Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365693936
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Les Déracinés

Collection : Domaine français
Date de parution : 03/05/2018
Lauréat festival premier roman Chambéry.
Classé premier Livradois Forez Prix des lecteurs Médiathèque du Livradois Forez.


Des cafés viennois des années trente aux plages des Caraïbes, découvrez une formidable histoire d'amour et d'exil, et le destin exceptionnel d'Almah et de Wilhelm.
Une histoire de résilience, l'histoire vraie de gens courageux dans des temps difficiles.
 
Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n’auront plus le choix ; les voilà condamnés à l’exil. Commence alors une longue errance de pays en pays,... Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n’auront plus le choix ; les voilà condamnés à l’exil. Commence alors une longue errance de pays en pays, d’illusions en désillusions. Jusqu’à ce qu’on leur fasse une proposition inattendue : fonder une colonie en République dominicaine. En effet, le dictateur local a offert cent mille visas à des Juifs venus du Reich.
Là, au milieu de la jungle brûlante, tout est à construire : leur ville, leur vie.

Fondée sur des faits réels, cette fresque au souffle admirable révèle un pan méconnu de notre histoire. Elle dépeint le sort des êtres pris dans les turbulences du temps, la perte des rêves de jeunesse, la douleur de l’exil et la quête des racines.

« La saga qui nous transporte. » Olivia de Lamberterie, ELLE
« Incontournable. Un grand roman, absolument extraordinaire. » – Gérard Collard - Le Magazine de la santé
« Avec des personnages attachants, un univers dépaysant et une forte tension romanesque, Catherine Bardon signe une saga passionnante qui ravive un pan peu connu de l'Histoire. » – Version Femina
« Fresque historique haletante. » – Lire
« Un récit dense et captivant.» - Le Huffington Post
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365693936
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

