Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368524497
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 128 x 182 mm

Red Eyes Sword - Akame Ga Kill - tome 14

,

Frédéric Malet (traduit par)
Collection : Red Eyes Sword - Akame ga Kill !
Date de parution : 07/12/2017
Tatsumi quitte son village natal pour la Cité impériale où il fait la rencontre d'un groupe d'assassins qui va changer sa vie à jamais : le Night Raid avec à sa tête la belle et mortelle Akame.
 
La bataille finale a enfin commencé. Alors que l’armée des révolutionnaires encercle la capitale, Esdeath contre-attaque avec sa nouvelle botte secrète. Akame et ses compagnons s’infiltrent dans la capitale pour éliminer le ministre, mais ils vont découvrir dans le palais une arme redoutable qui dépasse tout ce que l’on peut imaginer… Le destin du monde dépend de cette bataille !
EAN : 9782368524497
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MassLunar Posté le 11 Novembre 2021
    Le combat final a démarré. Un combat qui se déroule sur deux niveaux : la bataille épique entre les rebelles dirigés par l'ex-général Najenda, chef du Night Raid et des confrontations solitaires pour Akame et Leone qui se confronte aux derniers nobles corrompus de l'Empire avec en tête d'affiche, le cruel et retors Ministre. Bien sûr, on se régale à la lecture de cet avant-dernier tome dans lequel les auteurs ont mis les plats dans les grands. Le dessinateur Tetsuya Tashiro enchaîne les plans épiques et panoramiques autour de cette bataille décisive. La tension est explosive, surtout au vu de l'apparition de l'Ultime Arme Impériale, un véritable boss épique digne d'un jeu vidéo. Au final, on devine l'influence du gaming dans Red Eyes Sword qui enchaîne les boss jusqu'à un affrontement titanesque. Les plans sont démesurés, le design des personnages n'a jamais été aussi bad-ass, notamment avec un Tatsumi qui est à deux doigts de fusionner avec son armure. Comme on pouvait s'y attendre, Esdeath et le Ministre sont à l'honneur dans cette bataille ultime. La reine de glace dévoile une nouvelle facette de ses pouvoirs en concevant toute une armée de glace tandis que le Ministre , en plus de... Le combat final a démarré. Un combat qui se déroule sur deux niveaux : la bataille épique entre les rebelles dirigés par l'ex-général Najenda, chef du Night Raid et des confrontations solitaires pour Akame et Leone qui se confronte aux derniers nobles corrompus de l'Empire avec en tête d'affiche, le cruel et retors Ministre. Bien sûr, on se régale à la lecture de cet avant-dernier tome dans lequel les auteurs ont mis les plats dans les grands. Le dessinateur Tetsuya Tashiro enchaîne les plans épiques et panoramiques autour de cette bataille décisive. La tension est explosive, surtout au vu de l'apparition de l'Ultime Arme Impériale, un véritable boss épique digne d'un jeu vidéo. Au final, on devine l'influence du gaming dans Red Eyes Sword qui enchaîne les boss jusqu'à un affrontement titanesque. Les plans sont démesurés, le design des personnages n'a jamais été aussi bad-ass, notamment avec un Tatsumi qui est à deux doigts de fusionner avec son armure. Comme on pouvait s'y attendre, Esdeath et le Ministre sont à l'honneur dans cette bataille ultime. La reine de glace dévoile une nouvelle facette de ses pouvoirs en concevant toute une armée de glace tandis que le Ministre , en plus de ses talents de manipulateurs, révèle aussi ses talents au combats ce qui fait de lui un adversaire encore plus puissant et impitoyable que prévu. Bien que ce personnage manque d'un peu de nuance par rapport à d'autres antagonistes, il n'en demeure pas moins un remarquable enfoiré aussi menaçant que cartoonesque par moments. Forcément l'issue est tragique pour certains mais pas le temps de pleurer dans cette première partie de la bataille finale qui se suit sans temps morts avec quelques incertitudes tout de même quand au sort de Kurome et de Wave... Nous pouvons être un peu mitigés quand à cette intrigue secondaire qui nous écarte inutilement du champ de bataille. Sans surprise, ce volume est de haute qualité en terme d'action. La première partie de cette bataille finale mêle affrontements titanesques face à un Empire muni de sa botte secrète et confrontations individuelles qui provoquent la chute tragique de certains personnages tout en révélant les véritables pouvoir du Ministre. Un rythme sans temps mort jusqu'à l'ultime combat du dernier volume.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.