Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260018483
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Le Chagrin

Date de parution : 30/09/2010

« À l’origine de ma venue au monde, de notre venue au monde à tous les onze, il y a l’amour que se sont déclaré nos parents. Toutes les souffrances qu’ils se sont infl igées par la suite, toutes les horreurs dont nous avons été les témoins, ne peuvent effacer...

« À l’origine de ma venue au monde, de notre venue au monde à tous les onze, il y a l’amour que se sont déclaré nos parents. Toutes les souffrances qu’ils se sont infl igées par la suite, toutes les horreurs dont nous avons été les témoins, ne peuvent effacer les mots tendres qu’ils ont échangés durant l’hiver 1944. »
De l’Occupation jusqu’à nos jours en passant par la guerre d’Algérie et Mai 68, des avenues chics de Neuilly aux cités dortoirs de Rueil, Lionel Duroy retrace l’itinéraire chaotique d’un enfant, puis d’un homme, pris au piège d’une odyssée familiale désastreuse. Un roman poignant qui fouille les mentalités françaises des cinquante dernières années.
« De livre en livre, Lionel Duroy interroge l’intime. Pour atteindre, dans la mise en mots d’une histoire personnelle, l’essence même de son regard sur la vie, sans fard. Magistral ! » Philippe-Jean Catinchi, Le Monde

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260018483
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ReneK Posté le 4 Mars 2020
    Sorti en 2010 .L'auteur et journaliste Lionel Duroy que je ne connaissais pas, nous raconte sa vie sur ses 733 pages .Enfant en Algérie où ses parents se sont installés ,puis en France ,Neuilly pour commencer et Rueil dans une nouvelle cité HLM lorsque l'argent vient à manquer .Ce livre est fait surtout pour régler ses comptes avec sa mère qu'il n'aime pas,pour qui il n'a que griefs et mépris.Il lui reproche d'avoir asservi son mari Toto ,qui ne sait que faire pour la rendre heureuse .Toto est un drôle de bonhomme,au demeurant bien sympathique toujours fourré dans des magouilles pas possible.Les années passent Toto devient vieux et malade à cause d'un coeur fragile ,et le fils annonce à ses parents qu'il va publier le récit de sa vie ,et ose dire à sa mère tout le mal qu'il pense d'elle .Ses 10 frères et soeurs se liguent contre lui ,la famille se disloque à cause de ce livre .L'auteur devient père à son tour ,puis divorce ,pour se remarier .Le livre est le premier d'une trilogie .A mon avis les deux derniers chapitres 250 pages sont de trop ,l'auteur fait digression et on se perd dans un espèce... Sorti en 2010 .L'auteur et journaliste Lionel Duroy que je ne connaissais pas, nous raconte sa vie sur ses 733 pages .Enfant en Algérie où ses parents se sont installés ,puis en France ,Neuilly pour commencer et Rueil dans une nouvelle cité HLM lorsque l'argent vient à manquer .Ce livre est fait surtout pour régler ses comptes avec sa mère qu'il n'aime pas,pour qui il n'a que griefs et mépris.Il lui reproche d'avoir asservi son mari Toto ,qui ne sait que faire pour la rendre heureuse .Toto est un drôle de bonhomme,au demeurant bien sympathique toujours fourré dans des magouilles pas possible.Les années passent Toto devient vieux et malade à cause d'un coeur fragile ,et le fils annonce à ses parents qu'il va publier le récit de sa vie ,et ose dire à sa mère tout le mal qu'il pense d'elle .Ses 10 frères et soeurs se liguent contre lui ,la famille se disloque à cause de ce livre .L'auteur devient père à son tour ,puis divorce ,pour se remarier .Le livre est le premier d'une trilogie .A mon avis les deux derniers chapitres 250 pages sont de trop ,l'auteur fait digression et on se perd dans un espèce de labyrinthe ,d'où l'on est pressé de sortir .Le livre aurait gagné à être plus court ,l'histoire de famille est intéressante ,on retrouve bien les années 60 et 70 .Ma note .4/5.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lulu8723 Posté le 2 Mars 2020
    Cette saga de la vie de William Dunoyer de Pranassac nous fait parcourir un siècle. En effet, elle débute en 1920, à la naissance du père du narrateur. Nous sommes plongés au cœur de la vie d'une famille d'origine aristocratique complètement ruinée, qui n'a plus pour toute richesse que sa particule "de". Théophile Dunoyer de Pranassac, épouse en 1944, Suzanne Verbois. Ils sont très épris l'un de l'autre.. Ils résident à Neuilly. En douze ans, ils auront dix enfants. Cette famille nombreuse va traverser des décennies douloureuses. Le père travaille mais il occupe des emplois plus ou moins bien rémunérés. Les factures, lettres de relances, les plis d'huissiers finissent tous, soit à la poubelle, soit dans la boite à gant des véhicules bringuebalants.Il faut dire que les loyers ne sont plus réglés, les frais de scolarité des enfants non plus;.. La famille sera donc expulsée, manu militari de son luxueux appartement et relogée dans une cité de la banlieue parisienne. La mère n'acceptera jamais cette déchéance... Elle veut tenir son rang. C'est une baronne.. .Les enfants s'épanouissent avec plus ou moins de bonheur. William, alias Lionel tirera son épingle du jeu. Dans ce récit, il retrace tout son parcours, depuis son... Cette saga de la vie de William Dunoyer de Pranassac nous fait parcourir un siècle. En effet, elle débute en 1920, à la naissance du père du narrateur. Nous sommes plongés au cœur de la vie d'une famille d'origine aristocratique complètement ruinée, qui n'a plus pour toute richesse que sa particule "de". Théophile Dunoyer de Pranassac, épouse en 1944, Suzanne Verbois. Ils sont très épris l'un de l'autre.. Ils résident à Neuilly. En douze ans, ils auront dix enfants. Cette famille nombreuse va traverser des décennies douloureuses. Le père travaille mais il occupe des emplois plus ou moins bien rémunérés. Les factures, lettres de relances, les plis d'huissiers finissent tous, soit à la poubelle, soit dans la boite à gant des véhicules bringuebalants.Il faut dire que les loyers ne sont plus réglés, les frais de scolarité des enfants non plus;.. La famille sera donc expulsée, manu militari de son luxueux appartement et relogée dans une cité de la banlieue parisienne. La mère n'acceptera jamais cette déchéance... Elle veut tenir son rang. C'est une baronne.. .Les enfants s'épanouissent avec plus ou moins de bonheur. William, alias Lionel tirera son épingle du jeu. Dans ce récit, il retrace tout son parcours, depuis son enfance jusqu'à nos jours. Nous le suivons dans sa vie professionnelle. Nous sommes à ses côtés lors de ses succès littéraires. Tous ses succès émanent de son existence passée au sein de sa fratrie, de la conduite un peu légère de la part de ses géniteurs. Comment peut-on faire preuve de tant d'insouciance lorsque on a charge d'âmes. Ce roman très autobiographique nous plonge dans les déboires de cette famille aristocratique déchue et catholique pratiquante. La description des divers lieux et la mentalité des héros malgré eux est parfaite. Nous vivons à leurs rythmes, transportons les meubles, les répartissons dans les différentes pièces mises à disposition des occupants, de cité en cité... Nous passons nos vacances d'été à Saint-Malo, à Paramé. Nous accompagnons William ou plutôt Lionel dans sa traversée de l'Amérique, depuis le Canada jusqu'en Patagonie. Nous lisons ses premières piges de journaliste et nous assistons à ses premiers textes littéraires. Nous sommes avec lui sur les fronts des guerres, en Algérie, en Yougoslavie, en Nouvelle-Calédonie et nous nous réfugions dans sa demeure du Sud de la France en compagnie de son épouse et des ses enfants. C'est une très bonne étude de la société, de la vie politique passée et présente. Je recommande cette lecture afin de connaître cet auteur et de voir son parcours très enrichissant qu'il a fait. Merci .
    Lire la suite
    En lire moins
  • SabrinaTrublet Posté le 2 Mars 2020
    Le chagrin Lionel DUROY Issu d’une immense fratrie de 10 enfants et de parents plutôt étranges : une mère détestable et hystérique et un père roublard et lâche devant la folie de sa femme, l’auteur nous raconte dans ce roman les petits moments de grâce et les intenses moments difficiles de sa vie. Sa construction personnelle instable, ses relations aux autres fragiles. Son statut d’époux, de gendre puis de père jusqu’à sa position d’écrivain qui mettra fin à sa relation avec sa famille. Un roman qui m’a bien plu même si je suis abasourdie par tant de folie et de froideur de la part de sa mère et tant d’irresponsabilité et de résignation de la part de son père. Comment se construire dans ses conditions ? Faut-il rompre avec les siens pour se lier avec soi-même ?
  • MAPATOU Posté le 27 Novembre 2019
    Beaucoup des lectrices du club de lecture que j’anime « Les Gourmands Lisent » apprécient les romans de Lionel Duroy. Puisque je n’avais encore rien lu de lui, j’ai lu « Le chagrin » qui a obtenu en 2010 le Grand Prix Marie Claire du roman d’émotion. Lionel Duroy nous raconte ses parents, son enfance cabossée dans une fratrie de 11 enfants dont il est le 3ème, les naufrages financiers de son père, le comportement hallucinant de sa mère. En bref, comment il a tenté de survivre et de se construire dans une famille plus que dysfonctionnelle ; sachant que ses livres lui ont valu une brouille avec sa parentèle pendant 30 ans. Si j’ai trouvé très intéressante la partie ayant trait à son enfance, j’ai commencé à m’ennuyer en lisant celle de sa vie d’époux et de père ; les 150 dernières pages (sur 722) m’ont paru bien longues. Si Lionel Duroy indique dans ses interwievs (cf la dernière dans La Grande Libraire sur France 5) être obligé de raconter tout ce qui se passe dans sa vie, sans aucun filtre et sans même se demander quel sera le ressenti des personnes dont il parle, je n’ai pas envie d’aller plus avant dans la... Beaucoup des lectrices du club de lecture que j’anime « Les Gourmands Lisent » apprécient les romans de Lionel Duroy. Puisque je n’avais encore rien lu de lui, j’ai lu « Le chagrin » qui a obtenu en 2010 le Grand Prix Marie Claire du roman d’émotion. Lionel Duroy nous raconte ses parents, son enfance cabossée dans une fratrie de 11 enfants dont il est le 3ème, les naufrages financiers de son père, le comportement hallucinant de sa mère. En bref, comment il a tenté de survivre et de se construire dans une famille plus que dysfonctionnelle ; sachant que ses livres lui ont valu une brouille avec sa parentèle pendant 30 ans. Si j’ai trouvé très intéressante la partie ayant trait à son enfance, j’ai commencé à m’ennuyer en lisant celle de sa vie d’époux et de père ; les 150 dernières pages (sur 722) m’ont paru bien longues. Si Lionel Duroy indique dans ses interwievs (cf la dernière dans La Grande Libraire sur France 5) être obligé de raconter tout ce qui se passe dans sa vie, sans aucun filtre et sans même se demander quel sera le ressenti des personnes dont il parle, je n’ai pas envie d’aller plus avant dans la vie de sa famille.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Minette29 Posté le 24 Octobre 2019
    De l'Occupation jusqu'à nos jours en passant par la guerre d'Algérie et Mai 68, des avenues chics de Neuilly aux cités dortoirs de Rueil, Lionel Duroy retrace l'itinéraire chaotique d'un enfant, puis d'un homme, pris au piège d'une odyssée familiale désastreuse. C'est également un réquisitoire de l'auteur contre sa mère, une manière pour lui d'exprimer ce qu'il a ressenti au cours de son enfance et de son adolescence chaotique. Dans ce roman autobiographique, Lionel Duroy nous raconte le chagrin et la souffrance. L’incompréhension totale face à des parents que tout oppose et qui pourtant vont donner naissance à onze enfants et creuser un peu plus le gouffre qui est en train de les engloutir. Mais, il nous raconte aussi l’émerveillement et les joies procurés par le quotidien. Une reconstruction lente à travers l’écriture et les mots sans crainte du séisme qu’ils vont provoquer. Une écriture qui vous entraîne toujours un peu plus loin dans la réflexion sur les relations humaines et les événements qui feront l’Histoire. Un roman poignant qui fouille avec beaucoup de réalité et de justesse les mentalités françaises des cinquante dernières années. "A l'origine de ma venue au monde, de notre venue au monde à tous les onze, il... De l'Occupation jusqu'à nos jours en passant par la guerre d'Algérie et Mai 68, des avenues chics de Neuilly aux cités dortoirs de Rueil, Lionel Duroy retrace l'itinéraire chaotique d'un enfant, puis d'un homme, pris au piège d'une odyssée familiale désastreuse. C'est également un réquisitoire de l'auteur contre sa mère, une manière pour lui d'exprimer ce qu'il a ressenti au cours de son enfance et de son adolescence chaotique. Dans ce roman autobiographique, Lionel Duroy nous raconte le chagrin et la souffrance. L’incompréhension totale face à des parents que tout oppose et qui pourtant vont donner naissance à onze enfants et creuser un peu plus le gouffre qui est en train de les engloutir. Mais, il nous raconte aussi l’émerveillement et les joies procurés par le quotidien. Une reconstruction lente à travers l’écriture et les mots sans crainte du séisme qu’ils vont provoquer. Une écriture qui vous entraîne toujours un peu plus loin dans la réflexion sur les relations humaines et les événements qui feront l’Histoire. Un roman poignant qui fouille avec beaucoup de réalité et de justesse les mentalités françaises des cinquante dernières années. "A l'origine de ma venue au monde, de notre venue au monde à tous les onze, il y a l'amour que se sont déclarés nos parents. Toutes les souffrances qu'ils se sont infligées par la suite, toutes les horreurs dont nous avons été témoins ne peuvent effacer les mots tendres qu'ils ont échangés durant l'hiver 1944."
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.