Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714443724
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

L'éléphant s'évapore

Corinne ATLAN (Traducteur)
Date de parution : 21/02/2008

Découvrez la nouvelle Les granges brûlées, qui a inspiré le film Burning réalisé par Lee Chang-dong !

Une curieuse digression sur les kangourous. Un éléphant qui se volatilise. Haruki Murakami nous entraîne au cœur de son imaginaire délicieusement drôle, poétique et bizarre, dans un Japon nostalgique et moderne à la fois. La redécouverte de l’écrivain des débuts, et de son art inégalé de faire basculer des situations...

Une curieuse digression sur les kangourous. Un éléphant qui se volatilise. Haruki Murakami nous entraîne au cœur de son imaginaire délicieusement drôle, poétique et bizarre, dans un Japon nostalgique et moderne à la fois. La redécouverte de l’écrivain des débuts, et de son art inégalé de faire basculer des situations d’apparence anodine dans l’absurde.

Par une journée d’été étouffante, un avocat au chômage part à la recherche de son chat. Dans un jardin abandonné derrière sa maison, il fait la connaissance d’une étrange adolescente.
Un couple pris d’une fringale nocturne décide d’attaquer une boulangerie pour réaliser un fantasme de jeunesse du mari : commettre un hold-up.
Un homme devient obsédé par un fait divers intrigant : l’éléphant, dernier vestige du zoo de sa petite ville, a mystérieusement disparu…

