RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Rougon-Macquart, tome 1

            Omnibus
            EAN : 9782258101722
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Les Rougon-Macquart, tome 1

            Date de parution : 04/10/2012

            Le cycle des Rougon-Macquart compte vingt romans qui tous racontent l'histoire d'un des membres de la même famille, sur cinq générations.

            Le cycle des Rougon-Macquart compte vingt romans qui racontent l'histoire d'une même famille, sur cinq générations. Les milieux sont divers, de l'ouvrier au banquier, du paysan au ministre, mais les passions toujours dévorantes et leurs effets décrits par Zola avec le soin que mettrait un médecin à décrire des symptômes...

            Le cycle des Rougon-Macquart compte vingt romans qui racontent l'histoire d'une même famille, sur cinq générations. Les milieux sont divers, de l'ouvrier au banquier, du paysan au ministre, mais les passions toujours dévorantes et leurs effets décrits par Zola avec le soin que mettrait un médecin à décrire des symptômes - le sous-titre de l'œuvre est "Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire". Cette immense fresque qui nous plonge dans les transformations d'une époque en pleine ébullition est avant tout une grande œuvre naturaliste : "Je ne veux pas peindre la société contemporaine, mais une seule famille, en montrant le jeu de la race modifiée par les milieux. Si j'accepte un cadre historique, c’est uniquement pour avoir un milieu qui réagisse ; de même le métier, le lieu de résidence sont des milieux. Ma grande affaire est d'être purement naturaliste, purement psychologiste."

            Pour chaque roman, une présentation permet de situer les personnages, de préciser les faits marquants de son époque qui ont pu inspirer Emile Zola, et de rendre compte de l'accueil qui lui a été réservé à sa parution.
            Une chronologie et un arbre généalogique accompagnent chaque volume.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258101722
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Omnibus
            19.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • chris973 Posté le 12 Août 2019
              Que dire de plus que Nastasia-B n'aurait pas dit , si ce n'est que l'écriture est remarquable, le français tel qu'on ne l'enseigne plus et qu'on ne l'écrit plus mais qui fait le sel de ces livres écrits au dix-neuvième siècle
            • cheyenne-tala Posté le 23 Juillet 2019
              Après des années de tergiversations, je me lance enfin dans la lecture de cette fameuse saga des Rougon-Macquart. Et pour rester dans la cohérence chronologique, je lirai les vingt volumes dans l'ordre. Premier livre: La Fortune des Rougon. Je pense qu'il est important de commencer par ce roman, car l'auteur y explique la genèse de ces lignées des Rougon et des Macquart. " Et il songeait ( Pascal) à ces poussées d'une famille, d'une souche qui jette des branches diverses, et dont la sève âcre charrie des mêmes germes dans les tiges les plus lointaines, différemment tordues, selon les milieux d'ombre et de soleil. Il crut entrevoir un instant, comme au milieu d'un éclair, l'avenir des Rougon-Macquart, une meute d'appétits lâchés et assouvis, dans un flamboiement d'or et de sang." Emile Zola se penche sur les différents membres de cette famille, remonte dans le passé, dissèque la vie de chacun, met à jour leurs penchants pourris, leurs aspirations et leurs petites magouilles. Le début de la lecture a été difficile, car il n'est pas très aisé de passer des auteurs contemporains à Zola, tant il étale des descriptions minutieuses sur plusieurs pages. Question d'habitude, je m'y suis fait et ai pris le temps d'observer et de... Après des années de tergiversations, je me lance enfin dans la lecture de cette fameuse saga des Rougon-Macquart. Et pour rester dans la cohérence chronologique, je lirai les vingt volumes dans l'ordre. Premier livre: La Fortune des Rougon. Je pense qu'il est important de commencer par ce roman, car l'auteur y explique la genèse de ces lignées des Rougon et des Macquart. " Et il songeait ( Pascal) à ces poussées d'une famille, d'une souche qui jette des branches diverses, et dont la sève âcre charrie des mêmes germes dans les tiges les plus lointaines, différemment tordues, selon les milieux d'ombre et de soleil. Il crut entrevoir un instant, comme au milieu d'un éclair, l'avenir des Rougon-Macquart, une meute d'appétits lâchés et assouvis, dans un flamboiement d'or et de sang." Emile Zola se penche sur les différents membres de cette famille, remonte dans le passé, dissèque la vie de chacun, met à jour leurs penchants pourris, leurs aspirations et leurs petites magouilles. Le début de la lecture a été difficile, car il n'est pas très aisé de passer des auteurs contemporains à Zola, tant il étale des descriptions minutieuses sur plusieurs pages. Question d'habitude, je m'y suis fait et ai pris le temps d'observer et de m'imprégner du tableau peint par l'auteur. L'évènement majeur de ce roman, c'est le coup d'État du 2 décembre 1851, mené par le prince Louis Bonaparte. On découvre donc, au fil des pages, l'ambiance politique de l'époque. Le récit se passe dans une petite ville du midi, du nom de Plassans. Zola décortique cette société provinciale, décrivant le découpage des quartiers de cette petite ville entourée de remparts, selon le milieu social des habitants. Il nous offre une étude sociétale historique très intéressante. Maintenant que l'arbre généalogique de cette famille est posé, que l'on visualise les ramifications et les liens unissant tous ses membres, il ne reste plus qu'à se laisser porter par le destin des uns et des autres. Je suppose que les prochains livres de cette saga vont se focaliser sur tel ou tel personnage, en mettant toujours en évidence les lois de l'hérédité qui se répercutent au fil des générations? " La Curée" éclairera certainement ma lanterne prochainement !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cricri08 Posté le 11 Mai 2019
              Premier tome de l'histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, Emile Zola décrit ici les origines des Rougon-Macquart. « L'hérédité a ses lois, comme la pesanteur. » C'est avec cette idée de darwinisme social que Zola décrira tous les événements vécus par cette famille comme la conséquence directe de la « première lésion organique », la folie d'Adélaïde Foulque, qui épousa le paysan mal dégrossi Rougon puis prit Macquart, un homme mal famé, comme amant. Les trois enfants qu'elle eut avec ces deux hommes et qui grandirent « dans le sens de leurs instincts » constituent les ascendants de toute cette famille marquée par l'hérédité. Nous sommes en 1851, le coup d'état vient d'avoir lieu et des insurgés prennent les armes. A Plassans, petite ville imaginaire du sud de la France, les bourgeois ont peur, les ambitieux espèrent tirer profit de la situation trouble. Entre lâcheté, cupidité, jalousie et intrigue, Pierre Rougon termine avec « une fortune gagnée par le sang ». Beaucoup de personnages sont présentés dans ce roman introductif de la saga familiale mais Zola a ce don de description qui vous empêche de confondre ou d'oublier qui est qui : entre la folle, le cupide, ou... Premier tome de l'histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, Emile Zola décrit ici les origines des Rougon-Macquart. « L'hérédité a ses lois, comme la pesanteur. » C'est avec cette idée de darwinisme social que Zola décrira tous les événements vécus par cette famille comme la conséquence directe de la « première lésion organique », la folie d'Adélaïde Foulque, qui épousa le paysan mal dégrossi Rougon puis prit Macquart, un homme mal famé, comme amant. Les trois enfants qu'elle eut avec ces deux hommes et qui grandirent « dans le sens de leurs instincts » constituent les ascendants de toute cette famille marquée par l'hérédité. Nous sommes en 1851, le coup d'état vient d'avoir lieu et des insurgés prennent les armes. A Plassans, petite ville imaginaire du sud de la France, les bourgeois ont peur, les ambitieux espèrent tirer profit de la situation trouble. Entre lâcheté, cupidité, jalousie et intrigue, Pierre Rougon termine avec « une fortune gagnée par le sang ». Beaucoup de personnages sont présentés dans ce roman introductif de la saga familiale mais Zola a ce don de description qui vous empêche de confondre ou d'oublier qui est qui : entre la folle, le cupide, ou le docteur, les différents protagonistes sont facilement identifiables. La plongée dans cette période trouble de l'histoire est bien documentée : Zola s'est d'ailleurs inspiré de l'actualité de l'époque pour écrire ce roman (le soulèvement populaire, le soldat à l'oeil crevé ou les insurgés tués à la fin par exemple). Je vais bien sûr enchaîner sur La Curée !
              Lire la suite
              En lire moins
            • joeldbelliveau Posté le 2 Avril 2019
              Plassans, ville fictive du sud de la France, devient le microcosme de la France provinciale dans ce panorama de la période allant de l'établissement de la Deuxième République (1848) au coup d'État de celui qui deviendra Napoléon III (1851). Au travers des agissements des multiples membres des Rougons et des Macquarts - deux familles liées par une aïeule commune - Zola illustre les diverses postures qu'ont pu prendre des gens "ordinaires" pour faire face aux événements d'ampleur qui se tramaient sur la scène nationale, allant de l'idéalisme à l'opportunisme. Au travers du tout, on explore la fortune des options républicaine, impériale et monarchiques pendant ces années, et comment les gens de diverses classes (en gros, les aristocrates, les bourgeois - petits et grands - et les masses) ont perçu celles-ci. Pour le lecteur d'aujourd'hui, la valeur historienne de l'ouvrage repose aussi dans ses descriptions de scènes et d'objets de tous les jours, écrits par un contemporain des événements. Ceci dit, ma description d'historien ne doit pas faire oublier qu'il s'agit avant tout d'un roman, et d'un bon, avec des personnages imparfaits, attachants, détestables et éminemment humains qui font des choix, souvent mauvais, avec des conséquences graves.
            • Corinne31 Posté le 28 Mars 2019
              Premier tome de cette saga que je me suis fixée de découvrir, en livre audio. Cette histoire permet de rentrer vraiment dans le quotidien d'une famille qui reflète une époque. Les personnages sont nombreux et on doit parfois se concentrer pour se remémorer les liens entre eux. C'est intéressant, on apprend beaucoup sur l'Histoire aussi et sur les moeurs de l'époque. Il n'y a pas vraiment de personnages principaux attachants mais plutôt des personnages secondaires qui nous émeuvent et nous intéressent.
            Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
            Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.