Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714479594
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Danse, danse, danse

Corinne ATLAN (Traducteur)
Date de parution : 07/11/2019
Quelque part, quelqu'un verse des larmes pour moi.
« Cet ouvrage, commencé le 17 décembre 1987 et achevé le 24 mars 1988, est mon sixième roman. Le héros qui s'exprime à la première personne est fondamentalement le même que celui de La Course au mouton sauvage et d’Écoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973. »

Haruki Murakami
Londres,...
« Cet ouvrage, commencé le 17 décembre 1987 et achevé le 24 mars 1988, est mon sixième roman. Le héros qui s'exprime à la première personne est fondamentalement le même que celui de La Course au mouton sauvage et d’Écoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973. »

Haruki Murakami
Londres, 24 mars 1988

La redécouverte événement de l’un des chefs-d’œuvre du maître de la littérature japonaise !

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714479594
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Traineau Posté le 16 Juin 2020
    Comme le titre l'indique, il faudrait se laisser aller dans la danse de la vie de Murakami. Mais ceci n'a pas été mon cas, et faute de me laisser aller dans le monde imaginaire occupé par l'homme Mouton, je me suis perdu. L'auteur désabusé déc sa vie ne ma pas donné le moral et malgré quelques intrigues, les saouleries et scènes osées ont fini pas me lasser vraiment.
  • charlottelit Posté le 2 Juin 2020
    tellement encensé que je ne puis trouver plus d'"étoiles belle écriture, imagination, autres dimensions que la vie sur terre,
  • Valentine62 Posté le 17 Mai 2020
    C’est une critique de babélio qui m’a amenée à découvrir cet écrivain japonais, Haruki Murakami qui a signé le roman intitulé « Danse, danse, danse ». Le titre m’a d’abord retenue... et quelle lecture ! Un roman inclassable qui ballotte le lecteur entre réel et imaginaire, roman policier et fantastique, réflexions banales ou philosophiques, sans qu’il soit toujours facile de savoir où est la limite. C’est une oeuvre qui pousse à s’interroger justement sur ce qu’est le réel, la vérité des relations, le rapport aux autres, le bonheur, le tout rythmé par des références musicales occidentales nombreuses. J’ai eu l’impression de ne pas toucher le sol, d’être transportée ailleurs, avec l’impression paradoxale de légèreté alors qu’il pouvait être question de sujets graves, une impression de lecture que je n’ai jamais ressentie avant. A découvrir.
  • jyducap Posté le 19 Avril 2020
    J’ai beaucoup aimé ce roman de 1988 à la fois mystérieux, introspectif, philosophique, drôle et poétique où la réalité n’est pas toujours ce qu’on croit. Comme souvent chez Murakami.
  • SLammer Posté le 19 Avril 2020
    [masquer] Lu en 2004 Instants de vie d'un japonais de 34 ans : il y a de l'amour avec la réceptionniste d'un hôtel, de l'amitié avec un ancien copain d'études et avec une jeune fille de 13 ans, des soirées sympas avec des prostitués, il y a aussi des morts, bcp de mystères, des choses surnaturelles … mais c'est très bien écrit, c'est un roman de 500 pages mais j'ai vraiment bien aimé ... [/masquer]
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !