RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Entrez dans la danse

            Julliard
            EAN : 9782260030119
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 160
            Format : 1 x 205 mm
            Entrez dans la danse

            Date de parution : 01/02/2018

            Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement
            Et s’est répandue dans Strasbourg
            De telle sorte que, dans leur folie,
            Beaucoup se mirent à danser
            Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois
            Sans interruption,
            Jusqu’à tomber inconscients.
            Beaucoup sont morts.
            Chronique alsacienne, 1519

            EAN : 9782260030119
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 160
            Format : 1 x 205 mm
            Julliard
            18.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Allez-y c’est formidable, c’est drôle, c’est terrifiant. » 
            François Busnel / La Grande Librairie

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Syl1984 Posté le 20 Octobre 2018
              Une lecture dont je ressors très mitigé. Comme toujours avec Teulé, ça peut être excellent comme ça peut avoir quelques difficultés à passer... et là c'est effectivement le 2e cas qui se présente. Le fait réel dont s'inspire cette histoire est réellement passionnant et méritait sans aucun débat un livre qui l'évoque. Connaissant l'amour de Teulé pour la micro histoire, je ne suis pas étonné qu'il s'y soit attelé. En revanche, je suis assez peu convaincu par le résultat final. J'ai finalement l'impression de lire un livre très factuel, là où j'aurais aimé y trouver un petit plus. Finalement pas de réel questionnement mais une dépiction des événements à travers des personnages plus ou moins intéressants. Pas forcément dénué d'intérêt mais je pense que je n'y reviendrai pas forcément.
            • voyagelivresque Posté le 27 Septembre 2018
              Entrez dans la danse , que du plaisir, truculence , anachronisme , jeu de mots, sarcasme, musicalité du texte , vieux langage populaire , font la force de ce roman , langage cru , contexte violent , misère , crasse naviguent avec famine, folie et sorcellerie . L’auteur refait l'histoire, à sa manière décalée, délirante, débridée , déjantée avec une plongée dans le sordide où se côtoient infanticide et cannibalisme . A Strasbourg, au début du XVIe siècle, la pauvreté et la famine règnent en maitre dans la ville. Cette faim et cette misère vont conduire à l’impensable , comme il n’y a plus d’animaux , plus de nourriture, les berceaux vont se transformer en garde manger , la femme de l’imprimeur Enneline , prie d’un accès de démence jette son nourrisson ne pouvant plus le nourrir et ne désirant pas qu’il soit mangé dans la rivière et se met à danser sans s’arrêter ; l’épidémie grandit et la population prise de folie lui emboite le pas dans une danse endiablée , danse macabre qui n’a de cesse de continuer jusqu’à la mort . Le maire est pris d’effroi et... Entrez dans la danse , que du plaisir, truculence , anachronisme , jeu de mots, sarcasme, musicalité du texte , vieux langage populaire , font la force de ce roman , langage cru , contexte violent , misère , crasse naviguent avec famine, folie et sorcellerie . L’auteur refait l'histoire, à sa manière décalée, délirante, débridée , déjantée avec une plongée dans le sordide où se côtoient infanticide et cannibalisme . A Strasbourg, au début du XVIe siècle, la pauvreté et la famine règnent en maitre dans la ville. Cette faim et cette misère vont conduire à l’impensable , comme il n’y a plus d’animaux , plus de nourriture, les berceaux vont se transformer en garde manger , la femme de l’imprimeur Enneline , prie d’un accès de démence jette son nourrisson ne pouvant plus le nourrir et ne désirant pas qu’il soit mangé dans la rivière et se met à danser sans s’arrêter ; l’épidémie grandit et la population prise de folie lui emboite le pas dans une danse endiablée , danse macabre qui n’a de cesse de continuer jusqu’à la mort . Le maire est pris d’effroi et crie à la folie mais profite quand même de la situation , l’évèque faussement pétrifié d’angoisse en fait indifférent , pense au diable et fait preuve d’une morgue au vitriol, quant au médecin, il en appelle à la médecine. Tous voient devant leurs yeux les cadavres s’amoncelaient , les danseurs périrent , se décomposer , pourrir dans une sorte de rêve party envoutante. Episode sanglant sans aucun manichéisme , personne n’est gentil , personne n’est méchant. Aucun sentiment ne transparaît, que de l'indifférence. Elus politiques , les médecins et les prêtres ne sont pas là pour comprendre ce qui se passe , mais pour se poser en accusateur , pour éradiquer et surtout pour sauver leur peau. Personnages hauts en couleur auxquels on s'attache, l'auteur nous fait aimer ces hommes mourant d'inanition ou dans des souffrances.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LydiaB Posté le 26 Août 2018
              Vous connaissez certainement l’expression « avoir la danse de Saint-Guy », mais savez-vous d’où elle vient ? Au XVIe s, à Strasbourg, la foule est prise d’un étrange mal. Les gens se jettent dans la rue pour danser… ou plutôt pour bouger car la danse est assez étrange. Ils ne sont plus maîtres de leurs membres. Cela devient gênant pour les autorités locales, d’autant plus qu’il y a 2000 personnes dans la rue ! Comme à son habitude – et c’est ce que j’aime chez lui -, Jean Teulé prend un événement historique plus ou moins connu pour nous le narrer à sa façon. Il ressort des pans historiques passés aux oubliettes ce qui permet, par la suite, de faire ses propres recherches. Son style est toujours aussi truculent. J’ai passé un bon moment.
            • Elisart Posté le 19 Août 2018
              "Entrez dans la danse" - Jean Teulé Édition Julliard Le livre débute par la description désinvolte de monstruosités, décrites avec force détails, une mère qui balance son bébé au dessus d'un pont, un couple qui dévore leur fille et les raisons de ces comportements : extrême misère liée à la sécheresse et aux taxes qui privent ces pauvres gens de tout à des niveaux jamais atteints. L'évocation de la richesse et de l'absence d'humanité du clergé de l'époque n'est pas sans intérêt. Très vite, nous entrons dans la danse, une danse sans joie à laquelle sont soumis comme une réponse à leur douleur ceux qui souffrent le plus et qui gagne comme une épidémie pendant environ deux mois : corps désarticulés, abîmés à l'extrême, qui se trémoussent parfois jusqu'à la mort. J'aurais pu lâcher le livre au tout début mais l'auteur traite ces événements d'une façon burlesque et avec un humour qui nous entraînent, nous lecteurs, dans un rythme délirant où on entend les sabots qui martèlent les pavés "tap, tap, tap". Le style enlevé, en décalage avec le parler de l'époque, contribue au rythme du récit mais comme dit avec à-propos l'obèse et drolatique maire de Strasbourg où se sont passés les faits... "Entrez dans la danse" - Jean Teulé Édition Julliard Le livre débute par la description désinvolte de monstruosités, décrites avec force détails, une mère qui balance son bébé au dessus d'un pont, un couple qui dévore leur fille et les raisons de ces comportements : extrême misère liée à la sécheresse et aux taxes qui privent ces pauvres gens de tout à des niveaux jamais atteints. L'évocation de la richesse et de l'absence d'humanité du clergé de l'époque n'est pas sans intérêt. Très vite, nous entrons dans la danse, une danse sans joie à laquelle sont soumis comme une réponse à leur douleur ceux qui souffrent le plus et qui gagne comme une épidémie pendant environ deux mois : corps désarticulés, abîmés à l'extrême, qui se trémoussent parfois jusqu'à la mort. J'aurais pu lâcher le livre au tout début mais l'auteur traite ces événements d'une façon burlesque et avec un humour qui nous entraînent, nous lecteurs, dans un rythme délirant où on entend les sabots qui martèlent les pavés "tap, tap, tap". Le style enlevé, en décalage avec le parler de l'époque, contribue au rythme du récit mais comme dit avec à-propos l'obèse et drolatique maire de Strasbourg où se sont passés les faits en 1519 : "Putain, le bordel !"
              Lire la suite
              En lire moins
            • Dedikaas Posté le 16 Août 2018
              Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement Et s’est répandue dans Strasbourg De telle sorte que, dans leur folie, Beaucoup se mirent à danser Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois Sans interruption, Jusqu’à tomber inconscients. Beaucoup sont morts.” Ainsi est présentée dans une chronique alsacienne de 1519 un étonnant fait divers auquel Jean Teulé s’est attaqué avec sa plume aiguisée dans son nouvel opus Entrez dans la danse. Car tant qu’il y aura des hommes…il y aura des danses.

            les contenus multimédias

            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
            Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              5 livres qui ont la danse dans la peau

              Elle permet de lâcher prise, de laisser son corps s’exprimer, ou au contraire, exige une importante concentration. La danse se vit et s’admire, et parfois, elle se lit. Du roman à la biographie en passant par le document, découvrez notre sélection de livres consacrés à la danse.

              Lire l'article