« La saga de ces êtres liés les uns aux autres par leur incroyable aventure et leur attachement à cette terre du bout du monde, qu'ils ont façonnée et transformée en un endroit pacifique, se dévore d'une traite. »
Bruno Corty / Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Puszi Posté le 14 Octobre 2021
    Coup de cœur pour ce roman qui nous raconte à travers l'histoire de Almah et de Wilhem la montée du nazisme en Autriche, l'exil des juifs autrichiens vers des pays plus favorables, en l’occurrence la République dominicaine où des intellectuels se voient contraints de retrousser leurs manches pour bâtir une colonie et y vivre. J'ai vraiment beaucoup aimé la manière dont Catherine Bardon entrelace l'histoire d'amour des Rosenheck dans l'Histoire des juifs à cette époque. Quand j'ai refermé ce premier tome, je me suis précipitée sur la suite à savoir L'américaine.
  • dannso Posté le 3 Octobre 2021
    Dans ce premier roman d'une saga déjà abondamment critiquée sur Babelio, l'auteure nous raconte 30 années de l'histoire de Wilhelm et Almah. Juifs autrichiens, intellectuels et fortunés, ils vont vivre après les années de montée du nazisme en Autriche, où l'étau se resserre petit à petit, l'exil qui les verra arriver en République dominicaine après de nombreuses difficultés. Ils y construiront leur vie dans une petite communauté d'exilés. J'aime beaucoup les sagas, et ce premier tome m'a bien plu. J'ai suivi avec beaucoup d’intérêt les aventures de ce couple, et découvert l'existence de cette colonie de juifs en république dominicaine. J'ai ressenti au travers des descriptions l'amour de l'auteure pour ce pays. J'ai découvert de nombreux personnages, tous différents. Il m'a sans doute manqué une écriture qui m'emporte un peu plus, qui me fasse vivre et ressentir plus intensément les péripéties pour que ce soit un vrai coup de cœur. Cela ne m’empêchera pas de lire le tome suivant
  • floandbooks Posté le 26 Septembre 2021
    Je ne vous fait pas patienter plus longtemps, c’est un coup de coeur! Je vous donne mon avis à chaud, je viens de refermer ce livre. On m’avait dit tellement de bien de ce roman quand je l’ai commencé et partagé sur Instagram, que je savais que j’allais l’aimer, mais pas à ce point! Tout d’abord, j’ai mis une petite partie seulement du résumé car il est très spoilant! L’autrice m’a cueillie dès le départ en mettant deux citations de Zweig, si cher à mon cœur, en début du roman. Un des personnages principaux, Wilhem, est un grand admirateur de Zweig, il vit en Autriche et se destine à une carrière de journaliste, pas forcément pour plaire à son père. Il va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie, celle d’Almah, une jeune femme dont il va immédiatement tombé amoureux. Malheureusement pour le couple, l’ombre de la guerre plane, et il ne fait pas bon vivre à Vienne en 1932, surtout quand on est juif. Il décident donc de partir… J’ai été totalement happée par ce roman. j’avais du mal à le lâcher tellement les pages se tournaient vite. Les chapitres sont courts et nous sommes pris par l’histoire de Wil... Je ne vous fait pas patienter plus longtemps, c’est un coup de coeur! Je vous donne mon avis à chaud, je viens de refermer ce livre. On m’avait dit tellement de bien de ce roman quand je l’ai commencé et partagé sur Instagram, que je savais que j’allais l’aimer, mais pas à ce point! Tout d’abord, j’ai mis une petite partie seulement du résumé car il est très spoilant! L’autrice m’a cueillie dès le départ en mettant deux citations de Zweig, si cher à mon cœur, en début du roman. Un des personnages principaux, Wilhem, est un grand admirateur de Zweig, il vit en Autriche et se destine à une carrière de journaliste, pas forcément pour plaire à son père. Il va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie, celle d’Almah, une jeune femme dont il va immédiatement tombé amoureux. Malheureusement pour le couple, l’ombre de la guerre plane, et il ne fait pas bon vivre à Vienne en 1932, surtout quand on est juif. Il décident donc de partir… J’ai été totalement happée par ce roman. j’avais du mal à le lâcher tellement les pages se tournaient vite. Les chapitres sont courts et nous sommes pris par l’histoire de Wil et Almah. Leurs péripéties sont nombreuses et souvent malheureuses. Nous développons une grande empathie pour ce qu’ils vivent et sommes heureux avec eux, tristes et angoissés quand ils le sont. L’autrice réussit à plonger le lecteur aux côté de ses personnages et j’adore ça. Elle m’a « enraciné » aux personnages!! Nous allons donc découvrir un monde nouveau avec Wil et Almah, un monde à construire, en République Dominicaine. Je ne veux pas vous en dire trop mais un peu quand même… Le couple va se renforcer dans ces épreuves, va construire un monde nouveau, une famille, et le roman prend des allures de saga familiale, qui semble se confirmer puisque 4 tomes sont actuellement sortis. Les rebondissements sont nombreux et j’ai été tellement surprise d’un évènement à la fin que j’ai lâché un HAAAAAN en public lorsque je l’ai lu! J’ai adoré ça! J’y ai laissé une petite partie de moi car j’étais triste de quitter les personnages mais heureuse de me dire que j’allais en retrouver une partie dans le tome 2 que je compte acheter et lire prochainement!
    Lire la suite
    En lire moins
  • sandrinalillebookine Posté le 14 Septembre 2021
    Oui j'ai adoré les romans de Catherine Bardon. 4 volumes que je suis contente d'avoir lu à la suite sans avoir à attendre le suivant, une saga du XXe siècle de 1932 à 2012. Parce qu'il était impossible de ne pas connaître le destin de Almah et Wilhelm, dont la vie a été bouleversée par les événements politiques d'une Autriche des années 30, juste avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale ; ils sont embarqués avec leur jeune fils enfant, Frederick, dans un exil particulier, direction les caraïbes, la République dominicaine (à Sosua) ; parce qu'il était trop tentant de suivre Ruth leur fille, dans son aventure américaine mais aussi israélienne et son retour dans sa terre natale, puis sa fille Gaya, qui apporte un nouveau tournant dans la vie de la famille Rosenheck. Et, il y a tous ces autres personnages masculins et féminins : Frizzie, Arturo, l'ami fidèle de Ruth, Myriam, la sœur de Wil, devenue américaine avec son mari Aaron, leur fils Nathan et les amis fidèles, Svenja, Lizzie, Markus,.Emil, leurs épouses, Heinrich, les enfants de Ruth et Domingo, David et Tomas, Carmela, Déborah, Christopher... tant de personnages qui apportent une pierre à l'édifice du récit.... Oui j'ai adoré les romans de Catherine Bardon. 4 volumes que je suis contente d'avoir lu à la suite sans avoir à attendre le suivant, une saga du XXe siècle de 1932 à 2012. Parce qu'il était impossible de ne pas connaître le destin de Almah et Wilhelm, dont la vie a été bouleversée par les événements politiques d'une Autriche des années 30, juste avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale ; ils sont embarqués avec leur jeune fils enfant, Frederick, dans un exil particulier, direction les caraïbes, la République dominicaine (à Sosua) ; parce qu'il était trop tentant de suivre Ruth leur fille, dans son aventure américaine mais aussi israélienne et son retour dans sa terre natale, puis sa fille Gaya, qui apporte un nouveau tournant dans la vie de la famille Rosenheck. Et, il y a tous ces autres personnages masculins et féminins : Frizzie, Arturo, l'ami fidèle de Ruth, Myriam, la sœur de Wil, devenue américaine avec son mari Aaron, leur fils Nathan et les amis fidèles, Svenja, Lizzie, Markus,.Emil, leurs épouses, Heinrich, les enfants de Ruth et Domingo, David et Tomas, Carmela, Déborah, Christopher... tant de personnages qui apportent une pierre à l'édifice du récit. Impossible de tous les citer, de tout raconter, il faut se laisser embarquer, se laisser porter par la belle histoire d'amour (J'ai juste été un peu sceptique au début dans Les déracinés par cet amour transi entre Almah et Wil qui vivent un coup de foudre, 2 jeunes gens si parfaits, à qui tout réussit, mouais). L'histoire est surtout portée par ces femmes lumineuses, bienveillantes, pleines de vies et d'amour que l'on suit avec tellement d'attention : la première Almah et Svenja sa fidèle amie, puis Ruthie, des femmes modèles, des battantes que la vie, l'histoire n' a pas épargnées mais elles ne s'en laissent pas compter. Ces personnages vont me hanter longtemps.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sandrinecarloni Posté le 8 Septembre 2021
    Comme tous les romans dont j'entends beaucoup parler, j'ai longtemps tourné autour avant de décider de m'y plonger. La plongée s'est faite en audio sur Audible. J'ai bien aimé ma lecture. Globalement, c'est un bon roman, même si je suis loin du coup de cœur espéré. Pourtant, le "début" était prometteur. J'ai été scotchée sur toute la première partie dans la Vienne flamboyante où l'insouciance disparaît peu à peu avec la montée du nazisme. Savoir mieux que les personnages c'est qui va se passer, lire leur attente, m'a souvent mise en état de stress. L'exil des personnages m'a soulagée. Il m'a également beaucoup appris sur ce que quitter pour rester en vie peut vouloir dire. J'ai pensé à mes grands-parents quittant l'Italie fasciste fin des années 30. Mais j'ai surtout pensé à notre actualité, aux migrations humaines de notre début de siècle. Tant de parralleles. Tant de similitudes... Cette lecture m'a beaucoup fait réfléchir. Alors pourquoi pas un coup de cœur ? Sans doute parce que ce qui me plaisait au départ s'est peu à peu dissipé au fil de l'aventure en République Dominicaine. J'ai été moins touchée par l'histoire des personnages dès que l'on s'éloignait du cadre historique et... Comme tous les romans dont j'entends beaucoup parler, j'ai longtemps tourné autour avant de décider de m'y plonger. La plongée s'est faite en audio sur Audible. J'ai bien aimé ma lecture. Globalement, c'est un bon roman, même si je suis loin du coup de cœur espéré. Pourtant, le "début" était prometteur. J'ai été scotchée sur toute la première partie dans la Vienne flamboyante où l'insouciance disparaît peu à peu avec la montée du nazisme. Savoir mieux que les personnages c'est qui va se passer, lire leur attente, m'a souvent mise en état de stress. L'exil des personnages m'a soulagée. Il m'a également beaucoup appris sur ce que quitter pour rester en vie peut vouloir dire. J'ai pensé à mes grands-parents quittant l'Italie fasciste fin des années 30. Mais j'ai surtout pensé à notre actualité, aux migrations humaines de notre début de siècle. Tant de parralleles. Tant de similitudes... Cette lecture m'a beaucoup fait réfléchir. Alors pourquoi pas un coup de cœur ? Sans doute parce que ce qui me plaisait au départ s'est peu à peu dissipé au fil de l'aventure en République Dominicaine. J'ai été moins touchée par l'histoire des personnages dès que l'on s'éloignait du cadre historique et politique. Ce qui me fait penser que je ne m'attachais pas particulièrement aux personnages en tant que tels. j'ai parfois trouvé quelques longueurs - surtout vers la fin. Je sors de cette lecture contente de laisser Almah et Wil derrière moi. Je n'ai pas envie de me plonger immédiatement dans la suite. J'ai un peu peur que ça ne tombe dans la saga familiale, ce dont je n'ai pas envie pour le moment. Malgré ça, c'était une tres bonne lecture que je vous conseille, ne serait-ce que pour savourer la jolie plume de Catherine Bardon
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !