Lisez! icon: Search engine
Rose
Raymond Clarinard (traduit par)
Date de parution : 03/03/2011
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson

Rose

Raymond Clarinard (traduit par)
Date de parution : 03/03/2011

Jamais elle n'abdiquera

Paris, sous le Second Empire. Sur ordre du baron Haussmann des centaines d’habitants sont expropriés et des quartiers entiers réduits en poussière. Loin du tumulte, rue Childebert, Rose Bazelet mène...

Paris, sous le Second Empire. Sur ordre du baron Haussmann des centaines d’habitants sont expropriés et des quartiers entiers réduits en poussière. Loin du tumulte, rue Childebert, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à son amie fleuriste du rez-de-chaussée, les promenades...

Paris, sous le Second Empire. Sur ordre du baron Haussmann des centaines d’habitants sont expropriés et des quartiers entiers réduits en poussière. Loin du tumulte, rue Childebert, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à son amie fleuriste du rez-de-chaussée, les promenades au Luxembourg. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre du Préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard St Germain, doit être détruite. Rose, liée par une promesse faite à Armand, son défunt mari, ne peut se résoudre à quitter la demeure familiale. Déterminée à résister quoi qu’il lui en coute, elle confie à Amand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu’elle a gardé pendant plus de trente ans.
Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au cœur d’un monde où les petits métiers – herboriste, relieur, chiffonnier – fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges. Tandis qu’une page de l’Histoire se tourne, Rose devient le témoin d’une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d’embellissement.
Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d’une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350871615
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 177
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782350871615
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 177
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • avosmarques_lisez 30/04/2024
    Le roman nous plonge au cœur du Second Empire au moment du réaménagement et de l'embellissement du Vieux Paris et plus particulièrement la rue Childebert. Rose nous raconte sa vie sous forme de correspondance avec son défunt mari, qui rythment le roman. Ces correspondances nous livrent les souvenirs et les secrets de Rose dans cette maison familiale dont elle est attachée et liée. Le roman défile avec l'avancée des travaux. On comprend le point de vue des habitants obligés de quitter leur maison, boutiques... selon l'ordre du Préfet Haussman. Les personnages sont attachants : Rose, Alexandrine, la fleuriste, Gilbert. Un roman très poétique.
  • Coucou23 26/02/2024
    J’ai bien aimé ce livre , son style d’écriture ressemble beaucoup aux écrivains du 19 eme siècle. J’ai aimé les anecdotes racontées par Rose et le fait que le livre soit présenté comme une longue lettre à son mari. On découvre les rues de Paris d’antan avant les constructions Haussmanniennes
  • lasixiemepage_Sandy 22/01/2024
    Tatiana de Rosnay dresse le portrait d’une femme forte et résiliente dans ce roman Rose. Au fil des pages, nous découvrons la vie du personnage principal et nous remontons dans ses souvenirs. Une nostalgie se dégage de ce roman, celle des souvenirs d’une vie à Paris avant que celle-ci soit transformée à jamais, avec ses grands boulevards et ses avenues. J’ai passé un bon moment, je n’ai pas été surprise par le secret que garde Rose, je l’ai deviné rapidement mais cela ne m’a pas gêné pour poursuivre ma lecture.
  • prune42 13/08/2023
    A Paris, au milieu du XIXème siècle, des travaux importants sont entrepris pour moderniser la capitale qui imposent la destruction de certaines rues et quartiers. Rose Bazelet, une veuve d'une cinquantaine d'années, refuse que sa maison où elle a tous ses souvenirs, soit démolie. Elle fera tout ce qu'il est possible pour la protéger. Elle écrit une longue confession à Armand, son défunt mari, pour lui raconter son combat et revenir sur leurs années ensemble avec leurs enfants Violette et Baptiste, mort en bas âge. Elle va avouer un secret à Armand dont elle s'est toujours sentie coupable et dont elle ne lui a jamais parlé. Avec sa jeune amie Alexandrine la fleuriste et Gilbert, le mendiant, entourée de ses livres, Rose arrivera t'elle à empêcher la destruction de sa maison ? J'aime beaucoup Tatiana de Rosnay et je trouve ses romans très agréables à lire. Ce dernier livre que je viens de découvrir est différent des autres puisque cette fois l'histoire se passe au milieu du XIXème siècle à Paris, sous le Second Empire et les travaux du baron Haussmann. C'est un vrai voyage à travers le temps. Ce livre se lit facilement, il y a ici moins de suspense que dans d'autres livres de cette auteur et la forme épistolaire se prête plus à la confession qu'à l'action. Les personnages sont attachants, je pense à Rose, Alexandrine, Gilbert qui entourent le personnage principal avec chaleur. Certains passages sont émouvants comme la mort de Baptiste enfant. Tatiana de Rosnay a réussi à se mettre à la place de Rose brillamment en rédigeant ces lettres, on dirait vraiment l'écriture d'un auteur du XIXème siècle. Même si ce livre n'est pas mon préféré de cette auteur, il est original par le thème abordé et l'écriture qui reproduit vraiment celle du XIXème siècle. A Paris, au milieu du XIXème siècle, des travaux importants sont entrepris pour moderniser la capitale qui imposent la destruction de certaines rues et quartiers. Rose Bazelet, une veuve d'une cinquantaine d'années, refuse que sa maison où elle a tous ses souvenirs, soit démolie. Elle fera tout ce qu'il est possible pour la protéger. Elle écrit une longue confession à Armand, son défunt mari, pour lui raconter son combat et revenir sur leurs années ensemble avec leurs enfants Violette et Baptiste, mort en bas âge. Elle va avouer un secret à Armand dont elle s'est toujours sentie coupable et dont elle ne lui a jamais parlé. Avec sa jeune amie Alexandrine la fleuriste et Gilbert, le mendiant, entourée de ses livres, Rose arrivera t'elle à empêcher la destruction de sa maison ? J'aime beaucoup Tatiana de Rosnay et je trouve ses romans très agréables à lire. Ce dernier livre que je viens de découvrir est différent des autres puisque cette fois l'histoire se passe au milieu du XIXème siècle à Paris, sous le Second Empire et les travaux du baron Haussmann. C'est un vrai voyage à travers le temps. Ce livre se lit facilement, il y a ici moins de suspense que...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mumubenham 15/05/2023
    Ce roman épistolaire m’a entraînée dans le Paris que je ne connaissais pas . À l’heure où les transformations sont décrétées par le Baron Haussmann, Rose , 59 ans écrit à son mari défunt et se dévoile comme jamais. Alors qu’elle refuse de quitter sa maison sur le point d’être détruite , elle va nous faire ressentir une période que nous n’aurions jamais soupçonnée, habitués à sillonner les rues parisiennes que nous connaissons bien . C’est beau, triste , émouvant et quelle fin!
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés