RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les règles d'usage

            10/18
            EAN : 9782264070715
            Code sériel : 5238
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 552
            Format : 108 x 177 mm
            Les règles d'usage

            Date de parution : 07/09/2017
            Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, sa mère part travailler et ne revient pas. Après une prise de conscience lente et terrible, Wendy et sa famille tentent de continuer à vivre. Son chemin mène la jeune fille en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à... Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, sa mère part travailler et ne revient pas. Après une prise de conscience lente et terrible, Wendy et sa famille tentent de continuer à vivre. Son chemin mène la jeune fille en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle part alors à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une mère adolescente, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune marginal qui recherche son frère. Ces semaines californiennes l’aideront-elles à aborder la nouvelle étape de sa vie ?

            « Une résilience littéraire extrêmement forte et infiniment touchante. » Sandrine Mariette, Elle

            Traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle D. Philippe
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264070715
            Code sériel : 5238
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 552
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            8.80 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Zephyrine Posté le 12 Juin 2019
              Coup de coeur absolu ! Je ne vais pas proposer un autre résumé du livre, mais vous dire que c'est un livre qui émeut, qui résonne, qui rayonne. L'écriture de l'auteur est sublime. Les personnages sont attachants, touchants. Que j'étais triste hier de les quitter à la dernière page !
            • charlenebaruchello Posté le 3 Mars 2019
              Wendy, comme toutes les adolescentes, elle aime sa famille mais parfois ils la saoulent, elle rêve d'indépendance, elle se prend le bourricot avec sa mère. Ce 11 septembre pressé par le temps elle ne dira pas en revoir à sa mère, certainement l'un de ses plus grands regrets. Depuis, Wendy apprend à vivre sans sa mère, elle se remémore les moments passés ensemble, les choses qu'elle ne pensait pas et qu'elle a pu lui dire.?Un jour son père débarque et lui dit qu'il l'emmène vivre avec lui en Californie, elle prépare sa valise non sans déchirement, elle avait laissé son frère et son beau-père, comment vont-ils s'en sortir, mais finalement n'a-t-elle pas envie de quitter ce foyer où l'odeur de sa mère plane encore,  où ses affaires trainent; où tout ramène à elle.?C'est alors qu'elle suit son père, à l'autre bout du continent. Qu'elle découvrira l'indépendance, qu'elle va se construire et se découvrir, tout en apprenant à connaitre son père et sa vie.?550 pages sur une adolescente qui vient de perdre sa mère, qui remet tout en question et cherche à se connaitre toute seule. Comment survivre à la perte d'une mère à cet âge là, comment savoir ce que... Wendy, comme toutes les adolescentes, elle aime sa famille mais parfois ils la saoulent, elle rêve d'indépendance, elle se prend le bourricot avec sa mère. Ce 11 septembre pressé par le temps elle ne dira pas en revoir à sa mère, certainement l'un de ses plus grands regrets. Depuis, Wendy apprend à vivre sans sa mère, elle se remémore les moments passés ensemble, les choses qu'elle ne pensait pas et qu'elle a pu lui dire.?Un jour son père débarque et lui dit qu'il l'emmène vivre avec lui en Californie, elle prépare sa valise non sans déchirement, elle avait laissé son frère et son beau-père, comment vont-ils s'en sortir, mais finalement n'a-t-elle pas envie de quitter ce foyer où l'odeur de sa mère plane encore,  où ses affaires trainent; où tout ramène à elle.?C'est alors qu'elle suit son père, à l'autre bout du continent. Qu'elle découvrira l'indépendance, qu'elle va se construire et se découvrir, tout en apprenant à connaitre son père et sa vie.?550 pages sur une adolescente qui vient de perdre sa mère, qui remet tout en question et cherche à se connaitre toute seule. Comment survivre à la perte d'une mère à cet âge là, comment savoir ce que l'on veut??Un livre qui parle de sentiment, et qui pourront parler à certains adolescents, ou ex-adolescents ! Moi ça m'a surtout parlé dans l'adolescente qui découvre son père, apprend à vivre avec lui, je me suis un peu retrouvé dedans, quelques sentiments partagés et vécus.?C'est un texte qui se lit bien, c'est fluide, ça parle de lui même, on a pas envie de le lâcher on veut savoir ce qu'il va arriver à Wendy, comment elle va remonter la pente, survivre, si elle va rester en Californie ou retourner à New-York.?
              Lire la suite
              En lire moins
            • tiph12 Posté le 19 Janvier 2019
              Wendy a 13 ans. Elle vit à New-York avec sa mère, son beau-père et son petit frère. Comme tous les adolescents elle a l'impression que sa famille ne la comprend pas, et elle aimerait partir vivre en Californie chez son père biologique. Jusque-là, rien d'extraordinaire. Mais nous sommes le 11 septembre 2001, et la mère de Wendy travaille dans les Twin Towers. Elle ne rentrera jamais. Comment continuer à vivre quand tous ses repères sont d'un coup effacés, comment supporter le poids de la culpabilité quand on n'a pas pu dire au revoir, et que pire on s'est quittés fâchés ? Ces questions sont au centre de ce roman, et comme d'habitude Joyce Maynard a l'art de suggérer le vide et le manque en passant par les détails du quotidien. Une trace de parfum sur une robe, une chanson, un film ou une tradition familiale... Wendy va errer quelques temps entre New-York et la Californie. Sur son chemin, elle va croiser des gens qui comme elle ont vu leur monde bouleversé. Ils vont recréer une tribu et trouver ensemble la force d'avance, même si rien ne sera plus jamais comme avant. Un roman sur le deuil et la reconstruction que j'ai beaucoup aimé, mais prévoyez... Wendy a 13 ans. Elle vit à New-York avec sa mère, son beau-père et son petit frère. Comme tous les adolescents elle a l'impression que sa famille ne la comprend pas, et elle aimerait partir vivre en Californie chez son père biologique. Jusque-là, rien d'extraordinaire. Mais nous sommes le 11 septembre 2001, et la mère de Wendy travaille dans les Twin Towers. Elle ne rentrera jamais. Comment continuer à vivre quand tous ses repères sont d'un coup effacés, comment supporter le poids de la culpabilité quand on n'a pas pu dire au revoir, et que pire on s'est quittés fâchés ? Ces questions sont au centre de ce roman, et comme d'habitude Joyce Maynard a l'art de suggérer le vide et le manque en passant par les détails du quotidien. Une trace de parfum sur une robe, une chanson, un film ou une tradition familiale... Wendy va errer quelques temps entre New-York et la Californie. Sur son chemin, elle va croiser des gens qui comme elle ont vu leur monde bouleversé. Ils vont recréer une tribu et trouver ensemble la force d'avance, même si rien ne sera plus jamais comme avant. Un roman sur le deuil et la reconstruction que j'ai beaucoup aimé, mais prévoyez des mouchoirs, je pense que j'ai du pleurer pendant 75% du roman !
              Lire la suite
              En lire moins
            • AnitaMillot Posté le 15 Novembre 2018
              Comment faire face à la mort brutale de sa maman dans une des tours du World Trade Center, le matin du 11 septembre 2001, lorsqu’on a treize ans et pas pris le temps de lui dire au-revoir avant de partir au collège ? Wendy va mûrir d’un seul coup et voir sa vie complètement bouleversée par cette disparition : Josh son beau-père est effondré et Louie son petit bout de chou de frère devra faire sa rentrée en maternelle sans sa maman. Wendy ne pourra que se plier à la volonté de Garett, son père biologique et devra le rejoindre en Californie. Elle rencontrera un libraire qui lui fera découvrir “Frankie Adams” de Carson McCullers, fera la connaissance de la jeune Violet et de son bébé, et s’intéressera à Carolyn la petite amie de son père. Wendy, au cours de ces quelques mois, avancera lentement vers la résilience. Joyce Maynard aborde un sujet douloureux avec une immense sensibilité, à savoir combien les souvenirs heureux sont omniprésents, en dépit de la souffrance et du véritable manque physique, lors d’une perte irréversible … Tout simplement sublime !
            • Anne_Litt_ Posté le 17 Septembre 2018
              Wendy a 13 ans, vit dans une chouette et aimante famille recomposée à New York. Et puis sa mère disparaît dans l’attentat du 11 septembre ! De très beaux moments sur les liens qui unissent enfants et parents, biologiques ou pas, sur les liens fraternels, sur l’amitié, et sur la stupéfaction, la sidération puis l’incompréhension et la douleur qui accompagnent la perte d’un proche que l’on soit un petit enfant, un adolescent, un adulte. Un bémol toutefois sur l’écriture de ce livre, quelques trop nombreuses longueurs à mon goût. Un livre que l’on dévore mais j’ai trouvé l’écriture un peu « bavarde », au détriment de l’essentiel parfois, moins incisive que dans « Long week-end » que j’avais beaucoup aimé.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…