En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dompteur d'anges

        Robert Laffont
        EAN : 9782221198100
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Dompteur d'anges

        Collection : La Bête noire
        Date de parution : 16/02/2017

        On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
        Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré,...

        On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
        Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
        Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu’à ce qu’une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature…

        « Aucune cage ne pourra jamais retenir l’esprit brillant et retors de Claire Favan ! » Olivier Norek, auteur de Code 93, de Territoires et de Surtensions.
        « Un roman noir, froid, brutal, fou... Merveilleux ! » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2.
        « Claire Favan maîtrise à la perfection la cuisson du lecteur à petit feu. » Jacques Saussey, auteur du Loup peint et de Ne prononcez jamais leurs noms.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221198100
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Robert Laffont
        13.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ciella Posté le 2 Avril 2018
          Pour commencer, ce roman est venu à moi sans crier gare, comme dirait Garou "il m'est arrivé comme un coup d'poing sur la gueule". Eh oui, juste au moment où j'étais bien toute seule #9835; (c' bon j'arrête) devant mon fil d'actualité FB, je vois cette publication sur la page de Pocket : cette couverture croustillante, ce titre interpellant et puis cette quatrième de couverture qui vient boucler la boucle. J'étais déjà conquise : il me le faut ! Shut up n' take my money ! Dès que je suis passe à côté de la FNAC, je suis rentrée chercher mon p'tit roman. Claire Favan m'avait déjà domptée. Ce fut d'ailleurs ma première découverte de cette auteure et ô Dieu, ce ne sera que le début d'une love story polygame entre ses thrillers et moi (mon moi monogame et fidèle ne comprend toujours pas comment j'ai pu taper ce gros et grand mot.. polygame — quand on aime, on ne compte pas, hein ? Ok ok je sors). Madame Favan, merci pour cette nuit blanche (mais pas pour les cernes) _just one more chapter.. just one more chapter.._ ça faisait un moment qu'un roman ne m'avait pas tenue éveillée ! Dompteur... Pour commencer, ce roman est venu à moi sans crier gare, comme dirait Garou "il m'est arrivé comme un coup d'poing sur la gueule". Eh oui, juste au moment où j'étais bien toute seule #9835; (c' bon j'arrête) devant mon fil d'actualité FB, je vois cette publication sur la page de Pocket : cette couverture croustillante, ce titre interpellant et puis cette quatrième de couverture qui vient boucler la boucle. J'étais déjà conquise : il me le faut ! Shut up n' take my money ! Dès que je suis passe à côté de la FNAC, je suis rentrée chercher mon p'tit roman. Claire Favan m'avait déjà domptée. Ce fut d'ailleurs ma première découverte de cette auteure et ô Dieu, ce ne sera que le début d'une love story polygame entre ses thrillers et moi (mon moi monogame et fidèle ne comprend toujours pas comment j'ai pu taper ce gros et grand mot.. polygame — quand on aime, on ne compte pas, hein ? Ok ok je sors). Madame Favan, merci pour cette nuit blanche (mais pas pour les cernes) _just one more chapter.. just one more chapter.._ ça faisait un moment qu'un roman ne m'avait pas tenue éveillée ! Dompteur d'anges est un page turner que j'ai lu d'une traite, très pressée de connaitre le dénouement. C'est l'histoire de Max, cet humain qui a été inculpé injustement pour viol et meurtre d'un enfant, il s'en est sorti (s'en est-il vraiment sorti ?) après déshumanisé, brisé en mille morceaux aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, violé et meurtri à son tour. Innocenté après cinq ans d'enfer. Nous nous sommes trompés de coupable, oups.. désolé.. merci et au revoir. Claire Favan touche ici le sujet des erreurs judiciaires et ses répercussions sur la personne et la société. Les extraordinaires avancées scientifiques ne seront jamais, ô grand jamais, le garant d'une justice terrestre. Combien de Max ont été innocentés après des décennies passés derrière les barreaux, voire même après leurs exécutions ?! Combien de Max ont-ils payé pour un crime qu'ils n'avaient jamais commis ? Combien de Max sont toujours en prison ? Peut-on parler de la réparation d'une erreur judiciaire ? Existe-t-il une somme juste ou suffisante pour réparer des années de prison injustifiées ? Personnellement, je ne le pense pas. Et plus l'affaire est importante, plus la descente aux enfers se prolonge. "Puisqu'on l'a accusé d'être un tueur de gosses, il va voler les enfants de ceux qui l'ont le plus meurtri. Il va reformater ces petits anges avant de les renvoyer déchirer leur propre famille". Que ferais-je si j'étais à la place de Max ? Il est clair que ce qu'a fait Max de ces anges est horrible, abominable, exécrable, .. enfin, on peut s'attarder un bon moment pour sortir tous les synonymes existants. Mais avant de juger.. si nous étions réellement à sa place, vraiment dans ses souliers, son costume pénitentiaire, avec ses émotions, ses peurs, ses cicatrices physiques et psychiques, ses hématomes, ses blessures, ses instincts : son passé, son présent et son avenir, il est fort probable que nous agissions exactement pareil. Que ferais-je si j'étais à la place de Max ? Je ne saurais dire.. Et j'espère de tout mon coeur ne jamais avoir à y répondre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Elodieuniverse Posté le 16 Mars 2018
          On plonge dans l'univers de Claire Favan et quel univers!On va suivre le dessein d'un homme brisé qui ne souhaite que de se venger mais qui va sombrer dans une folie meurtrière en utilisant des enfants. C'est très fort voire osé de la part de l'auteure d'utiliser des enfants comme "victimes".(le mot paraît bien faible) On s'aperçoit que l'univers carcéral peut rendre un homme bon en un monstre et on se pose la question de l'inné et de l'acquis: Sommes nous ce que l'on est ou ce que l'on fait de nous? L'auteure nous mène au coeur de la manipulation, on est dans une spirale infernale: le vengeur devient proie qui devient proie à son tour. C'est un thriller bluffant, rythmé, il n'y a pas de temps mort et les événements s'enchaînent. Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
        • karole1975 Posté le 19 Février 2018
          Un très bon thriller avec une histoire originale et efficace qu'on lit rapidement.
        • Stonerandmore Posté le 9 Février 2018
          Comment transformer un agneau en loup ? Il suffit d'une erreur judiciaire qui passe par la case prison et l'enfer réservé derrière ses grilles à un violeur d'enfant pour que la transformation s'opère. C'est précisément ce qui est arrivé à Max Ender. Ce n'est sans doute pas ces milliers de dollars versés au titre d'indemnisation par la société qui ont pu effacer de son corps et de son esprit toutes ces humiliations. Max n'a maintenant plus qu'un objectif dans la vie : la vengeance ! Et pour la satisfaire il va décider, avec la complicité de sa compagne Suzy, de kidnapper les enfants de ses acteurs- qu'ils soient gardiens de prison, juge, policiers- directs ou indirects de sa déchéance.Trois jeunes enfants vont tomber dans ses filets : Cameron, Randall et Dylon. Trois petits anges innocents, qu'il va façonner pour en faire de vrais tueurs, et dont un seul parviendra à se sortir de ses griffes. Aussi étonnant que cela puisse paraître, "Dompteur d'anges" est ma première rencontre avec l'écriture glaçante et hypnotique de Claire Favan. Elle nous propose ici un roman qui sonde l'esprit humain dans ce qu'il a de plus sombre , de plus malsain. Le récit est... Comment transformer un agneau en loup ? Il suffit d'une erreur judiciaire qui passe par la case prison et l'enfer réservé derrière ses grilles à un violeur d'enfant pour que la transformation s'opère. C'est précisément ce qui est arrivé à Max Ender. Ce n'est sans doute pas ces milliers de dollars versés au titre d'indemnisation par la société qui ont pu effacer de son corps et de son esprit toutes ces humiliations. Max n'a maintenant plus qu'un objectif dans la vie : la vengeance ! Et pour la satisfaire il va décider, avec la complicité de sa compagne Suzy, de kidnapper les enfants de ses acteurs- qu'ils soient gardiens de prison, juge, policiers- directs ou indirects de sa déchéance.Trois jeunes enfants vont tomber dans ses filets : Cameron, Randall et Dylon. Trois petits anges innocents, qu'il va façonner pour en faire de vrais tueurs, et dont un seul parviendra à se sortir de ses griffes. Aussi étonnant que cela puisse paraître, "Dompteur d'anges" est ma première rencontre avec l'écriture glaçante et hypnotique de Claire Favan. Elle nous propose ici un roman qui sonde l'esprit humain dans ce qu'il a de plus sombre , de plus malsain. Le récit est rythmé, laissant peu de temps aux lecteurs pour souffler et les maintenant au contraire sous pression, les conduisant de surprises en rebondissements tout en auscultant en profondeur la psychologie des principaux personnages. (Petite) déception avec la fin qui contraste, je trouve, avec la noirceur du reste de l'histoire et qui semble un peu raccourcie....une fausse impression peut être ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • Pietro38 Posté le 26 Janvier 2018
          Classique mais d'une redoutable efficacité, c'est la Favan touch. Tallahassee, capitale de la Floride, de nos jours: Cameron Diver est lieutenant de police le jour, et serial killer la nuit. Cela ne vous rappelle rien? Si si, Cameron Diver a beaucoup de similitudes avec un certain ... Dexter! À l'instar du célèbre serial killer, Cameron Diver tue les méchants tout en menant une existence normale de flic célibataire. Bien évidemment, Cameron affiche un taux de résolution d'affaires très élevé. Mais qui mieux qu'un tueur en série peut arrêter d'autres tueurs en série ? Un flic. Cameron cumule les deux casquettes, qui dit mieux ? Bref, Cameron mène une vie confortable, jusqu'à ce que son passé le rattrape. Car Cameron Diver n'est pas Cameron Diver. Non Cameron s'appelle en réalité Tom. Tom Taylor qui, à l'âge de cinq ans, a été enlevé par Max Ender. Max, le dompteur d'anges tueurs. Et oui, il y en a qui élèvent des chiens, des chats. Max, lui, préfère élever des serial killers, pour une raison que vous découvrirez en lisant le dernier polar de Claire Favan, un roman noir violent, sanglant, tarantinesque! La force de ce nouveau thriller de Claire Favan ne réside pas dans l'originalité... Classique mais d'une redoutable efficacité, c'est la Favan touch. Tallahassee, capitale de la Floride, de nos jours: Cameron Diver est lieutenant de police le jour, et serial killer la nuit. Cela ne vous rappelle rien? Si si, Cameron Diver a beaucoup de similitudes avec un certain ... Dexter! À l'instar du célèbre serial killer, Cameron Diver tue les méchants tout en menant une existence normale de flic célibataire. Bien évidemment, Cameron affiche un taux de résolution d'affaires très élevé. Mais qui mieux qu'un tueur en série peut arrêter d'autres tueurs en série ? Un flic. Cameron cumule les deux casquettes, qui dit mieux ? Bref, Cameron mène une vie confortable, jusqu'à ce que son passé le rattrape. Car Cameron Diver n'est pas Cameron Diver. Non Cameron s'appelle en réalité Tom. Tom Taylor qui, à l'âge de cinq ans, a été enlevé par Max Ender. Max, le dompteur d'anges tueurs. Et oui, il y en a qui élèvent des chiens, des chats. Max, lui, préfère élever des serial killers, pour une raison que vous découvrirez en lisant le dernier polar de Claire Favan, un roman noir violent, sanglant, tarantinesque! La force de ce nouveau thriller de Claire Favan ne réside pas dans l'originalité de son intrigue, mais dans la façon de raconter l'histoire, dans la construction impeccable du récit. Sur le fond, l'intrigue est assez classique, c'est globalement du déjà-vu. Mais sur la forme, Claire Favan fait encore une fois un sans-faute. J'ai été embarqué dans son histoire dès les premières phrases, dès les premiers mots. Les mots de Claire Favan, son style alerte, dynamique, limpide. Les dialogues enlevés, des phrases qui claquent tels des uppercuts que l'on se prend en pleine face. La construction impeccable du récit. Une mécanique de précision parfaitement huilée, un furieux page turner impossible à lâcher, bourré de scènes d'action spectaculaires et parfois bien saignantes, à la limite du supportable. L'auteure ne fait vraiment pas dans la dentelle dans ce roman, il faut avoir l'estomac bien accroché. Bref, Claire Favan écrit très bien, et sait raconter une histoire captivante, avec une dextérité hors du commun. Avec Dompteur d'anges, Claire Favan démontre encore une fois un talent immense pour échafauder des intrigues diablement efficaces et camper des personnages forts. J'ai quand même préféré son roman précédent, Serre-moi fort, qui dégage plus de puissance. Mais Dompteur d'anges reste un bon cru quand même, et ravira les amateurs de thrillers sanglants qui déménagent!
          Lire la suite
          En lire moins
        Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
        Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.