Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355843143
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm

Au fond de l'eau

Corinne Daniellot (traduit par), Pierre Szczeciner (traduit par)
Date de parution : 08/06/2017
POURREZ-VOUS REMONTER À LA SURFACE ?

Après La Fille du train, le nouveau roman de Paula Hawkins
Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi... Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d’elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l’infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à l’ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355843143
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"En un peu moins de 450 pages, la romancière britannique balaie tous les doutes et confirme magistralement avec un livre sans doute meilleur que le précédent, son incroyable savoir-faire en matière de page-turner (…) Futur Best-seller de l'été dans lequel on plonge en apnée et dont on ressort en nage, complètement rincé."
Philippe Blanchet / Le Figaro Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fredaillesagu Posté le 7 Janvier 2022
    C'est un peu lent en rythme. Néanmoins un peu engagés sur toutes ces femmes qu'on rend coupables : les sorcières, les femmes battues, ou suicidées, tout cela dans le même site, dans cette rivière.. On part de 3 mortes qui semblent liée à cette malédiction, mais finalement, chaque histoire n'a rien à voir avec l'autre. Ce qui arrive un peu tard dans le roman.
  • CoffreNBooks Posté le 20 Décembre 2021
    On se retrouve pour la 3ème chronique de ce doux mois de décembre #x1f384; . J'ai lu «Au fond de l'eau» de @paulahawkins2010 durant cet été et comme pour son premier thriller: «La fille du train», j'ai eu un coup de coeur immédiat #x1f90e;. . Beckford, le village d'enfance de Julia et Nel, est un endroit très spécial, j'ai presque envie de dire, qu'il est hanté par une rivière où vont se noyer mystérieusement des femmes depuis le Moyen Age et le temps de la chasse aux sorcières. . Nel s'intéressait fortement à l'histoire de ces mystérieuses noyées ainsi que les raisons émanant de ces actes. Elle en écrivait d'ailleurs un livre, mais elle sera, elle aussi, retrouvée morte dans cette même rivière. . Julia, qui avait quitter Beckford en vieillissant, y retournera pour prendre soin de sa nièce Lena, une adolescente très difficile, qui a perdu dans les mêmes circonstances son amie Katie quelques mois auparavant. Meurtre ou suicide ? Là est la question. . C'est dans un imbroglio de personnages qui s'expriment à tour de rôle et dont les destins s'entremêlent que nous avancerons tout doucement dans cette histoire quasiment hypnotique. . J'ai apprécié la lecture, l'ambiance mystérieuse, le questionnement tout au long du livre. Cet effet psychologique... On se retrouve pour la 3ème chronique de ce doux mois de décembre #x1f384; . J'ai lu «Au fond de l'eau» de @paulahawkins2010 durant cet été et comme pour son premier thriller: «La fille du train», j'ai eu un coup de coeur immédiat #x1f90e;. . Beckford, le village d'enfance de Julia et Nel, est un endroit très spécial, j'ai presque envie de dire, qu'il est hanté par une rivière où vont se noyer mystérieusement des femmes depuis le Moyen Age et le temps de la chasse aux sorcières. . Nel s'intéressait fortement à l'histoire de ces mystérieuses noyées ainsi que les raisons émanant de ces actes. Elle en écrivait d'ailleurs un livre, mais elle sera, elle aussi, retrouvée morte dans cette même rivière. . Julia, qui avait quitter Beckford en vieillissant, y retournera pour prendre soin de sa nièce Lena, une adolescente très difficile, qui a perdu dans les mêmes circonstances son amie Katie quelques mois auparavant. Meurtre ou suicide ? Là est la question. . C'est dans un imbroglio de personnages qui s'expriment à tour de rôle et dont les destins s'entremêlent que nous avancerons tout doucement dans cette histoire quasiment hypnotique. . J'ai apprécié la lecture, l'ambiance mystérieuse, le questionnement tout au long du livre. Cet effet psychologique qu'il nous fait developper dans la durée de la lecture. Les chapitres courts donnent un bon rythme au récit, que l'on ne le voit même pas défiler.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JCA1973 Posté le 8 Décembre 2021
    Une enquête menée sur la mort de deux femmes dans un intervalle très court par la police et la Sœur de la deuxième victime. Un village étrange avec un bassin aux noyés qui attire les femmes dans ses fonds depuis bien des années. Des personnages nombreux complexes et remplis de secrets. Voici le décor de ce roman. Un peu difficile au début pour s’y retrouver dans ce labyrinthe de personnages qui sont reliés d’une manière ou d’une autre aux événements présents ou passés. Mais au fur et à mesure de l’histoire, et en se laissant guider, on s’attache aux multiples protagonistes et on tente de démasquer le ou les coupables ou raisons de ces meurtres et suicides. Il y a peu d’action, je vous le concède, mais pas besoin, car la personnalité des personnages, leurs ressentis, leurs erreurs de vision du passé et du présent suffisent à mettre une ambiance oppressante et inquiétante. Quelques protagonistes cheminent au fil des pages de leur vérité personnelle acquise lors de leur adolescence à une vérité des faits refoulées dans leur mémoire par peur ou volonté de ne pas blesser leur entourage. La plus marquante : c’est la vérité de Jules et non Julia sur son traumatisme d’enfant ayant mené à... Une enquête menée sur la mort de deux femmes dans un intervalle très court par la police et la Sœur de la deuxième victime. Un village étrange avec un bassin aux noyés qui attire les femmes dans ses fonds depuis bien des années. Des personnages nombreux complexes et remplis de secrets. Voici le décor de ce roman. Un peu difficile au début pour s’y retrouver dans ce labyrinthe de personnages qui sont reliés d’une manière ou d’une autre aux événements présents ou passés. Mais au fur et à mesure de l’histoire, et en se laissant guider, on s’attache aux multiples protagonistes et on tente de démasquer le ou les coupables ou raisons de ces meurtres et suicides. Il y a peu d’action, je vous le concède, mais pas besoin, car la personnalité des personnages, leurs ressentis, leurs erreurs de vision du passé et du présent suffisent à mettre une ambiance oppressante et inquiétante. Quelques protagonistes cheminent au fil des pages de leur vérité personnelle acquise lors de leur adolescence à une vérité des faits refoulées dans leur mémoire par peur ou volonté de ne pas blesser leur entourage. La plus marquante : c’est la vérité de Jules et non Julia sur son traumatisme d’enfant ayant mené à l’éloignement avec sa sœur et sa nièce, mais il y aussi celle de Sean. Un roman différent, intéressant qui joue plus sur la psychologie des personnages que sur l’action, une belle découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ludialu Posté le 30 Novembre 2021
    Une rivière. Des femmes qui s’y noient, se jetant volontairement ou non, on ne sait pas trop. On l'appelle même “le Bassin aux noyées” tant les femmes et les jeunes filles sont nombreuses à y périr depuis des siècles. Des rumeurs. Des légendes de sorcellerie. Des habitants étranges. Des secrets. On dirait presque que ce village est hanté par la rivière. Bienvenue à Beckford où l’eau s’infiltre partout !  Julia (mais appelez-la Jules) revient dans la ville de son enfance, à Beckford. Cela fait des années qu’elle n’y a pas mis un pied, des années qu’elle est en froid avec sa grande sœur Nel. Si Julia revient c’est parce qu’elle y est obligée. Le corps de sa sœur Nel a été retrouvé dans la rivière. Nel aurait sauté d’une falaise dans la rivière. Julia doit alors s’occuper de Lena sa nièce de quinze ans qu’elle ne connaît pas. On cherche à savoir pourquoi et si Nel s’est suicidée ou si quelqu’un l’a poussée. Nel s’intéressait beaucoup aux femmes qui avaient péri dans le Bassin des noyées, à leurs histoires. Nel écrivait un livre sur ce sujet et questionnait les habitants, faisait remonter à la surface des choses dont certains auraient préféré... Une rivière. Des femmes qui s’y noient, se jetant volontairement ou non, on ne sait pas trop. On l'appelle même “le Bassin aux noyées” tant les femmes et les jeunes filles sont nombreuses à y périr depuis des siècles. Des rumeurs. Des légendes de sorcellerie. Des habitants étranges. Des secrets. On dirait presque que ce village est hanté par la rivière. Bienvenue à Beckford où l’eau s’infiltre partout !  Julia (mais appelez-la Jules) revient dans la ville de son enfance, à Beckford. Cela fait des années qu’elle n’y a pas mis un pied, des années qu’elle est en froid avec sa grande sœur Nel. Si Julia revient c’est parce qu’elle y est obligée. Le corps de sa sœur Nel a été retrouvé dans la rivière. Nel aurait sauté d’une falaise dans la rivière. Julia doit alors s’occuper de Lena sa nièce de quinze ans qu’elle ne connaît pas. On cherche à savoir pourquoi et si Nel s’est suicidée ou si quelqu’un l’a poussée. Nel s’intéressait beaucoup aux femmes qui avaient péri dans le Bassin des noyées, à leurs histoires. Nel écrivait un livre sur ce sujet et questionnait les habitants, faisait remonter à la surface des choses dont certains auraient préféré qu’elles restent enfouies. En parallèle de l’histoire de Nel, se mêlent les histoires des femmes décédées dans la rivière, de leur famille dont celle de la jeune Katie, meilleure amie de Lena.  Dans ce thriller psychologique, les points de vue s’alternent. Ce roman choral permet au lecteur de découvrir peu à peu ce qu’il s’est passé. Les pièces du puzzle s'emboîtent au fur et à mesure. On a l’impression d’enquêter en même temps que les personnages.  Mon avis est mitigé sur ce roman ! J’avoue avoir une grande préférence pour La fille du train, premier roman de Paula Hawkins, et avoir été un peu déçue. J’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire. Quelques longueurs, répétitions, m’ont ennuyé. Mais ça n’enlève rien au fait que ce soit un bon thriller, bien écrit et qui a su ménager le suspense et me surprendre ! Je pense que j’avais beaucoup trop d’attente.  https://www.instagram.com/ludialu/
    Lire la suite
    En lire moins
  • pandaroux Posté le 29 Novembre 2021
    Un suicide...une femme se jette d'une falaise...sa mort est elle vraiment un suicide, sa soeur en doute, sa fille aussi. La falaise au bord de l'eau est elle vraiment maudite? Il y a eu tellement de suicide au bord de cette dernière que le doute est permis. La soeur et la fille de la victime vont aller de découvertes en découvertes. Les chapitres sont courts, chaque personnage intervient, chaque personnage a le droit à son "je", comme si à chaque fois qu'on tourne un chapitre on tombe dans la peau d'un autre coupable, d'un autre personnage. J'ai bien aimé que son premier roman, je l'ai trouvé plus abouti plus rapide et la fin était en suspends...
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !