Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260030416
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 130 x 205 mm

L'Insoumise de la Porte de Flandre

Date de parution : 17/08/2017

Chaque après-midi, Fatima quitte Molenbeek vêtue de noir et d’un hijab, se dirige à pied vers la Porte de Flandre, franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble et en ressort habillée à l’occidentale, robe légère et cheveux au vent. Puis, toujours en flânant, elle rejoint le quartier malfamé...

Chaque après-midi, Fatima quitte Molenbeek vêtue de noir et d’un hijab, se dirige à pied vers la Porte de Flandre, franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble et en ressort habillée à l’occidentale, robe légère et cheveux au vent. Puis, toujours en flânant, elle rejoint le quartier malfamé de l’Alhambra où Dieu sait quel démon l’attire… Depuis plusieurs semaines, cet étrange rituel se répète inlassablement. Jusqu’au jour où Fawzi, un voisin inquisiteur et secrètement amoureux, décide de suivre Fatima…
Teinté d’un humour féroce, ce nouveau roman de Fouad Laroui décrit les métamorphoses d’une femme bien décidée à se jouer des préceptes comme des étiquettes. Tandis que tous les stigmates et les fantasmes glissent sur son corps, Fatima, elle, n’aspire qu’à une seule chose : la liberté.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260030416
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 144
Format : 130 x 205 mm

