Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782355847899
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 728
Format : 140 x 220 mm
Le Monde des Abberley
Claude Demanuelli (traduit par), Jean Demanuelli (traduit par)
Date de parution : 17/09/2020
Éditeurs :
Sonatine

Le Monde des Abberley

Claude Demanuelli (traduit par), Jean Demanuelli (traduit par)
Date de parution : 17/09/2020
Le passé ne pardonne pas…
 
Dans son cottage de bord de mer, Beatrix Abberley est assassinée en pleine nuit. Étrangement, elle paraissait s’y attendre ; elle semblait même savoir qui allait la tuer. Pour Charlotte Ladram... Dans son cottage de bord de mer, Beatrix Abberley est assassinée en pleine nuit. Étrangement, elle paraissait s’y attendre ; elle semblait même savoir qui allait la tuer. Pour Charlotte Ladram – sa nièce par alliance, qui hérite du domaine –, le choc est terrible. Très vite, un homme est accusé. Peut-être trop... Dans son cottage de bord de mer, Beatrix Abberley est assassinée en pleine nuit. Étrangement, elle paraissait s’y attendre ; elle semblait même savoir qui allait la tuer. Pour Charlotte Ladram – sa nièce par alliance, qui hérite du domaine –, le choc est terrible. Très vite, un homme est accusé. Peut-être trop vite. Car un épais mystère règne autour de Tristram Abberley, le frère de la défunte, célèbre poète mort en 1938 pendant la guerre d’Espagne. Que s’est-il passé là-bas, pour que des ombres que l’on croyait enfouies ressurgissent avec une telle sauvagerie ?
Charlotte essaie de percer l’énigme. Mais le voile qu’elle va soulever est bien plus lourd qu’elle le pensait : un demi-siècle de trahisons et de mensonges soudain exhumés. Le prix de la vérité a-t-il été payé ? Bientôt, un second meurtre est commis…

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847899
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 728
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Un brillant auteur à suspense. »
The Daily Mail

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Carolivra Posté le 27 Mars 2022
    Beatrix Abberley, une vieille dame, est assassinée dans son cottage anglais. Elle savait qu’elle allait mourir et elle savait qui viendrait la tuer. Elle lègue sa maison et ses secrets à Charlotte, sa nièce. Très rapidement, on accuse un antiquaire d’avoir assassiné Beatrix mais Charlotte se rend compte qu’il s’agit d’un coup monté. Elle va mener l’enquête avec Derek, le frère de l’accusé. Les secrets de famille vont bien vite refaire surface… J’ai adoré ce roman à tel point que j’ai dévoré ces 800 pages presque d’une traite! Le roman se scinde en deux grosses parties. Il y a d’abord le mystère qui entoure Beatrix. Qui lui en a voulu? Pour quelle raison? De mystérieuses lettres datant de la guerre civile espagnole seront la clé pour comprendre le mobile du tueur. J’ai été plongée dans cette quête des secrets d’une famille anglaise et j’ai été bluffée. Beatrix n’est finalement pas la vieille dame tranquille dont elle donnait l’image. Il y a aussi toute une ambiance dans ce roman. Nous sommes dans les années 80. Pas de téléphone portable, pas d’internet. Il y a parfois un petit côté désuet qui m’a énormément plu. J’ai adoré cette atmosphère de cottage, de landes galloises battues... Beatrix Abberley, une vieille dame, est assassinée dans son cottage anglais. Elle savait qu’elle allait mourir et elle savait qui viendrait la tuer. Elle lègue sa maison et ses secrets à Charlotte, sa nièce. Très rapidement, on accuse un antiquaire d’avoir assassiné Beatrix mais Charlotte se rend compte qu’il s’agit d’un coup monté. Elle va mener l’enquête avec Derek, le frère de l’accusé. Les secrets de famille vont bien vite refaire surface… J’ai adoré ce roman à tel point que j’ai dévoré ces 800 pages presque d’une traite! Le roman se scinde en deux grosses parties. Il y a d’abord le mystère qui entoure Beatrix. Qui lui en a voulu? Pour quelle raison? De