RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Pocket, publié le 31/10/2018
            5 vrai/faux pour en savoir plus sur les médicaments

            Les médecins sont objectifs quand ils nous prescrivent un médicament.

            FAUX. Le dévouement et la probité de la plupart des professionnels de la santé sont indubitables, mais la corruption s’est installée au cœur du système. Comment les médecins peuvent-ils donner une information objective sur des médicaments prescrits aux patients quand leur source d’information principale provient des visiteurs médicaux (des commerciaux formés au marketing pharmaceutique !) ?

            Les résultats des essais cliniques ne sont pas fiables à 100%

            VRAI. « On estime que 50% des essais cliniques financés par l’industrie pharmaceutique restent ainsi invisibles parce qu’ils sont défavorables aux médicaments concernés. C’est évidemment une perversion totale du concept de “médecine basée sur des preuves”, puisque les chercheurs et les médecins n’ont accès qu’aux “preuves” favorables et restent dans l’ignorance des risques et/ou de l’inefficacité des médicaments. » Mikkel Borch Jacobsen

            Internet offre des informations fiables sur les médicaments.

            FAUX. Selon l’auteur, les lobbies de cette même industrie ne demandent pas mieux que les patients aillent s’informer en ligne sur les forums, les sites médicaux généralistes (type Doctissimo)... Ce qu’ils font en nombre puisque 7 français sur 10 sont des e-patients allant sur internet ! Or, la plupart du temps, les données médicales en ligne proviennent des laboratoires ou des agences de communication payées pour mettre cette information en ligne. Ou plutôt cette désinformation, comme l'explique l’expert de santé Antoine VIAL dans le livre.

            L’industrie pharmaceutique créé même de nouvelles maladies pour son profit.

            VRAI. De nouveaux brevets sont déposés régulièrement en réponse à de nombreuses maladies et syndromes, promus par les laboratoires (syndrome métabolique, phobie sociale, …) ayant pour unique objectif, la vente de médicaments proposés comme une alternative efficace à ces maux nouveaux.

            Les médicaments sont bons pour la santé.

            FAUX. Pas tous ! Les auteurs nous alertent sur le fait qu’un médicament est un produit synthétique composé de molécules artificielles et que l’on ne connaît pas toujours leur impact sur nos organismes. Certains se comportent comme des perturbateurs endocriniens (exemple le Prozac…), d’autres ont des effets indésirables très lourds (appelés souvent effets secondaires, comme pour en minimiser les désagréments !) Les crises sanitaires se multiplient (Distilbène, Levothyrox…) et parfois, les effets se déclarent sur les deuxièmes voire troisièmes générations. Et sur notre planète…

            • En savoir plus :

            N'hésitez pas à mettre à mal vos autres croyances reliées à la santé avec La vérité sur les médicaments. Le livre réunit 12 experts internationaux, lanceurs d’alerte et journalistes de référence et est extrêmement documenté ! Vous y découvrirez toutes les techniques marketing utilisées pour transformer les médicaments en produits de consommation courante, et vous aurez enfin les clés pour vous questionner de manière objective sur l'industrie pharmaceutique et ses lobbies.



            • Aller plus loin :

            L’interview de Mikkel Borch Jacobsen sur le livre :

            Pocket
            Un livre, une rencontre.