Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221118801
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Cause des enfants

Collection : Réponses
Date de parution : 01/06/2011

Entre les parents inquiets et des enfants revendicatifs, la voix de Françoise Dolto s'est fait entendre, en rupture avec le discours habituel sur l'enfant : auprès des centaines de milliers de lecteurs, ce livre d'entretiens avec un collectif d'enquête a eu un immense retentissement. Pour la première fois, le point...

Entre les parents inquiets et des enfants revendicatifs, la voix de Françoise Dolto s'est fait entendre, en rupture avec le discours habituel sur l'enfant : auprès des centaines de milliers de lecteurs, ce livre d'entretiens avec un collectif d'enquête a eu un immense retentissement. Pour la première fois, le point de vue de l'enfant était pris en compte, ce fut le début d'un véritable changement. "Quiconque, disait-elle en effet, s'attache à écouter la réponse des enfants, est un esprit révolutionnaire."
Il est vrai que puisant dans son expérience, son savoir, passant avec bonheur de l'ethnologie à la littérature, de la psychanalyse, bien sûr, au simple bon sens, Françoise Dolto a proposé avec La Cause des enfants une nouvelle approche : inventer un monde nouveau où l'enfant recevrait une éducation de vie.
Ce livre est le fruit de cinquante années 'une écoute exceptionnelle : de ses intuitions de petite fille qui voulait être "médecin d'éducation" à ses premiers contacts avec ses petits malades, de son travail en équipe à l'expérience de la "Maison verte", à la fois témoignage et réflexion, l'audace ici le dispute à la sagesse. Une contribution lucide à la grande cause de notre siècle, celle des enfants.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221118801
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nowowak Posté le 1 Novembre 2020
    Tout se joue avant six ans…ou avant quatre ans ? Une fois exposé à la société qui l'entoure l'apprenti humain doit se dresser sur ses deux pattes et apprendre à avancer seul. Lourde mission qui peut être contrariée par quantité de situations et de complications. L'avenir se joue peut-être plus tôt, peut-être dans le ventre de la mère, avant qui sait. Si cette résidence utérine abrite un maelstrom d'orages, de tourmentes, de conflits, de colères, de souffrances, dans quel état l'enfant sortira ? L'enfant s'éduque dès sa conception. Quand il vient au monde il n'est pas âgé de zéro mois zéro jour mais du temps de sa gestation. Moi qui vous parle j'ai mon âge plus neuf mois : ceux que l'on m'a volé sur mon livret familial. Ne parlons pas ici de son inné, de savoir d'où il vient et s'il traîne ou non avec lui une valise remplie d'épisodes d'éventuelles vies antérieures. L'enfant a déjà de la bouteille quand il sort de son flacon ! Ce livre insiste sur l'obligation évidente de respecter l'enfant, sa parole et ses actes, de le considérer comme un égal sur le plan de l'écoute. Lui parler comme à un arriéré avec des goui-gouzi... Tout se joue avant six ans…ou avant quatre ans ? Une fois exposé à la société qui l'entoure l'apprenti humain doit se dresser sur ses deux pattes et apprendre à avancer seul. Lourde mission qui peut être contrariée par quantité de situations et de complications. L'avenir se joue peut-être plus tôt, peut-être dans le ventre de la mère, avant qui sait. Si cette résidence utérine abrite un maelstrom d'orages, de tourmentes, de conflits, de colères, de souffrances, dans quel état l'enfant sortira ? L'enfant s'éduque dès sa conception. Quand il vient au monde il n'est pas âgé de zéro mois zéro jour mais du temps de sa gestation. Moi qui vous parle j'ai mon âge plus neuf mois : ceux que l'on m'a volé sur mon livret familial. Ne parlons pas ici de son inné, de savoir d'où il vient et s'il traîne ou non avec lui une valise remplie d'épisodes d'éventuelles vies antérieures. L'enfant a déjà de la bouteille quand il sort de son flacon ! Ce livre insiste sur l'obligation évidente de respecter l'enfant, sa parole et ses actes, de le considérer comme un égal sur le plan de l'écoute. Lui parler comme à un arriéré avec des goui-gouzi est le réduire : « On l'ignore trop, naît et se développe le projet intuitif d'être considéré comme une (grande) personne. Aussi attend-il qu'on ait à son égard le comportement et le respect que l'on a vis-à-vis d'un adulte. » le parent représente l'autorité mais celle-ci doit être juste, ferme, calme tout en demeurant ouverte et souple. Il est là pour soutenir, réconforter, soigner, encourager, stimuler, protéger, pardonner. L'écueil est de vouloir trop assister, servir et épauler à tout bout de champ ou pire laisser l'enfant agir à sa guise. Grandir est devenir autonome. de là à donner le droit de vote aux enfants il ne faut pas charrier et Dolto pousse parfois le bouchon un peu loin. Être parent vous en fait voir de toutes les couleurs. Comme l'écrit Françoise Dolto c'est une responsabilité et non un caprice. Un rôle qu'il faut jouer et bien jouer jusque son dernier souffle et sans rien attendre en retour : « Il faut une très grande maturité pour être capable d'être parent, car cela implique d'être conscient que ce n'est pas une situation de pouvoir, mais une situation de devoir, et qu'on n'a aucun droit à attendre en échange. » le malheur est que l'on fabrique trop d'enfants. L'usine pollue la planète. Ceux qui en veulent et qui pourraient être de bons parents ne peuvent parfois pas en avoir. Ceux qui en ont une sacrée collection à la maison continuent d'en pondre. La nature est mal faite. C'est vrai... mais pourquoi l'aider à mal faire ? Dur métier d'être parent. Il faut naviguer entre la satisfaction des besoins et des désirs de son enfant sans dire cependant amen à tout. Proposer sans imposer. Composer sans s'exposer. « Si le désir est toujours satisfait, c'est la mort du désir. » L'enfant aime pousser les limites, il a vite fait de se sentir à l'hôtel et de vous prendre pour son domestique. Dès la crise d'ado vous êtes considéré comme un vieux con et il est loin le chérubin que l'on amenait au CP et qui vous quittait devant le portail avec de gros câlins et de la pluie dans les yeux. Les enfants poussent vite, dès le collège c'est fini de pouponner. Vous n'en aurez que pour dix ans de jouer à la poupée. Où est passée votre peluche ? En matière d'éducation, le juste milieu est parfois mal aisé à définir. Il faut préserver l'insouciance de l'enfant tout en lui apprenant la rigueur. le jeu, l'amour et le rire doivent accompagner cette mission. Sinon c'est foutu. Vous risquez un jour d'entendre votre gosse vous dire : « Je n'ai pas demandé à naître". Parent est un boulot énergivore et chronophage. Il faut le savoir avant de prendre la décision de désirer un enfant. C'est un sacerdoce. Nowowak
    Lire la suite
    En lire moins
  • vassia7178 Posté le 10 Novembre 2018
    "En respectant l'enfant, on respecte l'humain."
  • bibliomonik Posté le 22 Décembre 2016
    j'ai lu ce livre longtemps avant d'avoir des enfants et il a mûri en moi. je suis fan de françoise dolto... elle m'a beaucoup apportée.
  • Marti94 Posté le 21 Avril 2016
    Si dans "La cause des enfants", Françoise Dolto retrace l’histoire de la place de l'enfant dans la société, ce n'est pas que cela. C’est un livre essentiel car la pédo-psychanaliste y propose aussi des actions concrètes. Son nom résonne comme un mythe emblématique du 20ème siècle auprès du grand public comme des professionnels de l’enfance. Car elle a fait de l’enfant en souffrance et de ses rapports avec la mère son domaine de prédilection. C’est là qu’elle innove, aussi bien dans la réflexion que dans la pratique. D’ailleurs, très jeune, Dolto avait promis : « Quand je serai grande, je tâcherai de me souvenir de comment c’est quand on est petit. » Elle n’oubliera jamais que le nouveau-né aspire d’abord à communiquer et que ses désirs, indépendants de ceux d’un adulte, sont aussi respectables. Françoise Dolto m’a beaucoup aidé pour l’éducation de mes 3 garçons. J’ai retenu que l'enfant a toujours l’intuition de son histoire et que si la vérité lui est dite, cette vérité le construit.
  • domisylzen Posté le 27 Août 2015
    Certainement un livre charnière pour nous faire comprendre le monde selon les enfants. Nous l'avons tous été avec des fortunes divers : bons ou mauvais souvenirs. Une revue de détail sur la condition des enfants et le respect que nous leur devons. En final la déclaration universelle des droits de l'enfant. Toujours du mal à porter une critique sur un livre de Dolto ; on aime ou pas c'est selon mais cela reste une grande dame.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.