RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nuit

            Pocket
            EAN : 9782266283786
            Code sériel : 17177
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 108 x 177 mm
            Nuit

            Date de parution : 08/02/2018
            Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus... Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom : Gustav.
            Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266283786
            Code sériel : 17177
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Nuit, le polar qui vous empêchera de dormir."
            Bernard Lehut, RTL

            "Un voyage terrifiant, au bout de la nuit, mené de main de maître."
            Philippe Vallet, France Info

            "Vous allez adorer Nuit, de Bernard Minier. Il va vous emmener loin, plus loin encore que ce qu'on pouvait redouter."
            Olivier Bureau, Le Parisien

            "Un nouveau duel machiavélique et palpitant."
            François Lestavel, Paris Match

            "Le récit, qui démarre très fort, est si habilement construit qu'on ne peut jamais reprendre son souffle. Une oeuvre sombre comme une nuit sans lune, où Bernard Minier laisse exploser tout son talent."
            Valérie Robert, Version Femina

            "Il y a moins de cadavres dans ce roman, mais pas moins de suspense. Le passé ne cesse de ressurgir à chaque page, et la dernière nous laisse sur un cliffhanger dément."
            Nathalie Dupuis, Elle

            "Un polar remarquablement rythmé."
            Eric Hahn, Pèlerin

            "Un thriller aussi ténébreux que palpitant."
            Frédérick Rapilly, Télé 7 Jours

            "Vous allez plonger dans cette « Nuit » plus sombre que jamais, sans aucune envie de vous réveiller. Bernard Minier est vraiment un as du suspense !"
            Pascale Frey, o n l a l u

            "Les 593 pages s'avalent à un rythme d'enfer, laissant le lecteur scotché et essoufflé, l'impression d'avoir couru un marathon dans les neiges norvégiennes et sur les pentes des Pyrénées."
            Florence Pitard, Ouest France

            "La mort, la peur et la terreur rôdent à toutes les pages du dernier roman de Bernard Minier. [...] Voilà un livre qu’on ne lâche pas. [...] Magistral."
            Sébastien Dubos, La Dépêche du Midi

            « Un face-à-face angoissant et néanmoins délicieux pourvoyeur d’une passionnante lecture en forme de nuits blanches. […] Voilà un roman magistral. »
            Jean-Rémi Barland, La Provence
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • RetroRockGirl Posté le 4 Janvier 2019
              Page-turner nous faisant une fois de plus rencontrer notre Martin Servaz adoré; [masquer]se retrouvant une fois de plus confronté à son ennemi de toujours[/masquer] pour qui la nuit va être longue... Puisque l'on est transporté dans les terres du Nord, où la nuit règne... Encore une enquête de Servaz qui décoiffe et nous donne envie de lire la suite !
            • Sevlipp Posté le 3 Janvier 2019
              Le premier roman de l'année 2019 aura été pour moi "Nuit de Bernard Minier". Un polar qui répond aux attentes : rythmé, suspense respecté et plaisir de retrouver Servaz et ses acolytes. Bien sur, il y a quelques invraisemblances (quel sur-homme peut survivre à une opération du cœur puis du foie et courir après les méchants aussi rapidement) mais j'ai trouvé tout ce que j'attends un ouvrant un Minier. J'ai donc passé les premiers jours de 2019 à suivre la traque de ce dingue de Julian Hirtmann et cela m'a plu.
            • Grishko Posté le 19 Décembre 2018
              Ce roman débute sous la forme d’une double histoire, celle de Kirsten Nigaard, policière norvégienne confrontée à un crime des plus sordides mis en scène sur l’autel d’une église, et celle de Martin Servaz, flic héroïque du SRPJ de Toulouse que l’évolution de l’affaire ne va pas tarder à rattraper, lui et ses anciens démons, jusqu’aux confins de la folie. Servaz est un flic à la française, avec son intégrité et ses travers, que la vie a décidé de ne pas épargner, avec cette obsession dont il fait preuve dans l’exercice de sa profession et qui l’aspire au point d’en négliger l’autre pan de son existence, le cadre personnel. Il peine à se remettre de ses précédentes affaires qui l’ont particulièrement affecté avec la disparition, notamment, de Marianne dont on comprend qu’ils étaient liés par de profonds sentiments. On devine également l’amour qu’il porte pour sa fille, Margot, tout en demeurant inapte, comme dépourvu de cran suffisant, pour lui avouer expressément. Sous la plume de Minier, son personnage apparaît sous les traits d’un individu d’une grande simplicité avec ce poids écrasant du sort que ne cesse de s’acharner. Une première affaire le conduit, en compagnie de son acolyte et ami Vincent Espérandieu,... Ce roman débute sous la forme d’une double histoire, celle de Kirsten Nigaard, policière norvégienne confrontée à un crime des plus sordides mis en scène sur l’autel d’une église, et celle de Martin Servaz, flic héroïque du SRPJ de Toulouse que l’évolution de l’affaire ne va pas tarder à rattraper, lui et ses anciens démons, jusqu’aux confins de la folie. Servaz est un flic à la française, avec son intégrité et ses travers, que la vie a décidé de ne pas épargner, avec cette obsession dont il fait preuve dans l’exercice de sa profession et qui l’aspire au point d’en négliger l’autre pan de son existence, le cadre personnel. Il peine à se remettre de ses précédentes affaires qui l’ont particulièrement affecté avec la disparition, notamment, de Marianne dont on comprend qu’ils étaient liés par de profonds sentiments. On devine également l’amour qu’il porte pour sa fille, Margot, tout en demeurant inapte, comme dépourvu de cran suffisant, pour lui avouer expressément. Sous la plume de Minier, son personnage apparaît sous les traits d’un individu d’une grande simplicité avec ce poids écrasant du sort que ne cesse de s’acharner. Une première affaire le conduit, en compagnie de son acolyte et ami Vincent Espérandieu, sur les traces d’un agresseur doublé d’un violeur dont l’aire d’action se situe sur les rives de la Garonne, dans un espace particulièrement reculé, là où s’élève justement la demeure de Jensen, un pervers déjà condamné pour des faits similaires quelques années auparavant. L’épilogue de cette rencontre, qui s’actera par la réception d’une balle en plein cœur pour Servaz et une électrocution pour Jensen, constitue le véritable détonateur du récit dans le cadre duquel, sorti d’un coma avec une chance de miraculé, Servaz va peu à peu suivre la piste de l’affaire qui s’avère désormais liée avec celle de Nigaard : la poursuite de son ennemi de toujours, Julian Hirtmann. La découverte d’une photo d’enfant au dos de laquelle est inscrit le prénom Gustav va amener les deux fonctionnaires à s’aventurer dans les méandres d’une traque sans possibilité de retour, la plus éprouvante de leur carrière. Et si tout cela ne relevait finalement que d’une vaste machination ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • Linou26 Posté le 11 Décembre 2018
              Encore un très bon thriller de Bernard Minier. Martin Servaz est lourdement blessé lors d'une de ses enquêtes. Alors qu'il se remet petit à petit, il doit faire équipe avec une enquêteur de Norvège: une femme à été retrouvé assassiné et tous les indices pointent vers ... Hirtmann!! Pourquoi refait-il surface ? Quel est ce lien qui semble si important entre Martin et ce serial thriller ? Une course folle à la quête de la vérité! Tout est présent dans ce thriller : une intrigue puissante, des personnages que l'on aime à retrouver, des rebondissements, du suspens... Seul bémol: la fin, avec certaines révélations faites de manière un peu hâtive... Hâte de lire la suite !!!
            • culturiste Posté le 20 Novembre 2018
              Comme d habitude c est du lourd Minier est remarquable une fois de plus ..Excellent auteur je ne m'en lasse pas ..et puis ca fait plaisir de retrouver Martin Servaz !!!!!..et le psychopathe ..très bon livre
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.