Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291897
Code sériel : 17477
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Sœurs

Date de parution : 21/03/2019
Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes et attachées à des troncs d'arbres.
C’est la première enquête du jeune Martin Servaz qui vient d'intégrer la PJ de Toulouse. Très vite, il s'intéresse à Erik Lang, auteur de romans policiers à l'œuvre aussi...
Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes et attachées à des troncs d'arbres.
C’est la première enquête du jeune Martin Servaz qui vient d'intégrer la PJ de Toulouse. Très vite, il s'intéresse à Erik Lang, auteur de romans policiers à l'œuvre aussi cruelle que dérangeante. Les deux sœurs n'étaient-elles pas ses fans ? L'un de ses plus grands succès ne s'appelle-t-il pas La Communiante ? L'affaire connaît un dénouement inattendu, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.

Février 2018. L'écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée... elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l'affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu'à l'obsession.
Une épouse, deux sœurs, trois communiantes... et si l'enquête de 1993 s'était trompée de coupable ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291897
Code sériel : 17477
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Bernard Minier signe un suspense noir, vénéneux pour ne pas dire venimeux, limpide, riche de thèmes multiples et envoûtants.» Bernard Lehut, RTL

« Bernard Minier retrouve les clés de ses précédents succès (Glacé, Le Cercle, Nuit...) : intrigue à rebondissements, ambiance prenante, héros et personnages marquants et attachants. Avec en prime pour les lecteurs fidèles, une mise en abyme subtile où se mêlent l'auteur réel (Minier), le flic quinquagénaire (Servaz) et le personnage de l'écrivain torturé. », Fabrice Drouzy, Libération

« Manipulations, rebondissements en tout genre, un thriller qui nous tient en haleine de bout en bout. Flamboyant ! », Michel Primault, Femme actuelle

« Avis aux fans (sains d'esprit), Martin Servaz revient. Un cauchemar qui fait remonter le temps. », Hélène Ménal, 20Minutes.fr

« Ne cherchez plus le livre qui vous fera passer des nuits blanches : il s'appelle Sœurs. Bernard Minier livre ici, comme toujours, un thriller haletant qui interroge, cette fois, sur les rapports entre l'écrivain et ses lecteurs. », Isabelle Raepsaet, La Voix du Nord

« Sœurs impose Bernard Minier comme le maître français du thriller. », Claude Combet, Livres Hebdo

« Toujours efficace. », Eric Libiot, L’Express

« Sœurs, le meilleur roman de Bernard Minier. Pour éviter d’être frustré, prenez une RTT ! La grosse difficulté [...] c’est de devoir le lâcher. […] D’une intensité rare. […] La tension atteint des sommets et on en sort littéralement essoré. », Olivier Bureau, Le Parisien

« Peur, soumission, mensonge, manipulation, le nouveau Minier est tout simplement énorme ! », Stéphanie Lohr, Ici Paris

« Efficace et délicieusement tordu. », Frederick Rapilly, Télé 7 Jours


 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Yvan_T Posté le 25 Août 2020
    N’ayant encore jamais lu de romans de Bernard Minier, j’avais un peu peur de m’attaquer à la cinquième histoire mettant en scène Martin Servaz, héros récurrent de cette série. Heureusement pour moi, l’auteur a eu la bonne idée de revenir en arrière afin de nous livrer la première enquête marquante du personnage. Le récit débute donc par le meurtre de deux sœurs, retrouvées habillées en communiantes. Cette mise en scène peu commune faisant référence à l’un des romans noirs et ultraviolents de l’auteur à succès Erik Lang, ce dernier devient vite le principal suspect du jeune Servaz. Si l’affaire est finalement résolue, elle laisse cependant un sentiment d’inachevé à l’inspecteur. Lorsqu’un nouveau meurtre est perpétré vingt ans plus tard, les routes de l’écrivain et du héros de Minier, devenu un policier aguerri, vont à nouveau se croiser… Cette intrigue qui se déroule sur deux époques, l’une en 1993 et l’autre en 2018, s’avère particulièrement bien ficelée et palpitante. L’écriture fluide de Bernard Minier et les personnages attachants incitent également à tourner les pages au plus vite afin de découvrir le dénouement de ce polar qui m’aura tenu en haleine du début à la fin. Le seul point négatif sont les (trop) nombreuses... N’ayant encore jamais lu de romans de Bernard Minier, j’avais un peu peur de m’attaquer à la cinquième histoire mettant en scène Martin Servaz, héros récurrent de cette série. Heureusement pour moi, l’auteur a eu la bonne idée de revenir en arrière afin de nous livrer la première enquête marquante du personnage. Le récit débute donc par le meurtre de deux sœurs, retrouvées habillées en communiantes. Cette mise en scène peu commune faisant référence à l’un des romans noirs et ultraviolents de l’auteur à succès Erik Lang, ce dernier devient vite le principal suspect du jeune Servaz. Si l’affaire est finalement résolue, elle laisse cependant un sentiment d’inachevé à l’inspecteur. Lorsqu’un nouveau meurtre est perpétré vingt ans plus tard, les routes de l’écrivain et du héros de Minier, devenu un policier aguerri, vont à nouveau se croiser… Cette intrigue qui se déroule sur deux époques, l’une en 1993 et l’autre en 2018, s’avère particulièrement bien ficelée et palpitante. L’écriture fluide de Bernard Minier et les personnages attachants incitent également à tourner les pages au plus vite afin de découvrir le dénouement de ce polar qui m’aura tenu en haleine du début à la fin. Le seul point négatif sont les (trop) nombreuses allusions aux tomes précédents, qui n’apportent finalement pas grand-chose au récit, surtout que la qualité de cette histoire suffit amplement à me donner envie de découvrir les autres enquêtes de Martin Servaz… Lecture conseillée pour les amateurs de bons polars !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fleuch Posté le 19 Août 2020
    Mon premier Minier. Je ne suis pas déçu. Un très bon thriller, bien écrit. Le suspense est au rendez-vous.
  • Sabenea Posté le 15 Août 2020
    Ce livre me faisait de l’oeil depuis sa sortie. Un concours de circonstance l’a mis entre mes mains cet été et la lectrice compulsive que je suis n’a pas pu résister ! Je ne connaissais pas l’univers de Bernard Minier, j’ai donc découvert Martin Servaz dans ce cinquième volume. Même si il s’est forcément passé beaucoup de choses dans les 4 premiers opus, l’auteur les rappelle subtilement afin de ne pas larguer les novices comme moi. Ici se mêlent deux enquêtes : la première, datant de 1993, avec le double assassinat de deux soeurs, et la seconde, 25 ans plus tard, avec la mort de la femme de l’écrivain soupçonné dans la première enquête. J’ai de suite adhéré à la plume de Bernard Minier, vibrant au rythme donné par l’enquêteur et ne pouvant m’empêcher de soupçonner cet écrivain bien mystérieux. Les rebondissements m’ont bien évidemment perturbée et j’étais loin d’imaginer un tel dénouement ! Bref un livre lu et 5 autres qui atterrissent dans ma wish-list ;-)
  • pagina Posté le 15 Août 2020
    Premier livre que découvre de cet auteur. La lecture est facile. L’auteur m’a un peu perdue avec les allusions trop présentes de ses livres précédents. Pas habituée aux thriller et romans noirs, je l’ai commencé avec beaucoup d’appréhensions. J’ai été prise par la lecture et je ne l’ai pas trouvé dérangeant. Même si j’ai bien aimé tout le livre, j’ai préféré la partie de 1988 à 1993. Par contre, je reste un peu frustrée par la fin qui invite à découvrir le prochain livre si l’on veut savoir.
  • Christlbouquine Posté le 14 Août 2020
    En 1993, Martin Servaz est un jeune policier débutant. Il fait parti de l’équipe d’enquêteurs en charge d’une sordide affaire. Deux jeunes filles d’une vingtaine d’années, Alice et Ambre, ont été retrouvées mortes en bordure de la Garonne. Les deux jeunes sœurs ont été attachées à deux arbres et revêtues de robes de communiantes. Les soupçons s’orientent vers un auteur de romans policiers à succès, Erik Lang. Mais un rebondissement inattendu vient mettre un terme à l’enquête. Toutefois, Martin Servaz ne peut s’empêcher de penser que quelque chose demeure obscur dans cette affaire.#8239; Vingt-cinq ans plus tard, Martin fait toujours parti de la PJ de Toulouse. Il est rattrapé par le double crime de 1993 lorsqu’Erik Lang découvre sa femme assassinée, elle aussi vêtue en communiante. Quel est le lien avec le meurtre des deux sœurs ? Pourquoi vingt-cinq ans après le passé ressurgit-il ? En quoi Erik Lang est-il impliqué ? C’est ce que Martin Servaz et son équipe vont devoir démêler au cours d’une enquête riche en rebondissements. Je me suis plongée avec délectation dans cette nouvelle intrigue dans les pas de Martin Servaz, un policier et un homme attachant aux méthodes assez peu conventionnelles mais redoutablement efficaces.... En 1993, Martin Servaz est un jeune policier débutant. Il fait parti de l’équipe d’enquêteurs en charge d’une sordide affaire. Deux jeunes filles d’une vingtaine d’années, Alice et Ambre, ont été retrouvées mortes en bordure de la Garonne. Les deux jeunes sœurs ont été attachées à deux arbres et revêtues de robes de communiantes. Les soupçons s’orientent vers un auteur de romans policiers à succès, Erik Lang. Mais un rebondissement inattendu vient mettre un terme à l’enquête. Toutefois, Martin Servaz ne peut s’empêcher de penser que quelque chose demeure obscur dans cette affaire.#8239; Vingt-cinq ans plus tard, Martin fait toujours parti de la PJ de Toulouse. Il est rattrapé par le double crime de 1993 lorsqu’Erik Lang découvre sa femme assassinée, elle aussi vêtue en communiante. Quel est le lien avec le meurtre des deux sœurs ? Pourquoi vingt-cinq ans après le passé ressurgit-il ? En quoi Erik Lang est-il impliqué ? C’est ce que Martin Servaz et son équipe vont devoir démêler au cours d’une enquête riche en rebondissements. Je me suis plongée avec délectation dans cette nouvelle intrigue dans les pas de Martin Servaz, un policier et un homme attachant aux méthodes assez peu conventionnelles mais redoutablement efficaces. #8239; Comme à son habitude, l’auteur nous livre une intrigue bien ficelée et qui tient la route jusqu’au bout avec des personnages bien campés. Le style est fluide, la plume court, enchaînant les péripéties et amenant le lecteur à tourner les pages fébrilement. On renoue aisément les fils des romans précédents et de l’histoire personnelle de Martin Servaz ce qui crée une réelle proximité. Le personnage d’Erik Lang est l’occasion pour l’auteur de faire quelques réflexions sur le métier de romancier et la relation avec les fans qui est aussi au cœur de l’intrigue.#8239; Un opus qui tient donc ses promesses.#8239;
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Héros enquêteurs : 10 séries de romans policiers à se mettre sous la dent

    Qu'ils travaillent seuls ou en équipe, ces enquêteurs partagent tous un point commun : ils sont des héros récurrents, des protagonistes que le lecteur prend plaisir à retrouver de livre en livre. De Myron Bolitar au duo Sharko/Hennebelle, focus sur ces fins limiers qui ne reculent devant rien pour résoudre les crimes les plus sordides et dont on attend avec impatience les prochaines aventures. 

    Lire l'article