En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Au fond de l'eau

        Sonatine
        EAN : 9782355843143
        Code sériel : 198
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 220 mm
        Au fond de l'eau

        Corinne DANIELLOT (Traducteur), PIERRE SZCZECINER (Traducteur)
        Date de parution : 08/06/2017
        POURREZ-VOUS REMONTER À LA SURFACE ?

        Après La Fille du train, le nouveau roman de Paula Hawkins
        Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi... Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

        Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d’elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l’infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à l’ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355843143
        Code sériel : 198
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • janessane Posté le 3 Avril 2018
          J'ai retrouvé dans ce roman tout ce que j'avais aimé dans "La fille du train". Il y a d'abord, cette écriture quasi-cinématographique qui nous fait voir avec précision la scène qui se déroule devant nos yeux. Puis il y a tous ces personnages, avec un côté "anti-héros" qu'on aime détester ou plaindre. Parmi eux, prenez Julia, dite Jules, encore complexée par son adolescence et en proie à une rancœur énorme envers sa sœur Nel. Tiens d'ailleurs, c'est cette dernière qui est morte. Et elle, comment était-elle? Très franchement, cela dépend des gens qui la côtoyaient. Tous n'ont pas le même avis: une peste égocentrique pour Jules, une aguicheuse pour Helen et une forte personnalité attachante pour Nikkie...Bref, ce sera au lecteur de se forger sa propre opinion. Et que dire de Lena, la fille de cette dernière? Manipulatrice? Traumatisée? Jalouse pathétique? Elle a tant de facettes qu'il est difficile de la figer dans une seule... C'est toute cette diversité de points de vue qui fait la richesse de ce roman. Les protagonistes ne sont jamais là où on les attend et ont tous quelque chose de mystérieux voire d'insondable. Ouvrir "au fond de l'eau", c'est plonger dans les eaux troubles d'une petite... J'ai retrouvé dans ce roman tout ce que j'avais aimé dans "La fille du train". Il y a d'abord, cette écriture quasi-cinématographique qui nous fait voir avec précision la scène qui se déroule devant nos yeux. Puis il y a tous ces personnages, avec un côté "anti-héros" qu'on aime détester ou plaindre. Parmi eux, prenez Julia, dite Jules, encore complexée par son adolescence et en proie à une rancœur énorme envers sa sœur Nel. Tiens d'ailleurs, c'est cette dernière qui est morte. Et elle, comment était-elle? Très franchement, cela dépend des gens qui la côtoyaient. Tous n'ont pas le même avis: une peste égocentrique pour Jules, une aguicheuse pour Helen et une forte personnalité attachante pour Nikkie...Bref, ce sera au lecteur de se forger sa propre opinion. Et que dire de Lena, la fille de cette dernière? Manipulatrice? Traumatisée? Jalouse pathétique? Elle a tant de facettes qu'il est difficile de la figer dans une seule... C'est toute cette diversité de points de vue qui fait la richesse de ce roman. Les protagonistes ne sont jamais là où on les attend et ont tous quelque chose de mystérieux voire d'insondable. Ouvrir "au fond de l'eau", c'est plonger dans les eaux troubles d'une petite ville pas si tranquille que ça. C'est parfois suffoquer sous la vase de cette rivière maudite, c'est souvent haïr les hommes pour leur vilennie mais c'est aussi croire en la force des femmes...Alors sans en dire plus, si vous êtes tenté, n'hésitez pas à plonger dans ce livre!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Droopy73 Posté le 10 Mars 2018
          J'avais adoré la fille du train du même auteur. On m'avait dit que ce nouveau roman était encore mieux... Peut-être que j'ai été déçue car j'attendais beaucoup de ce livre... L'histoire est belle mais parfois, je me demande pourquoi les auteurs aiment tirer les récits en longueur...
        • Lilyange28 Posté le 6 Mars 2018
          j'ai aimé! du suspens, se lit facilement et la touche finale jusqu'à la dernière phrase du livre comme j'aime! à lire!
        • Nadouch Posté le 25 Février 2018
          Après le succès de La fille du train, difficile de passer à côté de la sortie de ce nouveau thriller. Cette fois, il y a des enquêteurs, notamment une policière, mais honnêtement ils ne servent pas à grand-chose, on est davantage dans le thriller psychologique que dans le polar. Des disparitions de femmes, au fond de l'eau, au fil des siècles... Suicidées, sacrifiées ? La dernière mort est celle de trop, tout va éclater. Une chose est très gênante dans ce roman, c'est la multiplicité des points de vue et des voix. Polyphonique, c'est bien, mais là, c'est trop (euh, c'est qui déjà celle-là ????). Par contre, cela donne du rythme, c'est indéniable. Question suspense, j'avais deviné la fin bien avant la fin, justement, mais au final ce n'est pas très grave, le roman se lit facilement, ce n'est pas la même claque que le précédent mais ce n'est pas désagréable à lire. facile à oublier en revanche !
        • jeunejane Posté le 25 Février 2018
          Beckford, le village d'enfance de Julia et Nel, est un endroit très spécial, j'ai presqu'envie de dire, hanté par une rivière où vont se noyer mystérieusement des femmes depuis le Moyen Age et le temps de la chasse aux sorcières. Nel s'intéressait à l'histoire des noyées et écrivait un livre à ce sujet. Elle avait tenté d'appeler plusieurs fois sa sœur Julia mais celle-ci, en raison d'une agressivité de Nel à son égard depuis l'enfance, n'avait pas répondu. Nel est retrouvée morte dans la rivière. Julia se rend dans sa maison pour aider sa nièce Lena, une adolescente très difficile, qui a perdu dans les mêmes circonstances son amie Katie quelques mois auparavant. Meutre ou suicide? Là est la question. C'est dans un imbroglio de personnages qui s'expriment à tour de rôle et dont les destins s'entremêlent que nous avancerons tout doucement dans cette histoire quasiment aussi hypnotique que le premier roman de Paula Hawkins "La fille du train". J'ai apprécié la lecture, l'ambiance mystérieuse, le questionnement tout au long du livre. Je notais les personnages au fur et à mesure sur mon carton aide-mémoire. Heureusement, car ils étaient nombreux et j'ai lu le roman en plusieurs étapes. Quand on lit la fin, elle est extrêmement... Beckford, le village d'enfance de Julia et Nel, est un endroit très spécial, j'ai presqu'envie de dire, hanté par une rivière où vont se noyer mystérieusement des femmes depuis le Moyen Age et le temps de la chasse aux sorcières. Nel s'intéressait à l'histoire des noyées et écrivait un livre à ce sujet. Elle avait tenté d'appeler plusieurs fois sa sœur Julia mais celle-ci, en raison d'une agressivité de Nel à son égard depuis l'enfance, n'avait pas répondu. Nel est retrouvée morte dans la rivière. Julia se rend dans sa maison pour aider sa nièce Lena, une adolescente très difficile, qui a perdu dans les mêmes circonstances son amie Katie quelques mois auparavant. Meutre ou suicide? Là est la question. C'est dans un imbroglio de personnages qui s'expriment à tour de rôle et dont les destins s'entremêlent que nous avancerons tout doucement dans cette histoire quasiment aussi hypnotique que le premier roman de Paula Hawkins "La fille du train". J'ai apprécié la lecture, l'ambiance mystérieuse, le questionnement tout au long du livre. Je notais les personnages au fur et à mesure sur mon carton aide-mémoire. Heureusement, car ils étaient nombreux et j'ai lu le roman en plusieurs étapes. Quand on lit la fin, elle est extrêmement logique par rapport au fil de l'histoire. Un bon thriller avec une ambiance mystérieuse anglaise comme je les aime.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "En un peu moins de 450 pages, la romancière britannique balaie tous les doutes et confirme magistralement avec un livre sans doute meilleur que le précédent, son incroyable savoir-faire en matière de page-turner (…) Futur Best-seller de l'été dans lequel on plonge en apnée et dont on ressort en nage, complètement rincé."
        Philippe Blanchet / Le Figaro Magazine
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.