RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Prête à tout

            10/18
            EAN : 9782264067975
            Code sériel : 5078
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 408
            Format : 108 x 177 mm
            Prête à tout

            Jean ESCH (Traducteur)
            Date de parution : 04/05/2016
            Prête à tout est une satire acérée du culte de la célébrité et de l'omniprésence de la télévision, tout autant qu"un passionnant roman noir.
            Suzanne Stone a tout d’une vie parfaite : la beauté, la jeunesse, une jolie maison et un mari qui la vénère. Mais elle veut davantage, elle veut la gloire. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient... Suzanne Stone a tout d’une vie parfaite : la beauté, la jeunesse, une jolie maison et un mari qui la vénère. Mais elle veut davantage, elle veut la gloire. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit poste dans la station locale. Lorsque son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte. Enigmatique, capricieuse, est-elle pour autant l’arriviste perverse que certains dénoncent ? Où est le vrai dans ce que raconte Jimmy, son admirateur adolescent ? Jusqu’où est-elle prête à aller pour atteindre cette célébrité si convoitée ?

            « Un conseil: ne le commencez pas le soir, car vous ne pourrez pas le lâcher avant de l’avoir terminé. » Femme actuelle

            Traduit de l’anglais (Etats-Unis)
            par Jean Esch
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264067975
            Code sériel : 5078
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 408
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            8.40 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Prête à tout pour devenir célèbre, prête à tout, même à tuer. Manipulation extrême et tension extrême !!! Excellente Joyce Maynard.
            Lydie Zannini / Librairie du Théâtre

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • hazzunah Posté le 12 Juin 2019
              Prête à tout est un roman américain parfait pour les vacances. Le style de Joyce Maynard est simple, parfois drôle et mordant, et l’histoire est tout aussi prenante que légère. Le roman est construit sous forme d’interviews : plusieurs personnages prennent tour à tour la parole dans des chapitres courts, et racontent qui est, selon eux, Suzanne Stone. Elle même est mise face à la caméra et son témoignage parvient à brouiller les pistes. Le personnage de Suzanne apparaît en effet au fil des pages de plus en plus énigmatique. La jeune femme est rusée, manipulatrice, menteuse, fascinante et pourtant Joyce Maynard laisse percevoir ses failles et fragilités, si bien que je n’ai jamais pu la détester totalement. Suzanne Stone est une meurtrière aussi froide qu’humaine, et son personnage complexe m’a beaucoup plu. (Au point que j’aurais voulu une fin différente ahah.) Pourtant en achetant ce livre, je m’attendais à une enquête haletante qui me laisserait des doutes sur le véritable coupable du meurtre de Larry, le mari de Suzanne. J’ai été légèrement déçu que ce ne soit pas le cas, puisque dès le début on comprend que la culpabilité de la jeune femme est évidente. Dès lors le roman prend un... Prête à tout est un roman américain parfait pour les vacances. Le style de Joyce Maynard est simple, parfois drôle et mordant, et l’histoire est tout aussi prenante que légère. Le roman est construit sous forme d’interviews : plusieurs personnages prennent tour à tour la parole dans des chapitres courts, et racontent qui est, selon eux, Suzanne Stone. Elle même est mise face à la caméra et son témoignage parvient à brouiller les pistes. Le personnage de Suzanne apparaît en effet au fil des pages de plus en plus énigmatique. La jeune femme est rusée, manipulatrice, menteuse, fascinante et pourtant Joyce Maynard laisse percevoir ses failles et fragilités, si bien que je n’ai jamais pu la détester totalement. Suzanne Stone est une meurtrière aussi froide qu’humaine, et son personnage complexe m’a beaucoup plu. (Au point que j’aurais voulu une fin différente ahah.) Pourtant en achetant ce livre, je m’attendais à une enquête haletante qui me laisserait des doutes sur le véritable coupable du meurtre de Larry, le mari de Suzanne. J’ai été légèrement déçu que ce ne soit pas le cas, puisque dès le début on comprend que la culpabilité de la jeune femme est évidente. Dès lors le roman prend un tournant beaucoup plus psychologique, puisqu’il s’agit d’essayer de comprendre pourquoi. Joyce Maynard a réussi à dresser un portrait réaliste de Suzanne Stone, à travers les visions très différentes de ses protagonistes : les parents de Suzanne, qui continuent d’admirer leur fille, ceux de Larry, pleins de rancoeur envers elle, et un petit groupe d’adolescents que la jeune journaliste avait pris sous son aile en vue de faire un reportage sur leurs habitudes. Jimmy, Russel et Lydia sont les personnages les plus humains du livres. Des gosses pauvres, qui se laissent avoir par les beaux discours de Suzanne et qui ne comprennent pas qu’elle les poussent dans un engrenage machiavélique. Jimmy, éperdument amoureux de Suzanne qui se sert de lui et Lydia, qui voit en elle la meilleure amie qu’elle n’a jamais eu, m’ont fait de la peine. Attachants et plus sensibles qu’ils n’y paraissent au premier abord, ils représentent très bien la jeunesse américaine des quartiers pauvres, une jeunesse laissée à l’abandon et qui fraye malgré elle avec le monde de la criminalité. C’est à la fin du roman que l’on apprend que Prête à tout est tiré d’une histoire vraie, celle de Pamela, qui rêvait de passer à la télévision et qui a tiré à bout portant sur son mari. Cette anecdote, glaçante, éclaire bien le but du livre : faire le portrait d’une Amérique fascinée par la télévision et ses vedettes, une Amérique gangrénée par les médias. Au final, ce roman m’a paru bien moins être un policier qu’un portrait psychologique réussi d’une femme aux ambitions aveuglantes. Prête à tout montre bien que pour certains, la fin justifie les moyens.
              Lire la suite
              En lire moins
            • puchkina Posté le 25 Février 2019
              Suzanne Stone est prête à tout pour passer à la télévision et devenir célèbre. A vingt-cinq ans, elle a tenté sa chance partout mais n’a réussi à se faire embaucher que par une petite chaîne locale, et encore seulement pour un travail de secrétariat. Elle se marie avec Larry Maretto, chic type fou amoureux d’elle. Et décide de faire un reportage sur la vie des adolescents de sa ville. Lydia, mal dans sa peau, Russell et Jimmy, délinquants notoires, vont être entraînés malgré eux dans la folie meurtrière de cette jeune arriviste… Prête à tout (1992) est un roman choral. Chaque chapitre donne voix à un personnage différent qui va raconter l’histoire et les différents rebondissements avec sa manière de les voir, sa voix et sa personnalité : Suzanne, ses parents, les parents de son mari, les adolescents et leurs parents… Cette multiplication de points de vue et la personnalité perverse et vide de Suzanne sont les atouts de ce roman dont on connaît la tragédie des les premières pages du livre même si on en apprend les tenants et les aboutissements au fur et à mesure de la lecture.
            • Zephyrine Posté le 20 Janvier 2019
              Suzanne Stone n'a qu'un rêve depuis toute petite, être connue, et pour cela, devenir une présentatrice/journaliste télé star... Elle a à priori de quoi réussir, elle est mignonne, aimée par ses parents et adorée par son mari. Et surtout très déterminée. Mais voilà, à 25 ans, elle se rend compte que son mariage était peut-être un peu précipité et va l'enfermer dans une vie de femme au foyer de cette petite ville et donc couper court à ses rêves de carrière. Elle séduit alors un groupe d'adolescents qu'elle persuade de l'aider à se débarrasser de son mari. Ce roman est au premier abord désarçonnant dans sa forme. Chaque chapitre est rédigé sous la forme d'une interview d'une des personnes touchées par le drame. C'est en fait la meilleure façon qu'ait pu choisir l'auteur de bien saisir la psychologie de chacun des personnages, de comprendre ce qui les a animé, de comprendre ce par quoi ils se sont laissés séduire... Il n'y a pas de suspens criminel. Par contre nous lecteurs, nous tournons les pages à une vitesse folle pour rentrer intimement dans l'esprit de chacun de ces personnages et comprendre leurs motivations. Ce roman était ma troisième lecture de cet auteur après... Suzanne Stone n'a qu'un rêve depuis toute petite, être connue, et pour cela, devenir une présentatrice/journaliste télé star... Elle a à priori de quoi réussir, elle est mignonne, aimée par ses parents et adorée par son mari. Et surtout très déterminée. Mais voilà, à 25 ans, elle se rend compte que son mariage était peut-être un peu précipité et va l'enfermer dans une vie de femme au foyer de cette petite ville et donc couper court à ses rêves de carrière. Elle séduit alors un groupe d'adolescents qu'elle persuade de l'aider à se débarrasser de son mari. Ce roman est au premier abord désarçonnant dans sa forme. Chaque chapitre est rédigé sous la forme d'une interview d'une des personnes touchées par le drame. C'est en fait la meilleure façon qu'ait pu choisir l'auteur de bien saisir la psychologie de chacun des personnages, de comprendre ce qui les a animé, de comprendre ce par quoi ils se sont laissés séduire... Il n'y a pas de suspens criminel. Par contre nous lecteurs, nous tournons les pages à une vitesse folle pour rentrer intimement dans l'esprit de chacun de ces personnages et comprendre leurs motivations. Ce roman était ma troisième lecture de cet auteur après Les filles de l'ouragan et L'homme de la montagne, et je vais me dépêcher de continuer de lire ses autres livres.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Givry Posté le 23 Novembre 2018
              La construction de ce livre laisse à penser qu'il s'agit d'un « page turner » : de très courts chapitres où les personnages racontent les uns après les autres le déroulement des faits, après qu'un drame ait eu lieu. Mais c'est bien mieux que cela, il y a du suspens – que s'est -il passé au juste ? - et aussi de la psychologie : qui sont ces personnages qu'on découvre au fil de leurs révélations ? Le lecteur ressent l'inéluctable, la machine est bien rodée pour broyer les personnalités faibles. Il y a le dégoût face à cette jeune femme dressée pour réussir … à n'importe quel prix. Et enfin le vide intersidéral de ces vies, conditionnées par la publicité, formatées par une éducation qui retire la possibilité d'être soi. Tout ceci mène à l'horreur, sans le moindre remords. La course à l'envie d'être célèbre est touchante et ridicule, puis devient inquiétante. Elle est utilisée par l'auteur pour démontrer que nos repères disparaissent. Les proies les plus faciles sont les personnes n'ayant pas reçu de valeurs solides durant leurs enfances. Elles rêvent d'être des gens importants sans avoir aucun effort à fournir. La victime est le seul personnage qui est bon, travailleur, aimant jusqu'à l'aveuglement. C'est cynique, sidérant et génial.
            • AnitaMillot Posté le 11 Octobre 2018
              Susie (Suzanne Stone) a vraiment tout pour elle depuis sa plus tendre enfance et rêve de célébrité, jusqu’au jour où son mari Larry est retrouvé assassiné dans leur appartement. Voilà un bon début, pour un roman basé sur un fait divers américain peu banal ! Chaque chapitre donne la parole à un témoin proche de l’affaire, principalement des membres de la famille de Susie mais aussi de celle de Larry et des ados incriminés dans cette histoire glauque. À chacun sa vérité … Si le style littéraire n’atteint pas le même degré de sophistication, il n’est pas sans me rappeler celui d’une autre Joyce (Carol Oates) … L’écriture est assez triviale, pourtant le récit n’en demeure pas moins de qualité - grâce à une construction particulièrement originale ! Une très bonne impression pour mon premier coup d’essai qui me donne définitivement envie de découvrir la suite de son oeuvre !
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…