Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260053255
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm

Se taire

Date de parution : 29/08/2019

Avec pour seule expérience ses vingt ans et son talent de photographe, Mathilde est envoyée par un grand magazine chez une sommité du monde politique, récemment couronnée du prix Nobel de la paix. Quand l’homme, à la stature et à la personnalité imposantes, s’approche d’elle avec de tout autres intentions...

Avec pour seule expérience ses vingt ans et son talent de photographe, Mathilde est envoyée par un grand magazine chez une sommité du monde politique, récemment couronnée du prix Nobel de la paix. Quand l’homme, à la stature et à la personnalité imposantes, s’approche d’elle avec de tout autres intentions que celle de poser devant son appareil, Mathilde est tétanisée, incapable de réagir. Des années plus tard, une nouvelle épreuve la renvoie à cet épisode de son passé, exigeant d’elle qu’elle apprenne une fois pour toutes à dire non.
Dans ce roman sombre et puissant, tendu comme un thriller, Mazarine Pingeot continue d’explorer les thèmes qui lui sont chers : le poids du secret, le scandale, l’opposition entre les valeurs familiales et individuelles… En mettant en miroir deux instantanés de la vie d’une femme contrainte au silence par son éducation et son milieu, elle démonte les mécanismes psychologiques de répétition et de domination, en même temps qu’elle construit une intrigue passionnante.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260053255
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm

Ils en parlent

« Mené comme un thriller, le treizième roman de Mazarine Pingeot explore les mécanismes répétitifs d’un inconscient traumatisé. Sobre et percutant. » 

