Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264070814
Code sériel : 5510
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

De si bons amis

Date de parution : 16/01/2020
Quand la générosité d’un couple d’amis devient l’instrument d’un assujettissement... L’histoire glaçante d’une emprise amicale hautement toxique mais aussi un portrait bouleversant de femme et une ode à l’amour maternel.
 
Quand Ava et Swift Havilland, couple de philanthropes fortunés, décident de prendre Helen McCabe sous leur aile, celle-ci est au plus bas. À quarante ans, elle a récemment perdu la garde de son fils Oliver, huit ans, et partage sa semaine entre rencontres aux Alcooliques Anonymes, petits boulots pour un... Quand Ava et Swift Havilland, couple de philanthropes fortunés, décident de prendre Helen McCabe sous leur aile, celle-ci est au plus bas. À quarante ans, elle a récemment perdu la garde de son fils Oliver, huit ans, et partage sa semaine entre rencontres aux Alcooliques Anonymes, petits boulots pour un traiteur, et soirées à faire défiler sur son écran les profils d’hommes célibataires de sa région. S’étant réfugiée depuis son enfance derrière des récits de vies fantasmées – un jour orpheline, le lendemain petite-fille d’Audrey Hepburn –, elle trouve auprès des Havilland ce qu’elle a toujours recherché : se sentir unique.

Couverte de cadeaux et d’attentions, Helen n’a jamais été autant choyée. Vulnérable, impressionnable, elle tombe rapidement sous l’influence du couple, les laissant régir jusqu’à sa vie intime et amoureuse, tandis qu’ils lui promettent la seule chose qui compte à ses yeux : récupérer la garde à temps plein de son fils. Mais lorsque Oliver, témoin d’un accident impliquant Swift, est accusé par ce dernier d’en être à l’origine, Helen se retrouve confrontée à un grave conflit de loyauté. Jusqu’où est-elle prête à aller pour garder la confiance des Havilland ?

Dans un style fluide et percutant, Joyce Maynard offre un roman saisissant sur l’amitié, la trahison et l’amour maternel. Remarquablement construit, De si bons amis est le récit d’un drame inévitable, qui nous tient en haleine du début à la fin.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264070814
Code sériel : 5510
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NathalieBC Posté le 12 Mars 2020
    Tout est dit dans la quatrième de couverture, aussi ne vais-je rien ajouter sur l'intrigue, finalement assez pauvre. Pourtant, ce roman m'a littéralement accrochée. Délaissant des tâches essentielles comme celles de préparer mes cours ou de vider une machine (ma vie est passionnante), je n'ai pu pendant quelques jours cesser de tourner les pages. Je voulais absolument savoir si Helen allait se rendre compte qu'elle était manipulée, si elle allait encore aggraver sa situation à cause de ses amis toxiques, si elle allait réussir à récupérer la garde de son fils, si elle allait perdre les 2 seules personnes réellement dignes de son amour/amitié... Alors, évidement, ce n'est pas le roman du siècle, peut-être même juste un "bouquin de bonnes femmes". Et ben tant pis; je me suis régalée. J'ai beaucoup aimé la peinture de Swift, caricature du businessman carnassier, trop caricatural peut-être mais baste, seul le plaisir de la lecture compte.
  • Cemoicricri Posté le 6 Mars 2020
    J'ai lu rapidement cette histoire d'emprise psychologique et d'amitié toxique, car Joyce Maynard connait la recette pour créer du suspense et donner envie de tourner les pages. Cependant ni l'intrigue, ni le style, ni les personnages assez manichéens ne me paraissent sortir de l'ordinaire. Je dirais que c'est un roman de gare. Je vois ici beaucoup de très bonnes critiques, ce qui me surprend un peu. En tout cas je conseille de ne pas lire la quatrième de couverture, qui en dit trop.
  • mariecloclo Posté le 25 Février 2020
    Helen est une femme d'une quarantaine d'années divorcée qui a perdu la garde de son fils Oliver car elle avait un problème avec l'alcool. Photographe de profession, elle a du mal à gagner sa vie et à régler ses dettes. Elle fait des extras comme serveuse de temps en temps lors de soirées par exemple. C'est à cette occasion qu'elle va rencontrer un couple de gens aisés de la haute société : Swift et sa femme Ava. Swift est un homme d'affaires, sa femme Ava est en fauteuil roulant suite à un accident de voiture, tous deux ont créé une fondation pour le bien être des animaux. Très rapidement, Ava va s'intéresser de près à Helen, lui parler avec gentillesse, lui poser des questions sur sa vie et petit à petit, Helen va se confier et devenir amie avec elle. Elle va se sentir de plus en plus proche d'eux, partageant leurs diners, des weekends. Ava lui offrira des vêtements, des cadeaux. Elle se sentira importante et acceptée par le couple. Elle va faire profiter de ce confort à son fils également et il se rapprochera d'elle. Sa vie entière va tourner autour du couple. Lorsqu'elle rencontrera un homme sur... Helen est une femme d'une quarantaine d'années divorcée qui a perdu la garde de son fils Oliver car elle avait un problème avec l'alcool. Photographe de profession, elle a du mal à gagner sa vie et à régler ses dettes. Elle fait des extras comme serveuse de temps en temps lors de soirées par exemple. C'est à cette occasion qu'elle va rencontrer un couple de gens aisés de la haute société : Swift et sa femme Ava. Swift est un homme d'affaires, sa femme Ava est en fauteuil roulant suite à un accident de voiture, tous deux ont créé une fondation pour le bien être des animaux. Très rapidement, Ava va s'intéresser de près à Helen, lui parler avec gentillesse, lui poser des questions sur sa vie et petit à petit, Helen va se confier et devenir amie avec elle. Elle va se sentir de plus en plus proche d'eux, partageant leurs diners, des weekends. Ava lui offrira des vêtements, des cadeaux. Elle se sentira importante et acceptée par le couple. Elle va faire profiter de ce confort à son fils également et il se rapprochera d'elle. Sa vie entière va tourner autour du couple. Lorsqu'elle rencontrera un homme sur un site, elle hésitera à le leur présenter craignant leur jugement. Le couple va prendre énormément de place dans sa vie, l'empêchant de décider par elle-même et de se réaliser. A force de les côtoyer de si près, elle va finir par voir aussi leurs côtés sombres. Il faudra un drame pour qu'elle reprenne sa liberté et s'éloigne de cette emprise toxique. Un roman qui m'a tenue en haleine du début à la fin, on sent monter la tension de manière subtile. Les personnages sont très travaillés et ont une vraie épaisseur, on croit vraiment à cette histoire. Un très bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AnitaMillot Posté le 25 Février 2020
    Helen, délaissée durant son enfance par des parents incapables de lui apporter l’amour dont elle avait besoin, n’a qu’un désir dans l’existence : combler enfin cette carence affective avec un gentil mari et de beaux enfants. Hélas, le destin en décidera autrement. Elle pioche un mauvais numéro et sombre dans l’alcool, une fois son divorce prononcé. Dwight, son ex-mari en profite pour lui ravir la garde de leur fils, Ollie (Oliver), alors âgé de cinq ans. Son seul soutien demeure sa fidèle amie, Alice. Après la rencontre avec les fortunés Swift et Ava Havilland, son quotidien va rapidement prendre une nouvelle direction. Le couple l’ayant prise sous sa protection, Helen voit sa vie se colorer quelque peu. Plus de problème d’argent, elle travaille comme photographe pour la femme clouée dans son fauteuil roulant. Plus de solitude puisqu’ils l’invitent très régulièrement. Jusqu’à lui proposer leur avocat afin de récupérer la garde de son fils. Je vous en ai déjà bien trop raconté, alors je vous laisse découvrir cette nouvelle intrigue. Joyce Maynard nous propose une analyse plutôt pertinente sur l’addiction et les relations sociales qui peuvent devenir toxiques quand trop intrusives, voire manipulatrices ... Un joli roman qui se lit avec plaisir,... Helen, délaissée durant son enfance par des parents incapables de lui apporter l’amour dont elle avait besoin, n’a qu’un désir dans l’existence : combler enfin cette carence affective avec un gentil mari et de beaux enfants. Hélas, le destin en décidera autrement. Elle pioche un mauvais numéro et sombre dans l’alcool, une fois son divorce prononcé. Dwight, son ex-mari en profite pour lui ravir la garde de leur fils, Ollie (Oliver), alors âgé de cinq ans. Son seul soutien demeure sa fidèle amie, Alice. Après la rencontre avec les fortunés Swift et Ava Havilland, son quotidien va rapidement prendre une nouvelle direction. Le couple l’ayant prise sous sa protection, Helen voit sa vie se colorer quelque peu. Plus de problème d’argent, elle travaille comme photographe pour la femme clouée dans son fauteuil roulant. Plus de solitude puisqu’ils l’invitent très régulièrement. Jusqu’à lui proposer leur avocat afin de récupérer la garde de son fils. Je vous en ai déjà bien trop raconté, alors je vous laisse découvrir cette nouvelle intrigue. Joyce Maynard nous propose une analyse plutôt pertinente sur l’addiction et les relations sociales qui peuvent devenir toxiques quand trop intrusives, voire manipulatrices ... Un joli roman qui se lit avec plaisir, pas de coup de coeur toutefois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Boulibooks Posté le 24 Février 2020
    « De si bons amis » a été une vraie bonne surprise ! Acheté par hasard un vendredi, lu en un week-end. Une histoire romanesque sur la définition de l’amitié, qui de page en page se transforme en thriller machiavélique. Le titre original du roman Under The Influence, annonce tout de suite la couleur. À 40 ans, Helen touche le fond. Arrêtée pour conduite en état d’ivresse, elle a perdu la garde de son fils unique Oliver, huit ans, et partage sa vie entre des réunions aux Alcooliques Anonymes, un job de photographe scolaire et des extras en qualité de serveuse dans des soirées mondaines. C’est lors d’une de ces soirées qu’elle fera la rencontre de Ava et Swift Havilland, couple charismatique et fortuné. D’emblée, Ava se montre charmante et semble s’intéresser à Helen. Elle l’écoute, la valorise, la conseille et l’invite à lui rendre visite. Helen, seule, dépressive et n’aspirant qu’à une chose : se sentir aimée, se laisse bien volontiers apprivoiser par ses nouveaux amis. Tout est si facile auprès d’eux ! Une magnifique villa, des mets délicats, des vêtements de luxe, des dîners au restaurant, des soirées fastueuses… Helen se laisse porter et savoure sa chance d’avoir rencontré des... « De si bons amis » a été une vraie bonne surprise ! Acheté par hasard un vendredi, lu en un week-end. Une histoire romanesque sur la définition de l’amitié, qui de page en page se transforme en thriller machiavélique. Le titre original du roman Under The Influence, annonce tout de suite la couleur. À 40 ans, Helen touche le fond. Arrêtée pour conduite en état d’ivresse, elle a perdu la garde de son fils unique Oliver, huit ans, et partage sa vie entre des réunions aux Alcooliques Anonymes, un job de photographe scolaire et des extras en qualité de serveuse dans des soirées mondaines. C’est lors d’une de ces soirées qu’elle fera la rencontre de Ava et Swift Havilland, couple charismatique et fortuné. D’emblée, Ava se montre charmante et semble s’intéresser à Helen. Elle l’écoute, la valorise, la conseille et l’invite à lui rendre visite. Helen, seule, dépressive et n’aspirant qu’à une chose : se sentir aimée, se laisse bien volontiers apprivoiser par ses nouveaux amis. Tout est si facile auprès d’eux ! Une magnifique villa, des mets délicats, des vêtements de luxe, des dîners au restaurant, des soirées fastueuses… Helen se laisse porter et savoure sa chance d’avoir rencontré des personnes si extraordinaires. Jusqu’au jour où Helen rencontre Elliot via un site Internet. Elliot est un homme profondément gentil, discret, posé, comptable de son état. Helen est sous le charme mais ses amis beaucoup moins. Ceux-ci se font de plus en plus présents dans la vie d’Helen. Dans son quotidien et ses choix de vie. Le fait de voir un inconnu intégrer la vie de leur petite protégée ressemble à une menace. Ils veulent avoir le contrôle sur tout. Ils se servent alors d’Oliver, le fils d’Helen pour asseoir leur pouvoir et resserrer les liens. Je ne vous en dirai pas plus et vous invite à découvrir la suite de l’histoire vous-même. A l’aide d'une plume fluide et implacable, Joyce Maynard vous happe et vous tient en haleine jusqu'au bout. Indéniablement, elle a l’art de raconter des histoires ! La tension monte crescendo, les masques tombent et révèlent une vérité effroyable. L’auteure sonde l’âme humaine avec lucidité et beaucoup de sensibilité aussi. Le style est confidentiel et addictif. Un excellent moment de lecture !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !