Lisez! icon: Search engine
L'étoffe de nos rêves
Date de parution : 05/05/2022
Éditeurs :
Julliard

L'étoffe de nos rêves

Date de parution : 05/05/2022
Gaëlle est une adolescente aux allures de garçon manqué, dévastée par la mort de son frère. En souvenir de leur enfance, elle a fait le serment de disperser ses cendres... Gaëlle est une adolescente aux allures de garçon manqué, dévastée par la mort de son frère. En souvenir de leur enfance, elle a fait le serment de disperser ses cendres sur l’île d’Aval, où serait inhumée la dépouille du légendaire roi Arthur. Pour tenir sa promesse, Gaëlle fugue en subtilisant... Gaëlle est une adolescente aux allures de garçon manqué, dévastée par la mort de son frère. En souvenir de leur enfance, elle a fait le serment de disperser ses cendres sur l’île d’Aval, où serait inhumée la dépouille du légendaire roi Arthur. Pour tenir sa promesse, Gaëlle fugue en subtilisant l’urne funéraire. Elle rencontre en chemin une comédienne du nom de Sam, qui va bientôt bouleverser sa vie et l’ensemble de ses repères. Mais Sam est-elle bien ce qu’elle paraît ? Touchée par l’histoire de cette gamine farouche aux airs de faune, elle lui propose un marché : l’aider à accomplir sa mission, à condition que Gaëlle interprète Puck, le lutin du Songe d’une nuit d’été, dans son spectacle itinérant. Commence alors pour la jeune fille une aventure qui la conduira à remettre en question ses préjugés et à trouver sa vocation.
L’Étoffe de nos rêves est l’histoire de ce duo touchant et improbable, un road trip tendre et drôle autour de la Bretagne, qui célèbre l’amitié, l’amour et le théâtre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260055174
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 189 mm
EAN : 9782260055174
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 189 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaminouG 12/01/2023
    Décidément cette année 2023 commence très bien en termes de lecture. Après le très beau roman d’Erik Martiny, "L’indélicatesse", je viens de terminer le second ouvrage de Frédéric Baptiste "L’étoffe de nos rêves" et j’en ressors à la fois émerveillée et bouleversée. Il me semble étonnant qu’il n’ait pas eu davantage de retentissement. "Parce que la Bretagne, parce que la liberté, parce que l’amitié", voilà ce que m’a écrit l’auteur en guise de dédicace. J’ajouterai parce que l’écriture, parce que les personnages, parce que Shakespeare, et parce que bien davantage encore… j’ai aimé cet ouvrage. Parce que la Bretagne, certes... Et parce que "Un des bonheurs simples de la Bretagne est en effet que le soleil – il finit toujours par apparaître avec la marée qui change – se couche tard, l’été." j’ai beaucoup aimé ce road trip sur mes terres natales. Fruit de la promesse d’une sœur, Gaëlle, faite à Arthur son frère mort prématurément, de répandre ses cendres sur l’île Aval, il nous emmène vers les côtes de granit rose. Parce que la liberté, évidemment… J’ai aimé, envié peut-être celle de Gaëlle, ses débordements, son esprit frondeur mais tolérant. Parce que l’amitié, bien sûr… J’ai aimé ce noble sentiment... Décidément cette année 2023 commence très bien en termes de lecture. Après le très beau roman d’Erik Martiny, "L’indélicatesse", je viens de terminer le second ouvrage de Frédéric Baptiste "L’étoffe de nos rêves" et j’en ressors à la fois émerveillée et bouleversée. Il me semble étonnant qu’il n’ait pas eu davantage de retentissement. "Parce que la Bretagne, parce que la liberté, parce que l’amitié", voilà ce que m’a écrit l’auteur en guise de dédicace. J’ajouterai parce que l’écriture, parce que les personnages, parce que Shakespeare, et parce que bien davantage encore… j’ai aimé cet ouvrage. Parce que la Bretagne, certes... Et parce que "Un des bonheurs simples de la Bretagne est en effet que le soleil – il finit toujours par apparaître avec la marée qui change – se couche tard, l’été." j’ai beaucoup aimé ce road trip sur mes terres natales. Fruit de la promesse d’une sœur, Gaëlle, faite à Arthur son frère mort prématurément, de répandre ses cendres sur l’île Aval, il nous emmène vers les côtes de granit rose. Parce que la liberté, évidemment… J’ai aimé, envié peut-être celle de Gaëlle, ses débordements, son esprit frondeur mais tolérant. Parce que l’amitié, bien sûr… J’ai aimé ce noble sentiment né entre les protagonistes Gaëlle, Sam, Erwan Steven, sincèrement, gratuitement et au-delà des différences. Parce que l’écriture, encore… Je l’ai aimée à la fois simple et superbement travaillée, lucide et sensible, délicate, élégante "La mer paraît laquée d’un mélange de bleu, de vert et de gris indescriptible. "Glaz" disent les marins, une couleur subtile…" subtile, c’est ça, l’écriture de Frédéric Baptiste l’est aussi. Parce que les personnages, aussi… Je les ai aimés magnifiquement décrits, mis en scène. Des personnages forts de leurs faiblesses, de leurs défauts, amoureux, généreux, unis dans l’adversité, des gens bien et respectueux qui abordent avec tact le deuil et les identités de genre. Parce que Shakespeare, enfin, dont des extraits de pièces parsèment discrètement et habilement le texte. "Nous sommes de l’étoffe/dont les rêves sont faits/et notre petite vie est ourlée/de sommeil" (La Tempête). J’ai aimé le vent de passion qui souffle sur les mots, passion d’un pair à l’égard de ce grand dramaturge, poète et acteur lui-même. La passion d’un acteur/auteur pour un autre. Et parce que bien davantage... Une fois commencé, je n’ai pu m’arrêter. Je n’ai pu me détacher, quitter les héros de ce récit à la gloire de l’amour, l’amitié, la liberté, le théâtre. Caressant, tendre, drôle et mélancolique, ce fut un beau voyage, de ceux qu’on aimerait éternels.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hippocampelephantocamelos 20/08/2022
    Aujourd’hui, je vous présente ce roman coup de cœur pour de multiples raisons. Mais avant d’en venir au roman lui-même, un éclairage sur la photo, et une spéciale dédicace à ma Holly, partenaire de théâtre lorsque nous étions en option lourde au lycée. Tu m’avais offert cette boîte à secrets, petit lutin de la forêt, pour mon anniversaire, il y a plus de dix ans. Elle trône toujours sur mon étagère d’objets fétiches et précieux- et va tellement bien avec le Songe d’une nuit d’été (fil conducteur de ce roman). On aimait déjà Shakespeare, et notre troupe lycéenne mettait en scène la Nuit des Rois. Je m’en souviens comme si c’était hier, l’essayage des costumes d’époque confectionnés par nos camarades de la section couture. Vous l’aurez compris, une raisons de ce coup de cœur est la part importante de théâtre qui prend part à l’histoire ici. Gaëlle, bientôt dix-huit ans, perd son frère d’une maladie. Contre la volonté de ses parents, mais pour respecter celle de son frère, elle entreprend un périple vers l’île où repose prétendument le roi Arthur, pour y disperser les cendres de son frère. Au-delà d’une aventure, c’est le chemin de la construction de soi qu’emprunte Gaëlle. Coup de... Aujourd’hui, je vous présente ce roman coup de cœur pour de multiples raisons. Mais avant d’en venir au roman lui-même, un éclairage sur la photo, et une spéciale dédicace à ma Holly, partenaire de théâtre lorsque nous étions en option lourde au lycée. Tu m’avais offert cette boîte à secrets, petit lutin de la forêt, pour mon anniversaire, il y a plus de dix ans. Elle trône toujours sur mon étagère d’objets fétiches et précieux- et va tellement bien avec le Songe d’une nuit d’été (fil conducteur de ce roman). On aimait déjà Shakespeare, et notre troupe lycéenne mettait en scène la Nuit des Rois. Je m’en souviens comme si c’était hier, l’essayage des costumes d’époque confectionnés par nos camarades de la section couture. Vous l’aurez compris, une raisons de ce coup de cœur est la part importante de théâtre qui prend part à l’histoire ici. Gaëlle, bientôt dix-huit ans, perd son frère d’une maladie. Contre la volonté de ses parents, mais pour respecter celle de son frère, elle entreprend un périple vers l’île où repose prétendument le roi Arthur, pour y disperser les cendres de son frère. Au-delà d’une aventure, c’est le chemin de la construction de soi qu’emprunte Gaëlle. Coup de cœur pour ce roman ! Des émotions brillamment décrites, ressenties par le lecteur. L’auteur nous entraîne dans les pas de l’adolescence, avec ses interrogations, sa fragilité qui contraste avec des convictions que l’on croit immuables. La place du théâtre permet d’aborder de façon poétique les questions des personnages, si importantes, puisque, si « le monde est un théâtre » , ne sommes-nous pas tous comédiens ? Et quel bel hommage à Shakespeare !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mcd30 28/06/2022
    Si le titre était une invitation, le résumé était un appel à la lecture. J’étais loin de me douter que ce serait un coup de cœur. Et pourtant… Arthur et Gaëlle ont un an de différence. Un amour inconditionnel, fusionnel les lie. Il est artiste passionné de théâtre, elle est sportive, plutôt garçon manqué. Ils partagent tout. Quand Arthur tombe gravement malade, elle lui promet de répandre ses cendres sur l’île d’Aval en Bretagne. Face au refus des parents Gaëlle encore mineur devra s’enfuir avec l’urne d’Arthur pour tenir sa promesse. Une très belle rencontre en la personne de Sam qui se reconnaît en elle, l’aidera. Ce qui lui permettra de tirer un trait sur son passé. Une amitié comme on en trouve peu. Un très bel hommage à Shakespeare qui devient le lien de tous les personnages et dont il est beaucoup question. Entre roman initiatique et voyage intérieur, Gaêlle en ressortira plus forte. Un côté saltimbanque que j’aime beaucoup, la Bretagne comme toile de fond. Le petit carnet noir d’Arthur pour ne pas la quitter, comme une invitation à vivre. Frédéric Baptiste, au style addictif, est aussi un acteur et on le ressent dans cette écriture composée de belles citations, de quelques extraits... Si le titre était une invitation, le résumé était un appel à la lecture. J’étais loin de me douter que ce serait un coup de cœur. Et pourtant… Arthur et Gaëlle ont un an de différence. Un amour inconditionnel, fusionnel les lie. Il est artiste passionné de théâtre, elle est sportive, plutôt garçon manqué. Ils partagent tout. Quand Arthur tombe gravement malade, elle lui promet de répandre ses cendres sur l’île d’Aval en Bretagne. Face au refus des parents Gaëlle encore mineur devra s’enfuir avec l’urne d’Arthur pour tenir sa promesse. Une très belle rencontre en la personne de Sam qui se reconnaît en elle, l’aidera. Ce qui lui permettra de tirer un trait sur son passé. Une amitié comme on en trouve peu. Un très bel hommage à Shakespeare qui devient le lien de tous les personnages et dont il est beaucoup question. Entre roman initiatique et voyage intérieur, Gaêlle en ressortira plus forte. Un côté saltimbanque que j’aime beaucoup, la Bretagne comme toile de fond. Le petit carnet noir d’Arthur pour ne pas la quitter, comme une invitation à vivre. Frédéric Baptiste, au style addictif, est aussi un acteur et on le ressent dans cette écriture composée de belles citations, de quelques extraits de Shakespeare et par le côté coup de théâtre de certaines scènes. On rit, on pleure, on aime, c’est parfois théâtral ! À lire absolument ! #Létoffedenosrêves#NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • isabelleisapure 26/05/2022
