Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260030102
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 130 x 205 mm

Changer le sens des rivières

Date de parution : 03/01/2019

Peut-on changer le cours de sa vie ? À vingt ans, des rêves plein la tête, Marie n’a pas eu la chance d’étudier. Elle n’a connu que la galère des petits boulots et le paysage industriel du Havre. Aussi, lorsqu’elle rencontre Alexandre, garçon brillant et beau parleur, son coeur s’emballe....

Peut-on changer le cours de sa vie ? À vingt ans, des rêves plein la tête, Marie n’a pas eu la chance d’étudier. Elle n’a connu que la galère des petits boulots et le paysage industriel du Havre. Aussi, lorsqu’elle rencontre Alexandre, garçon brillant et beau parleur, son coeur s’emballe. Mais comment surmonter ce sentiment d’infériorité qui la poursuit ? Financièrement aux abois, piégée par un acte de violence incontrôlée, Marie accepte le marché que lui propose un juge taciturne, lui servir de chauffeur particulier pendant quelques mois. Une cohabitation qui risque d’être houleuse, compte tenu de la personnalité de ces deux écorchés vifs.
Dans ce roman d’apprentissage en forme de fable urbaine, Murielle Magellan confronte deux mondes habituellement clos, et nous livre un texte émouvant sur l’éveil à l’autre.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260030102
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« On se laisse porter sans effort par cette navigation pleine d’étoiles du Berger et des personnages qui tiennent tellement debout dans leur relation, leurs dialogues, ce qui leur reste de convictions, ce qu’ils peuvent réparer de leurs incertitudes. »
Pierre Vavasseur / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Raffoo Posté le 8 Février 2020
    Est-ce que le fait de naitre dans une famille de telle ou telle classe sociale, scelle la destinée d'un individu ? Peut-on s'extraire du milieu social dans lequel on a été élevé ? La culture est-elle réservée à une élite de la population ? C'est tout ces questions que pose le roman de Murielle MAGELLAN. Marie est une jeune femme de 23 ans, indépendante, assez jolie et qui travaille dans bar au Havre. Depuis quelque temps, sur son lieu de travail, elle a repérée un client qui lui plait, de par son physique mais aussi par sa manière de savoir bien s'exprimer. Ce client c'est Alexandre, jeune homme de 2 ans son ainé, passionné de cinéma d'auteur et ayant grandi dans un environnement où la culture a une place de choix. Lui n'ont plus ne reste pas indifférent face à Marie et il va donc lui proposer un rencard. Mais voilà, rien ne va se passer comme Marie et Alexandre se l'étaient imaginé. Le problème, c'est que Marie est issue de "La France profonde" pour reprendre les termes que prononce Alexandre à son encontre et d'après ce dernier, c'est bien ça qui bloque tout possibilité d'établir une relation amoureuse. Mais Marie ne... Est-ce que le fait de naitre dans une famille de telle ou telle classe sociale, scelle la destinée d'un individu ? Peut-on s'extraire du milieu social dans lequel on a été élevé ? La culture est-elle réservée à une élite de la population ? C'est tout ces questions que pose le roman de Murielle MAGELLAN. Marie est une jeune femme de 23 ans, indépendante, assez jolie et qui travaille dans bar au Havre. Depuis quelque temps, sur son lieu de travail, elle a repérée un client qui lui plait, de par son physique mais aussi par sa manière de savoir bien s'exprimer. Ce client c'est Alexandre, jeune homme de 2 ans son ainé, passionné de cinéma d'auteur et ayant grandi dans un environnement où la culture a une place de choix. Lui n'ont plus ne reste pas indifférent face à Marie et il va donc lui proposer un rencard. Mais voilà, rien ne va se passer comme Marie et Alexandre se l'étaient imaginé. Le problème, c'est que Marie est issue de "La France profonde" pour reprendre les termes que prononce Alexandre à son encontre et d'après ce dernier, c'est bien ça qui bloque tout possibilité d'établir une relation amoureuse. Mais Marie ne l'entend pas de cette oreille et ne compte certainement pas en rester là. Jusqu'à la catastrophe… C'est à travers sa rencontre avec un juge obèse antipathique et misanthrope que marie sera amenée à "S'interroger sur son propre courage de changer les choses". La suite du roman est un cheminement de réflexion sur la possibilité de s'affranchir de son milieu social par la culture et les études. J'ai apprécié ce roman plutôt bien écrit qui se lit tout seul (malgré quelques longueurs qui n'étaient pas indispensables) mais pas exceptionnel pour autant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vero12 Posté le 28 Janvier 2020
    j'ai adoré ce livre et pourtant je ne le donnais pas gagnant au palmarès de mes coups de cœur. D'après le résumé c'était plutôt classique : une personne se met dans la merde et la rencontre d'une autre lui "ouvre les yeux" et tout s'arrange. On peut dire que oui c'est un peu ça, mais non quand même pas tout à fait. Personne n'est vraiment "parfait" pour sauver les autres dans cette histoire en fait. J'ai pensé aussi a un moment dans le livre que tout allait mal tourner vu les évènements, mais l'auteure arrive à sauver les meubles, de façon surprenante mais qui tient bien la route je trouve. Bref un vrai coup de cœur même si les premières pages ne me le démontrait pas.
  • lagier Posté le 21 Décembre 2019
    Une lecture très agréable où l'on suit Marie, une très jeune femme qui se trouve confrontée au regard un peu "supérieur" d'Alexandre et qui va payer cher sa violence soudaine envers ce jeune homme. L'histoire est habilement menée, les personnages très attachants, Marie en particulier. Tout sonne juste, et c'est justement cette justesse qui m'a plu. Marie navigue dans son existence simple et son évolution tout au long du roman est vraiment bien amenée. Un livre intelligent, à lire sans aucun doute.
  • Cancie Posté le 24 Novembre 2019
    Marie est une jeune femme qui gère son budget de façon très méthodique. Elle a perdu sa mère à l'âge de douze ans. Son père est devenu hypocondriaque psychotique à la même époque et a ensuite été licencié. Quant à sa sœur Victoria, elle a prétexté l'amour fou pour les abandonner et disparaître. Marie a réussi tout de même à obtenir un bac pro option chaudronnerie industrielle. Elle est aujourd'hui serveuse au Havre et doit passer voir son père tous les jours ou presque. Et voilà qu'elle va s'enticher d'un gars Alexandre, brillant, très cultivé et beau parleur, qui, lui aussi en naïf romantique est attiré par sa douceur et sa sensualité, mais rapidement, il ne répondra plus aux messages de Marie. Celle-ci sent que la différence de culture entre eux est la cause de cette rupture. Elle se sent humiliée. Voulant s'expliquer avec lui, elle va tenter de le revoir et malencontreusement, par un geste incontrôlé, va se retrouver face à un juge. Elle ne sera pas incarcérée mais devra s'acquitter d'une somme qu'elle n'a aucun moyen de régler. Lui sera alors proposé par le juge un marché bien particulier et ce sera le début de l'éveil de sa personnalité. Comme... Marie est une jeune femme qui gère son budget de façon très méthodique. Elle a perdu sa mère à l'âge de douze ans. Son père est devenu hypocondriaque psychotique à la même époque et a ensuite été licencié. Quant à sa sœur Victoria, elle a prétexté l'amour fou pour les abandonner et disparaître. Marie a réussi tout de même à obtenir un bac pro option chaudronnerie industrielle. Elle est aujourd'hui serveuse au Havre et doit passer voir son père tous les jours ou presque. Et voilà qu'elle va s'enticher d'un gars Alexandre, brillant, très cultivé et beau parleur, qui, lui aussi en naïf romantique est attiré par sa douceur et sa sensualité, mais rapidement, il ne répondra plus aux messages de Marie. Celle-ci sent que la différence de culture entre eux est la cause de cette rupture. Elle se sent humiliée. Voulant s'expliquer avec lui, elle va tenter de le revoir et malencontreusement, par un geste incontrôlé, va se retrouver face à un juge. Elle ne sera pas incarcérée mais devra s'acquitter d'une somme qu'elle n'a aucun moyen de régler. Lui sera alors proposé par le juge un marché bien particulier et ce sera le début de l'éveil de sa personnalité. Comme beaucoup de gens dans ce pays, Marie apprend ce qu'est l'humiliation et le mépris. Si, au départ, elle va se sentir complexée par ses origines modestes, petit à petit, elle va prendre conscience qu'elle peut évoluer et se rebeller contre son destin. Ce ne sera pas facile, loin de là, elle aura beaucoup d'obstacles à franchir mais elle comprend qu'elle peut désormais être maîtresse de son destin. Changer le sens des rivières, c'est transformer un destin qui semble tracé d'avance, c'est mettre à mal ce fameux déterminisme social et Murielle Magellan, dans ce roman montre qu'avec une volonté d'acier, c'est possible. J'ai trouvé ce roman d'une complète actualité. L'auteure nous montre à quel point rien n'est jamais défini d'avance et qu'il faut toujours se battre, ne pas céder au fatalisme et ne pas baisser les bras. Elle démontre également que tout passe par la culture. Un excellent roman qui se lit d'une traite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • latina Posté le 13 Novembre 2019
    Ca commence par de la violence. Marie ne supporte pas se sentir méprisée par Alexandre, féru de culture cinématographique, passionné par François Truffaut. Elle, elle n’a qu’un bac pro en chaudronnerie, et ses journées, elle les passe au bar, à servir. Ses soirées, à soigner son père hypocondriaque sévère. Marie aime Alexandre, pourtant. Mais elle le repousse brutalement lorsqu’il veut rompre à cause de son manque de culture. Et voilà Marie devant le juge. Ca continue par la curiosité. Curiosité intellectuelle. Le monde s’ouvre à elle par l’intermédiaire de ce juge. Et c’est l’occasion à nous aussi de picorer le monde, à travers son regard frais. Ca se développe par la cassure des codes de toutes sortes et ça me plait. « Je hais les phrases toutes faites. Méfie -toi des phrases toutes faites : « On n’a rien sans rien. Il n’y a pas de fumée sans feu. IL faut être deux pour danser la valse ! » Conneries. Les riches et les pauvres. Les dominants, les dominés. Les discriminants, les discriminés. Les gentils, les méchants. Dès que ta pensée tombe dans ce puits débile et binaire, arrête-la ! » Marie change, et elle change le cours de sa vie.... Ca commence par de la violence. Marie ne supporte pas se sentir méprisée par Alexandre, féru de culture cinématographique, passionné par François Truffaut. Elle, elle n’a qu’un bac pro en chaudronnerie, et ses journées, elle les passe au bar, à servir. Ses soirées, à soigner son père hypocondriaque sévère. Marie aime Alexandre, pourtant. Mais elle le repousse brutalement lorsqu’il veut rompre à cause de son manque de culture. Et voilà Marie devant le juge. Ca continue par la curiosité. Curiosité intellectuelle. Le monde s’ouvre à elle par l’intermédiaire de ce juge. Et c’est l’occasion à nous aussi de picorer le monde, à travers son regard frais. Ca se développe par la cassure des codes de toutes sortes et ça me plait. « Je hais les phrases toutes faites. Méfie -toi des phrases toutes faites : « On n’a rien sans rien. Il n’y a pas de fumée sans feu. IL faut être deux pour danser la valse ! » Conneries. Les riches et les pauvres. Les dominants, les dominés. Les discriminants, les discriminés. Les gentils, les méchants. Dès que ta pensée tombe dans ce puits débile et binaire, arrête-la ! » Marie change, et elle change le cours de sa vie. « C’est une vie, c’est la mienne » : cette phrase du Dernier métro de François Truffaut, elle la fait sienne. Quelle belle leçon d’ouverture ! Phrases courtes, mots nets, images parlantes, message non conventionnel et rempli d’espoir : ce roman aide à s’interroger sur le monde et à devenir meilleur, sans leçon de morale édifiante, mais tout simplement en suivant Marie, la brave petite jeune fille du Havre. Murielle Magellan séduit, entraine, pousse à changer le sens des rivières, mais par la douceur. Interpellant !
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.