Ils en parlent

« Ce roman roublard dresse le portrait d'une femme qui aspire à la liberté, loin de toute étiquette sociologique ou religieuse. »  
Amandine Schmitt / L'Obs
« C'est un roman d'une finesse rare que nous livre Fouad Laroui en ces temps ou la femme, symbole de tous les fantasmes et de tous les péchés, est diabolisée. » 
Valérie Gans / Madame Figaro
« Une fable subtile sur le mille-feuille d'une identité tiraillée. » 
Pierre Maury / Le Magazine littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Josephine2 Posté le 10 Août 2021
    Fatima est une jeune fille qui cherche à « s’évader » de l’emprise de sa famille, et surtout de Fawzi, son voisin, qui estime, sans qu’ils se soient adresser la parole, qu’elle est à lui. Chaque après-midi, Fatima sort, vêtue d’un hijab. Elle ne s’arrête pas en chemin, jusqu’à sa destination. Oui, mais quelle est-elle cette destination ? C’est ce que veut savoir Fawzi un après-midi, où il décide de la suivre. S’ensuivra tout un enchaînement qui pourrait remettre en cause la liberté de Fatima, fille d’aujourd’hui, intelligente et belle, qui veut décider de sa vie. Qui est vraiment Fatima ? C’est une histoire bien amenée qui explique le fossé qu’il peut exister entre les femmes musulmanes qui veulent s’émanciper et les hommes, pris dans l’engrenage de « la religion » et qui veulent que tous les musulmans y soient soumis, et ce d’autant plus si l’on est une femme. Il y a énormément de choses dans ce roman, court, et très intéressant la façon dont Fouad LAROUI décrit le mal être des jeunes musulmans, pour beaucoup, livrés à eux-mêmes, qui finissent par accomplir des actes odieux. J’aime toujours autant l’écriture de Fouad LAROUI que j’avais découvert à travers ses romans « Une année chez les Français » et... Fatima est une jeune fille qui cherche à « s’évader » de l’emprise de sa famille, et surtout de Fawzi, son voisin, qui estime, sans qu’ils se soient adresser la parole, qu’elle est à lui. Chaque après-midi, Fatima sort, vêtue d’un hijab. Elle ne s’arrête pas en chemin, jusqu’à sa destination. Oui, mais quelle est-elle cette destination ? C’est ce que veut savoir Fawzi un après-midi, où il décide de la suivre. S’ensuivra tout un enchaînement qui pourrait remettre en cause la liberté de Fatima, fille d’aujourd’hui, intelligente et belle, qui veut décider de sa vie. Qui est vraiment Fatima ? C’est une histoire bien amenée qui explique le fossé qu’il peut exister entre les femmes musulmanes qui veulent s’émanciper et les hommes, pris dans l’engrenage de « la religion » et qui veulent que tous les musulmans y soient soumis, et ce d’autant plus si l’on est une femme. Il y a énormément de choses dans ce roman, court, et très intéressant la façon dont Fouad LAROUI décrit le mal être des jeunes musulmans, pour beaucoup, livrés à eux-mêmes, qui finissent par accomplir des actes odieux. J’aime toujours autant l’écriture de Fouad LAROUI que j’avais découvert à travers ses romans « Une année chez les Français » et « la vielle dame du Riad" que je vous recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AmyFarrah Posté le 18 Mai 2021
    Roman très court mais dense, plein de pistes de réflexion sur la liberté d'être soi, les préjugés dont tout un chacun saupoudre son prochain juste en passant et les dégâts du post-colonialisme, du fanatisme, et bien d'autres sujets contemporains brûlants .... Entre fable moderne, tragi-comédie, et quête de soi, l'auteur nous mène tambour battant à la suite de Fatima qui ne désire qu'une chose : vivre sans qu'on lui impose des codes, vivre sans être reproduite en plusieurs dimensions dans la tête des autres, en fonction des stéréotypes qu'ils adoptent et des peurs ou des fantasmes qui vont avec. J'ai bien aimé cette première rencontre avec Fouad Laroui. Sa plume est très intelligente, fine, et il fait passer un message sérieux sous le ton léger des petits jeux de mots et des références à la Pop Culture. Je reviendrai certainement vers cet auteur.
  • AnneMarieLA Posté le 26 Avril 2021
    D'abord il y a Fatima , une femme qui avance le visage baissé et à pas mesurés dans les rues de Mollenbeck . Elle cache en elle « trois ou quatre personnalités emboitées les unes dans les autres comme ces matriochkas russes vivement colorées, à ce détail près que dans son cas, elle est vêtue de noir », d'une djellaba et d'un voile islamique , C'est une de celles qu'on appelle « ninja » ou « corbeau ». Elle se rend à son « travail », où elle deviendra « Dany la louve » . Et puis, il y a Fawzi qui la suit , qui l'observe attentivement , cherche des preuves de ses bonnes mœurs . Il attend son heure ….Plus loin, c'est une jeune fille attirante, légère et court vêtue qu'il suit ….. Enfin, il y a Eddy KoeKoek, un journaliste intrigué . « Pourquoi un marocain morose qui fila naguère un corbeau filait-il maintenant une bimbo ? ». Il les prend alors en filature , flairant quelque chose de louche . Un roman essentiellement narratif . Peu de dialogues , surtout des monologues intérieurs . En suivant l'avancée de chaque personnage, le lecteur suit en même temps son cheminement... D'abord il y a Fatima , une femme qui avance le visage baissé et à pas mesurés dans les rues de Mollenbeck . Elle cache en elle « trois ou quatre personnalités emboitées les unes dans les autres comme ces matriochkas russes vivement colorées, à ce détail près que dans son cas, elle est vêtue de noir », d'une djellaba et d'un voile islamique , C'est une de celles qu'on appelle « ninja » ou « corbeau ». Elle se rend à son « travail », où elle deviendra « Dany la louve » . Et puis, il y a Fawzi qui la suit , qui l'observe attentivement , cherche des preuves de ses bonnes mœurs . Il attend son heure ….Plus loin, c'est une jeune fille attirante, légère et court vêtue qu'il suit ….. Enfin, il y a Eddy KoeKoek, un journaliste intrigué . « Pourquoi un marocain morose qui fila naguère un corbeau filait-il maintenant une bimbo ? ». Il les prend alors en filature , flairant quelque chose de louche . Un roman essentiellement narratif . Peu de dialogues , surtout des monologues intérieurs . En suivant l'avancée de chaque personnage, le lecteur suit en même temps son cheminement intérieur , tout ce qu'il rumine en lui-même . L'histoire d'une insoumise en marche en quête d'une vengeance qui prendra une tournure inattendue . Une histoire menée à un rythme allègre et dont la saveur tient à la plume réjouissante de Fouad Laroui et à l'humour acerbe par lequel il dénonce la condition de la femme dans le monde musulman .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shabanou Posté le 19 Septembre 2020
    "L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de Bruxelles: Molenbeek. Fatima qui sort de chez elle toute de noir vêtue et voilée et qui une fois enjambé le canal et passée la porte de Flandre, se transforme. Tous se passerait bien s'il n'y avait pas Fawtzi, son "fiancé" autoproclamé.... Fatima est une jeune fille éprise de liberté et qui a du mal a vivre sa vie dans cette société musulmane traditionnaliste régie par les hommes, pour les hommes et où la femme est diabolisée et n'a pas beaucoup plus de valeur qu'un animal. Fatima étouffe dans son environnement qui est " le leur", celui des hommes et de leurs fantasmes. Fatima ne trouve plus son identité , tiraillée entre traditions et modernité. Fatima veut s'envoler vers la liberté. Est également abordé le sujet du terrorisme, de ses préjugés, des déductions parfois un peu trop hâtives faites par les "experts" et les "journaleux" Roman à l'écriture fluide et teintée d'humour. Chapeau à l'auteur qui a su aborder en quelques pages deux grands sujets sensibles: la place des femmes... "L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de Bruxelles: Molenbeek. Fatima qui sort de chez elle toute de noir vêtue et voilée et qui une fois enjambé le canal et passée la porte de Flandre, se transforme. Tous se passerait bien s'il n'y avait pas Fawtzi, son "fiancé" autoproclamé.... Fatima est une jeune fille éprise de liberté et qui a du mal a vivre sa vie dans cette société musulmane traditionnaliste régie par les hommes, pour les hommes et où la femme est diabolisée et n'a pas beaucoup plus de valeur qu'un animal. Fatima étouffe dans son environnement qui est " le leur", celui des hommes et de leurs fantasmes. Fatima ne trouve plus son identité , tiraillée entre traditions et modernité. Fatima veut s'envoler vers la liberté. Est également abordé le sujet du terrorisme, de ses préjugés, des déductions parfois un peu trop hâtives faites par les "experts" et les "journaleux" Roman à l'écriture fluide et teintée d'humour. Chapeau à l'auteur qui a su aborder en quelques pages deux grands sujets sensibles: la place des femmes dans les communautés musulmanes traditionnelles et les dérives d'un islam radical empli de préjugés. Belle découverte que je conseille vivement
    Lire la suite
    En lire moins
  • Annette55 Posté le 12 Juillet 2020
    En treize chapitres courts lus d’une traite Fouad Laroui construit un ouvrage percutant ,à la fois fin et subtil ouvrant nombre de pistes de réflexion au lecteur, sorte de tragédie contemporaine où , factuellement , il dénonce , avec talent , ironie féroce et humour sans égal, l’insupportable fondamentalisme et l’aveuglement occidental. Fatima , intelligente et rebelle, qui fait des études , quitte Molenbeek, en Belgique, chaque après- midi , vêtue de noir et d’un hijab, , le prétendu «  voile islamique » serré sur sa tête, tombant sur une djellaba noire si ample qu’elle ressemble à un drap dans lequel la jeune femme se serait enroulée . Sur le trottoir elle hésite , se dirige à pied vers la porte de Flandre , franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble , en ressort habillée à l’occidentale , cheveux au vent et robe légère ... Puis , en ayant l’air de flâner, rejoint un drôle de quartier , celui de l’Ablhambra, où on ne sait pas quoi l’attire.... Elle a l’apparence de la jeune musulmane engoncée dans les préceptes durs et intangibles de sa religion... Il faut dire qu’à Molenbeek, la religion domine , les femmes y sont voilées,... En treize chapitres courts lus d’une traite Fouad Laroui construit un ouvrage percutant ,à la fois fin et subtil ouvrant nombre de pistes de réflexion au lecteur, sorte de tragédie contemporaine où , factuellement , il dénonce , avec talent , ironie féroce et humour sans égal, l’insupportable fondamentalisme et l’aveuglement occidental. Fatima , intelligente et rebelle, qui fait des études , quitte Molenbeek, en Belgique, chaque après- midi , vêtue de noir et d’un hijab, , le prétendu «  voile islamique » serré sur sa tête, tombant sur une djellaba noire si ample qu’elle ressemble à un drap dans lequel la jeune femme se serait enroulée . Sur le trottoir elle hésite , se dirige à pied vers la porte de Flandre , franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble , en ressort habillée à l’occidentale , cheveux au vent et robe légère ... Puis , en ayant l’air de flâner, rejoint un drôle de quartier , celui de l’Ablhambra, où on ne sait pas quoi l’attire.... Elle a l’apparence de la jeune musulmane engoncée dans les préceptes durs et intangibles de sa religion... Il faut dire qu’à Molenbeek, la religion domine , les femmes y sont voilées, surveillées , niées, niqabisées, chastes, absolument négligées dans leur féminité , pourtant reluquées par des hommes . Fatima désire se libérer de ces contraintes , vêtue à l’occidentale , elle pousse très loin l’écart absolu entre deux mondes. Afin de réduire à néant , du moins en pensée ces hommes qui prétendent la réduire à un corps femelle . Depuis plusieurs semaines ce rituel se reproduit sauf qu’un voisin Fawzi Stitou , engoncé dans sa culture archaïque , inquisiteur , secrètement amoureux transi, espion , va la suivre....jusqu’à la prendre , lors de sa filature , dans sa folie haineuse «  pour sa femme » .... Les événements se précipiteront .... Je n’en dirai pas plus , ce serait trop dévoiler .... Fatima , en fait n’aspire qu’à une seule chose ,une troisième voie : LA LIBERTÉ et L’ÉGALITÉ ... L’auteur , dans le chapitre «  Fawzi expliqué par les experts » tourne en ridicule ou se moque gentiment , comme l’on voudra, des théories soulevées par les spécialistes de ces questions , entre autres , Monsieur Gilles Kepel. Un roman bien ficelé , réjouissant ,audacieux, qui met le doigt avec humour sur les déséquilibres de notre temps. Il décrit à merveille les métamorphoses d’une femme décidée à se jouer des préceptes religieux radicaux mais aussi sur les stigmates et les fantasmes liés au corps.. ..Percutant, il traite avec intelligence de l’identité de la femme musulmane dans une société occidentale entre comédie et tragédie !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.