Lisez! icon: Search engine
Le Magasin des suicides
Date de parution : 30/09/2010
Éditeurs :
Julliard

Le Magasin des suicides

Date de parution : 30/09/2010

Vous avez raté votre vie ?
Avec nous, vous réussirez votre mort !
Imaginez un magasin ou l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable ou surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre..

EAN : 9782260018070
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782260018070
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mathou_lit_de_tout 26/04/2024
    J'avais depuis longtemps l'envie de découvrir l'univers de Jean Teulé, bien connu pour son humour noir et son talent de conteur. Ici on découvre le quotidien d'une famille un peu spécial, dont le commerce repose sur la vente de la mort. Comme le titre le laisse présager, le magasin des suicides propose différents moyens, de se suicider. Commercants aussi macabre que prospère, les membres de la famille sont heureux dans leur désespoir. Aussi la bonne humeur et la joie de vivre du benjamin pourrait bien tout remettre en cause et faire voler leurs certitudes. Un livre agréable et un format court, néanmoins une histoire pas mémorable. Le concept était intéressant et original mais je suis passée à côté, et l'humour m'a semblé un peu trop facile. Dommage, mais je réessayerai un livre de l'auteur qui me semble prometteur malgré tout !
  • nathmichau 14/04/2024
    Le magasin des Suicides de Jean Teulé est un court livre bien déroutant. Facile à lire avec des dialogues quasiment tout le temps, un humour noir décapant voire grinçant, l’auteur s’attaque à un tabou fort : la mort par suicide. Dans cette critique de notre société consumériste, de la publicité à outrance, il inverse nos valeurs en mettant en scène un magasin qui vend tout et n’importe quoi pour se suicider. Dans un monde futuriste, cette famille de commerçants (un couple et 3 enfants) doit, en plus de contenter les souhaits de leurs clients, gérer Alan, leur petit dernier, un ado à problème. En effet, au lieu de tout voir en noir, de se morfondre, celui-ci voit le bon côté des choses, aime discuter, est gentil et positif. Ces parents aimeraient bien qu’il reste enfermé dans sa chambre, mutique et mal dans sa peau comme les deux autres. Mais, avec sa joie de vivre, Alan va amener sa famille à changer, et ce, même si cela met leur magasin en danger. Un vrai message d’espoir… Même dans un monde noir, on peut voir les choses du bon côté et changer. Un bémol : La fin, même si elle est finalement assez dans la continuité de l’esprit du livre, m’a déplu. Le magasin des Suicides de Jean Teulé est un court livre bien déroutant. Facile à lire avec des dialogues quasiment tout le temps, un humour noir décapant voire grinçant, l’auteur s’attaque à un tabou fort : la mort par suicide. Dans cette critique de notre société consumériste, de la publicité à outrance, il inverse nos valeurs en mettant en scène un magasin qui vend tout et n’importe quoi pour se suicider. Dans un monde futuriste, cette famille de commerçants (un couple et 3 enfants) doit, en plus de contenter les souhaits de leurs clients, gérer Alan, leur petit dernier, un ado à problème. En effet, au lieu de tout voir en noir, de se morfondre, celui-ci voit le bon côté des choses, aime discuter, est gentil et positif. Ces parents aimeraient bien qu’il reste enfermé dans sa chambre, mutique et mal dans sa peau comme les deux autres. Mais, avec sa joie de vivre, Alan va amener sa famille à changer, et ce, même si cela met leur magasin en danger. Un vrai message d’espoir… Même dans un monde noir, on peut voir les choses du bon côté et changer. Un bémol : La fin, même si elle est finalement assez dans la continuité de l’esprit...
    Lire la suite
    En lire moins
  • yelenavaugeoisauteure 24/03/2024
    ! RISQUE DE SPOIL / TW : Mort - suicide - dépression ! Bon, une lecture fort sympatoche ! Un petit livre qui nous met dans une ambiance amusante mais qui cache pourtant une sombre part de vérité. Même si c’est une comédie, je n’ai pas pu m’empêcher d’y voir une certaine forme de vérité. La façon dont les Tuvache dépeignent leur monde relate bien la façon dont le nôtre peut être perçu. ’aurais 1000 exemples à donner mais je vous invite à lire le livre pour mieux comprendre mon point de vue. Les personnages de ce roman sont aussi déprimés que déprimants. Dépressifs, suicidaires, alcooliques… tous ont une “envie” commune : se suicider. Hormis les Tuvache eux-mêmes, chaque chapitre révèle son lot de façon, drôle, intelligente ou bien trouvée, de mourir avec honneur et/ou rapidité. Encore une fois, je sais que c’est une fiction, doublée d’une comédie. Pour autant, je pense que ce livre ne doit pas être mis dans les mauvaises mains. Parlons d’un autre sujet : la violence intrafamiliale. Oui, vous allez vous demander ce que je vous raconte mais laissez-moi vous expliquer. Dans la famille Tuvache, chaque membre à sa place. Les parents sont des commerçants invétérés, le fils aîné un artiste dépressif, la fille cadette une adolescente aux complexes profonds et mal aimée ; puis vient le petit garçon, le benjamin, celui qui n’est pas normal puisqu’il respire la joie ! Alan est le symbole de l’espoir et de la gentillesse, ce qui est contraire à son monde et c’est pourquoi ses parents n’ont de cesse de le rejeter. Une fois encore, c’est une comédie mais je trouve que l’auteur dépeint avec sauvagerie des violences qu’on ne dit pas. Des mots et des signes qui ne paraissent pas violents et qui le sont pourtant. Précisons une chose : en aucun cas, je ne tolère la violence, sous toutes ses formes, et je ne donne pas crédit aux gens qui l’utilisent. Ce livre est une FICTION et je répète qu’il ne s’agit que de MON AVIS. Si vous aimeriez découvrir mille façons de faire disparaître votre pire ennemi, plongez dans les étals d’une boutique mortelle ou la Mort séjourne depuis la nuit des temps… Retrouvez moi sur instagram : @yelenavaugeoisauteure! RISQUE DE SPOIL / TW : Mort - suicide - dépression ! Bon, une lecture fort sympatoche ! Un petit livre qui nous met dans une ambiance amusante mais qui cache pourtant une sombre part de vérité. Même si c’est une comédie, je n’ai pas pu m’empêcher d’y voir une certaine forme de vérité. La façon dont les Tuvache dépeignent leur monde relate bien la façon dont le nôtre peut être perçu. ’aurais 1000 exemples à donner mais je vous invite à lire le livre pour mieux comprendre mon point de vue. Les personnages de ce roman sont aussi déprimés que déprimants. Dépressifs, suicidaires, alcooliques… tous ont une “envie” commune : se suicider. Hormis les Tuvache eux-mêmes, chaque chapitre révèle son lot de façon, drôle, intelligente ou bien trouvée, de mourir avec honneur et/ou rapidité. Encore une fois, je sais que c’est une fiction, doublée d’une comédie. Pour autant, je pense que ce livre ne doit pas être mis dans les mauvaises mains. Parlons d’un autre sujet : la violence intrafamiliale. Oui, vous allez vous demander ce que je vous raconte mais laissez-moi vous expliquer. Dans la famille Tuvache, chaque membre à sa place. Les parents sont des commerçants invétérés, le fils aîné un...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leoracle 14/03/2024
    Le Magasin des Suicides : une surprenante ode à la vie Le Magasin des Suicides nous plonge dans l'univers sombre et fascinant de la famille Tuvache, dont la morosité se transmet de génération en génération. Propriétaires du sinistre commerce éponyme, ils vendent tout le nécessaire pour mettre fin à ses jours. Mais derrière cette façade lugubre se cache une surprenante lueur d'espoir. L'arrivée d'Alan, jeune homme pétillant et optimiste, bouleverse le quotidien des Tuvache. Son enthousiasme contagieux et sa vision positive de la vie remettent en question les convictions de la famille. Le roman, bien que teinté d'humour noir et de tragédie, est une ode à la vie. Il explore les thèmes du suicide, de la dépression et de la rédemption avec une sensibilité rare. Les personnages attachants et l'intrigue captivante nous invitent à réfléchir au sens de la vie et à la beauté des petits bonheurs quotidiens. J'ai dévoré ce livre en quelques heures, happé par l'atmosphère unique et la plume talentueuse de Jean Teulé. La fin, surprenante et inoubliable, m'a laissé une profonde impression. Le Magasin des Suicides est un roman à la fois drôle, poignant et profondément humain. Il ne se contente pas de nous confronter à la noirceur de l'existence, mais nous offre également une lueur d'espoir et une invitation à célébrer la vie.Le Magasin des Suicides : une surprenante ode à la vie Le Magasin des Suicides nous plonge dans l'univers sombre et fascinant de la famille Tuvache, dont la morosité se transmet de génération en génération. Propriétaires du sinistre commerce éponyme, ils vendent tout le nécessaire pour mettre fin à ses jours. Mais derrière cette façade lugubre se cache une surprenante lueur d'espoir. L'arrivée d'Alan, jeune homme pétillant et optimiste, bouleverse le quotidien des Tuvache. Son enthousiasme contagieux et sa vision positive de la vie remettent en question les convictions de la famille. Le roman, bien que teinté d'humour noir et de tragédie, est une ode à la vie. Il explore les thèmes du suicide, de la dépression et de la rédemption avec une sensibilité rare. Les personnages attachants et l'intrigue captivante nous invitent à réfléchir au sens de la vie et à la beauté des petits bonheurs quotidiens. J'ai dévoré ce livre en quelques heures, happé par l'atmosphère unique et la plume talentueuse de Jean Teulé. La fin, surprenante et inoubliable, m'a laissé une profonde impression. Le Magasin des Suicides est un roman à la fois drôle, poignant et profondément humain. Il ne se contente pas de nous confronter à la noirceur de l'existence, mais...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Philip07 05/03/2024
    J’ai bien apprécié ce petit livre de Jean Teulé qui se lit bien avec des chapitres courts. Malgré le titre, c’est un livre teinté d’humour noir qui fait passer un bon moment. La fin est peut être un peu attendue, d’où mes 4 étoiles. Bref, une bonne lecture même si je préfère de qu’élan Teule sa truculence quand il nous narre des faits divers, historiques ou des biographies.
Abonnez-vous à la newsletter Julliard
Maison de littératures, les éditions Julliard publient des ouvrages de fiction et de non-fiction littéraire, en langues française et étrangères. Abonnez-vous pour recevoir toutes nos actualités !