    Parfois le destin ou le hasard met sur notre chemin une personne qui a le pouvoir de nous changer, de nous faire grandir, de nous faire voir la vie différemment. Pour Gaëlle c'est dans un train que se produit cette rencontre, sous les traits d'une « femme en blanc ». La jeune fille n'a cependant pas la tête à faire de nouvelles connaissances. Soucieuse de respecter les dernières volontés de son frère tragiquement disparu, elle part avec l'urne funéraire pour disperser ses cendres sur l'île d'Aval. « L'étoffe de nos rêves » est un très joli roman, qui parle du chagrin, de la mort d'un frère, de l'amitié, de la résilience, de la volonté de tenir ses promesses. C'est aussi et surtout une histoire d'amitié entre deux personnes qui n'ont rien en commun sinon une envie furieuse de vivre leurs rêves. L'écriture de Frédéric Baptiste, très agréable est un atout supplémentaire pour un excellent moment de lecture. Merci à NetGallet et aux Editions Julliard. #Létoffedenosrêves #NetGalleyFrance
  • Claude14 18/05/2022
    Arthur n’est plus, il faut continuer de vivre. Comment sans lui, sans ce double ? comment surmonter ce chagrin , et ses parents ne comprennent pas. Elle veut absolument déposer les cendres de son frère sur l’île d’Aval. Ses parents ne sont pas d’accord. Les cendres reposeront dans le cimetière qu’ils choisiront. Gaëlle vit très mal, ce choix. Elle est mal dans sa peau, ses parents décident alors de la placer dans une maison de surveillance médicale. Gaëlle acceptera en apparence mais peu à peu se rebelle et arrive à s’échapper de ce lieu. malgré tout. Elle avait réussi à subtiliser les cendres de son frère. Elle fuit vers la Bretagne, elle rencontre Sam, déroutante. Mais qui est -elle ? elle lui raconte son histoire. Cette personne va l’aider à condition qu’elle accepte de jouer la comédie avec une petite troupe dont un membre vient de partir. Gaëlle accepte et doit interpréter Puck, le lutin dans le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare.. Elle est sur les traces d’Arthur, elle comprend alors son enthousiasme pour le théâtre. Tout ne sera pas aisé, des embûches se présentent sur le chemin vers l’île d’Aval. . Ira-t-elle au bout de ses rêves ? Je... Arthur n’est plus, il faut continuer de vivre. Comment sans lui, sans ce double ? comment surmonter ce chagrin , et ses parents ne comprennent pas. Elle veut absolument déposer les cendres de son frère sur l’île d’Aval. Ses parents ne sont pas d’accord. Les cendres reposeront dans le cimetière qu’ils choisiront. Gaëlle vit très mal, ce choix. Elle est mal dans sa peau, ses parents décident alors de la placer dans une maison de surveillance médicale. Gaëlle acceptera en apparence mais peu à peu se rebelle et arrive à s’échapper de ce lieu. malgré tout. Elle avait réussi à subtiliser les cendres de son frère. Elle fuit vers la Bretagne, elle rencontre Sam, déroutante. Mais qui est -elle ? elle lui raconte son histoire. Cette personne va l’aider à condition qu’elle accepte de jouer la comédie avec une petite troupe dont un membre vient de partir. Gaëlle accepte et doit interpréter Puck, le lutin dans le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare.. Elle est sur les traces d’Arthur, elle comprend alors son enthousiasme pour le théâtre. Tout ne sera pas aisé, des embûches se présentent sur le chemin vers l’île d’Aval. . Ira-t-elle au bout de ses rêves ? Je vous laisse découvrir la fin de ce roman. Frédéric Baptiste nous interroge sur cette relation frère et sœur, lors de la disparition de l’un. Il évoque aussi l’amitié, si importante. Je n’oublie pas de signaler le lien entre tous la littérature, le théâtre et la Vie. #NetGalley - #Juliard
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la Newsletter Julliard
Maison de littératures, les éditions Julliard publient des ouvrages de fiction et de non-fiction littéraire, en langues française et étrangères. Abonnez-vous pour recevoir toutes nos actualités !

Lisez maintenant, tout de suite !