Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221134726
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Un Monde sans fin - Edition spéciale série

Date de parution : 29/11/2012

Avec des photos de la série-événement "Un Monde sans fin" difusée sur Canal+.

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre, monumentale saga qui prenait place dans l’Angleterre du XIIe siècle…
… Deux siècles plus tard, la ville de Kingsbridge et sa cathédrale sont au coeur d’une nouvelle...

Avec des photos de la série-événement "Un Monde sans fin" difusée sur Canal+.

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre, monumentale saga qui prenait place dans l’Angleterre du XIIe siècle…
… Deux siècles plus tard, la ville de Kingsbridge et sa cathédrale sont au coeur d’une nouvelle grande fresque épique
.

1327. Quatre enfants sont les témoins d’une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d’enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait mettre en danger la couronne d’Angleterre. Ce jour lie à jamais leurs sorts…
L’architecte de génie, la voleuse éprise de liberté, la femme idéaliste, le moine dévoré par l’ambition… Mû par la foi, l’amour et la haine, le goût du pouvoir ou la soif de vengeance, chacun devra se battre pour accomplir sa destinée dans un monde en pleine mutation – secoué par les guerres, terrassé par les famines, et ravagé par la Peste noire. Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages féroces de la peste noire…
Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d’histoire mouvementée…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221134726
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CelineChaix Posté le 11 Mai 2020
    Second et avant dernier tome de la trilogie LES PILIERS DE LA TERRE, ce livre est un bon second, comme souvent car il n’égale pas le 1er. Quelques brèves références aux personnages du T1 sont faites, les lieux sont les mêmes, le contenu très rythmé et le style toujours aussi fluide ; les évènements s’enchainent sans que l’on s’en rende compte. Mais il manque ce petit quelque chose qui le rend, bien que vraiment bon, moins palpitant que LES PILIERS DE LA TERRE. Il contient moins de scènes violentes et torrides, ce qui n’est pas un problème pour moi et il résume régulièrement des évènements lus quelques centaines de pages au préalable. Est-ce bien nécessaire ? Une chose est sûre, malgré les 1330 pages, vous ne perdrez pas le fil, c’est certain ! Par contre, contrairement à ce que j’ai pu lire à plusieurs reprises sur d’autres critiques de Babelio, je n’ai trouvé aucune longueur dans ce pavé, il n’y a pas notamment toutes ces descriptions de cathédrales auxquelles nous avons eu droit dans le T1 et qui, je l’avoue, occupaient de nombreuses pages, ce qui n’a pas rongé mon plaisir. On retrouve le même genre de personnages : ambitieux, retors,... Second et avant dernier tome de la trilogie LES PILIERS DE LA TERRE, ce livre est un bon second, comme souvent car il n’égale pas le 1er. Quelques brèves références aux personnages du T1 sont faites, les lieux sont les mêmes, le contenu très rythmé et le style toujours aussi fluide ; les évènements s’enchainent sans que l’on s’en rende compte. Mais il manque ce petit quelque chose qui le rend, bien que vraiment bon, moins palpitant que LES PILIERS DE LA TERRE. Il contient moins de scènes violentes et torrides, ce qui n’est pas un problème pour moi et il résume régulièrement des évènements lus quelques centaines de pages au préalable. Est-ce bien nécessaire ? Une chose est sûre, malgré les 1330 pages, vous ne perdrez pas le fil, c’est certain ! Par contre, contrairement à ce que j’ai pu lire à plusieurs reprises sur d’autres critiques de Babelio, je n’ai trouvé aucune longueur dans ce pavé, il n’y a pas notamment toutes ces descriptions de cathédrales auxquelles nous avons eu droit dans le T1 et qui, je l’avoue, occupaient de nombreuses pages, ce qui n’a pas rongé mon plaisir. On retrouve le même genre de personnages : ambitieux, retors, généreux mais tout de même intéressé, à se demander si l’altruisme existe vraiment. Ce livre met davantage l’accent sur l’utilisation que certains hommes faisaient de la religion. On voit bien l’intérêt de l’Eglise à laisser le peuple dans l’ignorance afin de mieux le contraindre et le maintenir docile. Le refus de toutes avancées et recherches scientifiques qui mettraient à mal les thèses sur le Divin, seul détenteur de la destinée des hommes montre bien que l’Eglise craint de perdre pouvoir et argent. En effet, comment justifier tous ces dons et prélèvements si les guérisons ne relèvent pas de la volonté de Dieu mais sont la résultante de traitements rationnels qui laissent le Tout Puissant extérieur au destin des hommes ? Un monde sans fin est aussi l’expression au travers de Caris et Merthin, du combat de la jeune génération qui remet en cause les vieux principes conservateurs, principes qui empêchent tout progrès et là encore, contraignent les paysans à ne pas gérer eux-mêmes les terres, ici l’interdiction de planter la culture souhaitée et donc de « coller au marché ». L’obligation de semer ce que le seigneur ou le prieuré ordonne ne reflète pas la réalité des besoins qui évoluent avec le temps. La notion de propriété apparait aussi tout au long de la lecture, ce qu’elle évoque pour les personnages, indépendance et liberté pour certains, entraves et contraintes pour d’autres. Enfin, le statut et rôle de la femme à cette époque est en filigrane, représenté notamment par Gwenda, Caris bien sûr et Philippa.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarionVergnaud Posté le 5 Mai 2020
    J'avais adoré Les piliers de la Terre, mais ce roman m'a un peu laissée sur ma fin. Très lent et sans histoire prenante, nous suivons la vie de 4 personnes.
  • lucifuge Posté le 30 Avril 2020
    Ken Follett exel dans ce livre. J'aime être plongée pendant longtemps dans un univers.
  • m1rtial Posté le 26 Avril 2020
    Après la lecture des Piliers de la Terre j'ai débuté celle d'un Monde Sans Fin avec une petite appréhension. En effet les critiques sur ce nouvel ouvrage étaient plus contrastées le comparant souvent à une copie commerciale et terne du premier volume de la trilogie. Je n'ai pourtant absolument pas eu cette impression et ai trouvé cette nouvelle aventure deux siècles après la première encore meilleure. La traduction par exemple est bien supérieure : l'équipe des 3 traducteurs nous faut penser a un roman écrit par un auteur français, c'est vraiment du très bon travail. Ou alors l'auteur comme on le voit souvent après un premier ou second ouvrage, s'est t'il montre encore meilleur ? L'histoire quand a elle peut se résumer aux tranches de vie a travers 4 décennies d'enfants ayant été témoin de l'agression d'un chevalier .... Mais il se passe tant de choses au long de ces presque 1300 pages .... tremblement de terre, guerre, amour, ruptures, l'effondrement du pont, les manœuvres de Godwin, de Ralph, le commerce, la peste ..... c'est extrêmement bien écrit, tout au long on n'aspire qu'a voir la suite et on se... Après la lecture des Piliers de la Terre j'ai débuté celle d'un Monde Sans Fin avec une petite appréhension. En effet les critiques sur ce nouvel ouvrage étaient plus contrastées le comparant souvent à une copie commerciale et terne du premier volume de la trilogie. Je n'ai pourtant absolument pas eu cette impression et ai trouvé cette nouvelle aventure deux siècles après la première encore meilleure. La traduction par exemple est bien supérieure : l'équipe des 3 traducteurs nous faut penser a un roman écrit par un auteur français, c'est vraiment du très bon travail. Ou alors l'auteur comme on le voit souvent après un premier ou second ouvrage, s'est t'il montre encore meilleur ? L'histoire quand a elle peut se résumer aux tranches de vie a travers 4 décennies d'enfants ayant été témoin de l'agression d'un chevalier .... Mais il se passe tant de choses au long de ces presque 1300 pages .... tremblement de terre, guerre, amour, ruptures, l'effondrement du pont, les manœuvres de Godwin, de Ralph, le commerce, la peste ..... c'est extrêmement bien écrit, tout au long on n'aspire qu'a voir la suite et on se trouve un peu désemparé a quitter tous les personnages après cette magnifique fresque. Et puis un petit mot sur cette épidémie de peste qui par certains aspects me rappelle la situation sanitaire actuelle : le roman écrit en 2009 parle de confinement, de protection par masques et tissus, du lavage des mains etc ... Allez deux jours de "repos" et j'attaque Un Colonne de Feu
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cricri08 Posté le 18 Avril 2020
    Deux siècles se sont écoulés depuis le premier tome "Les piliers de la terre. Nous sommes en 1327, toujours à Kingsbridge, et nous retrouvons les descendants de Jack et Aliena. La couronne britannique est disputée : Edouard II a été destitué, emprisonné et il trouve la mort en prison. Sa veuve, la reine Isabelle, a été séduite par le comte de Marche, Mortimer, et a placé son fils Edouard III sur le trône. On assiste à la guerre de cent ans, entre Edouard et Philippe VI quia confisqué la Gascogne aux Anglais. La peste est aussi de la partie! La vie n'est toujours pas simple au Moyen-Age, les femmes toujours aussi mal traitées. On recherche les sorcières et les accusations d'hérésie sont toujours pratiques pour se débarrasser des gêneuses! C'est toujours un plaisir de retrouver Ken Follett et ses personnages bien trempés. Certes il y a un certain angélisme (les bons vs les méchants) mais les 1337 pages sont passées en un clin d'oeil!
Plongez dans l'univers de Ken Follett
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !