Lisez! icon: Search engine
Les filles de l'ouragan
Simone Arous (traduit par)
Date de parution : 16/05/2013
Éditeurs :
10/18

Les filles de l'ouragan

Simone Arous (traduit par)
Date de parution : 16/05/2013

New Hampshire, 1950. Nées le même jour, dans le même bourg, dans des familles que tout oppose, Ruth, beauté exaltée, a l’âme d’une artiste ; l’androgyne Dana, l’esprit terrien. Si...

New Hampshire, 1950. Nées le même jour, dans le même bourg, dans des familles que tout oppose, Ruth, beauté exaltée, a l’âme d’une artiste ; l’androgyne Dana, l’esprit terrien. Si dissemblables, et pourtant. Chacune lutte pour exister dans un monde auquel elle ne se sent pas appartenir, et leurs destins...

New Hampshire, 1950. Nées le même jour, dans le même bourg, dans des familles que tout oppose, Ruth, beauté exaltée, a l’âme d’une artiste ; l’androgyne Dana, l’esprit terrien. Si dissemblables, et pourtant. Chacune lutte pour exister dans un monde auquel elle ne se sent pas appartenir, et leurs destins sans cesse se frôlent. Jusqu'au jour où un secret inouï bouleverse leur vie.

« Les Filles de l'ouragan, qu'on lit d'une traite, charmé par la magie qui émane de la prose simple de Maynard, avance comme un train dans la nuit » Astrid Eliard, Le Figaro


Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Simone Arous

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264059048
Code sériel : 4678
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264059048
Code sériel : 4678
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • audreyreadz 13/08/2022
    New Hampshire, 1950. Deux jeunes filles nées le même jour au même endroit dans deux familles totalement différentes. Ruth et Dana, dont nous suivrons la vie par alternance et qui semblent liées par un secret qui les dépasse. Dans ce roman de facture classique, Joyce Maynard dresse le portrait d'une Amérique rurale et de familles dysfonctionnelles. Le grand mystère qui lie les deux familles présentées n'en est finalement pas vraiment un tant l'évidence émerge dès les premières pages. La plume enlevée de l'auteure et ses personnages attachants entrainent le lecteur, font tourner les pages à vitesse grand V. Cependant, je suis personnellement restée quelque peu sur ma faim, ce roman ne sortant pas des sentiers battus que ce soit dans la forme ou le fond.
  • PhilippeNordiste 24/07/2022
    Un livre empreint de mélancolie, portrait de deux femmes de leur enfance à l'âge adulte, portrait d'une Amérique rurale peu connue, où les souvenirs des années 60 - mort de JFK, Woodstock - s'égrènent lentement. On pressent le mystère, qu'il y a un secret enfoui entre ces deux enfants devenues femmes, on le devine, et on tourne les pages en espérant enfin tout comprendre. C'est une belle histoire, n'y cherchez pas un rythme endiablé, on est dans un monde où les saisons passent lentement, inexorablement. J'ai découvert récemment Joyce Maynard, je compte bien après ce second livre (pour moi) continuer à découvrir son monde.
  • diablotin0 09/07/2022
    Il y a vraiment une ambiance très reconnaissable dans les livres de Joyce Maynard. Celui-ci m'a fait penser à son dernier "Où vivaient les gens heureux", en étant malgré tout moins prenant. Ruth et Dana sont des "soeurs d'anniversaire" puisqu'elles sont nées au même endroit, le même jour. Au-delà de ce fait, tout les distingue, le physique, leur façon de vivre, leurs attirances. Très vite, sans que cela soit clairement dit, on découvre le terrible secret qui nous sera véritablement dévoilé qu'à la fin. Mais cela n'est pas un problème, nous ne sommes pas dans un thriller. On évolue parmi les événements de la grande histoire Woodstock et la guerre du Vietnam. La relation entre Ruth et Ray le frère de Dana, est poignante tout comme celle de Dana et Clarice d'une toute autre manière. Plusieurs sujets sont abordés avec pour toile de fond la famille. Comme toujours avec Joyce Maynard il y a beaucoup d'humanité dans sa façon d'écrire et c'est ce qui fait que nous sommes bien avec ses personnages qui deviennent toujours un peu les nôtres.
  • siouxie 26/04/2022
    Lu d'une traite ce roman à deux voix. Les deux héroïnes sont nées le même jour, conçues lors d'un ouragan dans la campagne du New Hampshire des années 50. Ruth Plank, une grande perche à l'âme d'artiste qui vit dans une ferme avec ses parents et ses quatre soeurs auxquelles elle ne ressemble pas du tout, et Dana Dickerson ballotée au gré de la vie de bohème de ses parents, son père jamais là aux idées géniales vouées à l'échec, sa mère Vic une artiste désinvolte et son frère Ray farfelu et velléitaire. Il me semble que la ficelle du roman est un peu grosse et très insistante, cependant on passe un moment agréable en traversant un pan de l'histoire de EU en assistant au surgissement des grands surfaces au détriment des fermes familiales, à Woodstock, à la guerre du Vietnam. Ruth et Dana montrent aussi le destin de deux femmes qui vont à leur façon s'émanciper et échapper au destin tout tracé qu'on leur réservait. Sans doute un peu mélo par moments un peu cliché aussi.
  • Givry 08/04/2022
    Joyce Maynard nous guide très gentiment, on croit toujours tout deviner, et puis non. C'est très bien fait, très bien construit. Voilà le type de livre qui se dévore malgré une ambiance pesante car il y a une fascination incroyable pour les personnages et les situations, alors qu'ils sont si éloignés de nous. Preuve de grande qualité.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…