Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714494252
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 130 x 200 mm

Chambres noires

Date de parution : 05/11/2020
Après D’ombre et de silence, Karine Giebel offre un nouveau recueil de textes noirs, humains, bouleversants et engagés.
Il y a des soupirs, des souvenirs et des sourires.
Il y a ces jours sans fin et ces nuits sans chaleur. Cette sensation d’être sale, d’être rien, moins que rien.
Ces dangers qu’on n’a pas vus venir, ces risques qu’on n’a pas osé prendre. Ces tentations auxquelles on n’a pas eu...
Il y a des soupirs, des souvenirs et des sourires.
Il y a ces jours sans fin et ces nuits sans chaleur. Cette sensation d’être sale, d’être rien, moins que rien.
Ces dangers qu’on n’a pas vus venir, ces risques qu’on n’a pas osé prendre. Ces tentations auxquelles on n’a pas eu la force de résister.
Il y a ces mauvais héritages, ces mauvais choix, mauvaises pentes, mauvais départs.
Il y a ce manque de chance.
Il y a cette colère, ce dégoût.
Il y a…
Des fois où on préférerait être mort.
 

Voilà ce qu’on découvre dans les Chambres noires de Karine Giebel, recueil de quatre nouvelles inédites dont les héros, ou anti-héros, incarnent et dénoncent tour à tour les manquements de notre société. Quatre histoires pour lesquelles l’auteure emprunte les titres de grands films qui l’ont marquée.
Après D’ombre et de silence, elle nous offre un nouveau recueil tout en noir, humain, engagé, bouleversant, qui agit comme un révélateur, nous faisant ouvrir les yeux sur le monde en dépit de son opacité et de sa noirceur.
À la fin de l’ouvrage, en bonus, trois nouvelles déjà parues dans Treize à table ! (Pocket) au profit des Restos du Cœur ainsi que Sentence, nouvelle écrite en plein confinement et publiée dans Des mots par la fenêtre (12-21) au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714494252
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 130 x 200 mm

Ils en parlent

"Karine Giebel avec ses mots qui frappent et qui incisent, réussit à faire passer au lecteur un moment suspendu qui nous donne envie de vivre encore plus fort"
Caroline / Fnac

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • zabeth55 Posté le 6 Juin 2021
    Je ne connaissais pas Karine Giebel . Elle vient de me réconcilier avec les nouvelles. Chambres noires, ce sont quatre nouvelles aux titres de film. Le vieux fusil L'armée des ombres Un monde parfait Au revoir les enfants Quatre nouvelles suffisamment longues et complètes pour que je ne ressente aucunement la frustration habituelle. Suivent ensuite autre autres nouvelles tirées d'autres ouvrages de l'auteure. Plus courtes mais tout aussi savoureuses. Elles sont toutes un peu anxiogènes, il faut bien le reconnaître. Mais en même temps d'une grande humanité et d'une connaissance certaine de l'espèce humaine. De plus, l'écriture est talentueuse et le style très agréable. Dès les premières lignes, elle nous entraîne dans l'histoire qu'on ne lâche plus . Chaque nouvelle nous montre une nouvelle facette de la société, de l'âme humaine. Certaines sont carrément bouleversantes. Toutes m'ont touchée, d'une manière ou d'une autre. Bien que sombres, il en ressort toujours une lumière. Chic, j'adore découvrir des auteurs que je ne connaissais pas et que je vais lire avec promesse de bons moments.
  • LeSuricate Posté le 4 Juin 2021
    C'est absolument génial. Déjà par le fait que chaque titre fasse référence à un film, ce qui vient titiller de bonheur le cinéphile en moi. Ensuite par la maîtrise de chaque histoire. Karine Giébel plonge encore une fois dans des sujets qui tapent fort et qui font mal. Sequestration, vengeance, sujets de société... Certaines font mal, à l'image de "Au revoir les enfants" et "dans les bras des étoiles". D'autre ne font que confirmer le talent de l'autrice à manier les mots pour livrer des histoires prenantes et sans concessions. Encore une fois, Karine Giébel maîtrise. Loin d'être essouflée, chacune de ses publications me font vibrer d'une vague de violence tant physique que mental. C'est une autrice qui tabasse, qui ne fait aucune concession et qui promet chaque fois du lourd. Que ce soit sous forme de roman ou de nouvelles, sous son apparence de femme rieuse et bonne vivante, elle continue d'affiner sa maîtrise de son style et confirme à mes yeux sa place parmi les plus grands noms du thriller.
  • cannibalector Posté le 1 Juin 2021
    Beaucoup d'auteurs et d'éditeurs publient des recueils de nouvelles entre deux romans. Très naïvement, je dirais que le but principal de l'auteur est de nous faire patienter, de nous dire qu'il nous aime et qu'il ne nous oublie pas! Pas un instant, je n'oserais penser que l'objectif est surtout de continuer à vendre à peu de frais et de sueurs! 8 nouvelles: 4 inédites et donc 4 " rediffusions" Les nouvelles créations de Karine Giebel portent toutes comme titre le nom d'un film célèbre "Le vieux fusil" et "un monde parfait" sont dans la pure tradition "giebelienne": tout est mal qui finit pire. J'ai bien apprécié même si je trouve que la nouvelle correspond moins au style classique de l'auteur: elle a beaucoup moins de temps pour faire monter la tension et la chute parait donc un peu trop abrupte Par contre , avec " L'armée des ombres" et " Au revoir les enfants" l'auteur nous plonge dans le roman noir social et c'est une grande réussite: deux excellentes nouvelles, émouvantes et engagées. Mais ce n'est que mon humble avis
  • DelfDelf Posté le 26 Mai 2021
    Les nouvelles de cette auteure sont pour moi très différentes de ce que je peux connaître deKarine Giebel ; j'ai eu peur d'être déçue en raison de récits plus courts mais non oh surprise j'ai beaucoup aimé. Chaque nouvelle relate une histoire bien différente et c'est avec autant d'entrain que j'ai dévoré ce livre.
  • Patroth Posté le 25 Mai 2021
    C'est un recueil de quatre nouvelles, toutes en rapport avec des films célèbres : « Le vieux fusil », « L’armée des ombres », « Un monde parfait » et « Au revoir les enfants » . Le vieux fusil : Pourquoi un homme est séquestré par un couple dans une cave ?.. L'armée des ombres : Des femmes de ménage travaillent tôt le matin pour s'en sortir , avec des joies et des drames . Un monde parfait : Un couple arrive dans une maison louée par leurs parents , mais l'accueil n'est pas celui espéré ... Au revoir les enfants: Dans un ehpad , une femme se souvient du bon vieux temps , pendant que l'épidémie arrive .. + 4 petites nouvelles toutes très bonnes . Voilà un recueil de nouvelles bien écrit , à la lecture facile , toutes d'actualité . C'est dur , sensible , émouvant ; on ne reste pas insensible à toutes les émotions que l'on ressent en lisant ce livre . C'est noir , mais malgré tout , on y voit une lueur d'espoir .

les contenus multimédias

Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !