Lisez! icon: Search engine
Par Poulpe Fictions, publié le 10/08/2022

Bienvenue dans un club équestre pas comme les autres !

Fans d'équitation, nous avons le roman parfait pour vous ! Sororité, amitié et complicité sont les maîtres mots de cette nouvelle série chez Poulpe Fictions. C'est le moment de faire sa rentrée dans le nouveau club équestre favori des enfants...

Lucie Le Moine, autrice à temps plein et cavalière à ses heures perdues, vous propose de partir à l'aventure à dos de cheval pour découvrir le club des Rivières.

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous ?

J'ai grandi dans les années 90, entourée de livres, de dessins animés, de jeux vidéo et de la forêt. J'ai toujours aimé les histoires, mais il m'a fallu longtemps pour me rendre compte que moi aussi, j'avais le droit d'en écrire ! Presque 30 ans !

Alors, après une (courte) carrière au croisement des sciences sociales et du numérique, j'ai décidé de me lancer, et j'ai écrit mes premières BD.

 

Autrice de BD, Une amitié au triple galop est votre premier roman jeunesse. Comment vous est venue l'idée ?

La série Toutes en selle ! et son premier tome Une amitié au triple galop s'appuient sur mon vécu de jeune cavalière, mais aussi sur mon cheminement personnel.

C'était un plaisir de me replonger dans cet univers qui a bercé mon enfance (j'étais fan de chevaux bien avant de commencer l'équitation à 10 ans). Au fur et à mesure de l'écriture, j'ai exploré de nouveau les sensations qui m'avaient tant plu : les odeurs de l'écurie, le vent sur le visage quand on est au galop, l'amour que l'on porte à son poney préféré, etc…

Mais j'ai arrêté l'équitation à 18 ans, au moment de commencer mes études supérieures (j'ai changé de ville, j'ai dû louer un appartement, ça n'était plus possible). Et j'ai quitté ce monde du cheval comme sur un malentendu. Depuis plusieurs mois (années ?), un fond de peur, un léger malaise m'empêchaient de profiter à fond de ces quelques heures le samedi matin.

Je n'avais pas pris le temps de questionner ce ressenti, et l'écriture de Toutes en selle ! me permet justement d'y revenir, de questionner mon rapport aux chevaux et à l'équitation - comme le font mes héroïnes !

Écrire l'amitié de trois copines dans un centre équestre implique donc pour moi de parler de bien-être animal, de féminisme, mais aussi d'argent par exemple ! C'est pour cette raison que je considère qu'Une amitié au triple galop est à la fois pop et politique.

 

Avez-vous une anecdote à nous partager sur la création de ce premier tome, Une amitié au triple galop ?

L'écriture de ce premier tome (et du second, qui m'occupe actuellement) m'a permis de renouer avec les chevaux, mais aussi avec les personnes qui gravitent autour. À la recherche d'écuries très impliquées dans le bien-être animal, j'ai fait la connaissance de Gaëlle, de l'écurie de l'Étrat (dans les Côtes d’Armor). C'est une très belle rencontre ! Depuis, j'ai commencé à me former à l'équitation éthologique auprès d'elle, et je suis ravie !

 

Est-ce que le format roman a été un défi ? Si oui, comment vous êtes-vous préparée pour le relever ?

Clairement, le passage de l'écriture de scénarios de bande dessinée à l'écriture d'un roman était un défi pour moi ! Mais ce travail s'est fait progressivement.

J'ai d'abord eu la chance de pouvoir pitcher en quelques minutes mon idée de série d'équitation pop et féministe à Manon Sautreau, du Poulpe. C'était lors d'un événement organisé dans le cadre du concours de nouvelles Émergences, de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Manon a tout de suite accroché.

Je me suis donc retroussé les manches et j'ai défini plus précisément la vie de mes héroïnes, d'Albert le double-poney, d'Halloween la trotteuse et de Joe, la jument intrépide. Petit à petit, mon univers s'est construit. J'ai posé les grandes lignes de la série et j'ai découpé mon premier tome en plusieurs chapitres.

Laurence Bareyre et Tina De Filippo, du Poulpe, m'ont ensuite accompagnée (et encouragée !) durant toute l'écriture.

Et puis, alors que le manuscrit approchait de sa forme finale, il y a eu les illustrations de Marie Spénale. Un vrai plaisir de découvrir mes héroïnes sous son trait !

J'espère que mes mots et ses illustrations sauront toucher les lectrices et lecteurs !

 

Si vous deviez présenter vos héroïnes en quelques mots, que diriez-vous ?

Mes héroïnes sont de jeunes adolescentes, toutes les trois très différentes ! Aby est issue de la classe moyenne. Le centre équestre des Rivières et les chevaux, c'est toute sa vie, et elle a du mal à tisser des liens avec les jeunes de son âge. Charlie, qui vient d'un milieu plus aisé, vient d'emménager dans le coin. C'est une cavalière accomplie, mais elle est anxieuse et pour elle qui aime tout contrôler, ce n'est pas simple de débarquer dans une ville et un centre équestre inconnus ! Lou commence tout juste l'équitation, grâce à une aide financière de la ville (elle vient d'un milieu plus populaire). Elle a un enthousiasme débordant et s'amuse à découvrir les codes de la mini-société qu'est un centre équestre.

 

Pour vous, à quoi ressemblerait le cheval idéal ?

Je pense qu'à 13 ans, j'aurais pu apporter une réponse très précise à cette question, du genre : un poney highland gris pommelé, pour randonner dans les vallées sauvages d'Écosse.

Aujourd'hui, j'ai un avis moins tranché ! Je rêve surtout d'une rencontre inattendue, d'un lien fort que l'on tisserait petit à petit avec mon cheval (ou mon double-poney)… C'est mon côté romantique !

 

Qu'est-ce qui nous attend dans la suite des aventures de Charlie, Aby et Lou ?

L'amitié qui lie nos trois héroïnes va continuer à grandir, leurs horizons équestres aussi ! Elles vont découvrir de nouvelles manières de tisser des liens avec les chevaux, et ensemble, elles vont gagner en confiance pour affronter le monde !

 

Avez-vous un message pour vos lectrices et lecteurs ?

Je vous souhaite à toutes et tous de beaux galops dans les prés !

 

Toutes en selle ! Tome 1 : Une amitié au triple galop
Les vacances sont finies et le centre équestre des Rivières rouvre ses portes. Charlie découvre un nouveau club, un peu intimidée de créer un lien avec une nouvelle jument. Aby est ravie de retrouver l’odeur familière du foin et le son des sabots sur le bitume. Quant à Lou, c’est sa première fois en tant que cavalière et elle compte bien mettre en pratique toutes les connaissances qu’elle a emmagasinées dans les allées des bibliothèques depuis son plus jeune âge !
Mais les trois amies déchantent lorsque leur monitrice adorée fait une mauvaise chute à cheval et part en convalescence. Son remplaçant, Franck, est loin d’être aussi doux et patient… Tandis que le moniteur impose des méthodes plus musclées et sexistes, l’ambiance se dégrade au club des Rivières. Mais pour Charlie, Aby et Lou, pas question de se laisser faire !

Poulpe Fictions