En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Venez, vous dont l'œil étincelle

        Julliard
        EAN : 9782260024033
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Venez, vous dont l'œil étincelle

        Date de parution : 06/10/2016

        En cette année 736, le duc Mauronte, patrice de Marseille, s’inquiète pour l’indépendance de son fief, menacé au nord par les Francs de Charles Martel et au sud par les Sarrasins. S’il veut survivre, il doit s’allier à l’un des deux camps. Un choix d’autant plus délicat que Childebrand, le...

        En cette année 736, le duc Mauronte, patrice de Marseille, s’inquiète pour l’indépendance de son fief, menacé au nord par les Francs de Charles Martel et au sud par les Sarrasins. S’il veut survivre, il doit s’allier à l’un des deux camps. Un choix d’autant plus délicat que Childebrand, le frère de Charles Martel, et Youssouf, le gouverneur musulman de Narbonne, sont tombés fous amoureux de sa fille, Blanche. Pour l’aider à prendre sa décision, le duc décide d’ouvrir son palais à des conteurs venus des deux contrées ennemies. Durant d’innombrables nuits, les narrateurs affluent et c’est un feu d’artifice de récits magnifiques où tout l’imaginaire des hommes est exalté : l’amour, l’érotisme, la cruauté, la beauté, le fantastique… Chacun cherche à toucher, au plus secret, la raison du père et le coeur de la fille. Mais seuls les dieux savent qui sera l’heureux vainqueur de ce combat singulier.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782260024033
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Julliard
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Cacha Posté le 27 Août 2018
          Le titre est emprunté à un célèbre poème de Victor Hugo, mis en musique par Georges Brassens ; il me revient à l'esprit depuis ma jeunesse et je trouve qu'il convient on ne peut mieux à ce livre. Dans la ville de Marseille, à l'époque de Charles Martel, prise et reprise par les Francs et les Barbaresques (entrés et repartis pour ces derniers), les conteurs sont portés aux nues. Ils sont particulièrement appréciés par le patrice (c'est-à-dire le maire) Mauronte dont la fille Blanche est le plus précieux joyau. Ce livre contient donc des contes à profusion, à l'intérieur d'une histoire encore plus grande (et la roue tourne à nouveau !) Il est très beau, empreint de fantastique et de poésie, merveilleux à lire pour celles et ceux qui aiment l'Histoire et surtout les histoires. "Venez, vous dont l’œil étincelle Ecouter une histoire encore ..."
        • FannyNetherfieldPark Posté le 11 Décembre 2016
          J’ai découvert Jean-Christophe Duchon-Doris il y a deux ans avec un roman policier passionnant se déroulant dans le Paris du XIXe siècle. Ce nouvel ouvrage est d’un tout autre genre. L’auteur nous propose de remonter le temps jusqu’au Moyen-Âge (en 736 pour être précis). L’histoire débute à Marseille, ville cosmopolite dont le destin se joue entre les francs et les musulmans. Ce roman est un peu déroutant au départ. Il faut du temps afin que le lecteur prenne ses marques dans l’époque et les différentes forces qui s’affrontent. Mais c’est aussi et surtout dans sa forme que ce livre est original. Les différentes parties se composent d’un récit classique puis de différentes histoires rapportées par des conteurs. Le tout finit par s’imbriquer parfaitement et donne un roman épique composé de personnage haut en couleur. A l’époque, les informations sont bien souvent véhiculées par les conteurs. Se mêlent donc vérité, fiction et légende. Au fil des pages, on s’attache aux personnages et notamment à Blanche, jeune victime des tractations matrimoniales des hommes. Ces derniers sont subjugués par son aura relaté par les conteurs mais aussi par l’intérêt d’une telle union. L’écrivain laisse transparaitre beaucoup de poésie et d’amour pour sa ville, Marseille.... J’ai découvert Jean-Christophe Duchon-Doris il y a deux ans avec un roman policier passionnant se déroulant dans le Paris du XIXe siècle. Ce nouvel ouvrage est d’un tout autre genre. L’auteur nous propose de remonter le temps jusqu’au Moyen-Âge (en 736 pour être précis). L’histoire débute à Marseille, ville cosmopolite dont le destin se joue entre les francs et les musulmans. Ce roman est un peu déroutant au départ. Il faut du temps afin que le lecteur prenne ses marques dans l’époque et les différentes forces qui s’affrontent. Mais c’est aussi et surtout dans sa forme que ce livre est original. Les différentes parties se composent d’un récit classique puis de différentes histoires rapportées par des conteurs. Le tout finit par s’imbriquer parfaitement et donne un roman épique composé de personnage haut en couleur. A l’époque, les informations sont bien souvent véhiculées par les conteurs. Se mêlent donc vérité, fiction et légende. Au fil des pages, on s’attache aux personnages et notamment à Blanche, jeune victime des tractations matrimoniales des hommes. Ces derniers sont subjugués par son aura relaté par les conteurs mais aussi par l’intérêt d’une telle union. L’écrivain laisse transparaitre beaucoup de poésie et d’amour pour sa ville, Marseille. J’ai parfois presque eu l’impression de sentir les odeurs, de voir les ruelles de la cité et d’entendre la mer non loin de là. L’intermédiaire des contes est une bonne idée. Ils donnent du relief au récit, transmettent du rêve mais sont aussi une base de réflexion. Le Moyen-Âge nous est présenté d’une manière inhabituelle et c’est surement ce qui fait toute la différence. J’ai bien fait de m’accrocher à cette histoire après des débuts un peu difficiles. Une fois la dernière page tournée, j’ai eu le sentiment que tout s’imbriquait parfaitement et que le mélange de récit classique et de conte avait porté ses fruits. C’est donc un roman unique de par sa construction, l’intermédiaire des conteurs mais aussi par la plume toujours poétique de Jean-Christophe Duchon-Doris.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Patoche Posté le 6 Novembre 2016
          J'ai vraiment du mal à noter ce roman ... Première constatation : c'est très beau. Ceux qui aiment les contes seront ravis. Ceux qui aiment Marseille, aussi. Deuxième constatation : ça manque un peu d'accroches pour donner envie de lire la suite. Peu d'action, du moins dans la première moitié. Je n'ai pas ce livre chez moi, je l'ai emprunté. Il m'est donc difficile d'en picorer des passages ici et là, comme j'aimerais le faire.

        Ils en parlent

        « roman foisonnant, trésor d'inventivité et de poésie… Un livre virtuose dont les récits s'emboîtent à la manière des Mille et Une Nuits et qui parle de tolérance, de dialogue des cultures et de paix. » 
        Xavier Milan / Pleine Vie
        « Jean-Christophe Duchon-Doris fait preuve d'une imagination romanesque fantastique, en proposant au lecteur de vagabonder d'un univers à l'autre, entre Orient et Occident. » 
        Laetita Gentili / La Provence
        « un auteur à la délicatesse infinie… Dans ce roman, il nous balade sans retenue dans ces régions du Sud, où l’amour, la douceur, l’érotisme rencontrent la cruauté. »
        Jacques de Bono-Scoto / le Petit journal
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
        Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com