Lisez! icon: Search engine

Nous étions nés pour être heureux

Julliard
EAN : 9782260053309
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 130 x 205 mm
Nous étions nés pour être heureux

Date de parution : 22/08/2019

Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n’ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le...

Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n’ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes.
Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d’un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d’un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l’élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l’enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260053309
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 130 x 205 mm

Ils en parlent

« En tirant sur les fils de l’existence avec finesse, Duroy renoue avec les siens comme avec lui-même. » 
Valérie Trierweiler / Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • liberliber Posté le 21 Novembre 2019
    Même s'il ne se réduit par à la mise en scène de l'histoire de sa famille, Lionel Duroy a acquis sa notoriété grâce à elle. Sur cette thématique, le cruel « Le chagrin » m'avait bouleversée. Plus récemment, « L'absente » (2016) avait souligné, en tentant de comprendre le comportement de sa mère, son cheminement vers une forme d'apaisement. Avec « Nous étions nés pour être heureux », la réconciliation est entérinée au cours d'un déjeuner dans la maison de Paul qui réunit ses frères et sœurs (moins un), leurs enfants et sa propre progéniture issue de deux épouses différentes. Après près de trente ans de brouille, tout est étalé sur la table pour une séance collective de psychanalyse : les rancoeurs, les rancunes, les erreurs, la colère, la haine, les regrets, la volonté de rattraper le temps perdu... Au-delà du récit de la pacification des relations entre les Dunoyer de Pranassac (on est content pour eux !), Lionel Duroy décrit bien ce qui motive l'écriture. « J'ai organisé ma vie autour de l'écriture de mes livres, je peux dire aujourd'hui que je suis fait de mes livres, qu'ils m'ont construit, qu'ils m'ont sauvé » affirme-t-il. Ecrire serait une forme de thérapie. Peu importe les conséquences collatérales. Et, une fois que le... Même s'il ne se réduit par à la mise en scène de l'histoire de sa famille, Lionel Duroy a acquis sa notoriété grâce à elle. Sur cette thématique, le cruel « Le chagrin » m'avait bouleversée. Plus récemment, « L'absente » (2016) avait souligné, en tentant de comprendre le comportement de sa mère, son cheminement vers une forme d'apaisement. Avec « Nous étions nés pour être heureux », la réconciliation est entérinée au cours d'un déjeuner dans la maison de Paul qui réunit ses frères et sœurs (moins un), leurs enfants et sa propre progéniture issue de deux épouses différentes. Après près de trente ans de brouille, tout est étalé sur la table pour une séance collective de psychanalyse : les rancoeurs, les rancunes, les erreurs, la colère, la haine, les regrets, la volonté de rattraper le temps perdu... Au-delà du récit de la pacification des relations entre les Dunoyer de Pranassac (on est content pour eux !), Lionel Duroy décrit bien ce qui motive l'écriture. « J'ai organisé ma vie autour de l'écriture de mes livres, je peux dire aujourd'hui que je suis fait de mes livres, qu'ils m'ont construit, qu'ils m'ont sauvé » affirme-t-il. Ecrire serait une forme de thérapie. Peu importe les conséquences collatérales. Et, une fois que le sujet est épuisé, que tout est sorti, la rédemption et le pardon sont proches. Fin de l'histoire ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sevlipp Posté le 20 Novembre 2019
    Après avoir lu, il y a quelques années "le chagrin", récit dans lequel Lionel Duroy expliquait pourquoi ses 9 frères et sœurs avaient décidé de le bannir suite à la publication de son premier roman autobiographique ayant pour sujet son enfance et ses parents parfaitement "barrés", j'étais intéressée de lire leurs retrouvailles après 27 ans d'absence. Ils se retrouvent donc dans la maison de Paul, le narrateur, pour une réconciliation avec lui mais aussi ses 4 enfants et ses deux ex-épouse. Il en manque un à l'appel. C'est un huit clos où chacun d'entre eux aura le temps de s'exprimer, de développer son ressenti, sa vision de l'enfance, son rapport aux parents et la raison de leur éloignement envers Paul. Chaque différence s'exprime et c'est parfois redondant. C'est bien écrit , intime mais 222 pages, c'est suffisant. Il faut savoir ensuite laisser cette famille tranquille.
  • Elsaragon Posté le 17 Novembre 2019
    Je reste très mitigée sur ce second roman lu de l'auteur. Je m'attendais à plus de diversité sur le sujet mais tout se focalise sur ce "fameux livre". Par contre, je me suis retrouvée plongée dans ce Midi de la France et cette maison superbement décrite. Il m'a été difficile au début de m'y retrouver dans la fratrie, qui en veut à l'auteur plus que l'autre, qui se sent à l'aise. Bref, pas certaine d'en lire un à nouveau, je n'ai pas été emballée.
  • lulu8723 Posté le 14 Novembre 2019
    Paul le héros de ce roman est un écrivain célèbre. Il a dix frères et sœurs. Il a publié il y a trente ans un roman relatant son enfance et son adolescence. Il s'est attiré les foudres de sa famille en relatant leurs conditions de vie et leurs déchéances. Paul s'est marié deux fois e ta eu quatre enfants avec ses deux ex-épouses. Il désire relier les fils avec ses proches et il organise un repas où tous ses frères et sœurs ainsi que leurs conjoints et leurs enfants sont invités. Cette réunion de famille a lieu dans la villa que possède Paul dans le sud de la France et ce sera un repas très frugal et sous l'ombre des arbres centenaires. Chacun va tenter de se justifier et les nœuds vont se dénouer et la famille pourra à nouveau revivre et converser en toute sérénité...L'ambiance plombée, va peu à peu être emplie par une nouvelle sérénité. Mais Paul ne regrette rien. L'écriture est sa vie et sa seule façon de s'exprimer. je vais lire les premiers ouvrages de cet auteur. En effet tous retracent sa jeunesse et les griefs adressés à sa famille, tant à son père... Paul le héros de ce roman est un écrivain célèbre. Il a dix frères et sœurs. Il a publié il y a trente ans un roman relatant son enfance et son adolescence. Il s'est attiré les foudres de sa famille en relatant leurs conditions de vie et leurs déchéances. Paul s'est marié deux fois e ta eu quatre enfants avec ses deux ex-épouses. Il désire relier les fils avec ses proches et il organise un repas où tous ses frères et sœurs ainsi que leurs conjoints et leurs enfants sont invités. Cette réunion de famille a lieu dans la villa que possède Paul dans le sud de la France et ce sera un repas très frugal et sous l'ombre des arbres centenaires. Chacun va tenter de se justifier et les nœuds vont se dénouer et la famille pourra à nouveau revivre et converser en toute sérénité...L'ambiance plombée, va peu à peu être emplie par une nouvelle sérénité. Mais Paul ne regrette rien. L'écriture est sa vie et sa seule façon de s'exprimer. je vais lire les premiers ouvrages de cet auteur. En effet tous retracent sa jeunesse et les griefs adressés à sa famille, tant à son père qu'à sa mère. Résilience, pardon , promesse de se revoir mais il reste encore beaucoup de non-dits. Qui n'a pas de tels soucis dans sa famille? On traîne des querelles intestines de longues années et un jour c'est la dispute... Qui fera le premier pas pour renouer et tout remettre à plat? il faut de la patience et ne p as craindre d'affronter la réalité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LLT Posté le 12 Novembre 2019
    Un déjeuner en famille. Cela pourrait être simple. Mais ce déjeuner marque les retrouvailles de Paul avec 9 de ses frères et sœurs après 30 ans sans se voir. Paul écrit des livres sur sa vie, son enfance, ses parents, et tous se sentent trahis par cette intimité rendue publique. Cela crée la rupture entre Paul et les autres. Pendant la journée, pendant le repas, Paul reste parfois seul, plongé dans ses pensées, au cœur même de cette famille qui l’entoure : ses frères et sœurs, mais aussi ses enfants et petits-enfants et même ses ex-femmes. Beaucoup de personnages dans cette histoire, il faut un peu de gymnastique intellectuelle pour tous les retenir. Mais beaucoup de sensibilité et de réalisme dans ce déjeuner qui pourrait être celui de notre famille, avec ses embrassades, ses histoires pas toujours drôles, ses membres absents ou présents et qui se déchirent, le tout arrosé d’un verre de limoncello bu à l’ombre des arbres dans le jardin.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : les romans français à ne pas louper

    Rendez-vous immanquable de la fin de l'été, la rentrée littéraire cuvée 2019 convoque des romans toujours plus passionnants et ambitieux. Côté francophone, 19 ouvrages sont attendus en librairie. Des histoires tragiques ou comiques, des héros magnifiques, des destins qui s'emmêlent, du banal sublimé... Auteurs confirmés et prometteurs convoquent des univers romanesques forts et inoubliables. Belles découvertes et belle rentrée !

    Lire l'article