourgeoise à qui tout semble dû. Et puis Cerise qui cherche sa vie va faire la belle rencontre d'un pilote Breton namibien (si, ça existe) et d'une ado métisse aussi craquante que mature. Et partir pour l'Afrique... et puis revenir. Et faire face...  C'est tendre, drôle et poignant. Parce que vous aurez aussi les larmes aux yeux. Si vous avez perdu le dernier de vos parents, celui de qui vous êtes devenu à votre tour le père ou la mère à un moment donné à cause de l'âge ou de la maladie, vous allez reconnaître ces heures douloureuses où l'on prend des décisions avec ou sans leur consentement, où l'on doit vider leurs armoires en ayant l'impression de violer leur intimité. C'est douloureux, mais inévitable.  Et puis, quand Lise  devient à son tour la fille de sa fille et quand enfin l'amour peut s'exprimer, il reste peu de temps pour se le dire, se le prouver, le ressentir. Comme vous ressentirez l'émotion qui affleure dans les dernières pages, tellement sincères.  J'ai rendez-vous avec toi était un récit-roman, celui-ci est un roman-confidence. C'est beau, il y a de l'amour (et des vacheries), c'est triste, il y a des larmes, c'est drôle,  on y éclate de rire... Je sais que je ne vous ai presque rien dit de l'intrigue, d'Aelig et de Moro, je veux que vous ayez la surprise de la beauté sereine du voyage vers les éléphants et les girafes,  de l'irrésistible maison de Groix, de l'histoire du pneu crevé, du petit lapin et de certaines héroïnes groisillonnes qu'on rencontre à nouveau... Si vous ne connaissez pas Lorraine Fouchet, allez-y, lisez l'histoire de Lise. Et puis vous enchaînerez inévitablement avec J'ai rendez-vous avec toi,   et ce sera fichu pour vous : vous serez accro ! 😊
    Lire la suite
    En lire moins
  • Helo21G Posté le 21 Juillet 2020
    Un roman à trois voix touchant qui abordé une histoire de famille qui n'est pas évidente mais qui est(malgré les apparences) pleine d'amour.
  • Lectricedemots Posté le 10 Juillet 2020
    C'est le 5eme roman que je lis de cette auteure bretonne, et je crois que je ne me lasserais jamais de ses écritures, c'est une lecture touchante vibrante. Une mère ne ressentant pas d'amour pour sa fille qui malgré tout l'aime. Une relation mère/fille difficile On suit cette belle histoire entre la bretagne et la Namibie ou elle lis une histoire d'amour avec aélig et moro. J'ai souris et pleurée parfois, comment traiter la maladie d'Alzheimer en douceur . Lorraine sait toujours nous tenir en haleine tout le long de l'histoire. Il y a toujours de belle couverture sur ses romans. Bref C'est un roman dépaysant et relaxant Merci lorraine
  • anne62 Posté le 4 Juillet 2020
    Mon coup de coeur ❤. De l'île de Groix à la Namibie, j'ai voyagé avec Cerise et j'ai beaucoup pleuré aussi, très touchée par une difficile relation mère fille... Mme Fouchet encore bravo !
  • catherine-foucher Posté le 3 Juillet 2020
    : J’attendais ce nouveau livre, surement parce que le sujet me tiens particulièrement à cœur. Il fallait oser évoquer le « non amour » d’une mère. Pour pourrez chercher dans différents manuels, ce mot n’existe pas, il semble même antinomique et pourtant, il existe bien des mamans qui ne portent pas leurs enfants dans leur cœur. Voilà un sujet difficile à évoquer, ce livre en est le reflet. Je soupçonne (cela n’engage que moi) une autobiographie. Avec ses mots parfois plein d’empathie, de tendresse, de respect, Lorraine Fouchet relate ce sujet qui malgré tout m’a parfois fait sourire. J’ai donc fais connaissance avec les héros : Lise, Cerise, Axel et tous les autres. Cerise, dont le monde s’écroule lorsque son père meurt, nous apprend comment elle a cohabiter avec une mère qui ne vivait que pour son mari et voulait depuis très jeune un fils et surtout pas une fille. Cerise alors âgée de dix-sept lors prend son envol en choisissant un métier qui lui tient à cœur lui permettant de rendre hommage à son père, écrivain renommé. L’aventure conduit le lecteur en Namibie et sur l’île de Groix (très cher à l’auteure). J’ai suivi Cerise dans ses combats, ses... : J’attendais ce nouveau livre, surement parce que le sujet me tiens particulièrement à cœur. Il fallait oser évoquer le « non amour » d’une mère. Pour pourrez chercher dans différents manuels, ce mot n’existe pas, il semble même antinomique et pourtant, il existe bien des mamans qui ne portent pas leurs enfants dans leur cœur. Voilà un sujet difficile à évoquer, ce livre en est le reflet. Je soupçonne (cela n’engage que moi) une autobiographie. Avec ses mots parfois plein d’empathie, de tendresse, de respect, Lorraine Fouchet relate ce sujet qui malgré tout m’a parfois fait sourire. J’ai donc fais connaissance avec les héros : Lise, Cerise, Axel et tous les autres. Cerise, dont le monde s’écroule lorsque son père meurt, nous apprend comment elle a cohabiter avec une mère qui ne vivait que pour son mari et voulait depuis très jeune un fils et surtout pas une fille. Cerise alors âgée de dix-sept lors prend son envol en choisissant un métier qui lui tient à cœur lui permettant de rendre hommage à son père, écrivain renommé. L’aventure conduit le lecteur en Namibie et sur l’île de Groix (très cher à l’auteure). J’ai suivi Cerise dans ses combats, ses quêtes et ses rêves, prenant au passage quelques enseignements sur le sujet. La maladie d’Alzheimer réunira curieusement les deux femmes. Cerise ferra preuve de résilience, oubliant les affronts et remontrances désobligeantes que sa mère a pu proférer à son encontre à chaque instant ou événements. Jusqu’au bout du chemin de la vie, Cerise accompagnera sa maman en s’oubliant. Un livre que vous pourrez lire en écoutant la playlist dont Lorraine s'est servi lors de l'écriture de son roman, où (suivant votre gourmandise) en dégustant une part de « carrot cake ». Une fin tout en douceur, la playlist et la recette se trouvent à la fin de l'ouvrage.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.

Lisez maintenant, tout de suite !