RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sujet inconnu

            Julliard
            EAN : 9782260032465
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 130 x 205 mm
            Sujet inconnu

            Date de parution : 16/08/2018

            J’avais huit ans quand j’ai su que je ne finirais pas mes jours ici. Qu’ici je ne deviendrais personne. Qu’ici je n’aimerais personne. Qu’ici, rien. Je ne ressentirais rien.
            J’avais huit ans et j’ai décidé de partir un jour. J’ai choisi de ressentir. J’ai choisi de souffrir. À partir de là,...

            J’avais huit ans quand j’ai su que je ne finirais pas mes jours ici. Qu’ici je ne deviendrais personne. Qu’ici je n’aimerais personne. Qu’ici, rien. Je ne ressentirais rien.
            J’avais huit ans et j’ai décidé de partir un jour. J’ai choisi de ressentir. J’ai choisi de souffrir. À partir de là, je suis condamnée à cette histoire.

            Sujet inconnu, c’est, dans un style brut et très contemporain, l’histoire d’un amour qui tourne mal. Entre jeux de jambes et jeux de mains, l’héroïne de ce roman boxe, court, tombe, se relève, danse, au rythme syncopé de phrases lapidaires et d’onomatopées. Plus la violence gagne le récit, plus on est pris par cette pulsation qui s’accélère au fil des pages. Un roman écrit d’une seule traite, d’un seul souffle, dans l’urgence de gagner le combat, dans l’urgence de vivre, tout simplement.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782260032465
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 130 x 205 mm
            Julliard
            19.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Dans un style cash et cru, Loulou Robert boxe avec les mots dans ce troisième roman violent, poignant, dérangeant. Et totalement envoutant. » 
            Valérie Gans / Madame Figaro

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • loeildem Posté le 20 Février 2019
              Diamant brut ! J'ai lu ce roman d'une traite et il m'a laissée complètement sur le carreau. De plus, c'est le premier roman que je lis de Loulou Robert et si les autre sont aussi écorchés, bruts de pomme comme ça, je signe de suite  ! La narratrice, dont on ne connaîtra jamais le nom, à huit ans quand elle sait qu'elle ne finira pas ses jours dans le village monotone où elle a grandi. Elle choisit de vivre, de ressentir. A dix-huit ans, elle part faire ses études à Paris. Derrière elle, elle laisse sa mère avec qui elle a une relation passionnelle, et son père qui ne la désirait pas. Elle vit entre quatre murs, n'a pas d'amis, hormis Sam, sa peluche, et Lucien, un retraité qui vit en ermite. Pourtant, un soir, elle décide de sortir avec des jeunes de sa promo. Uppercut. Elle le voit pour la première fois. Il porte une marinière. Il est beau. Elle le désire, elle qui n'a jamais désiré. Elle le veut en elle, elle qui n'aime pas son corps, celui des autres. Elle veut s'abandonner. Sujet inconnu c'est l'histoire d'un amour passionnel, fusionnel, destructeur, explosif, intense, violent. C'est un shoot d'adrénaline. C'est... Diamant brut ! J'ai lu ce roman d'une traite et il m'a laissée complètement sur le carreau. De plus, c'est le premier roman que je lis de Loulou Robert et si les autre sont aussi écorchés, bruts de pomme comme ça, je signe de suite  ! La narratrice, dont on ne connaîtra jamais le nom, à huit ans quand elle sait qu'elle ne finira pas ses jours dans le village monotone où elle a grandi. Elle choisit de vivre, de ressentir. A dix-huit ans, elle part faire ses études à Paris. Derrière elle, elle laisse sa mère avec qui elle a une relation passionnelle, et son père qui ne la désirait pas. Elle vit entre quatre murs, n'a pas d'amis, hormis Sam, sa peluche, et Lucien, un retraité qui vit en ermite. Pourtant, un soir, elle décide de sortir avec des jeunes de sa promo. Uppercut. Elle le voit pour la première fois. Il porte une marinière. Il est beau. Elle le désire, elle qui n'a jamais désiré. Elle le veut en elle, elle qui n'aime pas son corps, celui des autres. Elle veut s'abandonner. Sujet inconnu c'est l'histoire d'un amour passionnel, fusionnel, destructeur, explosif, intense, violent. C'est un shoot d'adrénaline. C'est l'histoire d'une jeune femme qui s'ouvre au monde, qui s'expose à la réalité. C'est cru, c'est fort. Un style brut, sans détour, Loulou Robert n'y va pas par quatre chemins. Les mots sont jetés sur le papier, c'est comme ça et pas autrement. Des phrases courtes, incisives, qui résonnent comme une pulsation cardiaque. Ça va vite, trop vite. Un roman de l'urgence. De dire. De vivre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ChouChat Posté le 28 Janvier 2019
              Au départ, j'ai beaucoup aimé le  style d'écriture: simple, franc et direct.  Puis... j'avoue qu'il m'a manqué quelque chose pour vraiment accrocher. On passe un peu du coq à l'âne, on aborde des thèmes importants: l'amour, la maladie, la dépendance... L'histoire d'amour est ce qui m'a le plus interrogée, je en suis pas convaincue. 
            • Faura Posté le 28 Décembre 2018
              Inconnu, le nom de cette jeune personne qui nous conte une histoire sur les années de fin d’adolescence et de passage à l’âge adulte. Inconnu, le sujet réel de ce livre : quête d’identité, amour filial, meurtrissures de la maladie, passion désespérée, ouverture à la vie? Mais reconnue, la magnifique écriture d’une écrivaine que je découvre enfin ! La narratrice expose ses doutes sur elle-même et ses envies dans la vie, surtout son manque d’envie. Elle se considère comme mauvaise, on la croit solitaire mais elle crève de ressembler aux autres qu’elle cotoie et qu’elle méprise tout autant : avoir des amis, un petit copain. Son seul ami, son confident, est sa peluche d’enfant, une souris dénommée Sam, qu’elle traîne partout. Partie de sa région natale dans l’est, une sorte de fuite loin de ses parents qui ne se montrent plus d’amour, elle poursuit ses études à Paris, études qu’elle arrête bientôt lorsqu’elle se découvre enfin une qualité : l’écriture. Car les études ne la satisfont pas. Que sont donc les grandes philosophies face à la réalité de la vie? Elle ne s’y reconnaît pas. Alors plutôt que d’écouter les autres parler, elle va écrire ce qu’elle ressent. Car finalement oui, elle ressent.... Inconnu, le nom de cette jeune personne qui nous conte une histoire sur les années de fin d’adolescence et de passage à l’âge adulte. Inconnu, le sujet réel de ce livre : quête d’identité, amour filial, meurtrissures de la maladie, passion désespérée, ouverture à la vie? Mais reconnue, la magnifique écriture d’une écrivaine que je découvre enfin ! La narratrice expose ses doutes sur elle-même et ses envies dans la vie, surtout son manque d’envie. Elle se considère comme mauvaise, on la croit solitaire mais elle crève de ressembler aux autres qu’elle cotoie et qu’elle méprise tout autant : avoir des amis, un petit copain. Son seul ami, son confident, est sa peluche d’enfant, une souris dénommée Sam, qu’elle traîne partout. Partie de sa région natale dans l’est, une sorte de fuite loin de ses parents qui ne se montrent plus d’amour, elle poursuit ses études à Paris, études qu’elle arrête bientôt lorsqu’elle se découvre enfin une qualité : l’écriture. Car les études ne la satisfont pas. Que sont donc les grandes philosophies face à la réalité de la vie? Elle ne s’y reconnaît pas. Alors plutôt que d’écouter les autres parler, elle va écrire ce qu’elle ressent. Car finalement oui, elle ressent. Elle ressent notamment les liens distendus avec ses parents se resserrer autour de la maladie qui affecte sa mère. Elle aussi s’est finalement découvert un ami en Lucien, le septuagénaire voisin de son studio parisien, mélomane et amoureux des livres. Et puis, elle a aussi croisé le regard d’un homme à une fête, une image qui l’obsède, un homme qu’elle va retrouver quelques temps après, un homme qui va enfin lui faire découvrir une passion sans borne, sans limite. Pour le meilleur… Et pour le pire. Car cet homme, dont elle devine l’emprise, lui non plus ne peut la laisser. Elle sent qu’il se passe quelque chose qu’elle ne peut pas maîtriser. Elle lui est terriblement attachée, il est comme son oxygène et néanmoins il peut aussi être celui qui va la faire mourir. « Sans toi je n’ai plus d’air. Avec toi, je ne respire pas. » Et c’est ce que ressent le lecteur à découvrir ces mots martelés, une lecture en apnée car comment cette toute jeune femme pourrait-elle échapper à ses propres doutes, à la perte de ses repères familiaux, à un bourreau potentiel qu’elle aime éperdument ? Un roman fort, juste, des phrases courtes, des mots qui frappent, qui frappent l’esprit, qui frappent le cœur. Un uppercut qui laisse des traces au coin de l’âme. lirelanuitoupas.wordpress.com
              Lire la suite
              En lire moins
            • Manika Posté le 21 Novembre 2018
              Ce roman attaque sur les chapeaux de roue avec une écriture vive et percutante on se demande comment on va reprendre son souffle pour arriver au bout de ce récit. Malheureusement le soufflet retombe vite et on se retrouve à tourner un peu en rond avec la narratrice entre son mère et son amour naissant, qui ne sait où elle va, ni comment s'en sortir, à qui se fier et si elle doit/ peut accepter de grandir. Un roman violent même si ce n'est que suggérer, s'en est sans doute que plus fort, mais à force de n'en dire que peu un flou s'installe et on perd pied.
            • Librairieenfolie Posté le 17 Novembre 2018
              Ces quatre mots pour former un tout, ce sont — grossièrement — les quêtes de l'héroïne de Sujet inconnu. Un roman bouleversant, d'une écriture saccadée, comme des flash, comme des mots jetés ou attrapés à la volée, comme des balles qui rebondissent, comme ces mots répétés qui en forment un autre. L'Amour. C'est la recherche de l'Amour. De celle qui donne la vie et donne du sens à cette vie. Une mère. Pour cet amour immortel, il faut qu'elle vive. Sa mère. Mais sa mère est malade. Elle risque de mourir. De ne plus vivre. Et l'Amour alors, qu'en sera-t-il ? L'Amour. C'est la recherche de l'Amour. De celui qu'on aime avec le coeur et le corps. L'amoureux. Celui avec qui on vit à deux. Duo. Cet amour donne accès à de nouveaux plaisirs, ceux du corps, de la chaire. Sexualité. L'amour qui se transforme en baise. C'est ça la vie à deux ? Le jeu du je et du tu. Deux pions qui forment un nous. Un pluriel. Bancal. Blessé. La passion entraine les coups ? La passion. Celle qui enflamme. Celle de l'Amour qui brûle les ailes. Désillusions. Et comment on fait, si on n'a pas de passion ? On survit.... Ces quatre mots pour former un tout, ce sont — grossièrement — les quêtes de l'héroïne de Sujet inconnu. Un roman bouleversant, d'une écriture saccadée, comme des flash, comme des mots jetés ou attrapés à la volée, comme des balles qui rebondissent, comme ces mots répétés qui en forment un autre. L'Amour. C'est la recherche de l'Amour. De celle qui donne la vie et donne du sens à cette vie. Une mère. Pour cet amour immortel, il faut qu'elle vive. Sa mère. Mais sa mère est malade. Elle risque de mourir. De ne plus vivre. Et l'Amour alors, qu'en sera-t-il ? L'Amour. C'est la recherche de l'Amour. De celui qu'on aime avec le coeur et le corps. L'amoureux. Celui avec qui on vit à deux. Duo. Cet amour donne accès à de nouveaux plaisirs, ceux du corps, de la chaire. Sexualité. L'amour qui se transforme en baise. C'est ça la vie à deux ? Le jeu du je et du tu. Deux pions qui forment un nous. Un pluriel. Bancal. Blessé. La passion entraine les coups ? La passion. Celle qui enflamme. Celle de l'Amour qui brûle les ailes. Désillusions. Et comment on fait, si on n'a pas de passion ? On survit. La vie n'est que dans la passion, dans l'amour et dans les corps. Un jour, tout s'arrête, et la passion commence. La passion est une parenthèse. L'écriture. C'est l'écriture qui s'impose. Un temps mort. Une vie dans une vie en sursit. Avec un style coup de poing, bref et direct, Loulou Robert nous coupe le souffle. On découvre la maladie, on souffre à côté de personnages qui ne sont jamais nommés, aucun. On découvre la passion. La passion amoureuse d'abord, et ce basculement. On le sent s'opérer en même temps que l'héroïne, mais il glisse, il coule. C'est l'amour et la haine. L'amour poison, l'amour prison. On découvre l'échappatoire, et on se découvre enfin. L'héroïne nait dans l'écriture, devient enfin elle-même, pioche son courage. On est à bout de souffle et il faut qu'elle le trouve, ce courage, qu'elle se sorte de l'impasse pour nous en sortir aussi. J'ai adoré le style. Le fond est sombre. Mais il va bien avec le style. J'ai repoussé l'aube pour finir ces mots. Et j'en voulais encore. Lecture coup de poing, coup de poing dans le coeur, lecture coup de coeur.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
            Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

            Lisez maintenant, tout de suite !