Lisez! icon: Search engine

Nuit

Pocket
EAN : 9782266283786
Code sériel : 17177
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm
Nuit

Date de parution : 08/02/2018
Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus... Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom : Gustav.
Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266283786
Code sériel : 17177
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

"Nuit, le polar qui vous empêchera de dormir."
Bernard Lehut, RTL

"Un voyage terrifiant, au bout de la nuit, mené de main de maître."
Philippe Vallet, France Info

"Vous allez adorer Nuit, de Bernard Minier. Il va vous emmener loin, plus loin encore que ce qu'on pouvait redouter."
Olivier Bureau, Le Parisien

"Un nouveau duel machiavélique et palpitant."
François Lestavel, Paris Match

"Le récit, qui démarre très fort, est si habilement construit qu'on ne peut jamais reprendre son souffle. Une oeuvre sombre comme une nuit sans lune, où Bernard Minier laisse exploser tout son talent."
Valérie Robert, Version Femina

"Il y a moins de cadavres dans ce roman, mais pas moins de suspense. Le passé ne cesse de ressurgir à chaque page, et la dernière nous laisse sur un cliffhanger dément."
Nathalie Dupuis, Elle

"Un polar remarquablement rythmé."
Eric Hahn, Pèlerin

"Un thriller aussi ténébreux que palpitant."
Frédérick Rapilly, Télé 7 Jours

"Vous allez plonger dans cette « Nuit » plus sombre que jamais, sans aucune envie de vous réveiller. Bernard Minier est vraiment un as du suspense !"
Pascale Frey, o n l a l u

"Les 593 pages s'avalent à un rythme d'enfer, laissant le lecteur scotché et essoufflé, l'impression d'avoir couru un marathon dans les neiges norvégiennes et sur les pentes des Pyrénées."
Florence Pitard, Ouest France

"La mort, la peur et la terreur rôdent à toutes les pages du dernier roman de Bernard Minier. [...] Voilà un livre qu’on ne lâche pas. [...] Magistral."
Sébastien Dubos, La Dépêche du Midi

« Un face-à-face angoissant et néanmoins délicieux pourvoyeur d’une passionnante lecture en forme de nuits blanches. […] Voilà un roman magistral. »
Jean-Rémi Barland, La Provence
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • caromak Posté le 22 Octobre 2019
    Un roman où tous les personnages sont machiavéliques. Un bon roman policier qui se lit facilement même si l on a pas lu les précédents de la série, ce qui est mon cas .
  • Tapagenocturne Posté le 12 Octobre 2019
    L’angoisse et le suspence du précédent tome (N’eteins pas la lumière) étaient plus ou moins absents sur celui-ci. On peut même dire que le terme de polar s’apparente mieux que celui de thriller. Déception donc, pour cette histoire un peu farfelue, aux allures un peu grossières, improbables, bien que toujours aussi bien écrit, si on fait abstractions des passages descriptifs interminables et inutiles. Selon les différentes critiques, ses premiers romans, Glacé, Une putain d’histoire, le Cercle, sont bien mieux ficellés... Le côté glauque me gêne toujours autant cependant, et sent quelque peu le réchauffé... l’intrigue est moins prenante, mais je savoure tout de même l’idée de retrouver une suite et de me plonger dans ses précédents opus afin de m’en faire une idée générale. « A chaque signe de civilisation correspond un signe de barbarie, chaque lumière combat une nuit, chaque porte qui s'ouvre sur un foyer éclairé cache une porte ouvrant sur les ténèbres »
  • lovelybook Posté le 30 Septembre 2019
    Un grand coup de coeur j'ai eu en lisant ce livre, mon visage a du passé par une tonne d'émotions. On retrouve certains personnages phares des précédents romans. Et des nouveaux aux histoires palpitantes. Une fin digne d'un bon thriller, les personnages enquêtants chacuns de leur côté se retrouvent pour une finale sanglante.
  • bfauriaux Posté le 3 Septembre 2019
    Bernard Minier à son meilleur un suspense haletant j'ai adoré et je recommande à tous ceux qui ne connaissent pas encore cet auteur majeur de policier francais, ils seront transportés par ce suspense et cette superbe histoire.
  • py314159 Posté le 1 Septembre 2019
    Troisième aventure du Commandant Martin Servaz, de la police judiciaire de Toulouse où il affronte de nouveau Julian Hirtmann, tueur en série diabolique. Il est aidé dans cette enquête par Kirsten Nigaard, une policière norvégienne. Un thriller très prenant signé Bernard Minier qui maîtrise les rouages du genre. Les réactions des personnages, notamment de Martin sont parfois surprenantes (voire invraisemblables) mais elles ne gâchent pas le plaisir.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.