Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291897
Code sériel : 17477
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Sœurs

Date de parution : 21/03/2019
Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes et attachées à des troncs d'arbres.
C’est la première enquête du jeune Martin Servaz qui vient d'intégrer la PJ de Toulouse. Très vite, il s'intéresse à Erik Lang, auteur de romans policiers à l'œuvre aussi...
Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes et attachées à des troncs d'arbres.
C’est la première enquête du jeune Martin Servaz qui vient d'intégrer la PJ de Toulouse. Très vite, il s'intéresse à Erik Lang, auteur de romans policiers à l'œuvre aussi cruelle que dérangeante. Les deux sœurs n'étaient-elles pas ses fans ? L'un de ses plus grands succès ne s'appelle-t-il pas La Communiante ? L'affaire connaît un dénouement inattendu, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.

Février 2018. L'écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée... elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l'affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu'à l'obsession.
Une épouse, deux sœurs, trois communiantes... et si l'enquête de 1993 s'était trompée de coupable ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291897
Code sériel : 17477
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Bernard Minier signe un suspense noir, vénéneux pour ne pas dire venimeux, limpide, riche de thèmes multiples et envoûtants.» Bernard Lehut, RTL

« Bernard Minier retrouve les clés de ses précédents succès (Glacé, Le Cercle, Nuit...) : intrigue à rebondissements, ambiance prenante, héros et personnages marquants et attachants. Avec en prime pour les lecteurs fidèles, une mise en abyme subtile où se mêlent l'auteur réel (Minier), le flic quinquagénaire (Servaz) et le personnage de l'écrivain torturé. », Fabrice Drouzy, Libération

« Manipulations, rebondissements en tout genre, un thriller qui nous tient en haleine de bout en bout. Flamboyant ! », Michel Primault, Femme actuelle

« Avis aux fans (sains d'esprit), Martin Servaz revient. Un cauchemar qui fait remonter le temps. », Hélène Ménal, 20Minutes.fr

« Ne cherchez plus le livre qui vous fera passer des nuits blanches : il s'appelle Sœurs. Bernard Minier livre ici, comme toujours, un thriller haletant qui interroge, cette fois, sur les rapports entre l'écrivain et ses lecteurs. », Isabelle Raepsaet, La Voix du Nord

« Sœurs impose Bernard Minier comme le maître français du thriller. », Claude Combet, Livres Hebdo

« Toujours efficace. », Eric Libiot, L’Express

« Sœurs, le meilleur roman de Bernard Minier. Pour éviter d’être frustré, prenez une RTT ! La grosse difficulté [...] c’est de devoir le lâcher. […] D’une intensité rare. […] La tension atteint des sommets et on en sort littéralement essoré. », Olivier Bureau, Le Parisien

« Peur, soumission, mensonge, manipulation, le nouveau Minier est tout simplement énorme ! », Stéphanie Lohr, Ici Paris

« Efficace et délicieusement tordu. », Frederick Rapilly, Télé 7 Jours


 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elusor Posté le 29 Juin 2020
    C'est un peu un plaisir coupable pour moi que de lire Bernard Minier, il y a tellement de classiques que je n'ai pas lus, tellement de grands auteurs que je devrais lire, mais je ne peux résister à ces polars qui sont pour moi l'équivalent d'un ''feel-good'', drôle de feel-good me direz-vous, avec ces cadavres qui s'empilent dans des mises en scène sordides, que voulez-vous, je me suis attachée au personnage de Martin Servaz et ses enquêtes plus tordues les unes que les autres ! Ici dans Soeurs bien qu'on n'atteigne pas le niveau des trois premiers de la série, Minier réussit à nous surprendre avec le dénouement de cette enquête en deux temps qui nous ramène dans les débuts de Servaz dans la police. Il fait mouche également en nous dévoilant un autre pan de la vie de notre antihéros, celle de la fin de vie de son père. Mission accomplie, plaisir (coupable) consommé.
  • joffreysinet Posté le 25 Juin 2020
    Une histoire à tiroirs. Mémorable. Du grand Minier !
  • mnteam Posté le 20 Juin 2020
    Il était dans ma pal depuis un an et demi....mais j’avais un peu décroché avec BM, j’avoue ! Lectrice de la première heure je suis « fan »et d’ailleurs en parlant de fan,il y en a un qui fait très fort dans SŒURS......contente d’avoir attendu car j’enchaîne sur LA VALLÉE et je retrouve le Bernard MINIER que je kiffe.affaire à suivre....SŒURS excellent qui remet les pendules à l’heure,c’est parfait,addictif, et réussi.
  • Naissou46_books Posté le 9 Juin 2020
    N'ayant pas lu de livres de Bernard Minier depuis un long moment, j'ai eu envie de me replonger dans ses livres d'autant plus que plusieurs d'entre eux sont présents dans ma bibliothèque. Sœurs est seulement le second livre que je lis où figure Martin Servaz, personnage récurrent. Au fil de ma lecture, plusieurs mentions sont faites aux tomes précédents me les spoilant ainsi un peu. J'ai trouvé cela dommage mais je me suis résolue à lire les différents livres dans l'ordre de parution dorénavant. Concernant l'intrigue dans Sœurs, je l'ai trouvé intéressante car on suit, dans la première partie du roman, la première enquête de Martin Servaz alors qu'il débute tout juste dans la police. Puis la seconde partie aborde un meurtre commis de nos jours mais la tenue de la victime n'est pas sans rappeler celle des deux jeune sœurs assassinées lors de la première enquête. Grâce à ce bon dans le passé (qui n'est pas si vieux que ça: 1993) on s'aperçoit de l'évolution technologique mais aussi des mentalités qui ont eu lieu ces dernières années dans la police. Honnêtement j'ai trouvé l'identité du meurtrier dans la première partie du livre mais je pense que l'auteur ne cherchais pas à... N'ayant pas lu de livres de Bernard Minier depuis un long moment, j'ai eu envie de me replonger dans ses livres d'autant plus que plusieurs d'entre eux sont présents dans ma bibliothèque. Sœurs est seulement le second livre que je lis où figure Martin Servaz, personnage récurrent. Au fil de ma lecture, plusieurs mentions sont faites aux tomes précédents me les spoilant ainsi un peu. J'ai trouvé cela dommage mais je me suis résolue à lire les différents livres dans l'ordre de parution dorénavant. Concernant l'intrigue dans Sœurs, je l'ai trouvé intéressante car on suit, dans la première partie du roman, la première enquête de Martin Servaz alors qu'il débute tout juste dans la police. Puis la seconde partie aborde un meurtre commis de nos jours mais la tenue de la victime n'est pas sans rappeler celle des deux jeune sœurs assassinées lors de la première enquête. Grâce à ce bon dans le passé (qui n'est pas si vieux que ça: 1993) on s'aperçoit de l'évolution technologique mais aussi des mentalités qui ont eu lieu ces dernières années dans la police. Honnêtement j'ai trouvé l'identité du meurtrier dans la première partie du livre mais je pense que l'auteur ne cherchais pas à la cacher jusqu'à la toute fin du récit. Pour autant je me suis pas lassée de ma lecture qui fait tout de même plus de 500 pages tout cela grâce à la plume de Bernard Minier. Ceci dit, j'ai été agréablement surprise par une révélation faite vers la fin du roman. Elle m'a paru retorse et bien trouvé, je l'ai grandement apprécié. Les derniers chapitres n'étaient pour moi pas nécessaire mais cela ajoute du piment (pas sûre que l'expression soit la mieux choisie) concernant Martin Servaz. Je me demande comment tout cela va finir pour lui mais il va me falloir patienter un peu avant de le découvrir histoire de reprendre les précédentes enquêtes de Martin pour les lire dans l'ordre chronologique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stelphique Posté le 5 Juin 2020
    Ce que j’ai ressenti: Servaz, Serpents et Sauvagerie, ce thriller, est diablement rythmé! Imaginez un peu notre enquêteur préféré lancé dans une course à la vérité entre robes blanches et écrits bien noirs…Et un petit effet ourobouros, pour relever le tout…Alors tentés?! Sœurs est venimeux, Servaz est toujours aussi entêté, et les Serpents s’apprivoiseront peut-être…Que de revirements et de rebondissements, un bon page-turner qui nous tient en haleine jusqu’au bout de la nuit! Ou comment être fan? Obsession et copyright, fascination et admiration, jusqu’où peut aller pour approcher son auteur fétiche? J’ai adoré rentrer dans l’univers des écrivains et aussi connaître l’envers de leurs décors…Intéressant autant qu’effrayant…Erik Lang a quelque chose d’intrigant et les fans se bousculent à son portillon pour tenter de lever le voile sur ses mystères et au mieux, mettre la main sur ses fameux manuscrits…Ô passion lecture quand tu nous tiens! Et on la comprend tellement, cette passion… Et La Communiante fait son entrée…Quand la fiction devient réelle, c’est l’horreur qui s’invite…Avec ce double meurtre des sœurs Oesterman, la première enquête de Martin Servaz est presque irréelle et intensément troublante. Deux lectrices qui adulent l’écrivain vont mettre tous les apparats pour vivre le grand frisson…Et c’est à l’équipe d’enquêteurs... Ce que j’ai ressenti: Servaz, Serpents et Sauvagerie, ce thriller, est diablement rythmé! Imaginez un peu notre enquêteur préféré lancé dans une course à la vérité entre robes blanches et écrits bien noirs…Et un petit effet ourobouros, pour relever le tout…Alors tentés?! Sœurs est venimeux, Servaz est toujours aussi entêté, et les Serpents s’apprivoiseront peut-être…Que de revirements et de rebondissements, un bon page-turner qui nous tient en haleine jusqu’au bout de la nuit! Ou comment être fan? Obsession et copyright, fascination et admiration, jusqu’où peut aller pour approcher son auteur fétiche? J’ai adoré rentrer dans l’univers des écrivains et aussi connaître l’envers de leurs décors…Intéressant autant qu’effrayant…Erik Lang a quelque chose d’intrigant et les fans se bousculent à son portillon pour tenter de lever le voile sur ses mystères et au mieux, mettre la main sur ses fameux manuscrits…Ô passion lecture quand tu nous tiens! Et on la comprend tellement, cette passion… Et La Communiante fait son entrée…Quand la fiction devient réelle, c’est l’horreur qui s’invite…Avec ce double meurtre des sœurs Oesterman, la première enquête de Martin Servaz est presque irréelle et intensément troublante. Deux lectrices qui adulent l’écrivain vont mettre tous les apparats pour vivre le grand frisson…Et c’est à l’équipe d’enquêteurs de démêler le faux du vrai, le réel de la fiction, les mots de la scène de crime… Une atmosphère inquiétante au cœur des bois. C’est avec grand plaisir que je me suis laissée prendre à ce thriller au cœur de la forêt. C’est vrai que l’ambiance sylvestre a sur moi, un effet hypnotisant mais là, Bernard Minier en ravivant les peurs, réussi brillamment à nous captiver, d’autant plus avec ce décor nature qui reste encore dans le collectif, un lieu mystérieux où il peut se passer tellement de choses… Retours et similitudes. C’est parce que le passé revient toujours quand on s’y attend le moins, Servaz va apprendre à ses dépens, quelques réminiscences obscures…Il était loin de penser qu’une vieille histoire reviendrait hanter ses nuits près de 25 ans plus tard…Mais nous, lecteurs, on se plaît à voir ses premiers pas de flic. Sœurs est un thriller rondement bien mené! Jusqu’à la dernière ligne, on est pris dans les tourments de Martin Servaz! Père et flic, fils et mari, on comprend bien que ces rôles ne sont pas de tout repos et qu’il faut apprendre à jongler avec chacun, si les criminels lui laissaient un peu de temps…Efficace et prenant, je recommande vivement ce roman! Même quand on croit que le tour est joué, on est encore surpris par un rebondissement et en près de 500 pages, on en ressort le souffle coupé et tous les sens en éveil! Ma note Plaisir de Lecture 9/10
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Héros enquêteurs : 10 séries de romans policiers à se mettre sous la dent

    Qu'ils travaillent seuls ou en équipe, ces enquêteurs partagent tous un point commun : ils sont des héros récurrents, des protagonistes que le lecteur prend plaisir à retrouver de livre en livre. De Myron Bolitar au duo Sharko/Hennebelle, focus sur ces fins limiers qui ne reculent devant rien pour résoudre les crimes les plus sordides et dont on attend avec impatience les prochaines aventures. 

    Lire l'article