Le temps de quelques histoires placées sous le signe de Raymond Chandler, une plongée éblouissante dans l’univers murakamien à l’humour délicatement loufoque.
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714443724
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Murakami passe du réalisme domestique à l'absurde, l'air de rien, en sautant une ligne. Ici encore, les noirs sont profonds. Les personnages attendent - parfois vainement - un évènement quel qu'il soit. Un accident. C'est tout le contraire de la littérature de Murakami qui, elle, ne doit rien au hasard. »
Nils C. Ahl / Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Anis0206 Posté le 11 Mai 2021
    J'ai déjà lu une nouvelle de Murakami : l'étrange bibliothèque que j'avais adoré, j’enchaîne avec ce recueil de nouvelles pour mieux découvrir la plume de ce célèbre auteur japonais. En alliant le fantastique, il nous enchante en nous plongeant dans des mondes magnifiques en passant du réalisme à l'absurde que ce soit en nous racontant l'histoire d'un nain diabolique qui apprend à danser, d'un mystérieux échange téléphonique, ou même d'un éléphant qui disparaît et se volatilise par "magie". Dix sept nouvelle très sympa et intéressantes à découvrir et qui se lisent assez rapidement. Une très belle lecture et un agréable moment passé en compagnie de ce bel ouvrage.
  • Anis0206 Posté le 11 Mai 2021
    J'ai déjà lu une nouvelle de Murakami : l'étrange bibliothèque que j'avais adoré, j’enchaîne avec ce recueil de nouvelles pour mieux découvrir la plume de ce célèbre auteur japonais. En alliant le fantastique, il nous enchante en nous plongeant dans des mondes magnifiques en passant du réalisme à l'absurde que ce soit en nous racontant l'histoire d'un nain diabolique qui apprend à danser, d'un mystérieux échange téléphonique, ou même d'un éléphant qui disparaît et se volatilise par "magie". Dix sept nouvelle très sympa et intéressantes à découvrir et qui se lisent assez rapidement. Une très belle lecture et un agréable moment passé en compagnie de ce bel ouvrage.
  • Anis0206 Posté le 11 Mai 2021
    J'ai déjà lu une nouvelle de Murakami : l'étrange bibliothèque que j'avais adoré, j’enchaîne avec ce recueil de nouvelles pour mieux découvrir la plume de ce célèbre auteur japonais. En alliant le fantastique, il nous enchante en nous plongeant dans des mondes magnifiques en passant du réalisme à l'absurde que ce soit en nous racontant l'histoire d'un nain diabolique qui apprend à danser, d'un mystérieux échange téléphonique, ou même d'un éléphant qui disparaît et se volatilise par "magie". Dix sept nouvelle très sympa et intéressantes à découvrir et qui se lisent assez rapidement. Une très belle lecture et un agréable moment passé en compagnie de ce bel ouvrage.
  • MrAZ Posté le 4 Avril 2021
    Excellent ! Dans chacune de ces nouvelles, il y a souvent peu de personnages (tout aux plus, trois, quatre ou cinq.), et ils sont rarement nommés. Certains personnages (ou noms de personnages) se retrouvent d'une nouvelle à l'autre (par exemple, Noboru Watanabe)... Les personnages de Murakami ont souvent la vingtaine ou la trentaine, et ils boivent de la bière... Ces nouvelles sont souvent mêlées de fantastique, ou d'imaginaire. Elles prennent place au Japon, mais sans jamais tomber dans un folklore ou des situations incompréhensibles par des occidentaux. Elles sont d'ailleurs parsemées de références musicales et littéraires occidentales. Ces nouvelles sont captivantes: L'un des points clés de la création artistique (en particulier en musique et en littérature) qui, personnellement, me séduit et me semble capital, est l'effet de surprise. On le retrouve justement dans toute l’œuvre de Murakami. L'auteur met le doigt sur des événements et des sentiments (d'importances plus ou moins grandes, et parfois déterminants, mais noyés dans le quotidien), que l'on a parfois rencontrés ou ressentis sans en prendre conscience ou bien sans les identifier ou les comprendre, ou que l'on a refoulés. C'est cette subtilité, cette clairvoyance et cette mise en lumière que j'apprécie chez l'auteur. Que les récits soient mêlés de fantastique, d'imaginaire n'a qu'une importance... Excellent ! Dans chacune de ces nouvelles, il y a souvent peu de personnages (tout aux plus, trois, quatre ou cinq.), et ils sont rarement nommés. Certains personnages (ou noms de personnages) se retrouvent d'une nouvelle à l'autre (par exemple, Noboru Watanabe)... Les personnages de Murakami ont souvent la vingtaine ou la trentaine, et ils boivent de la bière... Ces nouvelles sont souvent mêlées de fantastique, ou d'imaginaire. Elles prennent place au Japon, mais sans jamais tomber dans un folklore ou des situations incompréhensibles par des occidentaux. Elles sont d'ailleurs parsemées de références musicales et littéraires occidentales. Ces nouvelles sont captivantes: L'un des points clés de la création artistique (en particulier en musique et en littérature) qui, personnellement, me séduit et me semble capital, est l'effet de surprise. On le retrouve justement dans toute l’œuvre de Murakami. L'auteur met le doigt sur des événements et des sentiments (d'importances plus ou moins grandes, et parfois déterminants, mais noyés dans le quotidien), que l'on a parfois rencontrés ou ressentis sans en prendre conscience ou bien sans les identifier ou les comprendre, ou que l'on a refoulés. C'est cette subtilité, cette clairvoyance et cette mise en lumière que j'apprécie chez l'auteur. Que les récits soient mêlés de fantastique, d'imaginaire n'a qu'une importance secondaire. Pour écrire ce commentaire, j'ai lu ce livre pour la seconde fois. Cette relecture s'est avérée plus intéressante encore que la première. le sens de ces nouvelles m'est apparu plus clairement. Murakami n'écrit par juste pour écrire... Ça n'est surtout pas lent, futile et ennuyeux, mais toujours intelligent, surprenant et parfois drôle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MrAZ Posté le 4 Avril 2021
    Excellent ! Dans chacune de ces nouvelles, il y a souvent peu de personnages (tout aux plus, trois, quatre ou cinq.), et ils sont rarement nommés. Certains personnages (ou noms de personnages) se retrouvent d'une nouvelle à l'autre (par exemple, Noboru Watanabe)... Les personnages de Murakami ont souvent la vingtaine ou la trentaine, et ils boivent de la bière... Ces nouvelles sont souvent mêlées de fantastique, ou d'imaginaire. Elles prennent place au Japon, mais sans jamais tomber dans un folklore ou des situations incompréhensibles par des occidentaux. Elles sont d'ailleurs parsemées de références musicales et littéraires occidentales. Ces nouvelles sont captivantes: L'un des points clés de la création artistique (en particulier en musique et en littérature) qui, personnellement, me séduit et me semble capital, est l'effet de surprise. On le retrouve justement dans toute l’œuvre de Murakami. L'auteur met le doigt sur des événements et des sentiments (d'importances plus ou moins grandes, et parfois déterminants, mais noyés dans le quotidien), que l'on a parfois rencontrés ou ressentis sans en prendre conscience ou bien sans les identifier ou les comprendre, ou que l'on a refoulés. C'est cette subtilité, cette clairvoyance et cette mise en lumière que j'apprécie chez l'auteur. Que les récits soient mêlés de fantastique, d'imaginaire n'a qu'une importance... Excellent ! Dans chacune de ces nouvelles, il y a souvent peu de personnages (tout aux plus, trois, quatre ou cinq.), et ils sont rarement nommés. Certains personnages (ou noms de personnages) se retrouvent d'une nouvelle à l'autre (par exemple, Noboru Watanabe)... Les personnages de Murakami ont souvent la vingtaine ou la trentaine, et ils boivent de la bière... Ces nouvelles sont souvent mêlées de fantastique, ou d'imaginaire. Elles prennent place au Japon, mais sans jamais tomber dans un folklore ou des situations incompréhensibles par des occidentaux. Elles sont d'ailleurs parsemées de références musicales et littéraires occidentales. Ces nouvelles sont captivantes: L'un des points clés de la création artistique (en particulier en musique et en littérature) qui, personnellement, me séduit et me semble capital, est l'effet de surprise. On le retrouve justement dans toute l’œuvre de Murakami. L'auteur met le doigt sur des événements et des sentiments (d'importances plus ou moins grandes, et parfois déterminants, mais noyés dans le quotidien), que l'on a parfois rencontrés ou ressentis sans en prendre conscience ou bien sans les identifier ou les comprendre, ou que l'on a refoulés. C'est cette subtilité, cette clairvoyance et cette mise en lumière que j'apprécie chez l'auteur. Que les récits soient mêlés de fantastique, d'imaginaire n'a qu'une importance secondaire. Pour écrire ce commentaire, j'ai lu ce livre pour la seconde fois. Cette relecture s'est avérée plus intéressante encore que la première. le sens de ces nouvelles m'est apparu plus clairement. Murakami n'écrit par juste pour écrire... Ça n'est surtout pas lent, futile et ennuyeux, mais toujours intelligent, surprenant et parfois drôle.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Belfond

    Le film "Burning" de Lee Chang-Dong, un véritable succès !

    L’adaptation de la nouvelle d’Haruki Murakami, Les granges brûlées, publiée chez Belfond en 2008 dans le recueil L’éléphant s’évapore, connaît un succès retentissant depuis sa sortie en salle le 29 août dernier. Entre le drame sentimental et le thriller psychologique, Burning fait l’unanimité auprès du public et de la presse.

    Lire l'article
  • News
    Belfond

    "Burning", l'adaptation des "Granges brûlées" de Haruki Murakami au cinéma

    Le dernier long-métrage du réalisateur sud-coréen Lee Chang Dong, Burning, est adapté de la nouvelle d’Haruki Murakami, Les granges brûlées, publiée chez Belfond en 2008 dans le recueil L’éléphant s’évapore. Le film sera dans les salles à partir du 28 août 2018 et, pour cette occasion, nous vous avons concocté une rééédition de ce très beau recueil à l'humour délicatement loufoque !

    Lire l'article