Lisez! icon: Search engine
Par Presses de la Cité, publié le 11/03/2024

Simenon à l'honneur : 9 romans pour explorer l'univers du maître du roman policier.

À l’occasion de leurs 80 ans, les Presses de la Cité rendent hommage au premier auteur de langue française de la maison d’édition. En neuf romans et trois thèmes, découvrez toute la force de l’univers de Georges Simenon.

Couples : au cœur de la passion
La Vérité sur Bébé Donge Lettre à mon juge Les Innocents

Des centaines de couples qui hantent l’œuvre de Georges Simenon, en voici trois emblématiques. On y retrouve tout l’art du romancier pour disséquer la relation si particulière, nourrie d’amour, de haine, d’incompréhension, de frustration, de passion et de désir, qui lie un homme et une femme.

À retrouver ici : Couples : au cœur de la passion !

Pays lointains : l’inspiration d’un grand voyageur
Les Clients d’AvrenosLe Coup de luneLes Frères Rico

Trois romans influencés par la vie du grand écrivain voyageur. 
En 1932, Simenon voyage plus de deux mois en Afrique pour le magazine Voilà, et en rapportera 750 clichés. De 1933 à 1935, il multiple les reportages en Europe (son talent pour la photographie trouve sa pleine expression au cours des années 1930). Enfin, de 1945 à 1955, les États-Unis où il vit, vont nourrir son œuvre d’une quinzaine de romans.

À retrouver ici : Pays lointains : l'inspiration d'un grand voyageur !

Portraits de femmes : puissantes figures féminines
Tante JeanneLa VieilleBetty

Des « romans de la destinée » marqués par trois personnages au bord du gouffre. Comme le confiait Simenon : « Deux curiosités m’ont toujours habité : les femmes et les destinées humaines. Aujourd’hui, depuis que j’ai connu Teresa, je ne suis plus curieux des autres femmes, mais je continue à collectionner des destinées. »

À retrouver ici : Portraits de femmes : puissantes figures féminines !

 Cécile est morte, à découvrir ou à relire !

 Cécile Pardon raconte à Maigret que des objets changent de place la nuit dans l’appartement qu’elle occupe avec sa tante veuve et infirme. La maison a été surveillée, mais rien de suspect n’a été découvert. Alors que le commissaire s’apprête à la recevoir, Cécile disparaît…

Écrit fin 1940, Cécile est morte marque le retour du commissaire en librairie après Maigret, paru en 1934. Publié en 1942 chez Gallimard avec deux autres enquêtes sous le titre opportun de Maigret revient…, ce court roman est aussitôt choisi par la Continental Films qui reconduit Albert Préjean dans le rôle de Maigret après le succès de Picpus sorti en 1943. L’adaptation est confiée à Jean-Paul Le Chanois et la réalisation du film, qui sortira en 1944, au chevronné Maurice Tourneur, riche d’une carrière prolifique en France et aux États-Unis.

Une exposition exceptionnelle sur Georges Simenon

Exposition « Simenon » à découvrir, du 16 mars au 29 septembre 2024, à la fondation Jan Michalski (Montricher, Suisse).

« À travers ses confidences à la presse, des photographies de sa vie de famille et de ses lieux d’écriture, un choix de manuscrits, tapuscrits et premières éditions, ainsi qu’un cycle d’adaptations cinématographiques, cette exposition Simenon invite à rencontrer l’auteur autant qu’à lire, entendre et voir l’œuvre. »

Pour en savoir plus : Exposition Simenon (Fondation Jan Michalski)

 

Presses de la Cité

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Presses de la Cité

    John Simenon sera présent au Festival du Livre de Paris !

    « Tous mes romans, toute ma vie, n’ont été qu’une recherche de “l’homme nu” » : par cette célèbre formule, Simenon définit sans doute mieux que quiconque l’esprit de son œuvre, en particulier celle qu’il a créée parallèlement aux enquêtes de Maigret. Et celle-ci ne compte pas moins de cent dix-sept « romans durs », parus entre 1931 (Le Relais d’Alsace) et 1972 (Les Innocents).

    Lire l'article