mystérieuses lettres datant de la guerre civile espagnole seront la clé pour comprendre le mobile du tueur. J’ai été plongée dans cette quête des secrets d’une famille anglaise et j’ai été bluffée. Beatrix n’est finalement pas la vieille dame tranquille dont elle donnait l’image. Il y a aussi toute une ambiance dans ce roman. Nous sommes dans les années 80. Pas de téléphone portable, pas d’internet. Il y a parfois un petit côté désuet qui m’a énormément plu. J’ai adoré cette atmosphère de cottage, de landes galloises battues par les vents… Et Charlotte, cette femme à qui l’on fait remarquer sans cesse qu’elle est célibataire, se révèle diablement indépendante d’esprit. La deuxième partie du roman nous plonge au cœur de la guerre civile espagnole. Le seul petit hic du roman repose, selon moi, sur la façon dont l’auteur a relié les deux points. C’est un poil trop artificiel mais ça passe quand même pour moi. Là aussi, j’ai adoré et je n’ai pas eu un seul soupçon sur la résolution de l’intrigue. Robert Goddard nous mène par le bout du nez jusqu’au bout. Il y a de nombreux rebondissements, des retours dans le passé, des lettres cachées puis retrouvées, bref, tous les ingrédients qui font de ce livre un très bon polar. Alors, il est vrai qu’on peut lui reprocher certaines longueurs mais sur 800 pages, c’est excusable! Le Monde des Abberley est un roman qui m’a séduite d’un bout à l’autre. J’ai hâte de découvrir d’autres titres de l’auteur!
    Lire la suite
    En lire moins
  • sandrinecarloni Posté le 22 Mars 2022
    Voilà un roman que je ne suis pas mécontente d'avoir terminé. Je ne connaissais pas Robert Goddard et le résumé m'intriguait. Je l'ai donc pris en audio (chez Audible) et je l'ai trouvé un peu compliqué. Le lecteur (Olivier Chauvel) a bien fait le job car il y a beaucoup de personnages qu'il incarne très bien. Mais le texte, tres long, m'a souvent laissée songeuse. Ne connaissant pas l'auteur, je ne sais pas si ce roman à tiroirs, avec des allers-retours entre passé et présent + des secrets de famille + des références politico-historiques (Franco, la guerre d'Espagne), est une habitude chez lui ou non, mais parfois il m'a juste perdue. Bref, une lecture pas désagréable mais dont j'aurai peine à me souvenir.
  • Aurelia33 Posté le 19 Mars 2022
    Beatrix, une sémillante octogénaire et sœur de Tristam Abberley un talentueux poète disparu trop tôt, est assassinée dans son cottage de bord de mer. Sa nièce, Charlotte, une trentenaire récemment orpheline (mais assez oisive) et son neveu Maurice, un ambitieux cinquantenaire, héritier et PDG d'une société d'aéronautique, sont abasourdis et soulagés lorsqu'un antiquaire, pas très scrupuleux est arrêté pour ce meurtre. Toutefois, si l'affaire parait pliée, les preuves semblent trop évidentes. De fait, le frère de l'accusé Derek va tenter de convaincre la famille en deuil de son innocence et de l’intérêt qu'auraient pu avoir d'autres personnes à cette disparition. Si Charlotte est au départ sceptique et en colère, la découverte de certains indices habilement distillés par Beatrix elle-même ( !), et la révélation de secrets de famille, pas toujours très glorieux, vont relancer l'enquête. Sur fond de guerre civile espagnole et à travers plusieurs pays (de l'Angleterre, en passant par les États Unis, l'Espagne ou encore la France), l'auteur nous entraine dans une histoire à la fois humaine mais aussi un brin rocambolesque. L'aspect historique est très documenté et fort étayé, la chute du régime démocratique et la victoire des forces du général Francisco Franco ayant marqué à jamais l'Espagne. Une... Beatrix, une sémillante octogénaire et sœur de Tristam Abberley un talentueux poète disparu trop tôt, est assassinée dans son cottage de bord de mer. Sa nièce, Charlotte, une trentenaire récemment orpheline (mais assez oisive) et son neveu Maurice, un ambitieux cinquantenaire, héritier et PDG d'une société d'aéronautique, sont abasourdis et soulagés lorsqu'un antiquaire, pas très scrupuleux est arrêté pour ce meurtre. Toutefois, si l'affaire parait pliée, les preuves semblent trop évidentes. De fait, le frère de l'accusé Derek va tenter de convaincre la famille en deuil de son innocence et de l’intérêt qu'auraient pu avoir d'autres personnes à cette disparition. Si Charlotte est au départ sceptique et en colère, la découverte de certains indices habilement distillés par Beatrix elle-même ( !), et la révélation de secrets de famille, pas toujours très glorieux, vont relancer l'enquête. Sur fond de guerre civile espagnole et à travers plusieurs pays (de l'Angleterre, en passant par les États Unis, l'Espagne ou encore la France), l'auteur nous entraine dans une histoire à la fois humaine mais aussi un brin rocambolesque. L'aspect historique est très documenté et fort étayé, la chute du régime démocratique et la victoire des forces du général Francisco Franco ayant marqué à jamais l'Espagne. Une fiction pédagogique. Si l'écriture est fluide et la lecture aisée, les personnages me sont restés étrangers : les 2 héros sont gentillets mais un brin nunuches et les seconds rôles caractériels, mesquins et assez vénaux. C'est un très gros livre (700 pages) mais avec beaucoup de passages qui m'ont paru largement de trop, certains sont redondants, d'autres excessifs. Par ailleurs, la profusion de lieux, de noms ou de diverses anecdotes non essentielles, font parfois perdre de vue l'essence de l'intrigue. L'auteur en a parfois trop fait, c'est dommage... Pour le moment c'est cette proposition qui m'a le moins convaincue de sa bibliographie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pasiondelalectura Posté le 7 Janvier 2022
    Robert Goddard est un romancier qui se laisse lire, qui amuse et intéresse par ses intrigues pleines de rebondissements et souvent une conspiration longtemps gardée secrète dont la révélation va bouleverser une vie. C’est très délassant mais il vaut mieux ne pas lire ses romans les uns après les autres pour mieux les apprécier car son style se répète. Le monde des ABBERLEY (1992) est un pavé de 638 pages qui se lit très bien car c’est bien écrit et la tension est maintenue par les énigmes . Cette fois les secrets et les actions concernent la famille Abberley dont ils restent une tante, Beatrix Abberley, deux neveux : une fille, Charlotte Ladram et son demi frère, Maurice Ladram. L’action se déroulera entre la banlieue de Londres, dans un charmant décor de cottages mais aussi en Espagne et à New York. C’est très agréable aussi de suivre ces habitudes so british où, à la moindre occasion et à n’importe quelle heure on vous offre une tasse de thé ou un verre de sherry ou de whisky, selon les lieux et les personnes. Il apparaît aussi cette flegme tellement anglaise assez protocolisée. Difficile d’en dire plus car on déflorerait les multiples attraits de ce roman... Robert Goddard est un romancier qui se laisse lire, qui amuse et intéresse par ses intrigues pleines de rebondissements et souvent une conspiration longtemps gardée secrète dont la révélation va bouleverser une vie. C’est très délassant mais il vaut mieux ne pas lire ses romans les uns après les autres pour mieux les apprécier car son style se répète. Le monde des ABBERLEY (1992) est un pavé de 638 pages qui se lit très bien car c’est bien écrit et la tension est maintenue par les énigmes . Cette fois les secrets et les actions concernent la famille Abberley dont ils restent une tante, Beatrix Abberley, deux neveux : une fille, Charlotte Ladram et son demi frère, Maurice Ladram. L’action se déroulera entre la banlieue de Londres, dans un charmant décor de cottages mais aussi en Espagne et à New York. C’est très agréable aussi de suivre ces habitudes so british où, à la moindre occasion et à n’importe quelle heure on vous offre une tasse de thé ou un verre de sherry ou de whisky, selon les lieux et les personnes. Il apparaît aussi cette flegme tellement anglaise assez protocolisée. Difficile d’en dire plus car on déflorerait les multiples attraits de ce roman avec parfois des rebondissements bienvenus. Il y a un personnage qui m’a quelque peu déplu et hérissé le poil : il s’agit de cette pauvre Charlotte que j’ai trouvé tellement sotte au début du roman, mais qui par la suite, va se révéler meilleure. Un bon moment de lecture, délassant à souhait.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mjaubrycoin Posté le 4 Janvier 2022
    Avec ce nouveau roman tout aussi passionnant que les précédents, Robert Goddard nous invite dans le quotidien d'une famille anglaise apparemment sans histoire les Abberley. Quand la tante Beatrix est assassinée à son domicile, on suppose d'emblée qu'il s'agit d'un cambriolage qui a mal tourné puisque de précieux objets de marqueterie ont disparu. Mais la nièce de la victime, Charlie finit par douter que les choses soient aussi simples qu'elles en ont l'air... Beatrix avait en effet prévu qu'elle risquait de passer de vie à trépas de façon prématurée et avait fait parvenir à quatre destinataires des courriers révélant bien des secrets. Quel est donc le mystère lié au poète Tristram Abberley décédé en Espagne en 1938 ? Que s'est-il passé 50 ans plus tôt alors que les républicains affrontaient les troupes de Franco et que la férocité de la guerre civile a laissé tant de traces indélébiles dans les mémoires ? Derek Fairfax le frère du meurtrier présumé de Beatrix qui clame son innocence du fond de sa prison, est convaincu que la mort de la vieille dame était bien le but recherché et non pas le vol des objets précieux. Il cherche frénétiquement à faire éclater la vérité même si pour cela... Avec ce nouveau roman tout aussi passionnant que les précédents, Robert Goddard nous invite dans le quotidien d'une famille anglaise apparemment sans histoire les Abberley. Quand la tante Beatrix est assassinée à son domicile, on suppose d'emblée qu'il s'agit d'un cambriolage qui a mal tourné puisque de précieux objets de marqueterie ont disparu. Mais la nièce de la victime, Charlie finit par douter que les choses soient aussi simples qu'elles en ont l'air... Beatrix avait en effet prévu qu'elle risquait de passer de vie à trépas de façon prématurée et avait fait parvenir à quatre destinataires des courriers révélant bien des secrets. Quel est donc le mystère lié au poète Tristram Abberley décédé en Espagne en 1938 ? Que s'est-il passé 50 ans plus tôt alors que les républicains affrontaient les troupes de Franco et que la férocité de la guerre civile a laissé tant de traces indélébiles dans les mémoires ? Derek Fairfax le frère du meurtrier présumé de Beatrix qui clame son innocence du fond de sa prison, est convaincu que la mort de la vieille dame était bien le but recherché et non pas le vol des objets précieux. Il cherche frénétiquement à faire éclater la vérité même si pour cela il faut mettre en doute l'honnêteté du neveu de la victime, Maurice le frère révéré de Charlie. Bien sûr de très lourds secrets familiaux finiront par être mis à jour... Comme souvent dans les romans de Goddard, la complexification de l'intrigue au fil des pages crée un effet de surprise sans cesse renouvelé et on s'accroche à la lecture avec le sentiment que l'auteur joue à égarer son lecteur sur des chemins de traverse pour son plus grand plaisir . Ses romans policiers sont intelligents, historiquement bien documentés. Les personnages sont complexes à souhait et la trame narrative va de rebondissement en rebondissement. Superbe découverte que ce roman écrit il y a tout juste trente ans ( Dur, dur de communiquer quand il n'y avait pas de portable !!!) et qui n'a pas pris une ride. Merci aux Editions Sonatine pour le travail éditorial de qualité et la traduction toujours impeccable !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions

Lisez maintenant, tout de suite !