Claire Julliard / L'Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lulu8723 Posté le 20 Avril 2020
    Mathilde Léger, âgée de vingt ans, effectue des études de photographe. Sa mission : faire des portraits du prix Nobel de la Paix. Elle se rend au domicile de cet homme, prend plusieurs photos de son modèle. Ce dernier profite de sa notoriété et la viole. de retour au domicile familial, la jeune femme narre sa mésaventure. Son père, un célèbre chanteur engagé, lui-même fils d'un académicien de l'Académie Française et d'une intellectuelle féministe lui interdit de dévoiler son agression sexuelle. Il lui faut se taire. Ravagée, la jeune femme quitte le milieu de la photographie et reprend des études et se consacre à l'urbanisme. Elle rencontre Fouad, un urbaniste comme elle. Ils s'aiment et emménagent ensemble. Elle tombe enceinte. Elle dévoile son viol à son compagnon. Il l'incite à porter plainte. Elle se rend donc au commissariat. L'agent de service l'incite à déposer une main-courante. Fouad change de comportement. Il devient agressif et la maltraite. Elle quitte le domicile conjugal et se réfugie chez sa sœur clémentine. Elle accouche d'un petit garçon qu'elle va élever seule. Les années passent. La main-courante surgit sur la scène publique. Mathilde va être face à son destin de femme violée. Va-t-elle... Mathilde Léger, âgée de vingt ans, effectue des études de photographe. Sa mission : faire des portraits du prix Nobel de la Paix. Elle se rend au domicile de cet homme, prend plusieurs photos de son modèle. Ce dernier profite de sa notoriété et la viole. de retour au domicile familial, la jeune femme narre sa mésaventure. Son père, un célèbre chanteur engagé, lui-même fils d'un académicien de l'Académie Française et d'une intellectuelle féministe lui interdit de dévoiler son agression sexuelle. Il lui faut se taire. Ravagée, la jeune femme quitte le milieu de la photographie et reprend des études et se consacre à l'urbanisme. Elle rencontre Fouad, un urbaniste comme elle. Ils s'aiment et emménagent ensemble. Elle tombe enceinte. Elle dévoile son viol à son compagnon. Il l'incite à porter plainte. Elle se rend donc au commissariat. L'agent de service l'incite à déposer une main-courante. Fouad change de comportement. Il devient agressif et la maltraite. Elle quitte le domicile conjugal et se réfugie chez sa sœur clémentine. Elle accouche d'un petit garçon qu'elle va élever seule. Les années passent. La main-courante surgit sur la scène publique. Mathilde va être face à son destin de femme violée. Va-t-elle être en mesure d'affronter cette souillure qui l'encombre, jour et nuit, depuis ses vingt ans ? Quel devenir pour son fils , harcelé par ses amis ? Dans ce roman merveilleusement bien écrit, il faut dire que Mazarine Pingeot est une brillante universitaire , le viol est toutes les séquelles qui s'en suivent est très bien cerné. Une bonne analyse psychologique, de l'héroïne et les tabous relatifs à l'éducation, eu milieu social, à la notoriété sont bien rendus. Nous souffrons avec Mathilde. Nous portons sa croix. Il faut vivement encourager, défendre, toutes ces jeunes femmes, ces jeunes filles victimes d'abus sexuels, indépendamment de la classe sociale, l'origine, le renom du prédateur, sa fonction dans la société. Merci Mazarine pour toutes nos consœurs, victimes de tels abus sexuels.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LevoyagedeLola Posté le 6 Avril 2020
    Dans Se taire, la victime 20 ans, jeune photographe, est venue faire des photos du Nobel chez lui, pour un prestigieux journal, lorsque celui-ci la contraint à une relation sexuelle. Mathilde en parle à sa famille, mais son célèbre père fils d'un célèbre poète, la met en garde contre un dépôt de plainte. Ce monde de paillettes est peuplé de requins, de sauvages, d'envieux qui vont saisir cette chance pour mettre à terre et traîner dans la boue son illustre famille, un déferlement de haine risque de s'abattre sur eux par sa faute, aura-t-elle les épaules pour supporter cette violence, ces humiliations ? Alors Mathilde se tait. Elle se tait et se terre, change de métier, et se marie.Et puis un jour, elle confie son lourd secret à son époux qui crie, se fâche, et la pousse à porter plainte. Au commissariat, le policier lui conseille de faire juste une main courante, qui engage moins qu'une plainte qui pourrait avoir des conséquences terribles, en effet pourquoi porter plainte si longtemps après ? Elle doit encore réfléchir, le temps passe. Et puis un jour, l'affaire parait au grand jour. A l'heure de #balancetonporc et #metoo, Mazarine Pingeot s'est inspirée, pour écrire ce... Dans Se taire, la victime 20 ans, jeune photographe, est venue faire des photos du Nobel chez lui, pour un prestigieux journal, lorsque celui-ci la contraint à une relation sexuelle. Mathilde en parle à sa famille, mais son célèbre père fils d'un célèbre poète, la met en garde contre un dépôt de plainte. Ce monde de paillettes est peuplé de requins, de sauvages, d'envieux qui vont saisir cette chance pour mettre à terre et traîner dans la boue son illustre famille, un déferlement de haine risque de s'abattre sur eux par sa faute, aura-t-elle les épaules pour supporter cette violence, ces humiliations ? Alors Mathilde se tait. Elle se tait et se terre, change de métier, et se marie.Et puis un jour, elle confie son lourd secret à son époux qui crie, se fâche, et la pousse à porter plainte. Au commissariat, le policier lui conseille de faire juste une main courante, qui engage moins qu'une plainte qui pourrait avoir des conséquences terribles, en effet pourquoi porter plainte si longtemps après ? Elle doit encore réfléchir, le temps passe. Et puis un jour, l'affaire parait au grand jour. A l'heure de #balancetonporc et #metoo, Mazarine Pingeot s'est inspirée, pour écrire ce roman, de l'actualité mais peut-être aussi, bien qu'elle s'en soit défendue, de sa cousine Pascale Mitterrand qui, en 2008, avait déposé plainte contre Nicolas Hulot pour un viol commis en 1997, chez lui, alors qu'elle était jeune photographe. Comme Mathilde, elle a changé de métier, comme Mathilde elle s'est tue longtemps, comme Mathilde, ce n'est pas elle qui a décidé de rendre publique son histoire. Il y a de nombreuses similitudes c'est vrai. Mais finalement les histoires de viols ne sont-elles pas toutes un peu les mêmes ? Des femmes contraintes d'avoir des relations sexuelles avec des hommes qui profitent de leur force physique, de leur influence, de leur notoriété... Un livre nécessaire pour comprendre pourquoi certaines choisissent de se taire sans que cela amoindrisse leur douleur. Celles qui crient au crime n'ont pas forcément plus souffert que les silencieuses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marti94 Posté le 31 Mars 2020
    Le roman de Mazarine Pingeot est un très bon livre, juste un peu anxiogène ce qui n'est pas recommandé en cette période de confinement. Elle a le mérite d'aborder un sujet essentiel dans "Se taire" : la pression familiale pour garder le silence et ne pas dénoncer un viol par peur du scandale. Le roman commence par une scène choc lorsque Mathilde, jeune photographe, se retrouve face au Nobel de la paix (jamais nommé), afin de prendre des photos pour son journal. Mais c'est un homme qu'elle a devant elle qui va lui demander d'approcher et sans autre sommation la violer. Cela se passe très vite et elle reste tétanisée. Elle se relève très vite afin de prendre des photos comme si cela devait lui permettre d'effacer l'autre image traumatisante. Mathilde en parle à ses parents qui, par peur du scandale, l’invite à se taire. Il faut dire qu'elle est fille DE, une personne relative, identifiée comme fille de son père, chanteur très médiatisé ou de son grand-père académicien. Heureusement sa sœur est là pour la soutenir mais Mathilde prendra la décision de se taire et de changer de métier. Quand elle rencontre Fouad elle tente de se persuader qu'elle peut être heureuse avec un... Le roman de Mazarine Pingeot est un très bon livre, juste un peu anxiogène ce qui n'est pas recommandé en cette période de confinement. Elle a le mérite d'aborder un sujet essentiel dans "Se taire" : la pression familiale pour garder le silence et ne pas dénoncer un viol par peur du scandale. Le roman commence par une scène choc lorsque Mathilde, jeune photographe, se retrouve face au Nobel de la paix (jamais nommé), afin de prendre des photos pour son journal. Mais c'est un homme qu'elle a devant elle qui va lui demander d'approcher et sans autre sommation la violer. Cela se passe très vite et elle reste tétanisée. Elle se relève très vite afin de prendre des photos comme si cela devait lui permettre d'effacer l'autre image traumatisante. Mathilde en parle à ses parents qui, par peur du scandale, l’invite à se taire. Il faut dire qu'elle est fille DE, une personne relative, identifiée comme fille de son père, chanteur très médiatisé ou de son grand-père académicien. Heureusement sa sœur est là pour la soutenir mais Mathilde prendra la décision de se taire et de changer de métier. Quand elle rencontre Fouad elle tente de se persuader qu'elle peut être heureuse avec un homme mais celui-ci est particulièrement antipathique. C'est comme si elle continuait de se voiler la face. En apprenant qu'elle a été violée, il l'oblige à aller porter plainte mais elle se retrouve seule devant le commissaire qui l'incite à ne déposer qu'une main courante. Pourtant, l'affaire va éclater contre son gré, dans la presse. Mazarine Pingeot sait maintenir le suspense et décrire la souffrance insidieuse de celle qui a été abusée. Il y aussi le poids de son éducation qui l'empêche de s'opposer à ses parents. Ce qui est certain, c'est qu'elle montre bien que se taire n'empêche pas d'oublier. Lu en mars 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • snoopette27 Posté le 27 Janvier 2020
    Roman fascinant et éprouvant. Histoire romancée très vraisemblablement Le secret dans les familles a NOM.
  • Cyrber69 Posté le 7 Janvier 2020
    Pas mal du tout, elle écrit bien et sait tenir en haleine avec une histoire pourtant peu dense (mais le sujet est lui troublant). Reconnais t-on Monsieur HULOT ? Franchement, il faut chercher et lire entre les lignes voire ailleurs, le livre a du être lu et relu par des avocats. Une bonne surprise alors que je partais, je ne sais pourquoi, avec un a priori negatif

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : les romans français à ne pas louper

    Rendez-vous immanquable de la fin de l'été, la rentrée littéraire cuvée 2019 convoque des romans toujours plus passionnants et ambitieux. Côté francophone, 19 ouvrages sont attendus en librairie. Des histoires tragiques ou comiques, des héros magnifiques, des destins qui s'emmêlent, du banal sublimé... Auteurs confirmés et prometteurs convoquent des univers romanesques forts et inoubliables. Belles découvertes et belle rentrée !

    Lire l'article