Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782265115583
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 140 x 210 mm
Rever
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 26/05/2016
Éditeurs :
Fleuve éditions

Rever

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 26/05/2016
« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »
Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces...
Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on...
Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.
 
Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Pour lire le chapitre 57 à partir du code trouvé dans le livre, cliquez sur ce lien.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265115583
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Latornadeblonde Posté le 10 Avril 2022
    Encore un coup de coeur d'un roman de Thilliez. Rêver, le titre a l'air léger et pourtant il s'agit plus de cauchemar que de rêves. Quel talent. Mon seul regret, ne pas avoir eu accès au chapitre manquant (chapitre 57), alors que j'avais bien trouve le fameux code. Sans doute que le lien ne fonctionne plus vu qu'on est en 2022 et que ce roman date déjà de 2016. Donc une légère déception pour moi. Livre palpitant où il se passe toujours quelque chose. Même si les chapitres ne sont pas dans l'ordre, cela n'est pas bien grave car l'histoire tient debout. Et c'est sans doute dû aux rêves que fait en permanence Abigaïl, l'héroïne principale. Cette jeune femme est narcoleptique et peut s'endormir à tout moment dans un sommeil qui la plonge dans des rêves. Pour être sûre d'être dans la réalité, elle se pique le bras avec une aiguille. Si elle ressent de la douleur alors ce n'est pas un rêve. Je suis sortie de cette lecture presque essoufflée tellement il y a d'actions.
  • Donnezmoidesmots Posté le 1 Avril 2022
    J'ai adoré ce roman, que j'ai dévoré en 2 jours ! J'ai aimé me faire balader sur la temporalité éclatée, me retrouver en fin de chapitres avec encore plus de questions qu'avant. Et évidemment, j'ai adoré voir toutes ces pièces qui semblent issues de différents puzzles s'assembler pour la résolution de l'enquête. J'ai vu venir un élément, mais j'ai quand même douté jusqu'au bout. De la narcolepsie je ne connaissais que le cliché habituel : la personne s'endort d'un coup, et j'ai aimé en découvrir plus sur cette maladie qui est bien plus que ça. Je ne suis pas une habituée de thriller, je suis une flipette il faut dire, mais je ne regrette pas du tout de m'être lancée !
  • leslivresdemorgane Posté le 28 Mars 2022
    Il s'agit de mon premier Franck Thilliez et, bon sang, quelle claque ! Je ne suis pas amatrice de thrillers et suis totalement novice dans ce genre littéraire. J'ai été attirée par ce roman pour le côté psychologique du récit. Franchement, je ne suis pas déçue du voyage ! Cette histoire m'a obsédée, il fallait à tout prix que j'en connaisse le dénouement ! Le roman est long et pourtant je n'ai pas vu passer les 600 pages. Je ne me suis pas ennuyée à un seul instant. Je n'ai pas trouvé de longueurs, ni de temps morts. L'intrigue est incroyable ! Tout est bien pensé et bien ficelé. Je suis admirative ! L'auteur est vraiment doué, nul doute sur ce point. Les chapitres sont écrits dans le désordre et le lecteur voyage entre deux dates. Malgré tout, il n'est pas difficile de s'y retrouver car une ligne du temps au début des chapitres permet de savoir où nous nous trouvons. Je conseille tout de même de lire ce livre assez rapidement sous peine de se retrouver perdu entre les différentes temporalités. J'ai adoré l'aspect psychologique et déroutant du récit. L'histoire met en scène une femme narcoleptique, ce qui est franchement rare dans les romans.... Il s'agit de mon premier Franck Thilliez et, bon sang, quelle claque ! Je ne suis pas amatrice de thrillers et suis totalement novice dans ce genre littéraire. J'ai été attirée par ce roman pour le côté psychologique du récit. Franchement, je ne suis pas déçue du voyage ! Cette histoire m'a obsédée, il fallait à tout prix que j'en connaisse le dénouement ! Le roman est long et pourtant je n'ai pas vu passer les 600 pages. Je ne me suis pas ennuyée à un seul instant. Je n'ai pas trouvé de longueurs, ni de temps morts. L'intrigue est incroyable ! Tout est bien pensé et bien ficelé. Je suis admirative ! L'auteur est vraiment doué, nul doute sur ce point. Les chapitres sont écrits dans le désordre et le lecteur voyage entre deux dates. Malgré tout, il n'est pas difficile de s'y retrouver car une ligne du temps au début des chapitres permet de savoir où nous nous trouvons. Je conseille tout de même de lire ce livre assez rapidement sous peine de se retrouver perdu entre les différentes temporalités. J'ai adoré l'aspect psychologique et déroutant du récit. L'histoire met en scène une femme narcoleptique, ce qui est franchement rare dans les romans. La folie côtoie le monde des rêves et nous emporte dans un tourbillon d'incompréhension. Vraiment, je le redis, il s'agit d'un très bon livre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • GreenBird Posté le 12 Mars 2022
    Thriller de 630 pages lus en 4 jours, pour une lectrice qui a un temps de lecture de 3 minutes environ par pages contrairement au lecteur moyen qui est de 1minute approximativement ( renseignée il y a longtemps donc plus trop le temps exacte ), autant dire qu'avec ma lenteur et mes yeux qui se fatiguent très vites, habituellement je lis un roman de 300 pages en 1 à 2 semaines en moyenne donc là c'est un record surtout pour du 630 pages, le double quoi ! Un record qui n'est absolument pas dû au challenge mais bien au talent de l'auteur pour, encore une fois, nous transporter dans un dédale psychologique à nous y perdre et retourner le cerveau. Dès les premières pages, que dis-je, les premières lignes, j'ai été emportée par l'histoire, curieuse de découvrir la suite. Le sujet est vraiment prennant, les personnages sont, comme la majorité des personnages de M.Thilliez que j'ai pu découvrir dans ces livres, des personnages qu'on peux facilement reconnaître en certains membres de notre famille, ou de nos voisins ou autres connaissance, des personnages simples, tellement simples que c'est ce qui les rends vraiment complets, le fait qu'ils soient justement réalistes jusqu'à dans... Thriller de 630 pages lus en 4 jours, pour une lectrice qui a un temps de lecture de 3 minutes environ par pages contrairement au lecteur moyen qui est de 1minute approximativement ( renseignée il y a longtemps donc plus trop le temps exacte ), autant dire qu'avec ma lenteur et mes yeux qui se fatiguent très vites, habituellement je lis un roman de 300 pages en 1 à 2 semaines en moyenne donc là c'est un record surtout pour du 630 pages, le double quoi ! Un record qui n'est absolument pas dû au challenge mais bien au talent de l'auteur pour, encore une fois, nous transporter dans un dédale psychologique à nous y perdre et retourner le cerveau. Dès les premières pages, que dis-je, les premières lignes, j'ai été emportée par l'histoire, curieuse de découvrir la suite. Le sujet est vraiment prennant, les personnages sont, comme la majorité des personnages de M.Thilliez que j'ai pu découvrir dans ces livres, des personnages qu'on peux facilement reconnaître en certains membres de notre famille, ou de nos voisins ou autres connaissance, des personnages simples, tellement simples que c'est ce qui les rends vraiment complets, le fait qu'ils soient justement réalistes jusqu'à dans leur personnalité lambdas avec leur différent problèmes. Attention je ne dis absolument pas qu'ils ne sont pas creusés/approfondis bien au contraire, M.Thilliez sait tellement bien intégrer la dose nécessaire de personnalité, de language et de caractéristiques à chacun de ces personnages que c'est pour cela que je vois en eux un individu qui peut exister contrairement à d'autres romans d'autres auteurs où leur personnages restent justement trop "personnages". Bref sûrement incompréhensible mais quand on n'a pas les mots c'est dur dur.... Si seulement une applis avec des patchs qu'on colle à notre tête pouvait retranscrire le fond de nos pensées pour y mettre la meilleure syntaxe possible ( petit moment de tripes ). Bref, revenons-en à notre dédale... Clairement si je devais définir les livres de M.Thilliez ce serait sans doutes par le mot dédale ! Même après avoir dit "bref" je continue de m'étaler, qu'est-ce que je papote ce soir ( bon peut-être que l'avis sera posté dans un après-midi mais j'écris cet avis vers les minuit donc voilà quoi )... Bon, un vrai BREF Il y a du suspens vraiment tout le long, et ce que j'aime énormément c'est quand l'auteur sait nous mettre dans la confusion autant que l'est le personnage, quand l'auteur sait nous faire remuer les méninges et nous perdre à la dose suffisante pour que ce soit comme une bouffée d'adrénaline et non comme une envie de l'abandonner, d'ailleurs la frontière peut être très mince et c'est là que l'on voit le talent de l'écrivain entre celui qui atteint cette limite du bon côté en nous poussant dans l'adrénaline à celui qui atteint la limite du mauvais côté avec une dose d'excès mal jaugé à nous en faire abandonner son livre involontairement ! Je n'arrivais pas à m'arrêter mais, je l'avoue, certains points, les plus gros à mon goût sont, pour ma part prévisibles, c'est là que l'auteur a su quand même me tenir en haleine malgré le côté prévisible de certains gros points ( je radote.. ) J'avoue que je m'attendais pour une des révélations à quelque chose de plus simple, parfois le simple l'emporte sur le complexe et pour le coup, une chose était trop tirée par les cheveux alors que de s'arrêter à une trame plus simple aurait suffit mais malheureusement, cela ne vous aide en rien à comprendre car, je ne peux être claire à ce sujet sinon j'en dis trop ! Houla j'ai tellement à dire encore que ça se mélange dans ma tête, je n'arrive absolument pas à trouver les mots, à bien m'organiser pour développer mon avis mais franchement, c'est un signe que c'est du bon ce livre non !? Juste une petite parenthèse sur le fait que j'ai été surprise que pour un roman d'un auteur aussi connu, il y ait autant de fautes de frappes dans le livre ( en vrai ça ne change absolument rien à la qualité de Rêver pour moi mais juste histoire de noter toutes mes remarques quoi ). Pour en finir avec cet avis, comment j'aime le côté [masquer] jeu énigmatique qu'il a dans certains de ces romans.... ça donne un coup de boost alors qu'on pensait avoir clos le chapitre du livre. [/masquer] Tout ça pour dire que c'est un coup de coeur qui se placera peut-être dans mes favoris donc, jetez-vous dessus !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ayaa32 Posté le 10 Mars 2022
    Je n’ai lu que 2 romans de Franck Thilliez et je suis conquise Les mises en abîmes sont déroutantes et c’est, je trouve ce qui fait le charme de son écriture, la barrière entre le roman en lui même et l’histoire, le fond et la forme. J’adore ! Les mises en abîmes à tous les niveaux, c’est fascinant !
Retenez votre souffle et inscrivez-vous à la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…