RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            100 000 morts oubliés

            Cherche midi
            EAN : 9782749122915
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            100 000 morts oubliés

            Collection : Documents
            Date de parution : 31/01/2013

            La bataille de France comme vous ne l'avez jamais lue.

            En mai-juin 1940, plus de 100 000 hommes se sont fait tuer sur place pour défendre la France et l'Angleterre, dont ils ont sauvé le corps expéditionnaire à Dunkerque. Ce livre est leur histoire. Au cours des 47 jours de la bataille, à maintes reprises, en Ardennes, Argonne, Flandre, Picardie,...

            En mai-juin 1940, plus de 100 000 hommes se sont fait tuer sur place pour défendre la France et l'Angleterre, dont ils ont sauvé le corps expéditionnaire à Dunkerque. Ce livre est leur histoire. Au cours des 47 jours de la bataille, à maintes reprises, en Ardennes, Argonne, Flandre, Picardie, Normandie (Saint-Valéry-en-Caux), à Dunkerque, et devant Lyon, la proportion de soldats français tués en résistant à l'invasion a atteint 90 % des effectifs engagés.

            Les Allemands ont eu par jour plus de 2 000 soldats mis hors de combat, dont une moitié de tués.

            Nos pères et grands-pères se sont aussi bien battus que les Américains quatre ans plus tard à Omaha Beach.

            En 1940, nos soldats voulaient poursuivre les hostilités. Jamais le peuple français n'a appelé Pétain au pouvoir. C'est un coup d'État, avec faux et usage de faux, qui a permis aux généraux français antirépublicains de livrer nos soldats à l'ennemi, de les menacer du conseil de guerre s'ils continuaient à se battre. Ce sont nos généraux, parfaitement incompétents et dépassés, qui ont rompu avec l'Angleterre et placé notre pays sous la tutelle nazie.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749122915
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Cherche midi
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • IreneAdler Posté le 23 Janvier 2014
              La bataille de France, 47 jours 47 nuits d'âpres, de désespérés combats contre l'envahisseur nazi. Une armée décidée à vaincre, qui aurait peut-être pu le faire, sans l'incurie des grands chefs de l'armée. Ces derniers, contre la modernisation des armes et techniques de combat, sont restés en 1914. Chefs qui n'étaient pas au fait de l'évolution du front, qui ne savaient rien de leurs troupes, du ravitaillement, des combats (et pendant ce temps Rommel, était dans son char, pour soutenir ses troupes). Puis l'armistice, très mal vécu par les troupes. Cet ouvrage a un énorme mérite : celui d'aborder une phase peu connue de l'histoire de la Deuxième Guerre Mondiale, celle précédant et menant à l'Occupation. C'est pourtant cette bataille qui sera déterminante : départ de De Gaulle et appel du 18 juin (qui sera peu entendu sur le coup), début de la Résistance et de l'Armée Secrète. L'auteur s'appuie sur des archives militaires (consultables à Vincennes), des lettre et journaux intimes (français et allemands), des articles de presse de l'époque. Il fait des allers-retours entre le front et les bureaux parisiens (puis bordelais) ; ce n'est plus un fossé qui les sépare, mais un ravin. La ligne droite jusqu'au régime de... La bataille de France, 47 jours 47 nuits d'âpres, de désespérés combats contre l'envahisseur nazi. Une armée décidée à vaincre, qui aurait peut-être pu le faire, sans l'incurie des grands chefs de l'armée. Ces derniers, contre la modernisation des armes et techniques de combat, sont restés en 1914. Chefs qui n'étaient pas au fait de l'évolution du front, qui ne savaient rien de leurs troupes, du ravitaillement, des combats (et pendant ce temps Rommel, était dans son char, pour soutenir ses troupes). Puis l'armistice, très mal vécu par les troupes. Cet ouvrage a un énorme mérite : celui d'aborder une phase peu connue de l'histoire de la Deuxième Guerre Mondiale, celle précédant et menant à l'Occupation. C'est pourtant cette bataille qui sera déterminante : départ de De Gaulle et appel du 18 juin (qui sera peu entendu sur le coup), début de la Résistance et de l'Armée Secrète. L'auteur s'appuie sur des archives militaires (consultables à Vincennes), des lettre et journaux intimes (français et allemands), des articles de presse de l'époque. Il fait des allers-retours entre le front et les bureaux parisiens (puis bordelais) ; ce n'est plus un fossé qui les sépare, mais un ravin. La ligne droite jusqu'au régime de Vichy est restituée. Maintenant dire que l'auteur est historien n'est pas tout à fait juste : il lu manque parfois la distance avec son sujet et il use quelque fois de procédés d'écriture journalistique. Mais ce ne sont que chipotage ; cet ouvrage comble une énorme lacune des leçons d'histoire mondiale et française. *** Les combattants de cette époque, qui furent ensuite fait prisonniers de guerre commencent (eux ou leurs descendants) à parler de cette période et réclament pour eux aussi une reconnaissance. C'est bien normal.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !