Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265115583
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 140 x 210 mm

Rever

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 26/05/2016
« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »
Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on...
Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.
 
Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Pour lire le chapitre 57 à partir du code trouvé dans le livre, cliquez sur ce lien.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265115583
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nathanielfox Posté le 30 Octobre 2021
    Franck Thilliez, un auteur que je connaissais de nom et de réputation mais sur lequel je ne m'étais jamais penché jusqu'à il y a peu quand j'ai commencé Rever. C'est un roman riche en rebondissements, la confusion entre rêve et réalité bien amené et surtout subtile, et avec de bon cliffhanger en fin de chapitre ça devient difficile d'aller au lit tant on est tenter de continuer à lire le prochain chapitre.
  • cpierre38 Posté le 26 Octobre 2021
    Un chef d’œuvre ! L'auteur comme toujours est maitre du suspens. Poser le livre, se détacher de sa lecture est un supplice pour le lecteur. Le personnage principal Abigaël est une psychologue criminelle qui accompagne les policiers sur une enquête de kidnapping d'enfants. Seulement voilà, Abigaël est aussi narcoleptique et s'écroule régulièrement dans des crises de catalepsie. Le médicament très fort utilisé pour réduire ses crises , lui fait perdre petit à petit la mémoire et embrouille son esprit. Abigaël n'arrive plus à différencier le rêve de la réalité. Elle doit pourtant fixer son attention sur cette enquête car plusieurs éléments de l'affaire tournent autour de sa vie privé. Le style d'écriture choisi par l'auteur est habile. L'enquête n'est pas dévoilée chronologiquement. Une frise du temps en début de chapitre nous situe dans un espace temps défini de 6 mois. Le lecteur pénètre ainsi dans l'esprit d'Abigaël,ressent ses émotions, ses angoisses. Le lecteur veut que les tourments d'Abigaël se terminent et clore l'enquête.
  • Barbel Posté le 23 Septembre 2021
    Que dire... si ce n'est que c'est un de ses meilleurs romans. Une narration bien particulière faite de flash-back, trous de mémoire. Le fil de l'histoire qui va à l'envers rend l'intrigue encore plus prenante... tu ne veux plus lâcher ton livre. Rien que cet aspect rend le attractif et addictif, sans même en connaitre plus sur l'histoire... L'histoire de Abigaël qui souffre de narcolepsie, ce qui la plonge dans la confusion entre le rêve et la réalité à la fois face à son enquête de disparitions d'enfants et face à la vérité sur la mort de sa fille et son père dans un accident dont elle a survécu. L'histoire se construit et se démêle au fil des souvenirs. quand tu finis le livre, tu veux le relire et même le relire dans l'ordre chronologique pour être certain de n'avoir rien loupé...
  • flavie221 Posté le 25 Août 2021
    Un réel coup de coeur... L'intrigue est ultra bien ficelée, la fin est plus que surprenante. Un roman oscillant entre rêve et réalité et passé et présent qui nous empêche de dormir tant on n'arrive pas à s'en séparer. Et puis la façon dont on accède au chapitre manquant... encore un coup de maître de la part de Franck Thilliez.
  • Costes93 Posté le 1 Août 2021
    Abi, une psy souffrant de narcolepsie et de cataplexie aide la gendarmerie à résoudre une série de plusieurs enlèvements. Mais Abi, à cause de sa maladie, rêve tout le temps et ne sait plus toujours où se situe la limite entre songe et réalité. Un jour, son père, sa fille et elle-même ont un accident de voiture gravissime et beaucoup de mystères planent sur cet épisode. Abi va alors partir à la recherche de l'identité secrète de son père, douanier à la retraite, tout en continuant l'enquête sur le kidnappeur inconnu. Après avoir lu un livre qui m'a particulièrement déçue, il me fallait une valeur sûre. Quoi de mieux qu'un Thilliez ? L'histoire est vraiment prenante et je l'ai dévoré en à peine 24h, un véritable page-turner. La construction est un peu atypique puisqu'on voyage dans le récit à plusieurs dates différentes, ce qui donne un rythme très dynamique. Le lecteur a également une surprise qui l'attend ; en effet, Thilliez nous indique en début d'ouvrage qu'il manque le chapitre 57 mais que pour y avoir accès sur Internet, on peut entrer le code secret trouvable dans le livre. D'ailleurs pour ceux qui, comme moi ne l'avaient ni cherché ni trouvé... Abi, une psy souffrant de narcolepsie et de cataplexie aide la gendarmerie à résoudre une série de plusieurs enlèvements. Mais Abi, à cause de sa maladie, rêve tout le temps et ne sait plus toujours où se situe la limite entre songe et réalité. Un jour, son père, sa fille et elle-même ont un accident de voiture gravissime et beaucoup de mystères planent sur cet épisode. Abi va alors partir à la recherche de l'identité secrète de son père, douanier à la retraite, tout en continuant l'enquête sur le kidnappeur inconnu. Après avoir lu un livre qui m'a particulièrement déçue, il me fallait une valeur sûre. Quoi de mieux qu'un Thilliez ? L'histoire est vraiment prenante et je l'ai dévoré en à peine 24h, un véritable page-turner. La construction est un peu atypique puisqu'on voyage dans le récit à plusieurs dates différentes, ce qui donne un rythme très dynamique. Le lecteur a également une surprise qui l'attend ; en effet, Thilliez nous indique en début d'ouvrage qu'il manque le chapitre 57 mais que pour y avoir accès sur Internet, on peut entrer le code secret trouvable dans le livre. D'ailleurs pour ceux qui, comme moi ne l'avaient ni cherché ni trouvé : [/masquer] page 88 : 10-15-19-8 [/masquer]. Je dois avouer avoir fait abstraction de cette petite énigme, ne regardant jamais le nombre de chapitre. J'ai tout de même trouvé ça sympa, surtout qu'il y a une mini frise récapitulative en début de chapitre pour bien indiquer la timeline. Le seul reproche que je ferai c'est que Thilliez fait du Thilliez et j'ai eu comme un air de déjà-vu avec les problèmes de mémoire déjà présents dans la mémoire fantôme, ainsi que pour la fin [masquer] dont j'avais eu clairement un doute sur le coupable à cause de la chambre des morts, je trouvais que le garçon de morgue était le coupable idéal pour l'auteur : on en parle une fois dans le livre et il a un poste central, bref une très grosse déception quand j'ai su puisque j'y avais pensé [/masquer]. Une valeur sûre pour une lecture agréable mais je maintiens que Thilliez pourrait mieux faire s'il prenait davantage le temps d'écrire plutôt que de se concentrer sur une production régulière d'ouvrage.
    Lire la suite
    En lire moins
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…