RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Pandemia

            Pocket
            EAN : 9782266270304
            Code sériel : 16724
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 696
            Format : 140 x 225 mm
            Pandemia

            Date de parution : 26/05/2016
            Comme chaque matin, Amandine a quitté sa maison de verre pour les locaux de l’Institut Pasteur. Mais ce matin-là est particulier. Appelée pour des prélèvements à la réserve ornithologique du Marquenterre, la microbiologiste est déconcertée : trois cadavres de cygnes gisent sur une étendue d’eau.
            En forêt de Meudon, un homme...
            Comme chaque matin, Amandine a quitté sa maison de verre pour les locaux de l’Institut Pasteur. Mais ce matin-là est particulier. Appelée pour des prélèvements à la réserve ornithologique du Marquenterre, la microbiologiste est déconcertée : trois cadavres de cygnes gisent sur une étendue d’eau.
            En forêt de Meudon, un homme et son chien ont été abattus. Dans l’étang tout proche, un sac de toile contenant des ossements : quatre corps en kit.
            Et pendant ce temps, une grippe à la souche non identifiable vire à l’épidémie et fauche jusqu’aux plus robustes du quai des Orfèvres, mettant à l’épreuve Franck Sharko et Lucie Henebelle…

            « Une épidémie de nuits blanches en perspective. » ELLE

            @ Disponible chez 12-21
            L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266270304
            Code sériel : 16724
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 696
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket
            8.60 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Le thriller fatal qui vous fera succomber d'effroi et qui contaminera les meilleures ventes de l'été. »
             
            RTL
             
            « Moins d’un an après l’excellent Angor, Franck Thilliez sort la suite, le très inquiétant Pandemia. Tout aussi brillant. »
             
            Le Parisien
             
            « Un succès de l’été. »
             
            Le Figaro littéraire
             
            « Un roman peut être bien plus efficace qu’une campagne de sensibilisation. »
             
            Le Figaro
             
            « C’est absolument génialissime. »
             
            Marina Carrère d’Encausse, Le Magazine de la santé
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • RetroRockGirl Posté le 27 Février 2019
              Si vous découvrez Mr Thilliez avec Pandemia, vous aurez un bel aperçu de la noirceur de ses écrits ! Une intrigue bien ficelée, nous emmenant dans les profondeurs de la noirceur humaine...
            • mamanzouzoute Posté le 19 Février 2019
              Une lecture enfiévrée, je ne savais plus m’arrêter. Le virus Thilliez a pris chez moi, j’ai été clouée dans mon fauteuil, ce livre à la main. Lecture à éviter si on est hypocondriaque sous peine de se terrer chez soi sous un masque de protection avec pour seul ami le gel hydroalcoolique. C’est glauque et sinistre à souhait, et d’autant plus effrayant que cette histoire de pandémie que Sharko et les équipes de Pasteur combattent est hyper réaliste après la résurgence d’Ebola en 2014, la grippe porcine et les millions de vaccins commandés préventivement en 2009. Franck Thilliez semble s’être très bien documenté et j’ai personnellement apprécié découvrir le travail de Pasteur et des laboratoires de surveillances des virus. Je me suis surprise à écouter les messages de sensibilisation à la grippe qui passent actuellement à la radio avec une oreille plus attentive. Que me cachait-on ? Sinistre et glauque à souhait donc mais pas gratuitement, la réflexion sur la survie de l’humanité, l’écologie, l’eugénisme est très intéressante et porte aussi le livre. C’est en réalité la couverture qui m’a attirée, la grâce des cygnes et leur cou si fragile dans cette lumière crépusculaire. Toute la beauté... Une lecture enfiévrée, je ne savais plus m’arrêter. Le virus Thilliez a pris chez moi, j’ai été clouée dans mon fauteuil, ce livre à la main. Lecture à éviter si on est hypocondriaque sous peine de se terrer chez soi sous un masque de protection avec pour seul ami le gel hydroalcoolique. C’est glauque et sinistre à souhait, et d’autant plus effrayant que cette histoire de pandémie que Sharko et les équipes de Pasteur combattent est hyper réaliste après la résurgence d’Ebola en 2014, la grippe porcine et les millions de vaccins commandés préventivement en 2009. Franck Thilliez semble s’être très bien documenté et j’ai personnellement apprécié découvrir le travail de Pasteur et des laboratoires de surveillances des virus. Je me suis surprise à écouter les messages de sensibilisation à la grippe qui passent actuellement à la radio avec une oreille plus attentive. Que me cachait-on ? Sinistre et glauque à souhait donc mais pas gratuitement, la réflexion sur la survie de l’humanité, l’écologie, l’eugénisme est très intéressante et porte aussi le livre. C’est en réalité la couverture qui m’a attirée, la grâce des cygnes et leur cou si fragile dans cette lumière crépusculaire. Toute la beauté de notre monde en danger. Mais j’ai réalisé que Sharko, Henebelle et leurs coéquipiers sont une véritable famille à suivre dans une saga entière, et Pandemia la suite d’Angor qu’il me faudra lire aussi. J’avais lu la Chambre des Morts il y a longtemps avec Lucie Henebelle mais n’avais pas fait le lien avant de lire ce nouvel opus. Le présage de nouvelles lectures haletantes…
              Lire la suite
              En lire moins
            • erminegimenez Posté le 9 Février 2019
              L’univers, le thème de Pandemia est assez prenant car même si cela reste une fiction dans un monde comme le notre avec le dark net cela pourrait se produire. J’ai aimé le livre mais il y a certains passages qui sont longs et puis partir de la mort de 3 cygnes pour arriver sur la peste c’est assez dingue comme évolution d’un livre.
            • Ptitgateau Posté le 8 Février 2019
              Bien contente de retrouver notre cher sharko et sa compagne que j’avais abandonnés depuis plusieurs années. J’avais lu Syndrome E et Gataca il me semble, et puis je suis passée à Pandémia en laissant des Thilliez de cette série de côté. Cela ne m’a pas empêchée de me lover dans ce roman sans problème, j’ai constaté quelques nouveautés dans la vie des tourtereaux, et quelques rappels ont suffi à me remettre sur les rails. Ben j’ai adoré, d’abord l’ambiance : Une vraie petite famille cette équipe de flics dynamiques qui savent se serrer les coudes, ça rassure un tout petit peu, car l’histoire est quand même difficile à supporter par moment, je continue d’ailleurs à me demander pourquoi, comme moi, on peut être addict aux thrillers, ce qui pourrait sous-entendre, assoiffé de sang, se complaisant dans les situations les plus glauques… si quelqu’un possède la réponse, je suis preneuse. Bref, j’ai adoré l’ambiance, le suspense entretenu par non pas une enquête, mais plusieurs investigations : chacun de son côté : Sharko et Lucie, Nicolas et Camille, mais aussi Amandine la biologiste soutenue par son conjoint…. Et non pas un criminel, mais deux affaires dès de départ (même si on... Bien contente de retrouver notre cher sharko et sa compagne que j’avais abandonnés depuis plusieurs années. J’avais lu Syndrome E et Gataca il me semble, et puis je suis passée à Pandémia en laissant des Thilliez de cette série de côté. Cela ne m’a pas empêchée de me lover dans ce roman sans problème, j’ai constaté quelques nouveautés dans la vie des tourtereaux, et quelques rappels ont suffi à me remettre sur les rails. Ben j’ai adoré, d’abord l’ambiance : Une vraie petite famille cette équipe de flics dynamiques qui savent se serrer les coudes, ça rassure un tout petit peu, car l’histoire est quand même difficile à supporter par moment, je continue d’ailleurs à me demander pourquoi, comme moi, on peut être addict aux thrillers, ce qui pourrait sous-entendre, assoiffé de sang, se complaisant dans les situations les plus glauques… si quelqu’un possède la réponse, je suis preneuse. Bref, j’ai adoré l’ambiance, le suspense entretenu par non pas une enquête, mais plusieurs investigations : chacun de son côté : Sharko et Lucie, Nicolas et Camille, mais aussi Amandine la biologiste soutenue par son conjoint…. Et non pas un criminel, mais deux affaires dès de départ (même si on se doute qu’elles fusionneront, puis un bouquet de tueurs de première catégorie !) Et puis du médical, du biologique… avec des armes redoutables à faire baisser les bras au flic Lambda. Mais sharko et ses collègues n’ont rien de flics lambda… Avec eux je me suis sentie motivée pour débusquer les criminels (sauf que pour moi, c’était sans trop d’effort), avec eux je me suis révoltée, écœurée par la cruauté humaine, avec eux j’ai eu envie de pleurer et de me lamenter sur le sort de victimes auxquelles j’étais attachée, compatissant volontiers avec ceux qui restent… J’ai bel et bien eu deux vie : la principale, celle de tous les jours, et la deuxième en retournant retrouver mes héros. J’attaque Sharko, le dernier tome (pour l’instant) dès que ma pal me le permettra.
              Lire la suite
              En lire moins
            • besath Posté le 19 Janvier 2019
              Pandemia est un polar, dans lequel on retrouve Franck Sharko et Lucie Henebelle, deux enquêteurs qui partagent boulot et vie privée, avec autant de passion. Comme tous les flics du 36, en 1993, ils sont au centre d'une attaque terroriste d'un nouveau genre: L'utilisation de virus pour tuer le maximum de gens. Vont-ils réussir à remonter aux origines de ce virus afin de stopper le processus de propagation? J'ai trouvé ce roman intéressant et bien écrit. On rentre vite dans l'histoire et le suspense nous pousse à vouloir enchainer les pages, au détriment des heures de sommeil!!

            les contenus multimédias

            Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
            Attention, vous allez adorer avoir peur…

            Lisez maintenant, tout de suite !