Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782260016809
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 198
Format : 130 x 205 mm
Chroniques de l'asphalte - Tome 1
Date de parution : 27/10/2005
Éditeurs :
Julliard

Chroniques de l'asphalte - Tome 1

Date de parution : 27/10/2005

Qu'en est-il du jeune auteur dont on a dit, à la sortie de son premier roman Récit d'un branleur, qu'il «était à la littérature ce que les Sex Pistols ont...

Qu'en est-il du jeune auteur dont on a dit, à la sortie de son premier roman Récit d'un branleur, qu'il «était à la littérature ce que les Sex Pistols ont été au rock» ?
Samuel Benchetrit ne s'est pas calmé. Après des aventures au cinéma (Janis et John, réalisé en 2003)...

Qu'en est-il du jeune auteur dont on a dit, à la sortie de son premier roman Récit d'un branleur, qu'il «était à la littérature ce que les Sex Pistols ont été au rock» ?
Samuel Benchetrit ne s'est pas calmé. Après des aventures au cinéma (Janis et John, réalisé en 2003) et au théâtre (Moins deux, pièce créée en 2005, connaît actuellement un succès considérable au théâtre Hébertot), il revient aujourd'hui en librairie avec un projet tout à fait déraisonnable : raconter, en cinq livres, les trente premières années de sa vie.
Il aurait pu attendre d'avoir soixante ans pour faire le point. Il n'avait pas envie.
Voici donc le premier volume : son enfance.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260016809
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 198
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sab75 Posté le 17 Novembre 2020
    Pour ceux qui ont grandi en cité , un petit air de madeleine de Proust !
  • Pcpa Posté le 18 Janvier 2019
    Un très bon livre de Samuel Benchetrit, très agréable à lire. On y suit les tribulations bon enfant d’un jeune de cité, c’est brut et attachant.
  • GeorgesDuroy1885 Posté le 19 Février 2018
    C'est le meilleur des trois tomes déjà sortis - et de très loin. Pour la simple et bonne raison, que c'est ( forcément ) le premier qu'il a écrit, et par conséquent, celui qui se rapprochait le plus - sur le plan temporel - de sa jeunesse en banlieue. Et on le ressent. Benchetrit dépeint ces visages, ces décors, ces dialogues absurdes ( l'ascenseur, ce grand moment ) qui sonnent pourtant tellement justes, cette heureuse et insouciante misère, cet humour fou, mais surtout : ce vécu. Même s'il se défend de raconter son histoire. Du coup, les personnages sont parfois violents, parfois idiots ( forcément toujours attachants, et avec une part de lumière, car l'auteur ne sait pas faire autrement ) mais ne sont pas que des personnages de roman. J'ai travaillé en banlieue, dans une autre vie, dans un quartier "difficile". J'ai été étonné et amusé par les nombreuses similitudes. Similitudes que je n'ai plus jamais eu la chance de retrouver dans les deux autres tomes et surtout dans le Coeur en Dehors, sorte de recueil de la niaiserie, soupe pseudo bien-pensante. Je suis en revanche persuadé d'aimer La nuit avec ma femme, car j'aime autant Benchetrit qu'il est capable de... C'est le meilleur des trois tomes déjà sortis - et de très loin. Pour la simple et bonne raison, que c'est ( forcément ) le premier qu'il a écrit, et par conséquent, celui qui se rapprochait le plus - sur le plan temporel - de sa jeunesse en banlieue. Et on le ressent. Benchetrit dépeint ces visages, ces décors, ces dialogues absurdes ( l'ascenseur, ce grand moment ) qui sonnent pourtant tellement justes, cette heureuse et insouciante misère, cet humour fou, mais surtout : ce vécu. Même s'il se défend de raconter son histoire. Du coup, les personnages sont parfois violents, parfois idiots ( forcément toujours attachants, et avec une part de lumière, car l'auteur ne sait pas faire autrement ) mais ne sont pas que des personnages de roman. J'ai travaillé en banlieue, dans une autre vie, dans un quartier "difficile". J'ai été étonné et amusé par les nombreuses similitudes. Similitudes que je n'ai plus jamais eu la chance de retrouver dans les deux autres tomes et surtout dans le Coeur en Dehors, sorte de recueil de la niaiserie, soupe pseudo bien-pensante. Je suis en revanche persuadé d'aimer La nuit avec ma femme, car j'aime autant Benchetrit qu'il est capable de m'agacer, et je le fuis à toute allure quand son écriture vire à la posture - à l'imposture ? Mais assurément, dans ce premier tome ce n'est pas le cas. Car il l'a écrit sans tricher.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bazart Posté le 3 Novembre 2015
    Si Samuel Benchetrit pouvait m'interesser en tant que romancier, son statut de cinéaste m'a toujours laissé plus spectique, et semblait même sur une pente clairement descendante tant son dernier film Un Voyage était particulièrement pénible à regarder. , " Son dernier film en date " Asphalte" , adaptation cinématographique de son propre roman en partie autobiographique "Chroniques de l'asphalte", ensemble de souvenirs publié en 2005 de son enfance passée en banlieue parisienne un roman lu à sa sortie et qui est vraiment très réussi sur bien des plans. Adaptation très libre de son ouvrage, car des personnages apparaissent alors que d'autres disparaissent, il en conserve la même toile de fond, cette banlieue qui pourrait sembler un peu terne et décrépie, mais évite habilement les clichés et les stéréotypes dont je parlais en début de billet, tant Benchetrit prend soin d'intégrer une part de rêve, de fantaisie et de magie et de se focaliser sur espoirs de ses habitants.
  • groody Posté le 19 Janvier 2015
    J'avais dévoré le tome 3, qui mêlait humour et amour. Dans les deux premiers, on retrouve un certain nombre de personnages du tome 3, habitants d'une tour d'une banlieue. Les chapitres sont découpés comme les étages de leur immeuble, desservis par un ascenseur. Il y a le 3ème gauche, le 4ème étage droite...Des vieux qui crèvent sans ascenseur, des moins vieilles un peu nympho, des ados qui font des conneries, coupent de oreilles, flirtent avec Nathalie, Karine, etc. Une fois de plus, on admire la plume de ce jeune auteur, son cynisme tendre, et on referme le livre en le remerciant de nous avoir fait sourire en cette période d'actualité troublée, triste à pleurer.
Abonnez-vous à la Newsletter Julliard
Maison de littératures, les éditions Julliard publient des ouvrages de fiction et de non-fiction littéraire, en langues française et étrangères. Abonnez-vous pour recevoir toutes nos actualités !