En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Au fond de l'eau

        Sonatine
        EAN : 9782355843143
        Code sériel : 198
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 220 mm
        Au fond de l'eau

        Corinne DANIELLOT (Traducteur), PIERRE SZCZECINER (Traducteur)
        Date de parution : 08/06/2017
        POURREZ-VOUS REMONTER À LA SURFACE ?

        Après La Fille du train, le nouveau roman de Paula Hawkins
        Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi... Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

        Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d’elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l’infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à l’ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355843143
        Code sériel : 198
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • kouette_kouette Posté le 13 Septembre 2018
          Deuxième roman de Paula Hawkins. Je fais partie de ceux qui ont beaucoup aimé son premier roman, La fille du train. C’est un best-seller qui n’a toutefois pas fait l’unanimité. À tel point que je me suis demandé si je n’avais pas été influencée par mon affection sibylline pour les alcooliques en littérature. Alors j’ai lu son second thriller. Le train est remplacé par une rivière. Le nombre de narrateurs passe de trois à dix. Le suspens n’est toujours pas l’atout principal puisqu’on comprend les faits bien avant le final. La construction rend, encore une fois, la psychologie des personnages palpitante. Ici, on a l’impression que l’auteur, dans la première partie, nous jette carrément quelques minuscules pièces du puzzle de façon aléatoire et non significative. C’est à la limite du saccadé mais ça intrigue plutôt qu’autre chose. À partir de la deuxième partie, il ne reste plus qu’à se laisser porter par le courant pour être emporté par cette histoire. Bref, cette fois je suis certaine d’apprécier Paula Hawkins.
        • cathy13600 Posté le 11 Septembre 2018
          Jusqu'à ce que j'entreprenne cette lecture commune avec @lireencore93420 d'Instagram, je n'avais jamais lu Paula Hawkins. J'avais évidemment entendu parler de « La fille du train » son premier roman édité en France par Sonatine le 07 mai 2015. Arrivé rapidement à la première place des ventes de fiction cette année-là, ce thriller psychologique aux avis dithyrambiques a conquis des millions de personnes dans le monde entier au point d'être adapté au cinéma en 2016. Auréolée de ce succès étourdissant, l'auteure britannique a eu le cran de ne pas s'arrêter en si bon chemin et a donc signé son retour deux ans plus tard avec « Au fond de l'eau ». Intriguée par le tapage médiatique généré antérieurement, impatiente de découvrir une jeune écrivaine, de me rendre compte de l'étendue de son talent, je m'immergeais dans ce récit avec joie, intérêt et avec une question me brûlant les lèvres : Ce second opus est-il à la hauteur du précédent ou lève-t-il la barre plus haut ? Venant de le terminer, je dois admettre que n'ayant pas lu le best-seller, je ne peux me prononcer faute de comparaison. Sachez seulement que pour une première concernant cette romancière, c'est une belle surprise et que... Jusqu'à ce que j'entreprenne cette lecture commune avec @lireencore93420 d'Instagram, je n'avais jamais lu Paula Hawkins. J'avais évidemment entendu parler de « La fille du train » son premier roman édité en France par Sonatine le 07 mai 2015. Arrivé rapidement à la première place des ventes de fiction cette année-là, ce thriller psychologique aux avis dithyrambiques a conquis des millions de personnes dans le monde entier au point d'être adapté au cinéma en 2016. Auréolée de ce succès étourdissant, l'auteure britannique a eu le cran de ne pas s'arrêter en si bon chemin et a donc signé son retour deux ans plus tard avec « Au fond de l'eau ». Intriguée par le tapage médiatique généré antérieurement, impatiente de découvrir une jeune écrivaine, de me rendre compte de l'étendue de son talent, je m'immergeais dans ce récit avec joie, intérêt et avec une question me brûlant les lèvres : Ce second opus est-il à la hauteur du précédent ou lève-t-il la barre plus haut ? Venant de le terminer, je dois admettre que n'ayant pas lu le best-seller, je ne peux me prononcer faute de comparaison. Sachez seulement que pour une première concernant cette romancière, c'est une belle surprise et que j'en ressors pleinement satisfaite. L'occasion m'est donnée ici de remercier ma chère amie Nathalie pour ce moment de partage. Avant de jeter les bases d'un cadre vous permettant de vous faire votre propre opinion, il est à mon avis intéressant dans résumer le contenu : En parcourant le synopsis, il paraissait évident que l'histoire dans laquelle je m'apprêtais à être embaquée aurait un lien intriguant voir inquiétant avec le passé. En assistant dès la scène d'introduction à un homicide par noyade d'une jeune femme accusée de sorcellerie, je ne m'attendais pas à le rencontrer de sitôt. Pourquoi aussi vite et surtout quelle implication cela aura-t-il sur les années à venir et plus particulièrement sur l'existence de Nel dont le corps vient d'être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, sa ville natale située en Angleterre dans le comté de Worcestershire ? Pourquoi, la veille de sa mort, la défunte a-t-elle appelé en vain sa soeur Julia ? À la suite de cette tragédie subite, cette dernière est contrainte, malgré une peur extrême, de revenir sur les lieux de son enfance. Par quoi est-elle effrayée ? D'affronter le prétendu suicide de sa soeur ? de s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c'est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent. Autant de questions qui demandent des réponses que vous obtiendrez uniquement en engageant cette lecture. La première chose à savoir avant de vous décider, est que vous aurez affaire à une narration ambitieuse alliant difficultés et ingéniosité. Une narration expressive basée sur un style choral où un nombre relativement important de personnages, sans que l'un d'eux ne semble plus important que les autres s'entrecroiseront. Au coeur même de l'aventure principale, vous serez ainsi aux prises avec plusieurs sous-intrigues afférentes aux différents protagonistes. Patience et persévérance seront de rigueur pour vous familiarisez avec ce casting imposant de quatorze individus. Ces préliminaires accomplis, une fois que vous aurez compris comment ils sont unis les uns aux autres, je parie que, comme moi, vous aimerez les accompagner, apprendre de leur vécu, supputer sur leurs intentions et désembrouiller les mystères les plus biscornus. Assemblage audacieux aboutissant à une investigation haletante, addictive qui ne laissera pas insensibles les afficionados de polars ou autres romans noirs. Les acteurs prennent alternativement la parole au commencement de chaque chapitre. Ils nous donnent ainsi leur vision respective sur les évènements passés ou présents. J'ai adoré la manière dont cela fonctionnait car cela les rend plus profonds, plus réfléchis. Grâce à leur dévoilement, nous apprenons à les connaître véritablement. Une complicité s'établit peu à peu. Une certaine intimité naît alors entre eux et nous. Ne vous attendez pas à beaucoup de rebondissements ou à des twists incroyables. Il n'y en a peu. L'écrivaine travaille plutôt sur la psychologie des personnages en nous faisant entrer dans leur psyché. Enrobé dans de la subtilité, en dessinant d'innombrables portraits de femmes, elle a le courage de parler de thèmes difficiles à traiter dans la littérature. A savoir le suicide, le viol, la violence à l'encontre des susnommées. Ces filles, épouses, mères sont volontaires, de fort caractère et indépendantes pour certaines. Dérangées, anéanties, malheureuses, seules pour d'autres. Quelques-unes sont plus attachantes mais elles contribuent toutes, à des degrés divers, à la réussite de cet écrit. Compte tenu de la multiplicité des intervenants, je ne m'attarderai que sur les principaux : Julia, jeune personne ténébreuse, hésitante, tiraillée par ses démons m'est apparue craintive, angoissée dès les premiers instants. C'est avec joie, que je l'ai vue progressivement se transformer pour devenir une tante attentionnée, protectrice, sûre de soi. Nel, disparu brutalement semblait correspondre à une soeur, à une maman à forte personnalité, libre de ses choix et totalement indépendante. J'ai été charmée par Léna. Cette adolescente autonome qui sous une attitude rebelle cache en réalité un immense chagrin. Je crois qu'au départ, elle refuse toute aide par peur de s'attacher, de perdre à nouveau un être cher. Même si par moment, elle méritait quelques baffes, elle m'a touchée, émue. En utilisant l'eau élément essentiel, magnifique mais non moins dangereux comme toile de fond, P.H rend une oeuvre sombre, prenante dans une atmosphère léthargique se confondant peu à peu avec de l'hypnotisme. Expérience surprenante devenant ensuite agréable, voir fascinante. Au fil des pages et de l'avancement, nous ne cessons de naviguer entres mystères, secrets, non-dits et sous-entendus jusqu'au dénouement qui sans être exceptionnel est néanmoins surprenant. Je pensais, à tort, l'avoir deviné dans ses grandes lignes. Je me suis fait piéger finalement à mon plus grand contentement. Pour synthétiser, je dirai que j'ai eu dans les mains un bouquin à la structure complexe construit avec maîtrise, intelligence et clairvoyance. Mme Hawkins a livré un bon second roman. Tout le mérite lui en revient car elle était attendue au tournant après avoir occupé le devant de la scène avec « La fille du train » Etape difficile à franchir, réussie avec brio. A acquérir ? au vu de ce qui précède, est-ce nécessaire de réfléchir ? je ne peux que vous inciter à vous plonger… « au fond de l'eau ». La submersion sera lente mais assurément intéressante, captivante. de mon côté, j'ai aimé le montage de l'intrigue, l'écriture accessible au service de la torpeur. J'ai surtout apprécié la sagacité, l'acuité de cette femme de lettres. C'est un premier essai la concernant, vraisemblablement pas le dernier.
          Lire la suite
          En lire moins
        • marmotte-g Posté le 8 Septembre 2018
          Ayant lu « la fille du train » du même auteur , j’ai voulu lire son deuxième roman. Sans être une adepte du genre, j’ai trouvé que l’intrigue de ce roman est prenante et qu’il y a beaucoup de rebondissements. Une bonne lecture dans l’ensemble.
        • Leslecturesdevi Posté le 30 Août 2018
          orsque le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia, sa sœur, revient dans sa maison d’enfance pour s’occuper de sa nièce de quinze ans, Lena. Suicide ? Accident ? Meurtre ? Qu’est il arrivé à Nel dans ce petit village, pas aussi tranquille qu’il y parait ? D’ailleurs ce n’est pas la 1ère femme retrouvée dans ce qu’on appelle ‘le bassin aux noyées’… Après un 1er roman adapté en film (La fille du train), j’avais hâte de retrouver Paula Hawkins pour un thriller captivant ! Chaque chapitre relate le point de vue d’un habitant du village, j’étais un peu perdue au début mais finalement c’est une bonne idée car cela nous donne (au compte goutte bien sur!) des informations sur chacun et sur ce qui s’est passé. Le livre se lit très vite et on a très envie de connaître la fin, ce qui est preuve d’un bon thriller 🙂 Le petit côté historique et mystique avec l’histoire des différentes femmes qui ont été noyées ou tuées dans cette fameuse rivière m’a beaucoup plu.
        • nathalou93 Posté le 28 Août 2018
          J'ai choisis de lire ce livre grace aux @editionspocket, car pour l'été, ils ont lancer un concours la plus belle chronique de l'été, et la comme par hasard, il y a un livre qui est dans ma pal, donc je me dit je loupe pas le coche et bien sur j'ai proposer a ma comparse de toujours @cathy13600 de le lire ensemble. C'est son deuxième livre parue, et aussi le second que je lis, le premier fut un gros coup de coeur, et très gros succès, je pense pour une jeune auteure, de d'égaler l'essai, et même si j'ai trouver ça très different, pour moi c'est tout gagnant, j'ai vraiment adorer. Julia qu'on appelleras Jules reviens dans sa ville d'enfance, Beckford, et ça l'enchante guère, d'abord, parce qu'elle viens pour le décès de sa soeur, mais surtout elle as d'atroces souvenirs, tout n'est pas simple pour elle, mais sa soeur Nel laisse sa fille Lena, seule, donc elle viens pour l'as soutenir, malgré que Nel se parlait plus, du moins c'est Julia qui ne voulait plus avoir de contact avec sa soeur. Ce livre nous démontre que quoi qui se passe dans notre vie, il faut toujours affronter la vérité, la réalité, car... J'ai choisis de lire ce livre grace aux @editionspocket, car pour l'été, ils ont lancer un concours la plus belle chronique de l'été, et la comme par hasard, il y a un livre qui est dans ma pal, donc je me dit je loupe pas le coche et bien sur j'ai proposer a ma comparse de toujours @cathy13600 de le lire ensemble. C'est son deuxième livre parue, et aussi le second que je lis, le premier fut un gros coup de coeur, et très gros succès, je pense pour une jeune auteure, de d'égaler l'essai, et même si j'ai trouver ça très different, pour moi c'est tout gagnant, j'ai vraiment adorer. Julia qu'on appelleras Jules reviens dans sa ville d'enfance, Beckford, et ça l'enchante guère, d'abord, parce qu'elle viens pour le décès de sa soeur, mais surtout elle as d'atroces souvenirs, tout n'est pas simple pour elle, mais sa soeur Nel laisse sa fille Lena, seule, donc elle viens pour l'as soutenir, malgré que Nel se parlait plus, du moins c'est Julia qui ne voulait plus avoir de contact avec sa soeur. Ce livre nous démontre que quoi qui se passe dans notre vie, il faut toujours affronter la vérité, la réalité, car parfois, on alimente des sous entendus. Nel enquêtait sur des femmes qui soi disant se suicidait dans la rivière qui traverse la ville, depuis toute petite Nel adore cette rivière, elle adore nager, d'abord tout les matins, elle va nager quelque soit le temps qui Fait. Contrairement a Julia qui déteste l'eau et qui as failli se noyer. Deux multiples personnages jalonnent ce récit, ça va au flic impliqué jusqu'au cou, a la voyante dingo en passant, aux familles endeuillées suite aux disparations des femmes, donc tout le monde ou presque souhaitait la mort de Nel, elle voulait tout raconter, et personne était d'accord. Donc l'auteur nous balade, dans une atmosphere lugubre comme si on était au fond de l'eau et on vois pas trop ou on va, au 3/4 du livre, la lumière jaillit, mais on s'ennuie, c'est palpitant, angoissant, mais vraiment haletant. J'ai vraiment adorer cet opus, ou j'ai retrouver avec le plaisir cet auteure et son style d'écriture bien précis, chaque chapitre, elle se mets dans la peau d'un personnage, j'aime beaucoup, ça donne une vue d'ensemble. A lire sans concession.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "En un peu moins de 450 pages, la romancière britannique balaie tous les doutes et confirme magistralement avec un livre sans doute meilleur que le précédent, son incroyable savoir-faire en matière de page-turner (…) Futur Best-seller de l'été dans lequel on plonge en apnée et dont on ressort en nage, complètement rincé."
        Philippe Blanchet / Le Figaro Magazine
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com