Lisez! icon: Search engine

Sœurs

Pocket
EAN : 9782266291897
Code sériel : 17477
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
Sœurs

Date de parution : 21/03/2019
Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes et attachées à des troncs d'arbres.
C’est la première enquête du jeune Martin Servaz qui vient d'intégrer la PJ de Toulouse. Très vite, il s'intéresse à Erik Lang, auteur de romans policiers à l'œuvre aussi...
Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes et attachées à des troncs d'arbres.
C’est la première enquête du jeune Martin Servaz qui vient d'intégrer la PJ de Toulouse. Très vite, il s'intéresse à Erik Lang, auteur de romans policiers à l'œuvre aussi cruelle que dérangeante. Les deux sœurs n'étaient-elles pas ses fans ? L'un de ses plus grands succès ne s'appelle-t-il pas La Communiante ? L'affaire connaît un dénouement inattendu, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.

Février 2018. L'écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée... elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l'affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu'à l'obsession.
Une épouse, deux sœurs, trois communiantes... et si l'enquête de 1993 s'était trompée de coupable ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291897
Code sériel : 17477
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Bernard Minier signe un suspense noir, vénéneux pour ne pas dire venimeux, limpide, riche de thèmes multiples et envoûtants.» Bernard Lehut, RTL

« Bernard Minier retrouve les clés de ses précédents succès (Glacé, Le Cercle, Nuit...) : intrigue à rebondissements, ambiance prenante, héros et personnages marquants et attachants. Avec en prime pour les lecteurs fidèles, une mise en abyme subtile où se mêlent l'auteur réel (Minier), le flic quinquagénaire (Servaz) et le personnage de l'écrivain torturé. », Fabrice Drouzy, Libération

« Manipulations, rebondissements en tout genre, un thriller qui nous tient en haleine de bout en bout. Flamboyant ! », Michel Primault, Femme actuelle

« Avis aux fans (sains d'esprit), Martin Servaz revient. Un cauchemar qui fait remonter le temps. », Hélène Ménal, 20Minutes.fr

« Ne cherchez plus le livre qui vous fera passer des nuits blanches : il s'appelle Sœurs. Bernard Minier livre ici, comme toujours, un thriller haletant qui interroge, cette fois, sur les rapports entre l'écrivain et ses lecteurs. », Isabelle Raepsaet, La Voix du Nord

« Sœurs impose Bernard Minier comme le maître français du thriller. », Claude Combet, Livres Hebdo

« Toujours efficace. », Eric Libiot, L’Express

« Sœurs, le meilleur roman de Bernard Minier. Pour éviter d’être frustré, prenez une RTT ! La grosse difficulté [...] c’est de devoir le lâcher. […] D’une intensité rare. […] La tension atteint des sommets et on en sort littéralement essoré. », Olivier Bureau, Le Parisien

« Peur, soumission, mensonge, manipulation, le nouveau Minier est tout simplement énorme ! », Stéphanie Lohr, Ici Paris

« Efficace et délicieusement tordu. », Frederick Rapilly, Télé 7 Jours


 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mrnfrc Posté le 9 Novembre 2019
    C’est le 3ème livre que je lis de Minier (oui je sais, j’ai fait un zap sur la chronologie avec cette lecture, oupsy) et je l’ai, lui aussi, plutôt bien aimé. L’imbrication de deux intrigues à différentes est intéressantes et le sujet était lui aussi captivant. Le fait d’en apprendre plus aussi sur Martin Servaz jeune, était intéressant dans la connaissance de son personnage et de son évolution. Si j’ai pu remarqué effectivement quelques longueurs tout au long du livre, je ne les ai, néanmoins pas trouvé désagréables. Au contraire, je crois que c’est aussi grâce à ça, que j’ai clairement pas vu venir la fin ! Et quelle fin.
  • Lesyeuxdelamomie Posté le 8 Novembre 2019
    C'est le livre dans lequel on apprend qu'on peut se faire livrer un bébé crotale par la poste. Dans ce polar, Servaz, le flic récurrent de Minier, débute à la P.J de Toulouse. Par un crime qu'il n'est pas prêt d'oublier. Deux jeunes filles habillées en communiantes sont retrouvées mortes au bord de la Garonne. On est en 1993. Cette mise en scène n'est pas sans rappeler celle d'un polar d'un certain Erick Lang. D'ailleurs ces jeunes filles ont longtemps correspondu avec cet auteur. Ambigu, imbu de lui-même, golfeur et avec une vilaine peau… Et puis il y aussi cet étudiant en médecine nécrophile et fumeur de haschisch qui a fait des avances à l'une des deux sœurs… Pour Servaz c'est aussi le temps des désillusions : dans son couple, dans les méthodes policières… Dans la deuxième partie du livre, on est en 2018... La terre s'est réchauffée et notre flic vit désormais avec son fils. (Mais si tu sais, qu’a été élevé par un méchant serial-killer…) Il est devenu chef et un nouveau meurtre va le replonger 25 ans en arrière... Quand il avait les cheveux longs. Je préfère Minier quand il y a Servaz. Un thriller encore une fois (très) efficace.
  • Heylice Posté le 29 Octobre 2019
    Pour avoir énormément apprécié les précédentes histoire de Servaz racontées par Minier j'ai trouvé que "Soeurs" était plus prévisible et le scénario moins travaillé. Je mets 3 étoiles parce que la lecture était tout de même agréable même si moins captivante.
  • meknes56 Posté le 24 Octobre 2019
    Un policier signé par Bernard Minier est toujours source d'un bon roman. "Soeurs" confirme cette idée et nous plonge derrière Servaz dans une enquête formidablement addictive. Tous les personnages sont vraiment bien décrit et j'ai, comme beaucoup, apprécié ce thriller.
  • sybilecartier Posté le 22 Octobre 2019
    Très belle écriture, fin peu prévisible, mais peu d'évolution du personnage principal. dommage.

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.